Skip to content

Categories:

Galettes rapides aux flocons végétaux (pois chiches, riz et quinoa)

Toujours dans la catégorie « vite fait », j’ai préparé ces galettes au moins 3 fois depuis la rentrée des classes. Elles sont super simples et rapides à faire, idéales pour un repas complet en leur ajoutant juste un légume cru (ici des -merveilleuses- tomates de jardin de notre maraîcher local, de celles qu’on croque avec bonheur, presque sucrées de soleil) (ou déjà cuit), et pourquoi pas une faisselle de chèvre battue avec un peu de sel et des herbes du jardin ciselées, comme sur la photo.

galettes-flocons-carottes

On peut aussi cuire la préparation en grande galette, un peu comme une tortilla, dans une grande poêle. Pas simple de la retourner pour la faire cuire sur l’autre face, ceci dit, et si on n’a pas le geste rapide (et on ne l’a pas vraiment ici!), c’est plutôt pénible de devoir ensuite nettoyer la gazinière (même si c’est plutôt rigolo quand c’est l’homme du foyer qui dit « Laisse, je vais la retourner » sur un ton très sûr de lui et que la 1/2 de la galette se retrouve hors de la poêle ;-)…

Mais la version grand format est chouette quand même, on la coupe en triangles et chacun l’accompagne à son gré.  Pour nous, ce fut avec des brocolis vapeur et du roquefort, pour certains, plein de gomasio pour les autres. Les variations sont infinies. Et la galette froide se mange aussi très bien le lendemain.

Le principe:

Pour 1 volume de flocons de céréales ou légumineuses, on compte 1.5 à 2 volumes de liquide (edit du 20 sept. 2009: personnellement, je mets 2 volumes, mais 3 personnes me disent que leurs galettes faites ainsi chez elles n’ont pas assez de tenue donc je vous conseille de n’utiliser qu’1.5 volume de liquide dans un premier temps, quitte à ajouter du liquide ensuite si les galettes semblent vraiment épaisses)

On fait bouillir le liquide (ou en tout cas frémir), on l’ôte du feu et on verse les flocons en pluie dans le liquide.

On couvre et on laisse les flocons gonfler au moins 30 minutes.

On assaisonne, et on ajoute des oeufs pour lier les flocons. Compter 1 GROS oeuf par 200 ml (ou 1 oeuf moyen pour 150ml) de liquide utilisé, environ. (On peut aussi ne pas mettre d’oeuf du tout, mais il ne faudra alors pas dépasser 1 volume de liquide par volume de flocons, et les galettes seront facilement plus friables, et puis le 2e avantage des oeufs est qu’on a du coup un repas complet).

On mélange bien, on peut ajouter des légumes (dans celles de la photo, j’avais ajouté 2 carottes bien lavées et râpées), du fromage ou autre (il m’est arrivé d’ajouter de l’huile de sésame, très bon aussi).

On cuit dans une poêle, sur feu moyen.

A moins qu’on ait une billig, que l’on détournera pour l’occasion : ça marche super bien!

galettes-flocons-krampouz

Les ingrédients exacts des galettes de la photo:

  • 100 ml de flocons de pois chiches
  • 100 ml de flocons de riz
  • 100 ml de flocons de quinoa
  • 300 ml de lait de chèvre
  • 300 ml d’eau
  • 4 oeufs
  • 4 c. à soupe de gomasio
  • 2 carottes bien lavées et râpées

NB: il faudrait, dans un monde idéal, ne consommer que du quinoa issu d’un commerce équitable. Pour en savoir plus, je vous renvoie à ce dossier publié par Eco Sapiens.

(Dans un monde vraiment idéal, remarquez, tout commerce serait équitable et on n’aurait même pas à se poser la question…)

PS : si vous lisez l’anglais et êtes intéressé par une alimentation sans gluten, l’ouvrage G Free Diet vous intéressera peut-être.

Print Friendly

Posted in Céréales et assimilées, Légumes, Légumineuses, Sans gluten, Sans sucre ajouté, Végétarien.

Tagged with , , , , , , , , .


14 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. texmex says

    Oui pour retourner les galettes de legumes j’utilise une deuxieme poele chauffée et je la mets au dessus de ma poele en cours, puis je renverse le contenu de la 1ere poele dans la deuxieme et ca marche pas mal.

    <j’adore ces galettes ou on met un maximum de legumes pour faire manger les enfants .-)

  2. Carole says

    Très sympas tes galettes ! A tester sans faute. Seul regret, les flocons de pois chiches que j’ai acheté sont vraiment insipides en goût et je n’en trouve pas d’autre marque.

  3. La fourmi (végécarib) says

    Je fais le même genre de galettes aussi, en variant les flocons. Mais je mets juste un verre de liquide (lait ou eau) pour un verre de flocons.
    Avec carottes, poireaux, oignons…
    Comme toi, je fait des petites galettes plutôt qu’une seule grande et y’a aucun problème pour les retourner avec une spatule silicone ;-)
    bizzz

  4. ln says

    Hé bien merci beaucoup, car j’ai mon menu de demain midi, rapide bon et sain; c’est ce que je cherchais ! J’ai un mélange de flocons de céréales en réserve.
    Ça fait très plaisir de retrouver tes recettes et ta bonne humeur!
    Sinon, je tenterais bien de les cuire sur la plancha….

  5. ManueB says

    J’ai déjà fait des galettes seulement avec des flocons d’avoine, la prochaine fois que je fais des achats en magasin bio, j’achèterais des flocons de céréales…..
    Ce sera parfait pour mon repas avec Eglantine !!!!!!!!
    manue

  6. Amandine says

    Pas d’oeuf dans cette version aux carottes? Si je suis tes recommandations, il faudrait que j’en mette 3 à midi comme il y a 60 cl de liquide… Merci

    • Flo Makanai says

      Oups, tu as tout à fait raison Amandine! J’ai oublié. Je corrige dans le texte, merci et bon appétit!

  7. Marion says

    Avec les carottes pour la couleur, tes galettes ont l’air délicieuses!

  8. sandrineandco says

    ça semble si bon, merci, je suis très tentée :-)

  9. Elodie says

    Très appétissant en effet, comme dit précedemment, j’utilise un couvercle pour retourner les grandes galettes, c’est un conseil qui m’a été soufflé par Valérie Cupillard ! Par contre, concernant le quinoa, que j’adore néanmoins, je me pose beaucoup de questions … J’ai lu l’article auquel tu renvoies et il est très intéressant mais je ne sais pas si éviter la grande distribution est suffisant . J’ai récemment eu l’occasion de discuter avec une personne qui a travaillé pour une ONG en Bolivie sur le problème de la part grandissante de la culture du quinoa par rapport à celle de l’élevage de lama . Ceci provoque une baisse de qualité dans l’alimentation des populations locales car le lama est consommé localement . Par ailleurs, les locaux ne consomment plus de quinoa puisque le marché est juteux, ils préfèrent le vendre pour acheter des pâtes et du riz de mauvaise qualité, ils se privent donc de la richesse nutritionnelle du quinoa . Accessoirement, la personne avec qui j’ai bavardé me disait qu’une marque bien connue des magasins bio avait un partenariat avec une entreprise française qui s’occupait du ramassage du quinoa chez les producteurs avec des pratiques douteuses … Notamment pressions pour avoir ce qu’ils veulent, création d’une ONG qui, sous couvert d’aider les populations, prospecte en réalité pour trouver de nouveaux producteurs … Je serais désolée de ne plus consommer la petite graine des incas mais je ne sais plus réellement comment m’y retrouver !

  10. La Curieuse says

    J’adore les galettes de céréales richement garnies de légumes, c’est vite fait et super délicieux!

  11. Tiuscha says

    Bien notre truc, ça ! J’utilise en général des céréales cuites, des légumes, des oeufs et un rien de farine…

  12. Dada says

    Vu comme à presque grandeur nature, on en a envie. Même si je ne raffole pas du quinoa j’aime beaucoupo ton ajout des pois chiches, ça donne du caractère. Bonne journée

  13. Patricia says

    Bonjour Flo!
    Parfaite cette petite recette rapide! Intégrée dans mes menus de la semaine prochaine publiés sur mon blog! Merci!!! Bonne fin de semaine!



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.