Skip to content

Categories:

Pintade au chou, saucisses du Doubs

Lundi dernier, P.  et moi étions tous deux à la maison à l’heure du déjeuner. P. s’est mis aux fourneaux, miam.

Pintade au chou, saucisses du Doubs
 
Temps de preparation

Temps de cuisson

Temps total

 

Auteur:
Type de recette: Plat principal
Type de cuisine: Tradition
Pour: 6-8

Ingredients
  • 6 cuisses de pintade (fermière au minimum, bio de préférence)
  • 1 bel oignon épluché et haché
  • 1 belle gousse d’ ail épluchée et hachée finement
  • 2 petites tranches de poitrine fumée découennée et dégraissée, coupées en lardons
  • 2 petits choux verts à feuilles lisses, grossièrement coupés en lamelles
  • 1 cube de bouillon de volaille dilué dans une tasse (env. 250 ml) d’eau chaude
  • 1 petite saucisse de Morteau
  • 1 petite saucisse de Montbéliard
  • sel, poivre, huile d’olive.

Instructions
  1. Dans une sauteuse, verser un peu d’huile d’olive et faire rissoler les cuisses de pintade sur toutes leurs faces. Lorsqu’elles sont bien dorées, les réserver dans une assiette sur du papier absorbant.
  2. Oter l’essentiel de l’huile et de la graisse de pintade du fond de la cocotte pour n’en garder que l’équivalent d’une cuillère à soupe.
  3. Y faire fondre doucement l’oignon haché, l’ail et les lardons.
  4. Ajouter ensuite les choux émincés, puis, au bout de cinq minutes, quand les choux se seront affaissés, le cube de bouillon dilué.
  5. Laisser frémir 5 minutes environ puis poser dans la cocotte les deux saucisses à cuire ainsi que les cuisses de pintade.
  6. Couvrir et laisser finir la cuisson 25-30 minutes environ en surveillant régulièrement pour que le chou ne brûle pas.
  7. Vérifier l’assaisonnement du chou et servir brûlant, accompagné éventuellement de pommes de terre ou (c’est ce que nous avons fait) d’une belle tranche de pain de campagne.

Notes
A consommer de suite, sinon le plat perd de son caractère.

 

Print Friendly

Posted in Viandes.

Tagged with , .


One Response

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Eryn says

    Merci pour ton gentil mot sur mon blog :)

    A mon tour de rêver devant ce plat car, bien que mon blog ne le démontre pas, je suis davantage salé que sucré, et tout ce qui mijote et qui contient chou, morteau et montbéliard me fait saliver !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.