Skip to content

Categories:

Ma petite moisson au Salon Saveurs

Vendredi dernier, 16 mai, je me suis rendue au salon Saveurs, Espace Champerret, dans le 17e arrondissement de Paris, histoire de voir, pour une fois, de quoi il retournait.

Si l’on est très gourmand de salaisons et à la recherche d’huile d’olive, c’est sans doute là qu’il faut aller, mais alors avec l’estomac bien accroché car je ne me vois pas, pour ma part, goûter à trente jambons et autant d’huiles d’olive dès 10h du matin… Et puis j’avoue que tant de choix me fait tourner la tête : que sélectionner?

Il y a toutefois quelques produits qui se sont imposés: présentation (c’est très important pour moi), saveur (évidemment essentielle), gentillesse de leurs producteurs/présentateurs (eh bien oui, ça compte, le contact humain, non?), tout un ensemble de données qui m’ont attirée vers quelques stands, si bien que je suis repartie avec quelques emplettes dont, à ce jour, je suis toujours aussi enchantée.

Voici quelques images (toutes ont été « capturées » après autorisation des responsables de stands, cela va de soi), ainsi que les coordonnées de ceux qui m’ont séduite. Sélection évidemment totalement subjective, et sans autre raison d’être que de vous faire partager, si cela vous intéresse/amuse, ma petite balade gourmande de vendredi matin.

 

Premier coup de coeur : les confitures et chutneys de Fan et Jicé ROBIN, producteurs en Cévennes.

Dans leurs réserves, des huiles (que je n’ai pas goûtées), des condiments (j’ai acheté un pot de chutney de figues à la fève Tonka : un chutney pimenté et plein de saveurs, que nous avons adoré hier midi avec des brochettes toutes simples de dinde et de légumes), des crèmes de légumes et des confitures (non goûtées), et, et alors là, c’est une merveille : du sirop épais de figues. Mmmm. Nous en avons dégusté un peu le soir même sur de fines tranches de chèvre: fabuleux. Et le lendemain, 2 cuillères versées sur un yaourt avec quelques amandes et voilà un petit dessert à se damner.
M. Robin m’a dit qu’il aimait faire rôtir une pomme au four puis, un peu avant la fin de la cuisson, l’arroser légèrement de sirop de figues puis la repasser 5 minutes dans le four pour que cela caramélise. Ce doit être exquis.
Et le design de leurs pots est vraiment ravissant, non?
Je m’en suis servie ici et .
Fan et Jicé Robin

Mas Clément 1170 chemin de Massillargues 30350 Lézan

04 66 83 93 76

 

 

Autre coup de coeur : les crèmes de caramel « selon le secret des fées » déclinées de 4 façons dont la plupart sont plutôt originales : au blé noir, aux algues, aux chataîgnes et à la fleur de sel.

J’en ai goûté deux: au blé noir et aux algues, et … j’ai craqué pour un pot de chaque!
Elles sont exquises, vraiment. Pascal n’aime pas spécialement, a priori, et il a été conquis instantanément samedi matin, lorsqu’il croqué dans une tartine de pain au levain grillée tartinée d’une très fine couche de crème de caramel. Et tout à l’heure, je pense faire une tarte aux pommes avec de la pâte à pain recette « 5 minutes » finement étalée, des lamelles fines de pommes, 15 minutes au four puis 2-3 cuillères de crème de caramel dessus et de nouveau 5-10 minutes de cuisson. Ca ne devrait pas être mauvais!
Sur le stand, au salon des saveurs, il m’a été dit que cette crème légèrement tiédie au micro-ondes était sensationnelle en coulis sur une glace vanille. Je le crois sans hésiter!
Je m’en suis servie ici ou .
ALGOPLUS
Le Bloscon, 29680 ROSCOFF

De ce même fournisseur, j’ai aussi rapporté dans mon petit sac du Persil de la mer, un mélange d’algues, dont de la laitue de mer et de la (du?) dulse, dans l’idée d’assaisonner autrement mon poisson.

 



Suivirent ensuite de nombreux stands, dont un, très étendu, qui présentait de magnifiques épices, variées, plus colorées les unes que les autres (photos ci-dessus). Mais je n’ai rien goûté et rien acheté, juste demandé l’autorisation (comme à tous ceux qui m’ont intéressé, d’ailleurs) de prendre quelques clichés. A vous d’imaginer les arômes et les parfums!
 

Une petite pause à La Maison du Biscuit, au prétexte qu’ainsi j’aurai un goûter tout trouvé pour mes filles (qui, cela dit, se sont en effet régalées), pour 200g de financiers variés : nature, pistache et, surtout, figues : une excellente association à laquelle je n’avais encore jamais pensé et qui nous a réjouies (parce qu’il a bien fallu que je goûte aussi, tout de même!) (dur métier, d’être mère de famille, je vous le dis ;-0).

La Maison du biscuit « est une biscuiterie artisanale haut de gamme, produisant 12 variétés de biscuits, sans colorant, conservateur ou adjuvant. Ses spécialités exclusives sont les petits fours financiers, doigts de dames meringuées, les cakes aux raisins, assortiment 8 variétés, palets normands…  » : voici comment l’entreprise se présente sur la liste des exposants au salon, je n’en sais pas plus car sitôt les biscuits dévorés, le sachet fut jeté…

 

De très jolies présentations, non loin des stands « Italie ». Mais là encore, quelques photos mais aucun achat ni dégustation. Juste le plaisir des yeux.

Et pour finir, la rencontre avec Sten Furic, éminemment sympathique (merci encore, Sten), conserveur à Saint-Guénolé pour la Compagnie Bretonne du Poisson, dont je connaissais déjà le sérieux et la gentillesse depuis des années car c’est un ami de ma soeur ainée.
J’ai déjà dégusté avec grand plaisir ses conserves, notamment ses rillettes variées (de thon nature, à l’estragon ou aux algues wakamé; de maquereaux aux zestes de citron ou aux fines algues; de sardines ou encore de saumon), que nous servons régulièrement pour l’apéritif avec une fougasse tout juste sortie du four, et je suis revenue de mon dernier séjour en Bretagne avec quelques dizaines de boîtes de thon, sardines, maquereaux etc.
Dans leurs nouveautés, un émietté de thon aux algues wakamé fait grand bruit: Madame Figaro (distribué gratuitement sur le salon Saveurs) le cite même en tout premier sur sa page Rendez-Vous Conso. C’est dire si le produit est chic, non? Eh bien, chic ou campagnard, et j’écris cela sans parti-pris, cet émietté est extra! J’ai cuisiné avec, hier, de petits flans qui ont été engloutis en quelques instants par mari et enfants complètement conquis. (Attendez un peu et vous en saurez plus sur ce blog, car j’ai tout de même eu le temps d’en photographier un ou deux!)
La compagnie bretonne du poisson
rue des Marias, Port de Saint-Gunéolé, 29760 Penmar’ch
0811 111 840 (prix d’un appel local)
Encore quelques pas, deux paquets de dattes fraîches bio d’Iran, marque Sable Vert, dans ma musette, et je suis partie.
Pour rejoindre le parvis de Notre-Dame où la fête du pain battait son plein! Photos à venir, promis.
Pfuit, quelle journée éreintante (;-))!

Print Friendly

Posted in Conserves.


8 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. MC says

    Éreintante mais drôlement amusante ! Comme j’aurais aimé faire cette virée avec toi !

  2. MC says

    Euh, le citron, il n’a pas l’air très confit ! ;-)

  3. Tiuscha says

    Des productions vraiment intéressantes ! Merci pour le partage et surtout les liens Internet !

  4. AC says

    Je trouve que le citron à une tête très fraiche pour du citron confit!

    Cela devait être bien sympa.

  5. Eliz says

    J’aurais du y aller le samedi…que de regrets du coup!
    Surtout que je me rends compte qu’il y avait pas mal de producteurs bretons avec des produits à base d’algues que j’adore!!
    Lili de FoodBox en parle aussi!

  6. Florence says

    MC et AC, vous avez compris pourquoi les citrons ont été photographiés mais non acquis ;-)!

    Eliz, ne regrette pas trop, il y en aura un nouveau en décembre et le week-end prochain, il y a à la Vilette un salon Vivez Nature qui est certainement super intéressant. Iras-tu?

  7. LILIBOX says

    Dommage on aurait pu y alller ensemble .
    J’ai egalement fait un billet sur mes coups de coeur du Salon avec entre autre la conserverie de Sten (tres sympa , je confirme )

    Heureuse de découvrir ton blog .
    J’aime beaucoup ta bannière actuelle

  8. Jane says

    Oui, c’est bizarre pour les citrons mais je n’arrête pas de voir des recettes qui en demandent et j’en voudrais!
    Très sympa ta petit balade. Et ta présentation des producteurs est très bien faite. J’aime voir qu’il y a de plus en plus de producteurs qui utilisent des produits « bizarres » comme les algues.
    Jane



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.