Skip to content

Categories:

Au Japon aussi, vous boulangez au levain!

Le Japon, comme le dit Ludo, ce pourrait être le pays du soleil levain!
Tous deux Français, Caroline (à Tokyo) et Ludo (à Osaka) aiment en effet boulanger là-bas.
Voici quelques photos de leurs réalisations et leurs explications.

baguettes-123-caro

Les baguettes au levain de Caroline

Je laisse la « parole » à Caroline qui habite à Tokyo avec son mari et leurs deux enfants depuis de nombreuses années, et qui boulange au quotidien avec un levain de seigle (parce que son levain, capricieux, ne supporte que le seigle!) :

« J’ai suivi ta recette 1,2,3, en mettant plus d’eau. Je n’ai pratiqué aucun pétrissage. J’ai seulement laissé l’autolyse se faire sur 1 heure environ après avoir mélangé les ingrédients, puis j’ai plié la pâte dans le saladier environ toutes les 30 minutes sur quoi… 3 heures ? Puis j’ai mis la pâte au frigo pour 2 heures, l’ai sortie et l’ai laissée se réchauffer 1 heure. J’ai decoupé la pate en 4, l’ai laissée se détendre 30 minutes, ai faconné les baguettes, apprêt de 30 minutes, et hop au four.
Fourrées de chocolat au lait pour un petit déj « à la francaise », les enfants ont adoré ! »

Quant à Ludo, il se lance dans la boulange avant de débuter ses cours de pâtisserie, avec Yo, son compagnon, dans une école créée par un Canadien à Osaka! On peut difficilement plus international, non?

Il raconte ses débuts au levain sur son blog, et plus spécialement dans ces billets :

Voici les photos qu’il m’a envoyées (visibles aussi sur son blog).

ludo-painludopainlevain1ludopainlevain3dedansludopainnabe

Ce serait chouette si ce levain japonais continuait à faire des petits, non?

Bonne boulange!

Print Friendly

Posted in Vos pains.


11 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Caroline says

    Flo, une petite precision : pendant ton absence je ne t’ai pas tenue au courant, mais ca y est mon levain est passe au ble ! Je n’aurais jamais pu faire des baguettes si blanches avec un levain tout seigle. Il mange encore un peu de seigle, mais globalement, il prend du ble.
    Bises !

    • Flo Makanai says

      Alors il n’est plus aussi capricieux? Il aurait mûri, ce petiot ;-)!! C’est bien rigolo, n’empêche, l’aventure de ton levain si difficile à table! Mais compte tenu des tempéraments de la famille qui l’abrite, doit-on s’en étonner?!!

  2. Clea says

    J’aurais adoré savoir tout ça quand je vivais au Japon !

  3. Lululibellule says

    fLO, je suis un peu bétasse, mais ta méthode 123 je la trouve ou? je me loupe souvent sur le levain mais je presiste pourtant, je découvre ton blog, un pur bonheur !

  4. MC says

    À ceux qui lisent l’anglais, je conseille de lire French sourdough breads in Japan? … And « variety breads », billet très intéressant qui vient d’être affiché sur le site The Fresh Loaf à l’adresse:
    http://www.thefreshloaf.com/node/12378/french-sourdough-breads-japan-and-quotvariety-breadsquot.

    • Flo Makanai says

      Merci pour le lien MC, très intéressant en effet. Tu sais, je suis rentrée de Hong Kong avec un livre de recettes de pain!! J’en parlerai sous peu.

  5. Ludojapon says

    Merci de cet hommage !

    Rien n’aurait été possible sans Caroline, dont l’amitié m’est devenue précieuse, et sans toi Flo, et sans Jane.
    Mes miches vous doivent beaucoup, si j’ose dire.
    Quant au projet de cours de pâtisserie, il est malheureusement en stand-by, pour des raisons compliquées. Cependant, je le garde à l’esprit, et j’espère parvenir à transmettre la levinite ici. Car le levain est bien un « virus » que l’on choppe avec grand plaisir, et qu’il me tarde de partager.
    Parce que sans partage, la cuisine, la pâtisserie, et la boulangerie n’ont pas lieu d’être…

    Merci encore

  6. nick says

    Bonne nouvelle, le pain au levain au Japon. Il est quand même le temps que les japonais élargisse leur connaissance sur le pain.
    En matière du pain, ce n’est pas très varié, ils adorent les pains blancs. Je n’ai guère vu les pains aux céréales complets, il existe des pains au nom de « le pain comlet » ou de « le pain de ségle » mais ils sont tellement moelloux, on sait immédiatement la minimini-présence du céréale complet. La baguette française est très apprèciée, les pains noirs n’ont pas la cote là-bas.
    Il ne sera pas facile non plus de trouver de bonnes farine.
    Bon courage les boulangers au Japon!

  7. Ludojapon says

    Je reviens un peu tard, mais j’estime que le commentaire de Nick merite une reponse.
    La farine n’est pas tres difficile a trouver, il suffit de trouver un department store, ils ont tous un rayon bio.
    En communiquant avec la population et en cherchant sur le net on trouve de bonnes adresses.

    Et concernant le pain ici, tu as raison, ils preferent le pain blanc, mais ils ont une incroyable variete de pains garnis, de formes, de techniques de cuisson. Un tour dans une boulangerie japonaise est une torture pour ma ligne…

    Je dois cependant avouer que la pire boulangerie que j’ai vue est une vraie boulangerie francaise : les croissants rassis a 14h c’est inacceptable quand on est porte drapeau.

  8. Sanford says

    I’m gone to tell my little brother, that he should also pay a quick visit this web site on regular basis to get updated from most recent news update.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.