Skip to content

Categories:

Compote de figues et cardamome, sans sucre ajouté, inspiré du Dal Roti de Fort Cochin

A Fort Cochin, l’une des îles qui composent Cochin (Kochi) au Kérala (Inde du Sud), il y a un petit restaurant bien sympa (quoique fréquenté surtout par des touristes car référencé dans les guides, ce qui n’est pas toujours bon signe si l’on veut une cuisine authentique), qui s’appelle Dal Roti.

Dal, c’est le curry de lentilles léger base de nombreux repas indiens*.

Roti veut dire pain**.

Dal Roti pourrait donc, peut-être, se traduire par « Lentilles Pain », un équivalent de nos « Jambon Beurre » ou steack frites nationaux? (A moins que cela ne vise des pains plats  à base de dal? Beena, il faudrait que tu éclaires ma lanterne!)

Ce sympathique restaurant propose une cuisine des plaines du nord de l’Inde***.

dsc_4470-menu-dal-roti

Nous y avons mangé 3 fois.

1er-repas-dal-roti1er déjeuner : dal, curry de gombos et 3 sortes de pains plats

1er-repas-dal-roti-2Zoom sur le dal, qui est ici presque une soupe, et dont P. et moi raffolons

2e-repas-dal-roti2e repas, thali, ici servi sur plateau de métal (nous en avons mangé plusieurs****, ailleurs, sur des feuilles de bananier, ce qui, si j’ai bien compris, est la coutume au Kérala) curry de courgettes, dal, curry de légumes de saison, raita (yaourt au concombre), roti

2e-repas-dal-roti-porothaidem mais avec paratha (pain plat feuilleté, qui voudrait dire couches de farine cuite. Comme nos pâtes feuilletées, ce pain peut être exquis quand il est bien préparé, et sans aucun intérêt sinon)

A chaque fois, nous avons partagé, en dessert, une tasse de thé gingembre-citron et miel (un régal) et une petite soucoupe d’abricots secs compotés avec un peu de safran, sans sucre ajouté, garnis de 4 toutes petites amandes. Parfait. Il faut dire que les abricots (khubani) indiens sont différents de ceux que nous avions mangé jusqu’ici, vraiment très bons, avec comme un goût de… soleil floral (?!) concentré.

22

De retour à la maison, j’ai eu envie de faire un dessert un peu pareil (fruits secs bien réhydratés pour les compoter, pas de sucre ajouté, épice(s)). Le contenu de mes placards en a fait une compote de figues sèches à la cardamome (rapportée de là-bas). Mmm!

Pour la réaliser, il suffit de placer des fruits secs et de bonnes épices (cannelle, cardamome, vanille, clou de girofle, par exemple, au choix), entiers et bio, dans une petite casserole, de couvrir d’eau, de porter doucement à frémissement et de laisser compoter, tranquillement. Nul besoin de sucre, les fruits secs en ayant assez.On peut ensuite écraser les fruits à la fourchette, au besoin et selon l’envie, ou pas.

La compotée est bonne en toutes petites portions, pour finir un repas sur une note sucrée, pour accompagner une petite pause thé ou café en mi-journée, ou un fruit frais au petit-déjeuner, ou encore à tartiner en fond de tarte, mmmm.

Ah, que c’était merveilleux, ce voyage, dans cet Etat indien si contrasté, chaleureux, débordant de vie…

life-is-ready

Les petits +

Et si vous voulez des mélanges d’épices indiennes de la plus haute qualité, allez aussi voir Beena : elle a élaboré pour Olivier Roellinger, excusez du peu, une gamme d’épices qui doit valoir amplement le coup. A tester de toute urgence!

  • ** « Le pain est, pour l’Indien, une troisième main– ou, devrait-on dire, une deuxième main, puisque l’on doit strictement s’abstenir d’user de la gauche. Il est en effet utilisé, plié du bout des doigts, pour saisir la nourriture en sauce », peut-on lire ici, avec une recette de roti qui semble bien bonne.

Wikipédia propose une page sur les roti en anglais ainsi qu’en plusieurs autres langues, mais pas en français. On y apprend notamment que roti vient du mot sanscrit रोटिका (roṭikā).

  • *** « Comment? Mais le Kérala est au sud de l’Inde, pourquoi aller manger la cuisine du Nord? » Parce que celle-ci est bonne et qu’à Fort Cochin, ça n’est pas simple du tout de manger bon + vraiment indien + pas trop cher, l’ile étant hyper touristique.
  • **** Les thali de Dal Roti sont pour les touristes, uniquement salés. Dans les authentiques restaurants végétariens fréquentés uniquement par des Indiens dans lesquels nous avons adoré mangé aussi souvent que possible, le plateau repas comprend absolument tout le repas, y compris une petite coupelle de dessert, généralement un riz au lait crémeux parfumé. Et l’on peut demander à être resservi aussi souvent qu’on le souhaite de ce que l’on veut.

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Fruits, Inde, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sucré sans sucre ajouté, Végétarien.

Tagged with , , , , , .

25
Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
poucinette
Invité

magnifique repas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! miammmmm j’adore

Pascale (Snapulk)
Invité

Un bien joli article, qui me transporte doucement vers des horizons inoubliables, un petit rêve du samedi matin…

Christel
Invité
Christel

Bonjour,

Quel magnifique souvenir de vacances tu nous distilles de temps en temps. Ta compotée de fruits secs me tente bien.

Rosa
Invité

Un pur régal! Merci pour ce partage.

Bises et bon WE,

Rosa

Marie-Claire
Invité

Très beau billet, on voyage, on a envie d’y aller !

ln
Invité

je bave devant mon ordi..c’est malin !!! 😉

beena
Invité

Je suis ravie de lire ce post indien. Comme toi, j’aime beaucoup ce restaurant : la cuisine y est incontestablement bonne !

beena
Invité

Zut, je n’ai pas répondu à ta question. « Dal roti » veut bien dire plutôt qqc comme « steack frites ». Le dal accompagné de galettes constitue en effet l’ordinaire de tous les indiens, en particulier dans le Nord du pays ; dans le Sud, on préférera la combinaison dal et riz !

annie
Invité
annie

mmmm nous aussi nous avons adoré les thalis, avec comme tu dis tout le repas sur le plateau y compris le dessert( voire deux desserts!!) as tu gouté le navratan korma , je crois que ça se traduit par  »les neuf joyaux » mélange de légumes, fruits frais, fruits secs,épices, et lait de coco ou yaourt, trop bon,à composer selon la saison et son envie, j’en ai refais ici c’était pas mal, par contre nous étions super fan d’un dessert à base de lait caillé, puis essoré mélangé à un peu de fécule, et cuit je crois dans du lait parfumé… Lire la suite »

annie
Invité
annie

j’ai retrouvé le nom du dessert c’est le rasmalay, si tu sais comment on le fait…

dani_L_B
Invité
dani_L_B

Yummm tout ça!!!!Peux tu regarder le lien de la recette de roti que tu cites : »Il est en effet utilisé, plié du bout des doigts, pour saisir la nourriture en sauce”, peut-on lire ici, avec une recette de roti qui semble bien bonne. « , Mais le ici n’aboutit que sur la page d’accueil de ton blog à la date du 11 mai , J’aimerais bien tenter ces pains indiens. Merci Flo

Lilydine
Invité

J’ai la chance d’avoir un excellent restaurant indien juste à côté de mon bureau, et quand je vais acheter mes épices et autres à Velan en sortant du bureau, j’ai le choix pour le dîner.
Ton billet est vraiment top, si je ne connaissais pas la cuisine indienne, j’aurai vraiment très envie d’y goûter ! Merci Flo !

Laurent
Invité

J’aurais adoré y être !