Skip to content

Categories:

Soupe d’automne pour apprenties sorcières

soupe-de-sorcieres

J’aime beaucoup les illustrations de Marie Desbons, alors je lui ai demandé si je pouvais en utiliser une ou deux pour illustrer un billet. Réponse gentiment positive, j’ai choisi ce dessin de soupe d’automne pour imager la soupe que nous avons mangé avant-hier et qui m’a bien plu. Une vraie soupe pour petites sorcières!

Les ingrédients:

  • une belle tranche de potiron, épluchée et coupée en gros cubes
  • 1 oignon, épluché et haché
  • 1 poireau, bien lavé et coupé en rondelles grossières
  • 1 pomme de terre farineuse, épluchée et coupée en cubes
  • za’atar (mélange libanais de thym, sumac et sésame, essentiellement)
  • sel
  • 1 grand bol de de haricots blancs cuits

La recette:

  1. Placer tous les légumes dans une grande casserole à fond épais ainsi que la pomme de terre et le za’atar. Ajouter de l’eau froide sans recouvrir tout à fait le tout.
  2. Porter à ébullition et laisser cuire -pas trop fort-pendant 20 minutes.
  3. Ajouter les haricots blancs cuits, mouliner et servir bien chaud.

sorciere-et-gateau

Mais je dois vite vous quitter, une sorcière est en train de faire un gâteau dans ma cuisine, avec de la farine à grumeaux en plus!!

Je vous laisse aller faire un tour du côté de chez Marie, c’est délicat et délicieux.

Bon dimanche.

(et je rappelle à tous ceux qui se sont abonnés avant le 24 novembre que leurs coordonnées sont perdues et qu’il leur faut donc s’abonner à nouveau s’ils le souhaitent).

Print Friendly

Posted in Légumes, Végétarien.


12 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. @nnick says

    Quand mes enfants étaient petits, ils désignaient la soupe de potiron comme soupe de sorcière et celle au navet, la soupe de fantôme. Les épices du moyen orient comme le za’atar m’intriguent. J’ai gouté plusieurs sumacs tellement différents que je ne sais plus ce à quoi il faut se baser. Merci de m’avoir inspirée pour la fabrication du pain au levain.

  2. MC says

    Adorables, ces images!

  3. MC says

    Pour ne rien dire de la soupe ensorcelée qui est certainement délicieusement réconfortante. :-)

  4. LUNA says

    Chez nous aussi, c’est la saison des soupes!! Pour stimuler mes petits loups qui font la grimace dès qu’ils entendent le mot, j’ai inventé un concours. Toute la semaine dernière, je devais leur inventer une soupe différente chaque soir, le tout noté… THe Winner is:soupe au potiron, zestes d’orange, gingembre et lentilles roses (à ne mixer que très peu). Elle est talonnée de près par la plus classique mais néanmoins gouteuse poireaux-petits pois (servies avec des dés de jambon, pour l’opposition de couleur)… Merci Flo pour toutes ces recettes!

  5. joe says

    Cette soupe ressemble à celle que faisait ma mère, la seule différence est qu’elle y mettait une carotte en plus et sans doute davantage de potiron (et pas les épices) et qu’elle mixait seulement les légumes. Elle ajoutait les haricots blancs après avoir mixé les légumes, ce qui fait que l’on y trouve les haricots entiers. J’adore cette soupe et cette texture particulière, que je me fais souvent à cette saison.
    ps: en cliquant sur le lien Hommous, je vois que tu parles d’un cake tiède aux sardines ; la recette est-elle sur le blog quelque part ???
    Merci beaucoup.
    Et bravo à Marie pour ses dessins.

  6. Marion says

    Une belle soupe réconfortante!
    J’aime beaucoup ces dessins.

  7. La fourmi des Caraïbes says

    Za’atar ? on dirait une formule magique qui va bien avec le thème de la recette !

  8. AC says

    Cela me semble vraiment bon,. Les images sont toutes mignonnes.

  9. Tiuscha says

    Vraiment jolies les illustrations, belle mise en valeur de la recette, très chaleureuse !

  10. Lili Végétatout says

    De la farine à grumeaux, la coquine ! ;)
    Mais c’est vrai que ces illustrations sont très sympas !
    Comme ta bonne soupe d’automne d’ailleurs ! :)



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.