Skip to content

Categories:

Quand la confiture est déjà dans le pain de mie…

Un pot de très bonne confiture potiron-oranges patientait dans le frigo depuis trop longtemps…

Un sachet de farine d’épeautre s’ennuyait dans le cellier…

Une envie tenace et gourmande de pain de mie me tenait depuis quelques jours…

Et c’est ainsi que nous avons eu le plaisir de manger ces pains de mie à la confiture potiron-orange, dés d’écorce d’orange confite, lait de quinoa riz et huile d’amandes, épeautre complète, levain et levure fraîche. Nous nous sommes régalés et je compte bien renouveler le procédé, en intégrant à nouveau d’autres confitures directement dans mes pâtes à pain (j’imagine déjà confiture de rhubarbe et zeste de citron, confiture de cerises noires et purée d’amandes, ou encore pour un apéritif, une fougasse confiture de figues et dés de chèvre…)

Les ingrédients pour 1 pain (formule 1.2.3):

120g de levain 100%
240g de lait de riz, quinoa et huile d’amandes, tiédi
3g de levure fraîche
100g de confiture potiron-orange (assez liquide, c’est d’ailleurs pour cela que nous ne la mangions pas sur nos tartines)
260g de farine d’épeautre complète
100g de farine T55 (j’en ai trouvé de la bio et très bon marché -.99€/kg- au supermarché Caron d’Antony)
7g de sel
25g de petits dés d’écorce d’orange confite.

La recette :

Faire tiédir le lait. Y dissoudre la levure fraîche.

Bien pétrir tous les ingrédients (à la main, en MAP, au robot-mixeur, peu importe), sauf les dés d’écorce d’orange.

Peu avant la fin du pétrissage, quand la pâte est déjà bien souple et douce au toucher (« comme des fesses de bébé »), ajouter les dés d’écorce confite et pétrir pour qu’ils soient bien incorporés.

Laisser la pâte lever 3,5 heures environ (elle doit doubler de volume).

La verser ensuite sur le plan de travail, façonner un pain de mie [on étale la pâte en rectangle sur une surface légèrement farinée, on roule la pâte sur elle-même, comme pour un gâteau roulé mais en partant de la largeur (= le plus petit côté), on pince la « couture » du pain, on place le rouleau « couture » vers la bas dans un moule à pain de mie ou cake bien beurré et fariné).

Laisser lever 1h30 à nouveau.

Préchauffer le four 20 min. au moins à 230°C.

Badigeonner le pain de lait de quinoa, riz et huile d’amandes, enfourner en baissant le four à 210°C.

Laisser cuire 30 minutes, puis enlever le pain du moule, le remettre sur la grille et laisser cuire encore 5-10 min. Le pain doit être bien doré et ferme. Si ses côtés semblent s’affaisser, c’est sans doute qu’il manque de cuisson. Le remettre alors au four sur le côté pour 5-10 minutes de plus.

Laisser refroidir complètement avant de couper (sinon le pain s’affaissera, il sera difficile à couper joliment, et le pain de mie chaud n’est vraiment pas très digeste, d’autant que c’est facile d’en manger trop!) et de se régaler.

Et comme ce pain est dénué de marières grasses, à l’exception de celles, en quantité infime, de l’huile d’amandes et de la farine, on aura d’autant moins de scrupule à le servir avec un excellent beurre fermier.
Mmmmmm….
[print_link]
Creative Commons License
Makanai by Flo Makanai est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 2.0 France.Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à https://makanaibio.com//. Posted by Picasa

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Sans lait.


20 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Tifenn says

    mmmmmmmm

  2. Clarisse-15ANS says

    Vraiment un idée DE-LI-CIEUSE <3 Et tes photos, trop trop belle comme d'habitude par ici 🙂

  3. Amélie says

    Bravo pour ce bel et original pain de mie !

  4. Clémence says

    c’est une super idée ! Merci

  5. Mercotte says

    une expérience à retenir donc !!

  6. Pascale (ivS) says

    Quelle créativité! J’aime beaucoup ces idées pour faire évoluer un peu l’idée du pain de mie! Et merci pour le façonnage, je ne savais pas, ça. Tiens, si je faisais un pain de mie aujourd’hui??

  7. Gamelle says

    Et là, au moins on ne se met pas de confiture sur tous les doigts!
    tes idées d’associations à venir sont bien alléchantes.

  8. Papilles et Pupilles says

    Cela me fait penser à la pâte à gaufres d’un livre que j’ai faite récemment et où la banane et le chocolat étaient rajoutés dans la pâte. Pour le pain, je trouve ça génial aussi ! faut que j’essaie !

  9. marie says

    un pain de mie bien moelleux et bien parfumé!manque plus qu’un bon beurre aussi en effet!

  10. les chéchés says

    Je rêverai de m’arrêter prendre le goûter… entre le pain de mie moelleux, les photos sublimes, les idées si douces… merci…

  11. Mamzelle Gwen says

    Vivement tes prochaines tentatives, tu m’as mis l’eau à la bouche…

  12. Flo Makanai says

    Merci pour vos comm et … votre gourmandise à toutes 🙂

    Les chéchés, pour le goûter, c’est quand vous voulez 🙂

  13. Botacook says

    Ce pain a l’air absolument délicieux, l’idée est super, et tes idées de garnitures donnent l’eau à la bouche 🙂

  14. Alice says

    je prend une belle tranche de pain de mie tout en un et je laisse le riz au lait pour mon chéri qui adore ça !

  15. gourmandelise says

    Ce pain de mie a l’air absolument délicieux et super moelleux, quel régal!

  16. Tiuscha says

    Je m’en doutais un peu… Je reviendrai quand je maîtriserai le levain !

  17. martine says

    Tous ces pains me plaisent mais comment faire sans levain liquide. Peut-on remplacer par du levain bio. Merci pour votre réponse.

  18. Flo Makanai says

    Bonjour Martine,
    On peut remplacer par du levain fermentiscible bio (c’est ce à quoi vous pensez en évoquant le levain bio, n’est-ce pas?), c’est-à-dire du levain déshydraté, désactivé auquel est ajouté de la levure. Dans ce cas, utilisez le levain sec à raison de 4g pour 100g de farine, et oubliez tout simplement dans la recette la portion de levain liquide. Comme ce levain liquide est en principe un levain 100%, c’est-à-dire qui contient autant de farine que d’eau, on peut le supprimer facilement sans trop déséquilibrer la recette. La saveur de la recette est changée, bien sûr (arômes moins complexes), de même que la texture de la pâte (elle sera moins moelleuse, sans doute aussi moins aérée) et sa conservation (un peu moins bonne) mais ça marchera.

    Attention toutefois à une chose : le levain fermentiscible contient de la levure donc la pâte gonflera plus vite que dans la recette ci-dessus (qui contient un peu de levure mais pas autant). Une 1re levée de 2h30 + une 2e levée de 1h30 devraient suffire.
    Et vous pouvez ne pas mettre la levure fraîche dans cette recette, d’ailleurs (je vous le conseille même), puisque le levain fermentiscible contient de la levure.
    Vous me tiendrez au courant de vos essais?
    Bonne journée.

  19. recette de cuisine says

    Merci pour cette recette de cuisine, sympa =)

  20. steph says

    Je viens de trancher et gouter mon pain de mie à peine refroidi et il est excellent. J’ai utilisé la méthode décrite mais avec les ingrédients suivants:

    120g de levain
    240g de lait de vache, tiédi
    3g de levure de boulanger
    80g de confiture figue balsamique (pas liquide du tout)
    300g de farine blanche
    60g de farine complète
    7g de sel

    Au pétrissage je trouvais la pate un peu plus collante que mes pains 1,2,3 habituels mais je pense que c’est parce que d’habitude j’utilise uniquement de la farine complète. Après la première levée la pate n’était plus vraiment collante, facile à manipuler.

    Merci beaucoup pour cette excellente recette. Mon fils va adorer ses sandwiches à l’école demain midi…mais c’est presque domage de mettre du beurre de cacahouète et de la confiture sur un si bon pain !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.