Skip to content

Categories:

Un grand bol d’Asie

Vendredi dernier, Pascal et moi avons déjeuné ensemble, dans une maison toute calme, avec un plaisir d’autant plus grand que cela faisait un moment que cela ne nous était pas arrivé.

Pour parfumer ce déjeuner-duo, nous avons préparé à 4 mains de grands bols de tofu au curry et aux courgettes, accompagné de pâtes japonaises au bouillon de shiitaké. Simple, rapide (10 minutes de préparation et cuisson à peine) et parfaitement à notre goût.

Pour le tofu sauté
Couper du tofu ferme en gros cubes.
Les faire rissoler à feu vif dans une poêle antiadhésive avec de la poudre de curry (2 bonnes cuillères pour nous qui aimons ça), de l’ail épluché et finement émincé.
Ajouter quelques dés de courgette déjà cuits à la vapeur (ou une petite courgette lavée et coupée en tout petits cubes).
Bien saler, bien poivrer.
Servir croustillant parsemé de coriandre fraîche.
Pour les pâtes japonaises au bouillon de shiitake
Chercher dans son magasin bio préféré des petits sachets de pâtes japonaises, à faire cuire 8 minutes dans de l’eau bouillante puis à parfumer d’un petit sachet de bouillon au shiitake (ces pâtes sont présentées dans des sachets transparents, avec un petit pochon de bouillon déshydraté). C’est délicieux (100 fois meilleur que les sachets de pâtes + sachets de bouillon que l’on trouve dans les épiceries chinoises, même si j’adore me balader dans ces épiceries et en rapporter des sauces inconnues, des citrons verts, de la coriandre fraîche, des pâtes de riz etc., mais malheureusement rien de bio, et c’est bien dommage).
Print Friendly

Posted in Un air d'Asie, Végétarien.


3 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Eliz says

    Tiens tiens moi aussi y’a eu des saveurs d’Asie dans ma cuisine de ce w-e!!!
    Je note le tofu avec la touche de curry!!!
    Tes photos sont superbes et je t’envie côté baguettes!

  2. La Curieuse says

    moi aussi, je suis déçue de ne pas pouvoir tout trouver en bio. Donc en général, j’achète un exemplaire de ce que je veux goûter et si ça me plaît,je note alors les différents ingrédients inscrits et à tâtons j’essaie de reconstituer les « bizarreries »(comme le disent mes enfants) que j’achète avec des ingrédients bio. Et souvent j’obtiens des saveurs qui n’ont rien à avoir avec le truc de départ, et ce n’est pas mauvais.

  3. les chéchés says

    c’est joli, ce bol préparé, dégusté dans un calme apaisant, à quatre mains… je suis tentée de partager toutes ces épices avec mon amoureux…



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.