Skip to content

Categories:

Monsanto : un reportage qui nous a fait froid dans le dos…

Je sais qu’il est de bon ton, ces temps-ci, de présenter le géant américain Monsanto comme l’incarnation du diable en personne, et je n’irai pas jusque-là car je sais que je ne suis pas assez informée pour me le permettre.

Je sais que je ne suis pas chimiste, biologiste, ou autre spécialiste d’une science dite « dure ».

Je me doute que les biotechnologies sont un progrès positif sous bien des angles.

Je sais aussi que ce n’est pas parce qu’une méthode (de culture, par exemple) est ancestrale qu’elle est la seule de qualité et que ce n’est pas parce que l’on connaît quelque chose qu’il faut y rester attaché sans réfléchir à des alternatives.

Mais je sais aussi qu’hier soir, nous avons regardé le reportage de Marie-Monique Robin, fille d’agriculteurs devenue journaliste, sur la chaine parlementaire (LCP), et que cela nous a horrifié.

Impression affreuse que pendant que nous avons tous les yeux et les pensées rivés sur nos petites histoires perso, les moyens de (sur)vivre avec un minimum d’autonomie et de liberté de millions d’êtres humains leur sont peu à peu confisqués. Et que c’est irréversible et dramatique.

Si cela vous intéresse, Marie-Monique Robin a un blog (clic), et elle a aussi écrit un livre, que je n’ai pas lu. Pour ma part, j’irai régulièrement lui rendre visite.

Pas forcément pour juger, car qui suis-je pour le faire, mais pour m’informer. Pour pouvoir réagir, aussi, si cela s’avère nécessaire.

Print Friendly

Posted in Perso.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.