Skip to content

Categories:

Tarte plein de légumes et chèvre

Les ingrédients

1 fond de tarte
2 belles aubergines bien fermes et bien brillantes
1 beau poivron rouge bien mûr
2 c. à café d’huile d’olive
2 oeufs
10 cl de crème liquide
une dizaine d’olives noires
1 chèvre un peu sec, de type Valençay
sel, poivre

La recette

Etaler la pâte à tarte et en garnir un moule. La piquer avec une fourchette et placer au frais.
Laver les aubergines et le poivron.
Eplucher les aubergines mais seulement une lanière sur deux, pour conserver une partie de la peau (laquelle contient plein de bonnes choses pour la santé mais l’aubergine pelée est plus digeste).
Couper le poivron en 4 ou 6 morceaux et en retirer les membranes blanches et les graines.
Couper ces légumes en petits cubes.

Dans une poêle anti-adhésive, mettre l’huile d’olive. Quand elle est chaude, y ajouter les légumes, les saupoudrer immédiatement d’un peu de sel (les légumes perdent alors leurs jus, cela évite de rajouter de l’huile et favorise la caramélisation) et les faire sauter 15-20 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient fondus. Il faudra les remuer souvent pour qu’ils ne brûlent pas et ajouter un peu d’eau au besoin.

Mettre le four à préchauffer à 210°C.

Dans un petit bol, fouetter les deux oeufs, la crème, sel et poivre. Couper le chèvre en petites lamelles.

Sortir le fond de tarte du frais, le garnir du chèvre coupé en lamelles, répartir les légumes fondus dessus ainsi que les olives, verser enfin le mélange oeufs-crème et enfourner à 210°C pendant 25 minutes.

Se déguste aussi bien chaud que tiède ou froid, avec quelques feuilles fraîches de basilic par exemple et une belle salade de tomates bien mûres.

Posted by Picasa

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Végétarien.


8 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. MC says

    Très jolie et appétissante, ta tarte. J’adore le côté irrégulier de la croûte. Ça me fait penser à la forme des tartelettes rustiques vues à La Brea Bakery (la boulangerie de Nancy Silverton). Dommage que je n’ai aucune chance de trouver du chèvre dans le coin perdu où je passe mes vacances !

  2. Flo says

    C’est bien là l’un des seuls inconvénients de ton lieu de villégiature, veinarde ;-)!

  3. AC says

    Je pense essayer de la faire très bientot, elle a l’air bien sympa et en plus jolie.
    MC pourquoi ne pas essayer avec un autre fromage?
    Bises a tous.
    AC

  4. Marjolaine says

    Cette tarte sent bon le soleil. Vous avez dû vous régaler.

  5. MC says

    AC, oui, j’ai bien pensé à un autre fromage mais rien de ce que j’ai avec moi ne ferait l’affaire (sauf peut-être la féta mais j’ai peur que ça ne soit un peu salé) et ici on vend surtout du fromage pré-emballé sans intérêt ou alors du « river rat cheese », sorte de cheddar local hypergras, ou encore des « cheese curds », très populaires dans le coin, mais que je trouve tout à fait caoutchouteuses…
    Les « river rats », je vous rassure tout de suite, ne sont pas de vrais rats. C’est le nom qu’on donne ici aux petites loutres. Nous en avions une sur notre île mais je ne l’ai pas encore vue cette année. J’espère qu’elle n’a pas été emportée par un renard ou, pire, par un « bobcat » (sorte de lynx miniature que je n’ai jamais vu autour de la maison mais que l’on trouve dans la grande île d’en face, Oak Island).

  6. myhome-made says

    alors ca j aaadore!!!

  7. isa says

    Je suis en train de déguster ma belle tarte, goûteuse et moelleuse, un délice. Moi qui n’aime en général guère les aubergines, je suis conquise. Super recette, merci !

  8. valerie says

    bravo, super recette, je note car en plus j’ai tout ce qu’il faut dans mon frigo !merci !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.