Skip to content

Categories:

L’exquis pain au levain multigrains de Steve

A peu près aux antipodes de la recette qui précède (de pain de mie à la levure prêt en 2 heures, très sympa mais basique), je vous propose ici le pain multigrains de Steve du rigoureux et passionnant BreadCetera.

Sa recette est sensationnelle parce que le pain que l’on obtient en la suivant est, encore plus que son pain normand aux pommes déjà testé (clic) et très aimé, très particulièrement moelleux et presque humide, alors qu’il est plein plein de grains et graines : blé dur (ou seigle pour ma version), lin, gruau d’avoine et graines de tournesol.

Et puis les saveurs! J’ai adoré (et heureusement parce mes enfants et mon mari sont bien moins fans que moi de pains multigrains, et comme la recette de Steve m’a donné 3 gros pains, qui du coup ont duré une semaine, il aurait été ennuyeux que je les aime pas!)

pain-steve-3

Vous pouvez lire (en anglais) la recette de Steve ici.

Chez moi, pour ce premier essai, j’ai changé:

  • les farines : celles qu’il utilise sont en effet introuvables en France et je voulais utiliser ce que j’avais sous la main;
  • le blé dur entier est devenu seigle entier parce que j’adore cette céréale et que j’en avais (depuis, j’ai acheté de l’engrain pour essayer)
  • je n’ai pas procédé tout à fait comme Steve pour le levain parce qu’il m’en restait bien plus que 50g déjà mûr
  • mes temps de pétrissage ou de levée ne sont pas tout à fait identiques, j’ai adapté à ma cuisine, mon four, selon ce qui m’a semblé convenir.

Mes pains ne sont pas bien grignés, j’étais peu disponible (enfants en vacances) au moment de les enfourner, et surprise de plus par leur volume : j’en ai fait cuire 2 puis j’ai fait cuire le 3e. Ce qui m’a valu d’être assez étonnée car entre les 2 cuits « au bon moment » et le 3e cuit en principe trop tard, je n’ai trouvé aucune différence de mie ou de couleur de croûte… Et malheureusement, je crois que c’est parce que même les 2 premiers étaient déjà un chouaïa trop fermenté, parce que ma cuisine était sans doute plus chaude que celle de Steve et mes bâtards plus proches de grosses baguettes…

Mes pains sont également moins aérés que ceux de Steve (ce qui me convient bien, du reste), et je propose pour cela quelques explications cumulées:

  • Steve est meilleur boulanger que moi, c’est indiscutable, et sensiblement plus précis et rigoureux. Je ne saurais pas vous indiquer la température exacte de ma cuisine, par exemple, et j’ai du me forcer à tout peser pour suivre cette recette le plus fidèlement possible…
  • les farines utilisées par Steve sont à forte teneur en gluten : j’aurais du ajouter du gluten à mes farines pour me rapprocher de sa mie (mais je n’en avais pas et je ne suis pas partisane, de façon générale, d’ajouter du gluten, protéine dont il ne faut pas abuser)
  • mes farines, moins riches en gluten donc, sont de plus fort différentes des siennes par nature : au lieu de farines de blé uniquement, avec une dominante de farine dite « à pain, j’ai mélangé des farines de blé T80, de blé T110 et de seigle T130!
  • mon levain était moins hydraté
  • mes pâtons étaient plus allongés et ont réagi à la chaleur un peu différemment.

Voilà ma version de sa recette, sur le modèle de celle de Steve : essayez, ce pain est vraiment excellent!

la-tranche

Le levain

  • 185 g farine de blé T80
  • 235 g d’eau
  • 180 g de levain 80%

Les graines trempées

  • 95 g de seigle en grain entier (je ne l’ai pas écrasé au pilon, j’aurais du)
  • 95 g de graines de lin (non écrasées, j’aurais sans doute du aussi pour une meilleure assimilation du lin)
  • 75 g de graines de tournesol
  • 75 g de gruau d’avoine
  • 7 g de sel
  • 405 g d’eau bouillante

La pâte finale

  • 360 g d’eau
  • 560 g du levain ci-dessus (le reste sera été nourri et replacé au frais au bout de 5 heures, pour une prochaine utilisation).
  • 250g de farine de blé T 110 moulue à la meule de pierre
  • 145g de farine de seigle T130
  • 355 de farine de blé T80
  • 1 c. à café de levure de boulanger déshydratée
  • 15 g de sel
  • toutes les graines trempées

pain-steve-1

La veille:

1. Préparer le levain en mélangeant intimement ses ingrédients: eau, farine et levain mûr. Couvrir d’une assiette renversée et laisser mûrir toute la nuit.

2. Préparer les graines trempées en plaçant toutes les graines et le sel dans un saladier supportant la chaleur, couvrir de l’eau bouillante. Couvrir d’une assiette renversée et laisser tremper toute la nuit.

Le jour même:

1. Verser l’eau de la pâte finale et 560g du levain mûr dans le bol d’un robot-pétrin. Mélanger avec le crochet mélangeur (le K du Kenwood, pour moi) et non le crochet pétrin sur vitesse 3 pendant 1 minute.

2. Ajouter les farines et la levure déshydratée et pétrir avec le crochet pétrisseur vitesse 2 jusqu’à ce que les ingrédients forment masse, 1 à 2 minutes.

3. Laisser le tout reposer 30 minutes (autolyse), sous un torchon ou une assiette renversée.

4. Ajouter le sel et pétrir à vitesse 3 pendant 5 minutes, avec le crochet pétrisseur.

5. Ajouter enfin toutes les graines trempées et mixer le tout, qui sera collant et un peu gluant, vitesse 2, jusqu’à ce que les graines soient incorporées. Il pourra être utile d’arrêter le mixer en cours d’opération et de décoller un peu les graines des parois du bol avec une maryse (j’ai eu à le faire une seule fois).

6. Une fois les graines incorporées, pétrir encore quelques minutes sur vitesse 3 jusqu’à ce que la pâte commence à se décoller des parois et du fond du bol: pour moi, cela a pris à peine 3 minutes.

la-croute

7. Placer la pâte dans un contenant légèrement huilé, couvrir et laisser fermenter 2 heures, en pliant la pâte 1 fois au bout d’une heure.

8. Diviser la pâte en 3 morceaux. Préfaçonner chaque morceau en boule et laisser reposer 15 minutes sous un torchon.

9. Façonner les boules de pâte en bâtards, et les placer dans des formes à pain bien saupoudrées de farine de riz (en fait, je les ai posés sur un torchon généreusement saupoudré de farine de riz, comme s’il s’agissait d’une couche à pain, n’ayant pas 3 bannetons pour bâtards).

10. Laisser lever encore 2 heures.

11. 45 minutes avant la fin de ce 2e temps de levée, allumer le four à 250°C avec une pierre à pain au centre et une lèchefrite dessous.

12. Au moment d’enfourner, faire glisser les bâtards 1 par un sur une pelle en bois farinée (ou une planchette de bois recouverte d’un mi-bas nylon, c’est formidablement efficace, merci Anis Bouabsa pour le truc!).

13. Inciser le bâtard, enfourner et laisser cuire avec de la vapeur (chez moi, je verse une tasse d’eau bouillante dans la lèchefrite sitôt le pain enfourné) pendant 20 minutes, puis encore 20 minutes sans vapeur.

la-mie

14. Quand le pain est bien doré et cuit, le sortir du four, le poser sur une grille et attendre plusieurs heures avant de l’entamer. Un pain au levain est toujours meilleur le lendemain du jour de cuisson.

Merci Steve, continue à nous régaler!

Print Friendly

Posted in Autres blogs.


42 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. barbamama says

    plus je te lis, plus j’ai envie de me lancer dans le levain.
    cela me semble quand même beaucoup de travail mais le résultat est superbe.
    beaucoup plus réjouissant que le coaching minceur…

    • Flo Makanai says

      Oh oui beaucoup plus réjouissant.
      Je suis presque désolée d’avoir publié sur ce coaching tellement c’est lamentable depuis 3 semaines : menus identiques ou presque, recettes incomplètes…
      Mais bon, j’y ai tout de même appris des choses importantes pour moi :
      - les crudités à chaque repas mais pas en grande quantité non plus pour bien les digérer ;
      - prendre son temps pour manger, ce que je savais mais que j’avais besoin de relire et de reprendre le temps de faire;
      - des petits-déjeuners plus variés que mes usuelles tartines, certes très bonnes mais pas forcément top sur un plan digestif;
      - des recettes de dessert -le clafoutis aux poires, miam!- ou de soupe -poireaux, pomme de terre et quinoa- ou encore de tarte -aux carottes, tomme de brebis, oignons- ou de sauce -la sauce tofu herbes, extra!-, par exemple- vraiment très très bonnes
      - l’habitude de faire ma liste de courses d’une semaine à l’autre
      - ce qui génère une meilleure utilisation de mes réserves aussi
      - la découverte du kombucha
      - le retour au thé, moi qui n’en buvais plus beaucoup et qui lui avais substitué le café, vraiment moins bon pour moi (excitant + asséchant, je trouve)
      et j’en passe.

      bref, en tant que programme minceur, le coach minceur bio est nul. En tant qu’outil diététique global, il est chouette.
      Mais avec le livre de Laurence Salomon Fondre de plaisir + celui de Lylian Le Goff « manger bio c’est pas du luxe » + ce que propose gratuitement le site FémininBio, on aurait tout eu sous la main ou presque…

      j’espère +++ que ça va changer, on est quelques-unes à avoir envoyé des mails critiques aux administrateurs, on a eu des réponses, on va voir…

  2. Rosa says

    Ton pain est sublime! Oui, c’est dommage qu’ici aussi on a pas un choix bien vaste de farines…

    Bises,

    Rosa

    • Flo Makanai says

      On a en effet un choix formidable par chez moi, et quel plaisir! Je n’ai même pas encore tout testé!

  3. Isa says

    Nom d’un petit pain, ton pain est MAGNIFIQUE !

    • Flo Makanai says

      Et si tu tends bien l’oreille il te dit « viens à S., viens à S., Flo t’en fera rien que pour toi » :-)!!
      (et ensuite tu entends ma douce voix dire « euh, et pour moi aussi! et on le mangera, ravies, au nez et à la barbe de mes enfants et de Pascal, à qui j’aurais fait … du pain de mie! »)
      Bisous!!

  4. La Curieuse says

    La mie de ton pain est vraiment très belle. Je suis une grande fan de pain multigrains, malheureusement je n’en fais pas souvent car enfants et mari n’aiment pas tellement, dommage…

    • Flo Makanai says

      Bienvenue au club de celles qui aiment les pains plein de grains et graines mais dont le mari et les enfants boudent ce genre de pain! Dire que mon mari était même enchanté que je lui refasse « enfin! » ce pain de mie-là, non mais vraiment, pfff… Ils ne savent pas ce qu’ils râtent ;-)

  5. Stéphanie says

    On va dire que c’est parce que j’ai bien déstocké mes placards jusqu’à maintenant que je peux m’autoriser à acheter du gruau d’avoine, du seigle en grains et des graines de tournesol et aussi de la farine seigle 130. Heureusement que tu ne postes pas des recettes comme ça tous les jours hein, sinon je ne pourrais plus suivre mes principes! :) (et puis c’est bien aussi de découvrir d’autres méthodes que le 1,2,3 levain, j’ai envie de progresser moi aussi! :) )

    • Flo Makanai says

      Tu as bien raison d’essayer autre chose que la fomule 1.2.3, qui est très pratique mais loin d’être la seule et unique, et c’est toujours super intéressant de tester d’autres équilibres de pâte et de tenter aussi d’autres techniques que celles dont on a l’habitude. Bonne boulange!

  6. Flo Makanai says

    Ajout:
    - pour ceux qui ne trouvent pas aisément les graines et grains de cette recette : pensez à regarder dans vos magasins bio au rayon des graines à germer, et non au rayon des farines, c’est là que je trouve ce que je veux, et ne faites pas attention à la précision « à germer ». En vrac aussi, je trouve de l’engrain (petit épeautre) entier. On peut mettre du blé ou de l’engrain à la place du seigle, bien sûr. Le gruau d’avoine, c’est l’avoine en grains aussi.

    Si vraiment vous ne trouvez pas, je vous propose d’essayer avec du boulgour ou autre semoule grossière de kamut, blé ou seigle. Attention toutefois, a priori (je n’ai pas essayé) aux semoules de sarrasin, maïs ou autre céréale sans gluten, pas dit qu’elles réagiraient bien dans cette recette. A tester!

    - la farine de riz est souvent un peu difficile à trouver en magasin bio aussi. Elle se trouve au rayon sans gluten, quand elle existe, ou avec les autres farines. Mais en fait pour saupoudrer les torchons et bannetons, j’utilise une farine de riz d’épicerie asiatique : pas bio, OGM sans doute etc, mais très bon marché et comme ici on se contente de saupoudrer les moules ou torchons avec… A défaut, on utilisera de la farine de blé ordinaire, et on aura la main lourde. L’avantage de la farine de riz, c’est qu’elle n’absorbe pas l’eau du pain et que les torchons et bannetons ne collent pas, du coup. Et puis elle reste blanche après cuisson, c’est joli. Mais pas crucial non plus.

    Ne surtout pas remplacer la farine de riz par une autre farine spéciale et chère, ce serait la gaspiller et ça n’ajouterait rien.

    - si on n’a pas de levain 80% mais un levain 100%, c’est impec: c’est ce que Steve utilise!Si on a un levain plus ferme que 80%, on ajoutera un peu plus d’eau, c’est important que la pâte soit bien hydratée.

    - si on n’a pas de pierre à pain, c’est dommage parce que ça joue un rôle sensible dans la cuisson des pains dans nos fours domestiques. Mais on peut faire un très bon pain sans quand même! Dans ce cas, on prendra une lèchefrite, on la retournera côté « bombé » vers le haut, on la posera dans son four et on la mettra à préchauffer 20 minutes avant d’enfourner le pain que l’on aura placé sur un morceau de papier sulfurisé pour qu’il n’accroche pas piteusement à la lèchefrite.
    Ou alors on ira dans une jardinerie acheter un gros carreau de brique réfractaire qui fera office de pierre à pain!

  7. Marimuse says

    La recette de Steve m’avait fait de l’œil sur son site… Et j’ai de la chance, ici tout le monde aime le pain aux graines. Alors… 

  8. ManueB says

    je ne dirais qu’un mot, ton pain est Sublime….
    je te prends une tranche pour le plaisir car j’adore les petites graines !!! je viens de tester un pain au levain avec des flocons 5 céréales mixés et le résultat est aussi super bon !! je vais le mettre sur mon blog !!!!
    comment fait on pour participer au nouveau blog  » Votre Pain  » ???

    bisous
    manue

    • Flo Makanai says

      Merci Manue! Tu m’envoies en retour une tranche de ton pain aux flocons et … 5 de ton kouglof au levain?!
      Pour participer à VotrePain, tu écris à contact@votrepain.com (ou à makanai.flo@gmail.com puisque c’est moi, le contact ;-)).
      Soit tu participes avec une recette déjà publiée et je la copierai alors sur ton blog pour la mettre sur VotrePain, soit tu proposes une nouveauté et dans ce cas tu m’envoies tout en fichier joint.
      A très bientôt!

      • Marimuse says

        Quelle est donc l’adresse de ce blog où l’on peut trouver une recette de kouglof au levain? A vrai dire, avec mes modestes moyens, j’en ai bidouillé une, que je pense largement perfectible et j’aimerais bien comparer…

        • Flo Makanai says

          L’adresse est: humcasentbon.blogspot.com
          Perfectionnez, les filles, et quand votre recette est parfaite, … donnez-la moi ;-))

  9. SteveB says

    A tous, s’il vous plaît pardonnez-moi pour l’écriture en anglais.

    Thank you, Flo, for the wonderful post and for your very generous words. Your bread looks terrific, with a nice open crumb that is quite difficult to achieve when working with whole grain doughs.

    I do feel compelled, however, to correct a small error in your post. You are incorrect in stating that I am a better baker than you. I say this not out of a sense of false modesty but because I know it to be the truth. You are very creative in your approach to baking and, like a baker who has a true mastery of her craft, you know how to properly modify procedures to fit your own ingredients and circumstances. I hope all your French-speaking readers will be able to extract the essence of this paragraph which, unfortunately, I am unable to adequately express in my rudimentary French.

    • Flo Makanai says

      Steve, I’m honored and profoundly touched by what you’ve just written, as a baker extraordinaire and as a friend who says what he truly thinks.
      I’m (still) not confident enough in my baking skills to agree with what you just wrote, but you made my day! Thank you!!!!
      (but to tell you the truth, my heart skipped a few beats when I first read I had made a mistake in my post! I was all « oh my, I shouldn’t have posted that bread, now everyone will realize I’m an amateur… »!)

  10. Marie Pk says

    Quel magnifique billet, complet et très tentant!…J’imagine le temps nécessaire pour écrire tout ça, jusque dans les réponses aux commentaires…J’ai appris beaucoup (la planche à pain et son bas nylon! la brique réfractaire en attendant l’acquisition d’une pierre à pain), et comme toi, mm si je sais certaines choses (comme manger en prenant son temps, etc…), je suis contente de les relire et ainsi de faire mieux de plus en plus. Et là je vais essayer ce pain qui m’a l’air si bon. Grâce à toi, je vais progresser au lieu de rester dans la confortable méthode 1,2,3 ;-). Merci pour tout, c’est un plaisir de venir sur ton blog.

  11. ln says

    quel merveilleux pain ! je suis béate… d’admiration !

  12. kaouthar de tunis says

    superbe blog que je decouvre et que je tarderai pas a adopter les recettes qui sont trop trop bonnes! j’adore vraiment !! biz

  13. La fourmi des Caraïbes says

    Il a l’air délicieux. C’est marrant, moi, je n’ai pas la « culture » du pain, sans doute en raison de mes origines germaniques, j’ai été élevée au pain de mie :-D. Ce n’est que depuis que je vis en Martinique que j’ai vraiment réalisé ce qu’est un « mauvais » pain. ;-)

  14. Séverine (34) says

    Ton pain a l’air si délicieux, c’est dommage je ne pourrai pas le tenter, je n’ai pas réussi mes différents essais de levains.
    Je me demande comment faire pour adapter le levain (1ère partie) avec un levain fermentescible ? Seulement est – ce possible ?

    Quel beau compliment que celui de Steve , tu vois tu dois prendre confiance en toi et continuer car ce que tu fais est vraiment extra !! Bravo !

    Moi aussi au début mon coeur s’est arrêté de battre un instant en lisant que tu avais pû faire une erreur pfffff la suite m’a permis de prendre une grande bouffée d’air, et de soulagement, pfff quel suspens … ;o)) Quel farceur ce Steve.

    • Flo Makanai says

      Merci Séverine!
      Tu peux remplacer le levain naturel par du levain fermentiscible, mais tu auras un résultat complètement différent, pas le moelleux et la « mâche » que tu auras avec un levain frais.
      Si tu adaptes avec le levain fermentiscible, supprimes la levure de boulanger (le levain fermentiscible en comprend toujours, déjà) et comptes 4g de ce levain pour chaque 100g de farine.
      Persévères quand même pour un « vrai » levain, tu ne regretteras pas.

      • Séverine (34) says

        Eh oui je comprends bien , je n’aurai pas cette texture si belle. Il va falloir que je patiente.
        allez zou je vais recommencer un 8ème levain, l’envie de pouvoir essayer un si beau pain est trop forte !!
        Le problème est que mes levains soit se désséchaient trop, soit ils moisissaient.
        Je vais déjà essayer avec le levain fermentescible comme tu m’as expliqué. Pendant que Mr levain grandi.
        Et donc supprimer la partie avec le levain sur levain.
        Merci encore

        • Flo Makanai says

          Ton levain se desséchait trop? Tu le mets à côté d’une source de chaleur? tu ne le couvres pas? N’hésites pas à le recouvrir d’un film plastique, au besoin, pour bien le protéger et conserver son humidité, même si ensuite il vaudra mieux se contenter d’une assiette.

          • Séverine (34) says

            alors voilà tout le problème.
            Si je le couvre il moisi avant le 3ème jour, il est limite en milieu de 2ème jour.
            Si je ne le couvre pas oui il se désèche bcp , il n’est pas à côté d’une source de chaleur car nous avons un chauffage au sol, mais c’est vrai que dans la cuisine il fait bien 21 à 22°.
            La dernière fois j’ai essayé le film plastique légèrement percé par endroits mais ça a moisi au dernier moment, je pense que cette fois ci je vais lui faire alterner des moments fermés et des moments aérés. Et je me demande aussi si le fait de le remuer une fois par jour lui ferait du mal comme ça quand il commencerait à sècher ça me permettrait de casser la croûte qu’en penses-tu ?
            Aujourd’hui, je l’ai mis dans un bocal Parfait, et j’ai fermé le couvercle sans caoutchouc juste posé pas clipsé non plus. Nous verrons.
            Pour le pain au levain fermentiscible,pour bien faire, dois je supprimer complètement « la première partie levain » avec la farine et l’eau et les ajouter comme celà dans la pâte ? Ou bien garder le principe du levain mais compenser le poid du levain avec moitié farine et moitié levain en plus des autres ingrédients du levain ?
            Je ne sais pas si je suis très claire là …oupsss
            Encore mille mercis Flo.

          • Flo Makanai says

            Et s’il moisit, que tu enlèves les moisissures, que tu récupères juste une cuillère de levain sain, que tu le nourris etc, ça marcherait? Parce qu’un levain équilibré sait combattre naturellement les moisissures, alors en lui donnant peu à peu des forces, ça pourrait marcher.
            Oui c’est assez chaud 21-22°. Pas d’endroit plus frais (18°?) dans la maison?
            Le remuer est une idée aussi, c’est vrai.

            Pour le pain au levain fermentiscible, je ne sais pas trop. Ce sera certainement meilleur de faire un « levain » avec le fermentiscible, qui fermenterait au moins 2-3 heures.
            Et oui il faudra de toute façon compenser farine et eau.
            Juste là pas le temps de me pencher plus sur la question, je reviendrais plus tard, journée très lourde ce mardi. A +

          • Séverine (34) says

            Alors Flo,
            quand même je viens te rendre compte de ma dernière expérience levain (hihihi)
            alors il semblerait que le bocal convienne beaucoup mieux à Môôôssieur mon levain, un tout petit point de moississure est apparu au bout du 3ème jour je l’ai enlevé et j’ai nourri ce nouveau né.
            Puis après il a rendu beaucoup de liquide au dessus je l’ai laissé jusqu’à aujourd’hui, jour du repas bi quotidien.
            Je l’ai vidé dans l’évier, puis j’ai remué pour bien homogénéiser et je l’ai nourri, j’ai surveillé toute la journée et ce soir il bullait du tonnerre, je l’entendais « gazer et crisser » j’étais très contente, j’ai bien fait de faire cet ultime essai.
            J’ai bien diminué à 80 82% la quantité d’eau il a une texture plus consistante désormais.
            ENcore merci pour tout tes bons conseils et ta patience.
            A bientôt pour une première panification ;o))

  15. choupette88 says

    Ton pain est magnifiquement réussi !!
    bonne am*

    bizz

  16. Grain de Raisin says

    L’avantage des pains maison c’est qu’ils se conservent à merveille. celui-ci a l’air très bien, consistant comme je les aime.

  17. jojoboop says

    Je m’associe aux émotions déjà décrites .
    Le pain est très à mon gout, délicieux, aéré malgré la charge en grains et tellement différent : un must.
    Merci à Steve pour t’avoir tentée et à toi pour nous en faire généreusement profiter.
    De plus, les commentaires sont une source de connaissances supplémentaires qui aident à progresser.
    bravo pour cette énergie participative et gourmande.

  18. Séverine (34) says

    Merci Flo, je surveille comme le lait sur le feu.
    S’il moisit je ferai comme tu dis !
    J’ai regardé aujourd’hui le bocal a l’air de bien convenir, pourvu que ça dure.
    Encore merci de ta patience.

    • Flo Makanai says

      Pour utiliser le levain fermentiscible à la place du levain, dans la recette de Steve, tu peux peut-être t’inspirer des pré-ferments, dont je parlais ici (clic) , et tout particulièrement de la poolish: tu mélanges 265 g de farine, 265g d’eau, et 40g de levain fermentiscible [poids du tout = 570, il t'en faudra 560 au final] au lieu du levain, et tu procèdes ensuite comme indiqué sur la recette, en n’ajoutant pas le 1% de levure dans la pâte finale.
      Jamais essayé, hein, je te laisse tester ;-)

  19. Gaelle@whatareyoufeedingyourkidsthesedays.com says

    Ce pain me tente bien et merci pour tes explications…. J’ai juste, comme Steve, un gros probleme parce que mes tentatives de pains avec farines completes ne me donnent pas une mie aeree comme je les aime. Question, est-ce que je peux le faire en cocotte?

    • Flo Makanai says

      Oui, forcément, mais le résultat sera, forcément aussi, un peu différent, et les pains notamment plus humides, avec une densité de mie différente.
      Je te propose de suivre la recette de Steve moins 30 minutes pour la dernière levée (soit 1h30 de levée en cocotte et non en banneton au lieu des 2h en bannetons) puis au four froid, pour 1 heure à 240°.
      Ca m’intéressera beaucoup de savoir ce que ça donne si tu le fais, tu voudras bien me dire STP?
      A bientôt.

  20. Lili says

    Ca y est, je l’ai testé, pour changer du pain 123. Malheureusement je ne suis pas aussi bonne boulangère que vous deux et le résultat est loin d’être aussi aéré, mais le pain est tout de même délicieux et surtout, comme il est assez humide, il se conserver très bien plusieurs jours. Toutefois la différence entre ce pain et un pain 123 avec beaucoup de graines n’est pas flagrante, et même mon pain 123 est en général plus aéré. Intéressant donc mais un peu long pour le résultat (chez moi! ce n’est pas un vérité absolue!)
    Merci pour toutes ces idées

    Lili

Continuing the Discussion

  1. Un délicieux pain multigrains au levain – VOTRE PAIN linked to this post on 3 mars 2010

    [...] Il est facile à faire et excellent! Sa recette est ici. Ma version avec du seigle et des farines plus complètes est là. [...]

  2. L’hebdo du pain // Weekly Bread (n°3, 30 août 2010) – VOTRE PAIN linked to this post on 30 août 2010

    [...] the Pots) a préparé un superbe pain multigrains. S’il est aussi bon que celui de Steve, que j’adore, je ne peux que le [...]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.