Skip to content

Categories:

Le gluten : pourquoi l’éviter ? (vidéo très pédagogique)

Grâce à l’excellente page Universal Bread mise en place sur Facebook par Jean-Philippe de Tonnac, voici une vidéo synthétique et pédagogique sur le gluten.

On y entend Benjamin Dariouch, fondateur de NaturaCoach.com.

A regarder et écouter oreilles grandes ouvertes.

Même si le sujet du gluten est bien trop complexe pour pouvoir être réduit à quelques minutes de vidéo, fussent-elles fort bien faites.

Les petits +

  • il n’est en réalité pas tellement question d’allergie au gluten, dans la vidéo, ou alors au sens large, non reconnu par la communauté médicale. Sur la différence entre allergie et intolérance, voir ici, et plus précisément, mon livre Les intolérances alimentaires, Cuisiner gourmand autrement.
  • sur l’avoine et le gluten, j’ai écrit ce billet.
  • voir aussi la vidéo du même auteur sur le lait.

N.B. : Aucune information donnée sur ce blog n’a pour objet d’établir un diagnostic, de proposer un traitement ou de remplacer un avis médical professionnel. Les intolérances alimentaires et allergies ne sont pas des modes et nécessitent, si on soupçonne d’en être affecté, un diagnostic et un suivi médical bien spécifiques, que ce blog, son auteur et les commentateurs ne s’engagent aucunement à délivrer.

Print Friendly

Posted in Intolérances alimentaires : ressources, Maladie coeliaque.


10 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. texmex says

    Super blog, les videos sont justes et pas de jugement a l’emporte pièce. Merci pour la découverte.

  2. Véro says

    tout comme texmex ! Merci de ce partage :)
    La seule chose c’est qu’en parlant du sans gluten, on favorise le quinoa. Or, il existe aussi pas mal de personnes (dont je fais partie) qui ne digèrent pas bien le quinoa à moins d’être très très bien lavés, ce qui n’est pas le cas si on l’achète sous forme de farine par exemple.
    Bonne journée !

    • Flo Makanai says

      Merci pour la précision concernant la farine de quinoa.

      Egoîstement, je ne me retrouve pas trop dans ta remarque, cependant, car aucun d’entre nous n’est fan de quinoa dans ma famille, donc nous n’en consommons que 2-3 fois le mois, peut-être. Il y a tellement d’alternatives! Riz, toutes les légumineuses (on adore, y compris en farines), maïs (vive la polenta), patates douces, pommes de terre, sarrasin, farines d’amandes, de noix de coco, de noix….

    • clotilde says

      Comme rien n’est jamais simple, je n’achète plus de quinoa depuis que j’ai lu cet article du New York Times qui parle des conséquences de l’engouement des Occidentaux sur le marché local. En gros, la demande est tellement forte à l’exportation que les prix ont grimpé et que les Péruviens n’ont plus les moyens d’en acheter, alors que c’était la base de leur alimentation, particulièrement importante pour les couches de la population les moins favorisées…

    • clotilde says

      Par contre, j’avais lu un article dans le Monde il y a deux ans sur un type qui tente d’acclimater le quinoa à la culture en Anjou. Apparemment, ce n’est pas évident, mais si il y arrive, je lui en achèterai. :)

      • Flo Makanai says

        Merci Clotilde de rappeler cela, essentiel.
        Mais tu peux remettre le quinoa dans ton assiette : le quinoa d’Anjou existe désormais! Un site lui est consacré.
        La marque Moulin des Moines commercialise également du quinoa de France, bio, en provenance d’Alsace ou du Pays de Loire.

  3. Benjamin says

    Bonjour,
    tout d’abord merci à Florence pour le partage de ma vidéo.
    Et ensuite effectivement, d’une part il n’y a pas que le quinoa dans les céréales sans gluten : sarrasin, riz, millet… Et comme je le dis dans la vidéo, si l’on n’est pas intolérant, le but est de le réduire, pas nécessairement de l’éliminer totalement, en évitant surtout le blé « moderne ».

    • Flo Makanai says

      Merci Texmex. Je connais ce site, et plus généralement ce régime GAPS qui exclut plus que le gluten, tous les sucres en fait, donc tous les amidons (les seules « farines » restantes sont celles d’amandes, noix, noix de coco…).
      J’ai acheté et lu le livre d’Elaine Gottschall, Breaking The Vicious Cycle, l’an dernier.
      Sauf pathologie vraiment lourde dont on n’arrive pas à se libérer, je trouve cela assez extrémiste, ça ne convient pas à ma façon d’être (et de vouloir manger).
      Cela me gêne aussi ce côté « la vérité est là », parce que chacun d’entre nous, dont chacun de nos enfants, est unique en son genre, et ce qui convient à l’un n’est pas toujours adapté à l’autre. Il faut vraiment être prudent, surtout quand on nourrit des enfants.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.