Skip to content

Categories:

La récupération marketing du bio

Makanai a pour « devise » : bio, bon, simple et la plupart des produits que j’utilise sont effectivement bio (i.e. issus de l’agriculture biologique) et achetés dans des magasins bio (Biocoop, Caron, Naturé’O ou EcoBio), sauf nos légumes essentiellement locaux (super maraîcher non loin, agriculture raisonnée) et nos volailles (volailler local d’excellente qualité).

Il ne faudrait pas en déduire que je suis une intégriste du bio (ou de quoi que ce soit d’autre, d’ailleurs!) ni que je suis toujours « politiquement correcte »!!! Ici, dans la famille Makanai, on est avant tout… normaux!!! Mes filles ont déjà mangé dans un fast-food, par exemple, si, si! (même si à la naissance de la 1re, ce n’était même pas envisageable…)

D’ailleurs, à l’heure où vous me lisez je suis en Asie pour une semaine : on aura pollué plein à cause de notre voyage en avion, et on va rester 1 semaine dans un endroit qui est tout sauf écolo et bio, presque une caricature d’un monde citadin industrialisé à outrance…! Je n’en suis pas fière, (un peu stupéfaite même, que finalement nous ayons choisi cette destination, à laquelle nous n’avions jamais pensé avant…) mais … j’assume parce que j’adore voyager, découvrir, être dépaysée. Et puis 1 semaine juste en amoureux…!!!! (MERCI Maman, merci Papa, de veiller sur nos Princesses pendant cette semaine, sans vous nous n’aurions pas pu partir!).

Pour en revenir au bio et au principe d’une alimentation équilibrée, je me permets de porter à votre attention 2-3 petits liens que j’ai trouvé chouette ces derniers temps, au cas où vous ne les auriez pas déjà lus :

Et pour illustrer la récupération marketing du bio ou des « indicateurs » du bio, voici deux expériences récemment faites:

jus-pommes-ok: je dis OUI à ce type de jus, pur fruit, bio, sans sucre ajouté.

Mais je dis NON à ce type de jus, bourré de sucre, aussi bio soit-il : jus-pommes-pas-okVous avez vu pourtant comme le producteur a écrit BIO en énorme, et 100% naturel… Pour que des andouilles pressées comme moi attrapent la boisson en croyant avoir lu « 100% pur jus ». (ma plus jeune fille n’a pas cessé de me dire, à chaque apparition de ladite bouteille de jus -et j’en avais pris… 4!!!!! de 1.5l chacune!!!!!!!! et j’ai horreur du GOUT du jus de fruits au sucre!!!!!!-, bref Bérénice a dit à chaque fois « Maman, tu t’es fait avoir!! » Ayez des enfants… ;-)

PS : j’ai recyclé ce jus en liquide pour faire mon pain : impec!

Voilà un autre exemple. En 1er, un lait végétal bio, rien à redire: lait-quinoa-ok

et en 2e, un lait (d’amandes), pas mauvais (j’ai fait du riz au lait avec et du pain), mais trompeur parce que le recours à des étoiles (*) dans la liste des ingrédients m’a fait croire à un produit bio alors qu’en fait… lisez-donc! (incroyable!!) : lait-amandes-bof

Euh, ça peut être d’une origine non agricole des amandes?

Comme par hasard, les produits sains ont été acheté en magasin bio, et les deux autres, que je qualifierais volontiers de bio arnaque (le 1er) ou de déceptif (le 2e) en grande surface non bio…

Allez, je vous souhaite une TRES bonne semaine à tous!

A bientôt (et promis, à mon retour, je publierai toutes les super photos et récits de boulange au levain que vous, Bruno, Ludo, Valérie, Isabelle, Beena, Marion, Patrick, Françoise, m’avez envoyés. Mais là, à l’heure où je finis ce billet, plus le temps du tout…)

Print Friendly

Posted in Le bio en question.


9 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. belleble says

    A cela, tu ajoutes le fait que les produits bio vendus en grandes surfaces sont souvent plus chers que ceux vendus en magasin bio et le choix est vite fait !
    Je vais vite voir les liens que tu as indiqués et je vous souhaite une belle semaine de vacances, bio ou pas. Etre cohérent, ce n’est pas forcément évident. Prendre conscience de ses incohérences et les accepter, c’est essentiel.
    Bises et à bientôt alors !

  2. Lavande says

    merci pour cet article. Je n’ai jamais pensé que tu faisais partie des intégristes, tu es bien trop intelligente pour cela. Attirer l’attention du consommateur sur les arnaques bio, je dis bravo car à n’en pas douter on a pas fini d’en trouver ! on devrait d’ailleurs créer un blog pour les dénoncer, tu ne crois pas ?!
    En attendant, passe de belles vacances, veinarde !

  3. ManueB says

    Bonne semaine de repos et de découvertes !!!!
    A très bientôt
    Manue

  4. nick says

    Wow super !où tu vas en Asie?
    Chez moi?

  5. Mamzelle Gwen says

    Je me suis déjà faite avoir par du « bio » de supermarché… Depuis, je lis toutes les étiquettes, c’est triste mais le sigle AB n’est plus vraiment gage de qualité…
    Profite bien de tes super-vacances en amoureux ! Bise.

  6. Mamzelle Gwen says

    Attention ! Je n’ai pas dit que tous les produits bio de supermarchés étaient de la m…, il y en a même de très corrects (quand on regarde les étiquettes)…

  7. Marie-Claire says

    Ça devient vraiment compliqué et très long de faire ses courses. il faut emmener une loupe pour lire les étiquettes !
    En attendant, bon voyage et profite bien de ce séjour pour faire le plein d’images , d’expiérences, de nouvelles saveurs !

  8. Cicerolle says

    Bon séjour en Asie ! Un beau voyage en amoureux, ça ne se refuse pas, il faut se faire plaisir de temps à autre, quand même…

    Au sujet du bio de supermarché, j’en achète un peu, uniquement des produits dits « de base », que je connais et dont j’ai bien lu les étiquettes. Les autres sont, c’est vrai, souvent plus chers qu’en magasin bio et parfois bien décevants.

  9. Alexandra says

    C’est ce que le dr Apfeldorfer appelle OCNI (Objet Comestible Non Identifié) :-)



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.