Skip to content

Categories:

Pâtes fraîches aux farines de blé et de riz complet, curcuma frais [et huile de pépins de courge]

pasta-2

Ici, nous adorons les pâtes fraîches, sous toutes leurs formes, même si nous avons également un faible pour de bons spaghettis secs, cuisson al dente.

Dimanche, nous avons fait des tagliatelles (à moins que ce ne soient des fettucine? mais les deux types de pâtes sont-ils vraiment différents?). Héloïse a fait la pâte, au robot mixeur, pâte que nous avons laissé reposer 3 heures ensuite sous film plastique, puis nous avons sorti la machine à pâtes et avons coupé, aplati, affiné, détaillé, entreposé jusqu’à épuisement du pâton. La moitié de notre production nous a régalés après 2 minutes de cuisson à l’eau bouillante salée (avec une crème de soja dans laquelle Mr Makanai avait fait fondre du gruyère, puis bien poivré avec un bon poivre du Kérala, pas fort mais parfumé, que mêmes les enfants adorent) (mais, j’ai déjà eu l’occasion de le relever, nos filles aiment des tas de choses improbables à leur âge dès lors que c’est leur « Papa chéri d’amour de leur vie qu’elles aiment par dessus tout » qui l’incorpore dans leurs repas! Quand c’est moi qui propose, ça râle bien plus… )

Ces pâtes fraîches de dimanche nous ont particulièrement plu car elles se sont révélées formidablement légères et digestes. Je pense que le fait qu’elles soient composées à plus d’1/3 de farine de riz complet, dépourvue de gluten, y est pour beaucoup. A l’avenir, je crois que je referai toujours ainsi: au moins 1/3 de farine sans gluten dans toutes mes pasta maison.

pasta-et-beLa pâte était même bonne crue, et Bérénice avait bien envie de jouer à la petite souris grignoteuse avant cuisson !

Les ingrédients:

  • 130g de farine de blé T150
  • 145g de farine de riz complet
  • 130g de farine de blé T55
  • 3 oeufs
  • 1/4 de c. à café de sel gris moulu
  • 2 c. à café d’huile de pépins de courge (dont on n’a pas tellement senti le goût… Je pense que c’est tout à fait facultatif)
  • environ 2 cm de curcuma frais, pelé puis râpé pour le réduire en pulpe
  • un peu d’eau

La recette

  1. Placer tous les ingrédients dans l’ordre, à l’exception de l’eau, dans le bol du robot mixeur muni d’une lame plastique.
  2. Mixer et ajouter tout doucement de l’eau, cuillère à soupe par cuillère à soupe, jusqu’à obtention d’une boule de pâte souple.
  3. Verser la pâte sur le plan de travail, pétrir un peu (je crois que l’on dit fraiser?) avec la paume de la main.
  4. Envelopper la boule de pâte dans un film plastique et laisser reposer quelques heures.
  5. Avant cuisson, fariner la pâte, puis l’étaler finement en ne lésinant pas sur la farine et détailler en lanières (avec une machine à pâtes si on en a une, sinon, on étalera bien finement la pâte avant de la tailler, comme indiqué ici par exemple).
    Il est très important de bien fariner -quoique sans excès…- la pâte pour tailler dedans des pâtes qui n’attachent pas trop. Si on utilise la machine, il ne faut pas hésiter à fariner un peu le pâton que l’on est en train d’affiner puis de façonner avant chaque passage entre les rouleaux -on évitera de mettre des tonnes de farine tout de même, qui assècheraient la pâte-. Si on utilise de la farine de riz, qui n’absorbe pas l’humidité, c’est encore plus simple.
  6. Cuire 2 min dans un grand volume d’eau bouillante salée.

Les petits + :

  • J’ai une machine à pâtes manuelle depuis quelques années, que je trouve très bien mais qui avait un énorme défaut : il m’était difficile de la fixer de façon efficace sur mon plan de travail, et je me retrouvais régulièrement avec la manivelle dans une main, une pâte très fine dans l’autre, en manque d’une 3e main pour rattraper les pâtes que la machine débitait. J’ai donc fini par acquérir un moteur pour ma machine à pasta et, même si le coût en a été difficile à digérer et m’a longuement culpabilisée, je dois dire que c’est génial, tout simplement : on installe le moteur, on appuie sur un bouton et zou, on fait ses pâtes fraîches avec ses 2 mains.

Alors, bien sûr, ce n’est ni gratuit, ni aussi écolo que de tout faire à la main sans électricité, ni indispensable (de même qu’on peut aussi faire fonctionner sa machine à laver le linge avec des pédales, si on est vraiment très courageux…) mais pour une famille nombreuse qui dévore les pâtes, la machine avec le moteur, c’est tout simplement parfait.

  • Quand j’ai acheté ma machine à pâtes, il y avait une super promo sur le séchoir à pâtes, qui, en temps normal est vraiment très cher pour ce que c’est. Donc je l’ai aussi, je m’en sers (voir photos), c’est pas mal (sans plus), mais ce n’est pas du tout nécessaire: on peut très facilement rouler au fur et à mesure ses petits rouleaux de pâte bien farinés, c’est encore plus simple et plus joli.

Print Friendly

Posted in Sans lait, Végétarien.

Tagged with .


21 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. VanessaV says

    Superbes pâtes, j’avais une mâchine à pâtes restée dans une autre vie, c’est en voyant ton billet que cela me redonne envie.

    Une partie sans gluten doit effectivement bien permettre une meilleure dégustation surtout pour une sauce à la tomate (association acide et céréale n’est pas l’idéal). Je garde en mémoire… et ta petite souris grignoteuse est adorable.

  2. Véro (Dietimiam) says

    Tu m’épates pour ta précision du « fait maison » ! Un modèle de mes recommandations ;)
    Bravo Flo !

  3. Marimuse says

    Ça donne envie de ressortir la machine à pâtes! Chez nous, c’est mon mari qui s’y colle, et exclusivement. Je vais lui suggérer ça pour le week-end!

    PS: Le curcuma frais, je n’en ai jamais vu: tu le trouves où?

    • Flo Makanai says

      Je trouve le curcuma frais dans mes magasins bio habituels, Naturé’O ou Biocoop. Ca ressemble à des petites racines de gingembre, un peu foncées. C’est très intéressant en cuisine, et le curcuma est astringent, une saveur que l’on n’a pas souvent dans son assiette mais dont on a besoin pour une alimentation équilibrée. Sans compter que le curcuma est un antibiotique naturel puissant. A consommer sans modération!!

      • Marimuse says

        Je sais tout ça et c’est, entre autres, pour ça que j’en fait une consommation immodérée, mais sous forme séchée car je n’en ai jamais vu de frais, même à mon supermarché bio…

  4. Sophie says

    Wouahhh.
    ca donne envie de s’acheter une machine !
    ;)

  5. La fourmi des Caraïbes says

    Je n’ai pas de machine à pâte, mais c’est vrai que ça donne envie !

  6. texmex says

    J’ai promis de ne plus acheter de gadget de cuisine….. Ca semble délicieux et on controle vraiment les pâtes que l’on mange. Que faire? Pour l’instant j’attends pour la machine a faire des pates, je reintroduis le riz basmati à la maison!

    • Flo Makanai says

      Noël arrive, pour un gadget ;-)!
      Plus sérieusement, c’est très possible aussi de faire ses pâtes à la main (mais oui, c’est très mangeur de temps…).
      Pourquoi « réintroduire » le riz basmati? Il avait été banni?

  7. ManueB says

    Ah… les pâtes maison, c’est vraiment trop bon, pas compliqué, c’est juste un peu long…. mais quel délice avec une sauce toute simple ou tout simplement du beurre et de la sauge !!!!
    manue

  8. Stéphanie says

    J’ai le kit qui n’attend plus qu’à être employé… tu m’as donné envie! Et j’adore la tête trop mignonne de ta souris grignoteuse! :)))

  9. Elodie says

    Je pensais justement à acheter le kit pour les pâtes du kitchenaid … En plus ils vont sortir un nouvel accessoire pour faire des torsades, des macaronis et autres … Ta recette me donne encore plus envie de m’équiper !!!

    • Flo Makanai says

      Ca doit être chouette ça, un accessoire pour faire des pâtes torsadées etc. Je ne crois pas que ça existe pour les machines comme la mienne, si?
      (Et puis de toute façon, pas les sous du tout du tout pour l’heure, même si ça existait! L’achat du moteur, c’était en d’autres temps!)

  10. Elodie says

    J’ai suivi le lien,superbe cette machine à laver à pédales !!!

  11. nick says

    waou, les nouilles à la farine de riz?
    ça doit être bon comme j’aime.
    alors on pourrait faire une bonne soupe de nouille.
    Franchement tu a raison d’acheter la machine en moteur, sinon je ne vois pas comment acheter un troisième bras…(pour rire)

    • Flo Makanai says

      :-)!!!
      Et je ne sais pas encore comment fabriquer des bras maison!!
      Oui pour la soupe aux nouilles, et comme je rentre de Bretagne avec de la bonne farine de sarrasin toute fraîche, les prochaines nouilles seront de style japonais, au sarrasin, dans un bol de soupe au miso, on va se régaler !!

  12. Vanille says

    Elle est trop chou cette petite !
    Bien sûr, les pâtes sont bien aussi.
    En parlant de machine à pâtes, je suis rentrée aujourd’hui dans un magasin où j’avais repérée une en promo et je suis ressortie avec tout sauf la machine à pâte ! Dans l’action, je l’ai complètement oublié…

  13. ln says

    miam…encore plein de bonnes idées :

    une machine à pâtes pour le père noël, du curcuma frais à la biocoop la prochaine fois…..

    à la farine de châtaigne ça doit être sympa aussi ….

    merci !!!

  14. France says

    Bonjour Flo,

    J’ai découvert votre blog récemment et aujourd’hui je l’ai ajouté dans mes découvertes culinaires afin de le faire découvrir aux autres. Vous pouvez le voir sur cette page

    http://www.chezfrances.com/annuaire/nouveautes-sites.php

    Si vous désirez de plus amples informations sur Mon annuaire de recettes et Les suggestions des chefs n’hésitez pas à me contacter.

    Merci pour les belles recettes si alléchantes que vous nous offrez. C’est franchement alléchant!

    Bonne journée!

  15. jojoboop says

    Cette recette est fameuse et adoptée !!! Toute la famille s’est régalée.
    Merci de nous l’avoir confiée. Je viens de decouvrir et parcourir votre blog et j’ai une mine d’or de conseils et d’essais à réaliser…. du coup, j’essaye de réanimer un vieux fond de levain gardé au fond d’un placard depuis longtemps….mais ce n’est pas gagné…suite de mes tentatives dans quelques jours…
    C’est un vrai plaisir…
    La peite mignone quio figure sur cette recette est trop jolie et souriante. Nul doute qu’elle doit mettre la main à la pâte…
    A tout bientôt,
    Bonne soirée



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.