Skip to content

Categories:

{Blog que j’♥} Le bel univers de Garance (Nathalie Ruffat Westling)

J’aime ce que fait Nathalie Ruffat Westling, plus connue dans le monde des blogs sous l’un de ses autres prénoms, Garance.

Son blog? Les cuisines de Garance.

Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

Je lui ai donc posé quelques questions, comme j’aime faire de temps à autre avec des blogueurs qui, à mon sens, méritent qu’on prenne le temps de les rencontrer.

Nathalie a eu la vraie générosité de ce partage, alors qu’elle a 1001 activités sur le feu, et cela dit, déjà, beaucoup d’elle, une femme qui sait rester généreuse et authentique tout en se battant pour vivre SA vie, même si cela ne plaît pas à tout le monde.

  • Quand et surtout pourquoi est né ton blog Les Cuisines de Garance ?

Garance : Mon blog est né par hasard un 1er Novembre 2005 (une date que je considère prémonitoire puisque c’est la date anniversaire de mon compagnon rencontré quelques mois plus tard) à  une période clef de ma vie, un moment de réflexion et de mutation profonde de ma vie toute entière en fait …

Il y a plusieurs raisons à ce blog…

Tout d’abord mes amies et mes cousines n’arrêtaient pas de me téléphoner afin de me demander des recettes, du coup je passais ma vie à rédiger des recettes par mail ce qui était  totalement chronophage !

Ensuite partie très jeune de chez moi  pour finir mes études aux Etats–Unis et ayant vécu ensuite à l’étranger jusqu’à mes 36 ans, j’avais besoin de raconter un peu ce qu’avait été ma vie aux membres de ma famille. Ils me connaissaient finalement peu car tous dispersés à travers le monde eux–mêmes. Comme nous nous croisons rarement c’était un bon moyen de communiquer !

A mon retour d’un court séjour en Italie cette année-là  (je partais marcher et méditer là-bas assez souvent), j’ai pris la décision de faire face à mes vieux démons et de vider mon sac notamment au sujet de ma vie en tant que fille et maman Distilbène (du nom de cette  hormone de synthèse qui a empoisonné ma vie et celle de ma fille). Résultat : un grand stress et une petite attaque cérébrale fin novembre qui m’a mis complétement K.O…

Pour le meilleur et non pour le pire devrais-je ajouter car puisque incapable de travailler, j’ai non seulement décidé de fermer mon entreprise d’alors mais également de changer de vie toute entière.

Et d’exposer ainsi ma passion pour la cuisine, ce qui à l’époque, en 2005, n’était  pas encore un « métier » très à la mode (certains pensent encore que cuisiner  n’est pas un métier, de fait tous les métiers nobles et manuels sont encore malheureusement assimilés à des personnes sans grande éducation).

Je pense qu’en tant qu’avocate ou médecin (ce à quoi j’étais vouée), j’aurais rencontré moins de réticences chez certains membres de ma famille.

Mais quand on voit que certaines avocates quittent le barreau  pour les fourneaux aujourd’hui (voir Master chef 2011)  je trouve cela presque cocasse !

  • Sur ton blog, tu mets à l’honneur une cuisine très créative marquée par de multiples influences du monde entier : d’où te viennent cette curiosité et cette inventivité ?

En fait tout naturellement de mes origines multiples et donc de recettes familiales et surtout de mes voyages à travers le monde. J’ai commencé à voyager très jeune et ai vécu à l’étranger une grande partie de ma vie ça laisse manifestement des traces ! Et j’ajouterai une grande curiosité  naturelle, tournée vers différentes cultures et le monde en général.

Cheesecake cru sans produits laitiers.
Cliquer sur la photo pour lire billet et recette  – Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

  • Tu as écrit un livre à l’adresse des enfants allergiques, Les Toques Vertes. Aurais-tu une recette sans gluten et sans lait « hyper fastoche » à partager?

Mon pancake sans gluten : bon, moelleux et rapide que je prépare le matin  les yeux fermés et sans mesure juste à la cuillère.

Dans un plat fouetter un jaune d’œuf frais et bio (réserver le blanc) avec un yaourt de soja, ajouter un peu de vanille bio et une cuillère à soupe de sucre roux.

Dans un autre saladier mélanger 100 g de farine de Quinoa (ou de la  farine de riz complet) 100 g de  flocons de millet et 2 cuillères à soupe de sarrasin toasté moulu, ajouter une cuillère de graines de sésame (ou autres graines au choix)…

Fouetter le blanc d’œuf en neige

Incorporer le mélange sec au mélange liquide puis incorporer le blanc d’œuf

Faire gonfler dans une poêle légèrement  graissée à feu doux , retourner quand les bords sont bien cuits

Servir avec du miel, des fruits frais, de la faisselle

  • Tu es très calée en nutrition et cela te passionne de toute évidence : quels conseils donnerais-tu à un(e) jeune cuisinier(e) qui voudrait proposer une cuisine aussi riche en saveurs que saine pour le corps? (en d’autres termes, quels sont tes convictions en la matière?)

J’ai étudié la naturopathie et l’aromathérapie  en Suède puis passé mes diplômes en Suisse. De plus j’ai une culture culinaire familiale très ancrée dans le simple, le bon, le naturel,  de saison, une arrière grand–mère mécène pour des entreprises de produits naturels avant l’heure  (Mésségué entre autre), un père sportif de haut niveau qui consommait bio avant que le bio ne soit à la « mode » et un grand–père amoureux des plantes et des animaux.

Bref, une approche dès le plus jeune âge qui a forgé  ma conviction que ce sont les enfants avant tout qu’il faut éduquer !

Atelier biscuits -pour une couronne de Noël- avec Margaux, la belle-fille de Nathalie.
Cliquer sur la photo pour lire billet et recette  – Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

Je crois tout bonnement au bon sens : du frais, du beau, du simple, du local, de saison et surtout  ne jamais oublier d’écouter son corps. Le corps parle, l’âme parle, nous avons éteint notre voix intérieure, cette petite voix pleine de bon sens que les industriels de l’agro-alimentaire et pharmaceutiques  manipulent depuis 50 ans !

Le résultat est édifiant : maladies  psychosomatiques, somatisations, allergies, cancers, troubles du sommeil, troubles de la personnalité  et maladies auto immunes, bref tout un panel de pathologies que nous essayons de combattre par de nouvelles molécules, de nouveaux régimes et de nouvelles recherches qui plus le temps passe  nous submergent de doutes, de faux espoirs et qui souvent laissent perplexes la plupart des gens touchés par une pathologies induite par notre alimentation industrielle…

Alors que la réponse est je crois simple : le bon sens et l’apprentissage de l’écoute de son corps serait un bon début, ensuite il faut redonner les clefs de l’envie, du goût et du  savoir culinaire de notre terroir et des saisons !

Cliquer sur la photo pour lire billet et recette  – Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

  • Tes photos sont absolument superbes, aussi bien côté image que stylisme. Aurais-tu quelques « trucs » à conseiller pour que nous autres moins doués puissions améliorer nos images?

Je dois avouer qu’en matière d’images je suis une grande autodidacte passionnée mais qui n’a pas toujours les moyens ni le temps d’approfondir le sujet alors je fais tout à l’instinct et en lumière totalement naturelle

J’ai acheté un Canon 7 D que j’adore mais ce sont les objectifs qui font vraiment la qualité d’une photo, et puis la technique s’acquiert en tâtonnant et en photographiant.

Je dois avouer que je ne me sens pas concernée par le débat que certaines bloggeuses ont sur la photo culinaire , je fais tout d’instinct, dehors avec ma vaisselle blanche pour la plupart de mes billets et je m’inspire de mon lieu de vie et de certaines bloggeuses que j’aime tout particulièrement et qui  m’ inspirent beaucoup (Béatrice Peltre de La  tartine gourmande ou Aran Goyoaga de Cannelle et vanille pour ne citer qu’elles.

Le seul conseil, c’est la lumière.

Au Pré d’Islan
Cliquer sur la photo pour lire billet et recette  – Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

Pour moi elle est indispensable pour faire une bonne photo. Alors oui souvent je photographie en lumière naturelle en poussant à fond sur la balance des blancs (c’est un peu mon obsession le blanc) et je retouche à peine pour effacer les ombres, parce que ça c’est le problème de la lumière naturelle !

Après créer sa propre identité, son propre style, son étiquette ou sa touche,  c’est un plus évidemment !

Et ça ne vient pas comme ça …

Le naturel surtout et pas de « gnangnan » posé et fixe …

Chats – Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

  • Tu as publié des dizaines (centaines?) de billets sur ton blog. Si tu devais en citer 5 qui te tiennent tout particulièrement à cœur et/ou qui te définissent, quels seraient-ils?

A ce jour j’ai publié 789 billets

Alors choisir 5 billets est assez difficile, je dirais peut être que ceux qui me tiennent à cœur sont les billets suédois et  mes créations, mais aussi mes billets un peu « fous » comme :

  1. Mes nouilles de riz
  2. Mon Seitan
  3. Ce billet sur mon grand-père et l’inspiration qu’il m’a légué
  4. La Boza turque une boisson atypique qui est passée presque sous silence lors de mon article
  5. et ce billet que j’aime tout simplement parce que je me suis régalée à le faire et à le partager

Voilà un peu de mon esprit j’imagine, du simple, des choses un peu atypiques , de l’instinct et du nature …..

Lubéron, région d’adoption de Nathalie
– Tous droits réservés Les Cuisines de Garance

Un très grand merci à Nathalie pour ce partage.
Son blog est à consulter sans modération!

Print Friendly

Posted in Autres blogs.


7 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Babeth59 says

    merci de nous avoir mieux fait connaitre Garance, que j’aime beaucoup retrouver sur son blog!

  2. Rosa says

    Un superbe interview d’une bloggueuse que j’adore! Merci pour ce partage.

    Bises,

    Rosa

  3. Annellénor says

    Il est vrai que le blog de Garance est une vraie merveille, tant pout sa simplicité, la variété de ses recettes (leur délice aussi pour en avoir essayer plusieurs) et le bonheur qui s’en dégage. Le lire est un régal de gourmandise et de sérénité. Merci à toi de nous le faire partager un peu plus intimement !

  4. Doria says

    Je le consulte de temps en temps, c’est un très beau blog !
    Très bon début de semaine,
    Bisous, Doria

  5. Flo Makanai says

    Contente que cela vous plaise à toutes 4 de découvrir un peu plus de Garance :)

  6. La fourmi says

    J’aime beaucoup le blog de Garance, ses photos et le ton de ses textes.

  7. Nathalie says

    Merci pour ce superbe papier sur Garance dont j’aime le blog et que je suit depuis des années



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.