Skip to content

Categories:

Chemin spirituel (ou pas)

Je lis, de temps à autres, des pages de Chemins spirituels : Petite anthologie des plus beaux textes tibétains établie par Matthieu Ricard.

Parfois, je n’y comprends rien.

Parfois, je pense que c’est assez n’importe quoi. (Peut-être parce que je ne comprends pas, d’ailleurs, je ne sais pas. Et ça m’est égal, en fait)

Parfois, j’ouvre l’ouvrage et ça me parle comme si les mots s’étaient alignés là exactement en réponse à une interrogation, une problématique, qui m’accompagne à ce moment précis.

Comme si quelqu’un, quelque chose, quelque part, m’entendait m’interroger et m’apportait la réponse en silence, vous voyez ? (Ca vous le fait aussi ? Vous croyez que c’est le hasard?)

L’autre soir, alors que je m’interrogeais de façon relativement peu productive sur mes priorités, ma discipline de vie, mon organisation (non, mes organisations) idéale(s), et autres sujets proches, une de ces réponses m’a été donnée. Elle m’a désarçonnée, un peu, mais je crois qu’elle est, en substance, exactement celle que je devrais me donner à moi-même, encore et encore…

Elle est celle (pas tendre, plutôt radicale !) que Patrül Rinpo(t)ché (1808-1887) se donne à lui-même : (on est bien tous logés à la même enseigne !)

« Te rappelles-tu comment, à force de méprises, tu t’es fait duper ? Le comprends-tu ?
En ce moment même, tu persistes dans tes erreurs, prends-y garde !
Renonce à mener une vie trompeuse et vide ; rejette désormais
Les impostures de ton propre esprit et les mille projets dont tu n’as nul besoin !
Ne te laisse pas duper par le tenaillant fardeau
Des kyrielles de pensées qui jamais ne se réalisent
Ni par les activités distrayantes qui n’ont pas plus de fin
Que les vagues sur l’eau : reste donc tranquille !

Ecouter les enseignements ?
Tu l’as fait des centaines de fois.
A quoi bon, si tu ne saisis pas
Le sens d’un seul d’entre eux ?
Réfléchir sur ce que tu as étudié ne sert à rien si,
Quand tu en as besoin, tu ne l’as pas présent à l’esprit.
Quant à la méditation, si elle ne remédie pas
A tes émotions négatives, laisse-la tomber !

(…)
Tu ne peux pas te passer de manger, dormir et déféquer ;
Ne te mêle pas de plus que cela, le reste n’est pas de ton ressort ;
Fais ce qui est dans tes capacités et reste tranquille dans ton coin ! [...]
Lâche prise ! Lâche tout, absolument tout : voilà l’essentiel !« 

(N.B. : C’est moi qui ai choisi de mettre en caractères gras ce qui me paraît le plus important pour moi, actuellement).

Vivre, « juste » vivre…

Pourquoi est-ce si compliqué ??

Et quel paradoxe de la recherche d’un chemin spirituel qui m’incite à ma cantonner à un présent non réfléchi…

Print Friendly

Posted in La vie.


11 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Vanille says

    J’ai fini tout récemment ‘Les Dieux Voyagent Toujours Incognito’ et bien que ce ne soit pas une lecture spirituelle, j’ai aimé également les petites piqûres de rappel et réflexions qu’il apporte…
    Merci de partager avec nous tes lectures, Flo.
    Et merci pour le petit clin d’oeil photo Makanai ;)

  2. Laurence says

    Une petite phrase qui m’a été transmise ce week end : « Je fais de mon mieux dans le respect de moi même avec les cartes de l’instant, le résultat appartient à la vie »…..

  3. Jennifer says

    Moi aussi, comme tu le sais, je lis ce genre de lecture en ce moment et il y a toujours le même message… fais-en moins, reste tranquille. MAIS, faire est important aussi! Si tout le monde restait tranquille dans son coin des choses ne bougeraient pas sur cette planète, et il faut qu’elles bougent. La chose difficile est de trouver l’équilibre dans toutes nos responsabilités et activités et ÇA, c’est dur!

    • Flo @ Makanaibio says

      Oui l’équilibre, c’est le plus difficile.
      Ceci dit, ce n’est pas ne rien faire qui est en jeu ici, mais cesser de cogiter dans tous les sens, de vouloir toujours autre chose, d’avoir plein de projets, bref de ne pas habiter le présent. On peut agir beaucoup et pourtant être profondément calme et posé en soi-même.

  4. Bernadette says

    Bonjour,
    Je viens de finir de lire  » La guérison du coeur  » de Guy Corneau, un livre d’un psychanaliste qui nous donne beaucoup de clés pour guérir et atteindre le bonheur .
    Bonne lecture et bonnes vacances

  5. Sandra says

    Vivre, juste vivre peut être compliqué, car dès notre plus jeune âge on nous fait croire que le bonheur est lá ou il n’est absolument pas. Ce n’est pas un hasard, si vous trouvez ‘exactement’ dans ces lignes les réponses que vous cherchez. Cela veut dire que vos questions sont sincères. Si vous ne comprenez pas certaines phrases, s’est simplement qu’il s’agit de quelque sentiment que vous n’avez pas encore vécu. Mais la méditation, pratiquée avec conscience et discipline remédie aux émotions négatives (je parle par expérience). C’est un apprentissage lent, qui s’encre en vous progressivement. Lors des méditations, laissez votre coeur s’ouvrir à l’Univers, et sentez comme vous pouvez lacher prise. Lacher prise ne voudrait pas dire ‘abandonner’, mais mais plutôt ‘s’abandonner’ a votre vrai moi. Et puis je me permet encore: rester tranquille, ne veut pas dire ne rien faire. C ‘est l’esprit que l’on veut tranquille. Car quand l’esprit est tranquille, nous pouvons apercevoir notre vraie nature et agir a partir du coeur. Je ne vous connais pas mais lis avec interêt vos billets, je vous soutiens dans votre quête. Vous avez les bonnes questions, vous trouverez les bonnes réponses. Avec tout mon respect, je vous salue. Sandra

    • Flo @ Makanaibio says

      C’est bien vrai que « juste » vivre peut être compliqué, est souvent compliqué, et quel dommage…
      Vrai aussi que c’est l’esprit que l’on veut tranquille, mais vrai aussi qu’un esprit intranquille peut amener l’être à l’hyperactivité, si bien que parfois, pour que l’esprit se pose, le corps doit aussi apprendre à le faire…
      Je vous remercie beaucoup pour votre belle réponse à mon billet, Sandra, et pour votre respect. Ils me touchent beaucoup.
      Je vous souhaite une très belle soirée.

  6. Sandra says

    En effet, si nous sommes corps et esprit, c’est que l’un peut soutenir l’autre, Tout est connecté esprit, corps, nature. Une bonne soirée et bon repos.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.