Skip to content

Categories:

Changer sa façon de sucrer {A gagner : un coffret bio MieuxSucrer.com}

Coffret bio MieuxSucrer.com

Nous sommes nombreux à nous poser des questions autour du sucre dans nos alimentations.

Pour ma part, dans la logique de ma démarche « manger gourmand autrement », imposée par les intolérances alimentaires de la famille, cela fait un moment que je lis tous azimuts sur le sujet. Plusieurs recettes sucrées sans sucre ajouté figurent du reste sur ce blog.

Aujourd’hui, avec de nouveaux soucis de santé pour H, qui nous posent de nouveaux défis en cuisine, sucrer autrement n’est plus un jeu, mais une nécessité.

Heureusement, je crois que je sais désormais où j’en suis :

  • Est-ce mauvais pour nos santés ? oui, sauf en dose vraiment réduite ;
  • Tous les sucres se valent-ils ? non, assurément pas, ne serait-ce qu’en goût, pouvoir sucrant, coût, disponibilité, et j’en passe ;
  • En est-il de meilleurs que d’autres ? oui, aussi bien côté papilles que côté santé, et certains sont carrément à proscrire (sucre blanc, je te vise…) ;
  • Faut-il carrément cesser de sucrer tout ce que l’on prépare et traquer le sucre dans nos repas ? Non ! Restons cool en cuisine comme ailleurs ! Mais la modération s’impose, oui, et l’exclusion pendant les périodes où l’on se sent très raplapla fait un bien fou, je ne suis pas la seule à l’avoir testé.

Dans ce contexte, j’ai accepté la proposition de la famille Michaud Apiculteurs, créateurs du site MieuxSucrer.com, de vous proposer de gagner, via Makanai, un coffret bio de sucres alternatifs. Une jolie occasion gourmande de venir parler « sucre » avec vous ici.

Coffret bio MieuxSucrer.com

Le coffret comprend :

  • un pain d’épices pur miel ;
  • un flacon de miel à la gelée royale ;
  • un flacon de sirop d’agave
  • un flacon de sirop d’érable

Pour le gagner, dites-moi comment vous sucrez au quotidien, en commentaire de ce billet.

Celui/celle d’entre vous qui aura les idées les plus originales et gourmandes à la fois gagnera un coffret bio, offert par MieuxSucrer.com.

Coffret bio Mieux sucrer.com

 A vos plumes électroniques, vous avez jusqu’à dimanche 15 septembre 2013 minuit.

Recettes ingénieuses, desserts sucrés sans sucre, anecdotes originales et sucrées, liens vers des sites intéressants autour du sucre, etc. : go !

Print Friendly

Posted in Sucre et produits sucrants.


74 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Delfe says

    Oh, cet article tombe très bien !!!!
    J’ai justement envie de revoir totalement ma façon de sucrer, mais je suis franchement perdue !
    Si je fais un quatre-quart, je mets quoi moi dans ma pâte ??? Je ne sais pas comment utiliser le sirop d’agave et autres « sucres ».
    Je vais fouiller le net à la recherche d’une fiche récapitulative … d’ailleurs, il y en a peut-être une ici ??
    Sinon en ce moment je limite au maximum le sucre blanc au profit du sucre roux et du miel. J’en suis là. C’est à dire pas bien loin !!
    Merci pour ce petit « jeu » !
    Belle journée !

    • Flo @ Makanaibio says

      Pas facile, en effet, de substituer.
      Non aucune fiche récapitulative n’est publiée sur Makanai, j’en serai bien incapable.

      Une des premières démarches que nous avons faites, ici, a été de ne plus jamais acheter de sucre blanc, de lui substituer systématiquement le sucre blond de canne bio. Ce sucre est plus cher, sensiblement, mais du coup on le respecte plus, on en met -beaucoup- moins, on découvre de nouvelles saveurs, et tout n’en est que meilleur ! Et très vite, le goût du sucre blanc nous a dérangé, tout comme le sel de table blanc ordinaire nous dérange tant nous sommes habitués au sel gris et à la fleur de sel.

      (ceci dit, cela n’empêche pas mes enfants d’avoir des envies de sucreries industrielles, et de tomber dedans dès que j’ai le dos tourné si d’autres leur en proposent… :( Mais bon, petit à petit…)

      Bon dimanche !

      • Delfe says

        Merci beaucoup pour cette réponse !!!
        Je vais commencer par le sucre blond de canne alors et ne plus acheter de sucre blanc. Ce sera un bon début ;)

  2. Mély says

    Bonjour jolie Florence,

    Merci pour ce concours (j’adore le fruit de nos amies les petites abeilles).
    Au quotidien, je sucre avec le sucre de coco, lorsque j’ai besoin d’une texture cristallisée, la sève de kitul ou le sirop de riz si j’ai besoin d’une texture liquide.
    J’utilise rarement le sirop d’agave & d’érable (et jamais le sucre de canne, qui sert uniquement à nourrir mon Kombucha).
    Le meilleur sucrant auquel j’ai pu goûter jusqu’ici est le sirop de yacon… qui est maintenant interdit à la vente en France (snif), mais qu’on trouve facilement dans beaucoup d’autres pays (Etats-Unis, Allemagne…).

    Merci de nous permettre de continuer à venir visiter ton site, fruit de nombreuses heures de travail, de partage, recherches, et dons de toi…
    Merci ♡

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci charmante Mély :)

      Je n’ai commencé à me servir de sucre de coco que cet été. J’aime.

      Le sirop de riz : j’en ai longtemps eu, (en particulier pour faire le gâteau au chocolat, beurre d’amandes et sirop de riz de Valérie Cupillard, on adore -recette p. 416 dans son excellent Bio, Bon, Gourmand), et puis plus depuis quelques mois.

      Jamais encore utilisé ou goûté la sève de kitul (le nom ne me plaît pas beaucoup…) et je ne connais pas du tout le sirop de yacon. Dommage que je n’ai pas lancé ce petit jeu avant d’aller aux US en août, j’en aurais rapporté ! Merci pour l’info.

      Chez nous, dernièrement, miel -pas forcément bio mais toujours extrait à froid-, sucre de coco -ça colore joliment les crèmes pour faire des glaces, et ça leur donne un petit goût de caramel- et sirop d’érable -une petite cuillère dans un de mes yaourts de soja ou dans des flocons d’avoine le matin, j’adore!- ont été utilisés, un peu d’agave de temps à autre mais très peu (ça n’a pas de goût). Cela fait des semaines que je n’ai pas fait de gâteau…

      Vivement vos bonnes idées à tous et toutes pour me remettre en mode desserts sans pour autant sortir le sucre !

  3. Flo @ Makanaibio says

    P.S. : hors du sentier du sucre, car plutôt à usage médicinal, jamais testé le miel de Manuka. Il paraît que c’est formidable. Vous connaissez ?

    • Séverine says

      Ma mère utilise ce miel tous les hivers à raison d’une petite cuillère par jour je crois. Elle le trouve formidable, mais il est apparemment horriblement cher.
      Il paraît qu’il a des vertus médicinales exceptionnelles, mais à 25€ le petit pot… Je n’ai même pas osé le goûter !

  4. Myev says

    Ha, quel joli panier ! Merci pour ce généreux partenariat .

    Mais parlons sucre :
    J’avoue qu’au quotidien, vu que nous avons la chance de ne pas avoir de soucis de diabète ou de régime à IG bas, je choisis mes sucrants avant tout en fonction du goût.
    J’ai tout de même du sucre de canne blond et du rapadura pour les biscuits et pour ceux qui veulent de la poudre dans leur yaourt (aussi appelé « Monsieur fait de la résistance aux sirops exotiques »). J’ai une jolie collection de miels variés que mes amies et ma famille me rapportent des quatre coins de la France, que j’utilise selon mon humeur. J’aime aussi beaucoup le sirop d’érable dans mon yaourt ou sur mes pancakes, et j’utilise parfois du sirop d’agave, même si je ne trouve pas que gustativement parlant ce soit la folie.

    Non, mon sucrant préféré, que j’ai découvert au détour de blogs de cuisine crue et bio, c’est la datte medjool. Je me retiens très fort de ne pas les croquer sans autre artifice, mais mixées dans des préparations c’est un pur délice. Mmmmh…

    • Flo @ Makanaibio says

      On est bien d’accord pour le sirop d’agave ! Mais alors… pourquoi consommer quelque chose qu’en fait nous n’aimons pas plus que cela ? Juste parce que ça sucre ? Ca doit nous faire réfléchir, non ?
      Je suis fana des dattes medjool aussi, mais je les mange comme des bonbons, alors j’en achète rarement… Et puis c’est fort cher !

  5. Séverine says

    Bonjour ! Je commençais à me poser des questions sur ce sujet depuis plusieurs mois.
    Je suis contente que tu lances le sujet. Je n’en suis qu’aux prémices… Je réduis la quantité de sucre dès que je peux. Dans mon thé ou café, je mets du sucre rapadura (complet), dans les tisanes du miel, et dans les éventuels gâteaux, du sucre blond ou roux venant du magasin bio. Il est vrai que je ne supporte plus le sucre blanc classique, il sucre de trop… Quant au sirop d’agave, je suis d’accord sur le fait qu’il n’ait aucun goût, et qu’il ait juste un pouvoir sucrant très puissant, donc pas facile à doser !
    Pour le reste, j’ai commencé à manger plus de fruits secs comme les abricots, dattes, figues, cranberries etc, qui sont très sucrés aussi, donc mélangés en petits morceaux dans un yaourt au soja maison, c’est nickel ! Les enfants aiment bien aussi.
    Je ne suis qu’une novice sur le sujet et ne connais encore rien sur les méfaits des sucres industriels…
    La rentrée arrive, je suis pleine de bonnes résolutions et prête à découvrir plein de nouvelles choses ! Au plaisir de lire tous les commentaires…

    • Flo @ Makanaibio says

      Il faut consommer les fruits secs avec modération aussi, toutefois, car ce sont des petites bombes de sucre, et pas forcément du meilleur sucre pour nos organismes… Sans compter que ces fruits nous apportent aussi tout plein de bactéries, parfois du gluten, des huiles…
      Nous avons tous plein à apprendre encore, chic !

  6. Lysisca says

    Alors pour sucrer au quotidien j’utilise ( très classique miel, sucre de coco et rapadura), mais depuis l’année dernière j’ai découvert pour sucrer les gâteaux les farines de feuilles, j’ai beaucoup utilisé la farine de feuilles de tilleul et là je découvre la farine de feuilles de boulot. J’ai envie d’essayer celle de feuilles de figuier mais je ne sais pas comment faire pour éliminer la substance blanche… A suivre. J’utilise aussi les fruits en compote ( pomme ou poire) et les fruits secs, et, les sirops de feuilles ( oui je suis un peu fana du vert ;)).
    J’ai essayer de faire mon propre sucre de stévia mais il en faut beaucoup, le tilleul c’est plus rapide et y’en a plein partout. En plus c’est sympa ça colore la préparation en vert mais un joli vert. C’est un peu long a faire mais on le fait une fois dans l’année.
    ( les farines de feuilles je les ai découverte grâce à Catherine du blog Pénélope ou les aléas du quotidien et je dois dire que c’est top).

    • Flo @ Makanaibio says

      Incroyables ces farines de feuilles, je ne savais pas que cela existait. Merci !
      P.S. : J’aime bien l’orthographe de la feuille de boulot ! Plutôt du bouleau, non :D Parce que je ne crois pas pouvoir tirer quelque sucre que ce soit des feuilles avec lesquelles je bosse !

      • lysisca says

        Arf déformation ( en ce moment quelques soucis au boulot justement, et rien de sucré ), et c’est aussi ça de pas se relire! Très mauvaise habitude!

  7. Taia says

    Ma solution parait bête et radicale, mais j’ai choisi tout simplement de limiter au maximum ma consommation de sucre. Bon il faut dire que je ne suis pas très bec sucré à la base, et pour mon mari le dessert c’est plutôt pain/fromage (pas forcément mieux pour la santé, mais chacun son plaisir, hein!). Le matin je mange des fruits frais et des oléagineux avec des petites galettes à base de farine de sarrasin et yaourt de soja. Par dessus je mets un peu de fleur de sel et hop, dans le bec (un délice…) Si j’ai envie d’un dessert je prends souvent deux carres de chocolat noir. Et quand je me fais un porrigde ou des cookies, j’utilise de la purée de noisette déjà sucrée (au suc de canne intégral) de la marque J. Hervé. Généralement ça suffit à sucrer la préparation. Bien sur au cas où j’ai toujours dans mon placard du sucre de coco et un fond de sirop d’agave (mais je doute de plus en plus de ce sucre au vue de tout ce que je lis ces derniers temps).

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh que non limiter au max sa conso de sucre n’est pas bête ! Je ne crois pas qu’il y ait d’autre option, en fait !
      Je dirai tout de même que pain/fromage c’est mieux que le sucre… (sauf si on est intolérant au blé et au lait, malheureusement…).
      Le chocolat noir est un délicieux moyen de combler une petite envie de sucré sans trop de sucre, je suis bien d’accord ! J’adore.
      Chouette idée ces petites galettes sarrasin/yaourt de soja, la recette m’intrigue…

  8. Mystical says

    Oh un chouette lot que voici !
    Je n’utilise le sucre blanc plus que pour la cuisine (mais il faudrait que je passe au roux). Ces dernières années, j’achetais du sucre roux en morceau pour ce qui est du café et Thé, mais pour ma propre utilisation, je suis passé au sirop d’agave (pour la glycémie). A la maison, on adore aussi le sirop d’érable, pour les pancakes, gauffres ou crêpes… même si pour ces dernières, mon fils est accro au caramel au beurre salé.
    Le miel, c’est pour quand je suis malade, je ne suis pas forcément accro à son goût…
    Bon par contre juste pour avoir le pot en verre (le précédent a cassé), on a acheté un pot d’édulcorant à la Stevia… Je l’utilise pour mon thé histoire de ne pas gâcher mais je lui préfére le sirop d’agave, et je n’attends qu’une chose… Le terminer ^^
    En tout cas, c’est amusant car grâce aux autres commentaires, je me rends compte que j’ai encore plein de « sucres » à découvrir ! Vivement que j’aille zieuter les rayons de ma boutique bio pour en savoir plus !

    • Flo @ Makanaibio says

      Ah il faut avouer que la caramel au beurre salé, c’est quelque chose ! Mais à consommer avec encore plus de modération que le sucre lui-même !

  9. Chatperleur says

    Merci pour ce « jeu ».
    Chez nous, c’est sucre roux en morceaux depuis une vingtaine d’année (pas bio, parce que peu abordable) et le sucre en morceau ne sucre que le café !
    Pour presque tout le reste, c’est sucre blond bio (acheté par sac de 5 kg) Au moins c’est bio, et pas trop raffiné.
    Par ailleurs, il y a toujours un flacon de sirop d’érable et un de sirop d’agave au frigo.
    et un pot de miel (voir 2 ou 3 selon les « espèces » de plantes dont ils sont issus) dans le placard.
    Un reste de paquet de sucre blanc traine dans mon placard, depuis bien plus de 10 ans, c’est pour le dépannage ou l’utilisation éventuelle hors alimentaire. (Comme la farine blanche non bio pour faire la pate à sel !)

    .

    • Flo @ Makanaibio says

      Le café sans sucre, c’est bon aussi ;)
      J’ai longtemps acheté le sucre blond bio par 5 kilos, mais en fait je crois que ça me pousse à la consommation : comme j’en ai en stock, facile de faire un gâteau avec. Depuis plusieurs mois, je n’achète volontairement le sucre que par 1 kilo. Eh bien cela m’a conduit à ralentir incroyablement ma fabrication de desserts, soit que je n’avais plus ou plus assez de sucre, soit que je voulais faire durer le kilo en stock. Parce que la moindre recette mange facilement 100 à 200 g de sucre, quand on y prête attention.
      Peu à peu, j’ai même cessé de pâtisser, et le dernier kilo en stock a été acheté en mai ou juin, alors que nous sommes 6 à la maison, dont 4 enfants !

  10. Pascale says

    Bonjour, j’aime beaucoup les desserts et donc je pense qu’il faut que je fasse attention aux sucre que j’utilise car je sais bien que l’excès n’est pas bon….
    J’alterne entre sirop d’agave, d’érable, miel, sucre de canne, xylitol, sucre de coco, stevia…Le sucre blanc n’existe plus chez moi.

    • Flo @ Makanaibio says

      Xylitol : jamais testé, rien que le nom ne me tente pas, mais il paraît que c’est bien pratique pour les diabétiques.

  11. caroline says

    Super idée, ce jeu!
    Perso, on utilise pas trop de sucre chez nous et celui utilisé est toujours blond, pour les pâtisseries, etc. Je ne sucre jamais mon café ou mon thé, je préfère profiter d leur arôme ! .
    Sinon j’ai toujours du sirop d’agave et du sirop d’érable ainsi que de la pâte de datte (miam trop trop bon) ou de n’importe quel fruit sec mixé. Sans oublier le miel, souvent d’acacia, sinon venant des petites pensionnaires bourdonnantes que nous abritons depuis la fin du printemps au fond de notre jardin, juste à côté de notre potager ;)
    Pour les gâteaux style « cake », c’est ton idée de compote de fruit qui remporte tout les suffrages :)
    Quant aux autres sucres, je les trouve souvent bien trop difficiles à trouver, quand ils ne sont pas hors de prix (et là, je pense aux familles de plus de 2 personnes qui ont des petits gourmands à régaler souvent : anniversaire, gouter… le prix à payer pour ne pas consommer industriel???)

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh super ça, du miel maison !!!
      Oui la compote dans les gâteaux, c’est top. Contente de contribuer à ta cuisine régulièrement :)
      Le prix à payer pour ne pas consommer industriel… Très élevé, oui, et ça fait souvent mal au porte-monnaie.
      Mais le prix à payer quand on consomme industriel est en réalité bien plus lourd, quoiqu’indirect : pollution, non respect des travailleurs, produits morts, additifs et autres horreurs… Alors oui on ne paye pas de suite avec son porte-monnaie, mais mieux vaut prévenir qu’avoir à guérir… Non ?

  12. Geneviève says

    bonjour à vous
    ce matin j’ouvre votre lettre, ce Rvous régulier dont je me réjouis chaque fois, et de suite le sujet qui touche : le sucre ! et là je m’exprime pour une fois … c’est un peu une réaction je suis devenue accro à ce blog pour les conseils excellentissimes trouvés quand je me suis lançée dans l’aventure du pain au levain. Merci encore … pour ce plaisir domestique qui me réconcilie avec le quotidien. C’était lassant pour moi quelquefois, car nourrir chaque jour sa famille procure des grandes joies mais quand on peut s’y adonner dans le calme ! le pain c’est cela, un moment à soi pour le don à tous. Et ce billet sur le Sucre ? je le lis et voici ce qui me saute aux yeux en conclusion du billet en bas : des tas de mots exotiques branchés dans ce billet. Sucre pour moi c’est un produit blanc produit dans ma région et par la profession très décriée des cultivateurs ! pourtant là aussi il y a des passionnés et des raisonnés ! j’ai découvert le sucre de canne pour l’exotisme ! et j’ai surpris une fois la réaction blessée d’un agriculteur à qui on l’offrait sur la table par pur snobisme. Lui qui voulait vivre de son travail, aurait bien aimé le balancer par la fenêtre ! Alors, j’accepte de voir le côté « bobo » voir carrément snob, de mes recherches culinaires et je prends le parti de manger local le plus souvent. Chez moi Exotisme ou non européen, rime avec l’exception. Je goûte tout « nouveau » sucre avec plaisir et modération. Je comprends bien que beaucoup d’entre nous sont touchés par les allergies et j’admire les efforts et les conseils des uns et autres pour aménager une alimentation la plus saine possible. Mais nous sommes des millions et tendre vers le meilleur pour chacun, ne passe pas par tout bio qui vient de loin ! Et pour ma santé de française moyenne, je suis le conseil basique, passé inaperçu dans un commentaire précédent. Le sucre blanc sucre trop ? Manger mieux, c’est souvent sucrer moins ! et cuisiner moins de gateaux, privilégier les fruits et les tartes , les compotes plus que les confitures
    Finalement sans le proscrire, on en utilise tellement moins … que l’on garde le goût de la différence pour accueillir les autres… canne,plus assez chic qu’on doit maintenant acheter seulement rapadura, miel de jujube ou autre .
    mon truc à moi : faire découvrir en cadeau gourmand dès l’enfance les goûts salés, un morceau de fromage (ou de saucisson) lors des courses valait mille fois mieux qu’un bonbon. Bon vent à tous. Au plaisir de servir au mieux la santé de tous, à commencer par les nôtres !

    • Christine says

      Geneviève, vous m’avez émue, et vous me faites réfléchir… Que c’est difficile de concilier le locavore, l’envie de soutenir les productions des voisins, et le rejet des pratiques industrielles douteuses (les agriculteurs comme otages de l’agro-industrie, j’en parle en tant que ex-technicienne agricole…)
      Le sucre de canne, le temps des colonies ….
      Pourquoi n’y aurait il pas, un jour, une filière de sucre de betterave bio ? Trouve t’on encore de la mélasse ou de la cassonade ?…

      • Flo @ Makanaibio says

        Je ne suis pas sûre que ce soit le caractère non bio du sucre de betterave qui soit le problème n°1 de ce sucre. Mais je ne connais pas assez la question.
        Oui on trouve de la mélasse, sans aucun problème, en magasin bio. Mais de la mélasse de canne, pas de betterave, d’ailleurs, sauf erreur ? C’est un produit très intéressant.
        Pour ce qui est de la cassonade, cela existe aussi, même si en grandes surfaces il paraît que c’est du sucre recoloré ? En tout cas, en magasin bio, on en trouve. Le sucre vergeoise aussi.

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci d’aimer autant ce petit coin du Net :)
      J’ai été très impressionnée par votre commentaire. Beaucoup de bon sens, qui suscite la réflexion.
      De mon côté, un raisonnement proche du vôtre, je crois, me fait utiliser des miels français, aussi proches de chez moi que possible, de façon prioritaire comme produit sucrant, tout autre produit ou presque venant de l’autre bout du monde…
      J’ai aussi été élevée avec ce plaisir de la tranche de saucisson, ce bout de pain avec du roquefort, ce morceau de fromage pour attendre un repas, ou des fruits naturellement sucrés. Ma mère n’achetait pas de produits industriels, j’ai aussi appris le sucré des haricots verts de toute première fraîcheur, par exemple, des tomates ou des avocats très mûrs. Nous n’aimions pas les gâteaux des pâtisseries, toujours trop sucrés.
      Bref, 100% d’accord avec ce que vous écrivez, et un grand merci pour ces rappels.

  13. Agnes06 says

    Je mange quotidiennement des flocons de céréales au petit-déjeuner et j’essaie de varier chaque jour la manière de les sucrer : le miel évidemment, mais aussi du sucre roux, du rapadura, du sirop d’érable, de la marmelade de fruits maison (nommée ainsi plutôt que confiture car je sucre très peu mes ‘confitures’ maison), ou un peu plus original : de la purée d’amandes diluée dans du sirop d’agave, ou mon préféré : de la pâte de dattes diluée dans un peu d’eau et de fleur d’oranger. Ca donne un parfum inimitable ! Et ça permet de réduire drastiquement la quantité de sucre.

    • Flo @ Makanaibio says

      J’adore la purée d’amandes avec un produit sucré, plutôt du miel pour moi. miam. Excellente idée la pâte de dattes diluée avec la fleur d’oranger, je vais tester. Merci !

  14. Anne MC says

    Bonjour Flo,

    encore un article très intéressant qui m’amène plein de réflexions et me permet de mieuz réaliser ce que j’apporte dans l’alimentation de notre famille. Encore trop de sucre blanc fairtrade pour nous mais surtout utilisé dans toutes les confitures et sirops maison que je fait. Pour les gâteaux, ce sont surtout golden syrup, miel sirop d’agave qui apportent goût et sucre. Bientôt l’abondance de pommes, prunes, me fournira suffisamment de compotes de fruits (sans sucre ajouté!) à utiliser dans les gâteaux ! Une chose est sûre : depuis que je cuisine avec compote de fruits, toutes les préparations industrielles que nous mangeons ( malheureusement encore) sont toujours jugées bien trop sucrées et sont (enfin et heureusement) moins présentes dans le panier alimentaire. Merci. désolée de lire que Heloise souffre à nouveau de problèmes de santé. Bonne rentrée à tous. Anne

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonjour Anne
      Je n’ai pas fait une seule confiture cette année, mais les années précédentes, je n’utilisais que du sucre blond pour mes confitures. Elles se conservent moins bien mais comme je n’ai pas d’arbre fruitier, sauf 3 pruniers capricieux, je ne fais de toute façon pas de grosses quantités. (je ne compte pas les fraisiers, framboisiers et cassissiers, dont les baies sont dévorées crues).
      Merci de penser à Héloïse, la pauvre n’en peut plus et nous n’avons toujours pas de diagnostic certain… :(
      Pensées pour vous tous de l’autre côté de la Manche :)

  15. kareva says

    Comme il est difficile de se passer de gâteaux à la maison, le plus simple pour réduire sa consommation est de faire tout maison à commencer par la pâtisserie : tellement simple et gourmand.J’utilise beaucoup le rapadura pour cela et je réduis systématiquement la quantité de sucre dans la recette (rapport farine/sucre = 4 pour 1).Pour les cookies et autres, des fruits secs type raisins secs ou figues.,Pour les yaourts ,toute une variété de miels et du sirop d’agave.Je vais bientôt essayer le sucre de coco ( nouveau livre de recettes oblige!).Je fais au mieux pour concilier budget,santé et gourmandises.Bonne journée à vous;))

    • Flo @ Makanaibio says

      Faire chez soi est en effet le 1er pas pour manger sain, choisir ce que l’on mange, réfléchir aux ingrédients. C’est intéressant cette idée d’un rapport farine/sucre.
      Les exigences du budget sont bien sensibles, oui… !

  16. Sarasan says

    Pour ma part, je sucre mon thé avec du sirop d’agave ou du miel, dans mes yaourts natures, je rape un pain de sucre complet ou je mets du sucre d’érable en « paillettes », sinon, pour le reste, j’utilise du sucre complet bio, du sirop d’érable, du sirop de blé ….

    • Flo @ Makanaibio says

      Tiens tiens, un pain de sucre complet ? Jamais vu, cela m’intrigue.
      Jamais testées non plus les paillettes de sucre d’érable…

  17. coravre says

    Alors alors par où commencer ? Comment les classer ? …
    Le sucre de canne blond bio est celui qui sucre les gâteaux du WE le plus souvent. Il fait prendre les confitures et les pâtes de fruits (celle aux mirabelles est en train de « sécher » encore un peu)
    Le miel nappe les crêpes, les yaourts, les fromages de chèvre frais.
    Le sirop d’agave au naturel sucre le café et le thé de Mr mais parfumé à la menthe c’est mon thé qu’il parfume. Trouvaille de cette semaine pas encore testée le sirop d’agave en poudre (cqfd … )
    Le sirop d’érable sur les pancakes aux myrtilles du petit déjeuner.
    La stévia du panier de légume est parfaite pour sucrer un sirop (avec qq feuilles de sauge ananas, on y fait pocher des abricots ou des pêches … miam !)
    Le muscovado est utilisé pour certain gâteaux plus « corsés », dans le pain d’épices de l’hiver il est parfait.
    Le sirop de riz dans les entremets.
    Les purées de fruits dans les cakes. les yaourts….
    Il me manque le sucre de coco, pas encore acheté.
    Qu’il est doux de sucrer de manière naturelle !
    Mais j’avoue un petit vice …oui je sais c’est vraiment, vraiment pas bien, le sucre perlé, blanc certes mais NECESSAIRE aux chouquettes et aux gaufres de liège … sinon c’est pas vraiment pareil et puis faute avouée, à moitié pardonnée non?

    • Flo @ Makanaibio says

      Miam une pâte de mirabelles !!! Cela m’évoque la pâte de coings que mes parents faisaient quand j’étais jeune, que nous mangions sur du pain, comme ma mère le faisait en Espagne quand elle passait ses vacances là-bas, enfant. Ce que j’aimais ! Mais ce que c’était sucré…
      En tou cas, je vois que ta famille est super extra gourmande ! (je peux m’inviter pour le goûter, dis ? :) )

  18. AnneF says

    Désolée que ce soit des soucis de santé qui motivent cette recherche, mais contente de pouvoir prendre note de certaines bonnes idées…
    Pour ma part, plus de sucre blanc à la maison! Il peut tout au moins être remplacé par le blond ou roux…
    J’aime beaucoup le sucre de coco (qui reste cher…)! le rapadura est bien présent! Le miel aussi (surtout d’acacia pour les préparations et d’autres pour leur goût spécifique (bruyère ressemble à du caramel, lavande ou haute montagne dans des préparations aux fruits,…)! On utilise souvent divers fruits secs (pour les yaourts, les biscuits et gâteaux,…) ou pâtes de fruits secs! J’utilise encore insuffisamment les compotes dans les gâteaux (ai du mal avec le dosage pour garder une bonne texture…), mais c’est une affaire de temps (de perfectionnement)…
    Alors, bien sûr, l’idée de base c’est la modération!!!
    Et le petit plus, c’est l’utilisation de vanille (en poudre ou en gousse) qui, sans sucrer du tout, donne un bon petit goût que l’on apprécie tous et qui limite le besoin de sucrer…hummmm! J’adore!!!
    Anne

    • Flo @ Makanaibio says

      Ce ne sont pas que des problèmes de santé, c’est plus généralement une réflexion sur ce que nous consommons et comment, en fait.
      C’est vrai que c’est merveilleux qu’il existe tant de miels variés !
      J’ai acheté de la pâte d’abricots secs pour faire des petits pots sucrés sans sucre, comme je fais avec la pâte de dattes.
      Oui la vanille, vous êtes nombreuses à la citer, à très juste titre ! (à se demander si les industriels qui en mettent un peu partout n’ont pas compris que c’était un agent d’appétence…)

  19. jojoboop says

    Rien de plus original chez nous que tout les posts précédents. Avec le temps et de la modération, nous nous sommes pas mal éloignés du très sucré. Pour les gourmandise; sucre roux, muscovado et compotes multiples faites des fruits du jardin, plus quelques miels. Rien de très exotiques et ma méfiance pour tous ces sucres dits ceci ou celà mais récents me semble t’il.
    Il reste un petit carré de chocolat avec le café…qui satisfait bien l’envie de sucré.
    ET l’idée de la vanille, ou de la canelle, ces quelques ajouts très sains qui subliment les goùts.
    Merci pour toutes vos idées partagées qui donnent envies et initiatives multiples.
    Bonne continuation

    • Flo @ Makanaibio says

      C’est vrai que la vanille ajoute vraiment beaucoup à une préparation et permet de réduire encore plus le sucre. Merci pour le rappel.

  20. Emilie says

    Chez nous aussi, la guerre au sucre blanc a été déclarée il y a un bon moment. Nous utilisons les classiques cités ci-dessus : sucre complet (ou rapadura), sirop d’agave (que l’on peut parfumer avec de la lavande ou de la vanille par exemple) et sucre blond bio pour les gâteaux et les confitures que je sucre très peu et qui peuvent limite se manger à la cuillère (ouh là là danger !)…
    Sinon, j’utilise les fruits séchés : datte deglet nour, medjoul ou en pâte, les enfants les adorent. Et puis les raisins secs par exemple qui suffisent à sucrer un petit suisse accompagné d’une compote de pomme (sans sucre ajouté biensûr). En parlant de ça, il y a aussi les concentrés de pommes qui sont très bons même si peu sucrants.
    Evidemment, on adooore le sirop d’érable mais on en achète que rarement car c’est quand même très cher !
    Quelque chose que j’aime beaucoup aussi, c’est une pâte de fruits concentrée fabriquée surtout en Belgique et qu’on appelle poirade, pâte de Liège ou autrement selon les endroits et les marques. C’est tout bonnement divin sur un tartine de bon pain au petit-déjeuner !
    Il y a aussi tout simplement la banane ou autres fruits très sucrés (poire, mangue, fraise des bois très mûres…) qui peuvent sucrer les smoothies, les laitages).
    On peut utiliser certaines courges à la chair très sucrée aussi pour faire certains dessert (pudding, flan) même s’il faut rajouter un autre produit sucrant, ça aide à limiter !
    Bon pour finir, je vais peut-être m’enflammer un peu, mais il y a certains légumes naturellement sucrés… Ils peuvent aider à contenter ceux qui ont un goût pour la chose très prononcé (ce qui est mon cas). Les carottes (jeunes et de bonne qualité) sont fondantes et sucrées lorsqu’on les fait mijoter longtemps. Les petits pois crus cueillis jeunes et petits sont remplis d’un liquide sucré (les enfants adorent, on dirait des petits bonbons). Cuits, ils sont délicieusement doux aussi. Il y a aussi les oignons, navets boule d’or, betteraves, chourave, panais, jeunes courgettes, artichaut, poivron rouge, maïs et il y en a sûrement d’autres. Tous ces légumes sont sucrés une fois cuits ou même crus pour le poivron. Bien sûr, il faut qu’ils soient de qualité biologique et super frais sinon, ils perdent vite tout leurs sucres. Bref tout ça pour dire que la nature qui nous entoure est très sucrée… Ce n’est peut-être pas très utile d’aller en chercher d’avantage ailleurs (sucres même complets, sirops, etc). Enfin bon, je dis ça mais en ce qui me concerne, ça reste théorique ;-)
    Bon appétit

    • Flo @ Makanaibio says

      Ah les dattes, j’adore aussi ! Mais c’est cher… et si bon qu’on les mange comme des bonbons ! Encore plus dur de modérer ma consommation de dattes medjoul que de sucre !
      Les raisins secs sont d’excellents alliés en effet. Merci de le rappeler. A une époque, je les faisais gonfler dans du lait -de riz- chaud puis je mixais le tout soigneusement, cela parfumait agréablement.
      Très très cher, le bon sirop d’érable. Tant mieux sinon on en surconsommerait ici, c’est notre chouchou :) (PS : on apprend tout sur lui ici : http://www.satoriz.fr/produits-bio/Sirop-d-erable-:-se-sucrer-le-bec-au-Canada-!-28-498-.html).
      Je connais la pâte de Liège, ai déjà essayé de l’intégrer chez nous 2-3 fois, mais rien à faire. C’est légèrement acidulé et cela ne passe pas auprès de ma famille.
      Excellent rappel sur les légumes sucrés/sucrants, merci ! Les oignons, notamment, la betterave bien sûr. L’artichaut ? Je n’aurais pas pensé à lui.
      Très belle participation en tout cas Emilie, merci !

      • Chrystelle says

        Coucou Flo, pour ma part j’achète les dates Mazfati fraîches (une tuerie) via ce site recommandé par Thierry de vivrecru.org… elles se gardent 1 an dans un endroit frais et sont vraiment super bonnes !! http://datecoop.com/ (tu verras elles viennent en direct) certes c’est par 7.2 kg (soit environ une quinzaine de boite de 500 gr) mais bon, elles se gardent très bien !!

    • Flo @ Makanaibio says

      Et un coffret gagné, Emilie, parce que je trouve ce commentaire très riche d’infos sur comment sucrer véritablement autrement, de façon variée, parfois inattendue. Merci, et bravo !

  21. Erethiel says

    Le sucre, vaste sujet! On parle d’addiction et de surconsommation, de produits « light » pauvres en MG mais riches en sucres cachés…. Cela fait plus d’1 an qu’à la maison le sucre blanc ne sert plus que pour préparer kéfir et Kombucha. Pour le reste, sucre blond de canne bio avec modération, mais surtout rapadura en soustrayant au moins 30% de la recette originale, compotes dans les gateaux, sucre de coco, fructose parfois, miels, sirop d’agave ou de riz,et sirop d’érable pour les crêpes… Le stévia ne passe pas. Gateaux de carottes ou de betteraves aussi sont courants en hiver, sinon les fruits de saison permettent déjà bien d’avoir des desserts sucrés. Figues, abricots, raisins secs et autres amandes permettent aussi une collation sucrée. Enfin le chocolat noir 70% apporte parfois une note sucrée suffisante, ou même la crème de marrons dont je raffole. Rien de nouveau mais le principal est de varier et de limiter sa consommation en privilégiant les produits bruts. En fait le plaisir ici est de choisir en fonction de l’inspiration le produit sucrant du jour! Et plus rien d’industriel ou presque, tout est Home made, un peu d’organisation mais quel bonheur de savoir ce que l’on a dans l’assiette! On apprend aussi à respecter et à économiser les produits, cela conduit à limiter les gateaux au week end par exemple, et à redécouvrir les salades de fruits et autres compotées douillettes… Merci pour ces articles, je dévore chaque parution!

    • Flo @ Makanaibio says

      La stévia ne passe pas vraiment ici non plus…
      Les fruits et légumes sucrés sont en effet un vrai + pour sucrer -, merci de le rappeler.
      La patate douce joue très bien le jeu, d’ailleurs.
      Plus rien d’industriel ? Mais à l’exception des miels extraits à froid de régions pas trop lointaines, il me semble que les sucrants n’arrivent sur notre table qu’après une bonne dose d’industriel… Ou alors ils sont hors de prix. Parce qu’il ne faut pas rêver, le rapadura bio nous arrive après traitement industriel, par exemple, tout comme le sirop d’agave ou de riz, le sucre de coco etc…
      C’est un aspect qui m’ennuie, tous ces traitements plus ou moins mécaniques, agressifs, polluants et j’en passe… Alors que si je consomme le miel extrait à froid produit à 15 kms de chez moi, je sais exactement ce qui s’est passé de l’abeille à ma cuillère…
      Oui réfléchir à ce que l’on met dans son assiette amène à respecter les produits, c’est sensible ! Et c’est chouette :)

  22. Albertine says

    Depuis longtemps j’utilise miel, rapadura et sirop d’agave mais ma dernière découverte pour les petites crèmes dessert, c’est le caroube : pas besoin de sucrer !

    • Flo @ Makanaibio says

      J’avais testé le caroube il y a quelques années, mais n’avais pas été conquise du tout. Cela a vraiment une saveur particulière.

  23. eva says

    bonjour,
    Merci beaucoup pour ce concours :) le lot est superbe.
    Je tente ma chance et je participe avec plaisir.
    Je suis un bec sucré et j’essaie de faire attention aux sucres que j’utilise dans mes préparations.
    Je n’utilise pas de sucre blanc.
    J’utilise beaucoup le sucre de coco, qui donne un goût magnifique au yaourts natures. Je l’utilise aussi dans les gâteaux et les cakes en y ajoutant toujours une cuillère à soupe de miel pour le moelleux. Il donne une jolie couleur ambrée.
    J’utilise un peu le sucre d’érable dans les brioches.
    Pour le sucre d’agave, j’ai beaucoup de difficulté à l’utiliser sans suivre une recette précise. Je suis toujours un peu déçue par son pouvoir sucrant ou son goût si je l’utilise un peu au feeling comme je fais avec le sucre de coco ou le miel !
    Voilà !
    à bientôt et bonne journée
    Eva

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonjour Eva
      J’aime beaucoup le sucre de coco aussi, récemment découvert, délicat. Bonne idée d’ajouter la touche de miel qui favorise le moelleux.
      Bonne journée

  24. Milounette says

    Comme rappellé dans un précédent billet, pour moi sucrer autrement s’est d’abord sucrer moins ( voir pas) pour retrouver le goût des aliments. Il y’a bien longtemps maintenant que nous avons tous supprimé le sucre dans le the, café et yaourt ( parfois remplacé par des fruits secs ou un peu de miel pour un vrai dessert). Sinon, bien qu’un paquet de sucre blanc traîne encore au fond de mes placards, je l’utilise rarement. Pour les gâteaux sucre complet ou sucre de coco, sirop d’agave ou miel voir purée de fruits ou simple nappage de confiture.
    Dans l’ensemble, j’use et j’abuse des épices ( cannelle, vanille, cardamome, muscade,….) qui permettent de réduire drastiquement la dose de sucré voir de s’en passer absolument ( même chose pour le sel d’aillleurs). D’ailleurs même si nous n’avons jamais mangé très sucré, notre palais s’est tellement déshabitué au goût du sucre que tous les produits industriels nous semblent trop sucrés ( l’excès de sucre camouflant plus ou moins habillement l’absence de goût). Du coup, on en achète plus, et on s’en porte pas plus mal!!
    Aujourd’hui je suis toujours avide de trouver de nouvelles façons de sucrer, et j’ai lu avec attention les commentaires précédents, cette histoire de farine de tilleul l’intrigue beaucoup….
    Merci beaucoup pour ce petit jeu qui nous permet de découvrir de nouvelles alternatives. Je suis contenté de voir que tu es bel et bien de retour sur la blogosphère….tu nous manquais.

    • Flo @ Makanaibio says

      100% d’accord, c’est d’abord sucrer moins.
      Avoir conscience que l’on sucre, ou pas. Comme on dose soigneusement le sel dans une préparation.
      Excellente remarque sur les épices pour parfumer autrement ! Je vais creuser en ce sens.
      (et merci pour le mot gentil, c’est adorable).

  25. Isabelle says

    Alors cela fait très longtemps que je n’achète plus de sucre blanc. J’achète du sucre bond e canne en vrac à ma Biocoop et du Rapadura. Car le rapadura ne convient pas pour tous les desserts. Nous ne sucrons pas les boissons ni les yaourts.
    J’ai une recette super sympa de confiture/compote Banane/Rhubarbe génialissime. Dans la recette d’origine il y a 400 à 500g de sucre (blanc évidement). Alors quand je la prépare, je ne mets que 150g de sucre Rapadura. et c’est largement assez, surtout si on utilise des bananes très mûres. Et le petit goût de caramel du rapadura ajoute une note très sympa. Et on profite de tous les minéraux et oligo éléments présents dans ce sucre non raffiné. Pour les tartines au sarrasin du matin, je mets une crème maison préparée à la minute :une banane écrasée avec un cuiller à café de cacao en poudre non sucré et j’ajoute (ou pas selon les jours) une cuiller à café de purée d’amande ou de noisette J. Hervé. Un pur délice sans sucre ajouté mais bien sucré naturellement grâce à la banane mûre. En plus, la banane est le fruit le plus alcalin, donc parfait pour la santé.
    Merci pour ta présence toujours aussi pertinente sur tous ces sujets !

    • Flo @ Makanaibio says

      Affreusement gourmande ton évocation de confiture/compote ! On veut tous les détails de la recette !!!
      Excellente idée d’ajouter de la banane écrasée. Je fais souvent un mélange similaire mais avec la banane en morceaux que je pose sur la purée d’oléagineux. Et je ne résiste pas toujours au filet de bon miel par dessus…

      • Isabelle says

        Alors voilà : 750g de rhubarbe en dés (quand ce n’est pas la saison de la fraîche, je prends celle de Monsieur P…), 300g de bananes très mûres en fines rondelles, 150g de sucre rapadura, le jus d’un citron, 1 cuiller à café d’agar-agar, 1 cuiller à café de vanille en poudre. Faire macérer dans un grand saladier rhubarbe, banane, jus de citron et sucre pendant 1h. Verser ensuite le tout dans une casserole et porter à ébullition en remuant délicatement. Maintenir la cuisson à feu moyen en mélangeant de temps en temps. En fin de cuisson, ajouter l’agar-agar, mélanger, laisser bouillir 1 minute. Passer un coup de mixeur plongeur pour bien homogénéiser puis mettre en pots et les retourner le temps qu’ils refroidissent. Je ne me souviens plus où j’ai pris la recette sur le Net, mais c’est divin, que l’auteur(e) en soit remercié(e) !

  26. Jissée says

    Eh bien moi, j’utilise surtout de la cassonnade (depuis très longtemps, bien avant que tous ces « nouveaux sucres -rapadura et compagnie- ne soient apparus sur le marché. Je peux donc encore m’améliorer ;-)) J’ai aussi du sirop d’agave dans mes réserves, et du miel (pour le thé ou les tisanes). Et parfois du sirop d’érable en souvenir de mes années Québec. Du coup, à la suite des échanges ci-desssus, je viens d’opter pour du sucre de canne bio équitable lors de mes derniers achats. Consistance -et goût- déjà un peu différents (mais coût multiplié par 2). Une autre source est bien sûr les fruits secs, dont certains faits maison avec un déhydrateur (pomme, framboises, prunes). Le sucre, c’est comme les déchets : il vaut mieux éviter d’en manger comme il vaut mieux éviter de produire des « déchets recyclables ». Mais, bon, j’aime bien mes confitures maison et j’aime autant les faire que les distribuer… Isabelle, tu nous donnes ta recette complète de confiture/compote Banane/Rhubarbe génialissime ??? Merci ;-))

    • Flo @ Makanaibio says

      Oui c’est cher le sucre de canne bio et équitable, mais du coup on respecte plus le produit, on en utilise moins, et finalement, l’un dans l’autre, on se fait grand bien et pas sûr que cela coûte plus cher…
      (je vais relancer Isabelle pour sa recette !)

  27. Carole says

    Dans les gâteaux et les pâtes à tarte sucrées, j’aime mettre du sucre muscovado bio et équitable que je ne trouve qu’en Allemagne, au goût caramélisé et terreux naturel. Mes convives sont toujours surpris d’abord par la couleur, puis lorsque je leur révèle l’ »ingrédient mystère ». J’y ai même converti mon homme, qui sucre parfois ses céréales avec! J’en ai maintenant trouvé dans mon magasin bio, ouf! J’aime aussi réaliser des pâtisseries avec des fruits très sucrés (prunes, banane), et ainsi diviser l’apport de sucre supplémentaire par 3 ou 4. Et dans mes confitures, je privilégie le goût des fruits bien mûrs en mettant très peu de sucre muscovado (parfois à peine 100g par kilo de fruits!). En tant qu’Alsacienne, j’aime également (surtout en hiver) amener un goût d’enfance dans des préparations simples (une tisane) ou plus compliquées (un gâteau, une glace) en remplaçant le sucre par du miel de sapin de ma région, au bon goût typique et bien fort.

    • Flo @ Makanaibio says

      On trouve en effet aussi du sucre muscovado en France. La marque allemande est-elle différente et le produit aussi, alors ? Il est vrai qu’il existe vraiment toutes sortes de qualité de sucres. Quand nous allions de temps à autre aux Pays-Bas, je rapportais systématiquement du sucre type vergeoise de là-bas, introuvable à l’identique en France.
      Mmmm, le miel de sapin, je suis sûre que j’adorerais ! (mais pas dans mes tisanes, j’ai horreur des boissons sucrées) (ou alors la tisane de thym des jours de rhume !).

  28. mayacook says

    Ici on alterne entre sucre complet appelé « sucre aux épices », le sirop d’agave, le miel ou encore le sucre de coco…bon, sain…main un peu onéreux quand même. Le sucre blanc est néanmoins présent mais de moins en moins utilisé. J’ai acheté du fructose récemment pour son IG bas….mais je ne suis pas sûre qu’il soit si bon que ça…

    • Flo @ Makanaibio says

      J’ai également lu pas mal de choses négatives sur le fructose, qui peut du reste être mal toléré si l’on n’a pas les enzymes qu’il faut…
      Je n’ai pas envie de m’en servir, pour ma part, parce que ce n’est pas gourmand ! J’aime utiliser des produits que je peux manger à la petite cuillère tellement ils me plaisent, avec tout plein de parfums, de saveurs, de la couleur… (c’est une des raisons pour lesquelles je n’aime pas le sirop d’agave, d’ailleurs, ça n’a que très peu de saveur, c’est « juste » sucrant »…)

  29. valesa says

    Bonjour Flo, voilà qui m’intéresse, ce sujet! Depuis que j’ai appris que le sucre agit comme une drogue, avec accoutumance et symptômes de sevrage, je suis de plus en plus convaincue qu’il vaut réfléchir à la façon dont on sucre. Déjà, premier réflexe, ne plus en mettre sur la table!
    Ma confiture, je la fais au miel d’acacia. C’est cher, mais le goût du fruit est plus puissant. Un bouillon, puis repos, refroidissement, j’y délaie l’agar-agar, rebouillon 3 minutes et en pots.
    Pour mon petit yogourt de soja le matin, du sucre de coco. Délicieux! Le sucre cristallisé, je le remplace par du sucre de bouleau. Même aspect, cela se travaille pareil. C’est assez cher aussi, alors à utiliser avec parcimonie…
    J’ai encore du birnel, du jus de poires concentré, qui va très bien sur une tarte aux fruits.
    Et si vraiment je fais des desserts sucrés, c’est le mascobado ou rapadura qui a mes faveurs. Mais franchement, je n’utilise pas beaucoup de sucre dans ma cuisine! Et mon pancréas me dit merci!

    • Flo @ Makanaibio says

      Excellente idée la confiture au miel d’acacia ! J’ai lu plusieurs recettes cet été en ce sens. Mais comme on avait carrément arrêté de sucrer chez nous, je n’ai même pas essayé !
      Jamais essayé le sucre de bouleau. Ca ne me tente pas… Le birnel, en Ile de France, est inconnu. J’avais rapporté un produit équivalent de Bretagne, mais ça n’avait pas plu plus que ça.
      En fait, je n’ai pas fait de gâteau depuis 2 mois au moins ! Juste un peu de sucre de coco sur des crêpes ou pancakes (dont les pâtes ne sont pas sucrées) ou du miel mélangé à une purée d’oléagineux en gourmandise ou sur des tartines, ou encore du sirop d’érable dans des flocons d’avoine. Quand j’ai mangé sucré, c’était hors de la maison, ce qui limite du coup vraiment beaucoup les occasions.

  30. Les Envies de Marie says

    Coucou j’ai une maman diabetique donc depuis toute petite je mange quasi pas de sucre .. ce qui est un bien mais un mal egalement vu que je n’ai pas assez de sucre dans le sang le matin .. mais je prefere de loin manger du sucre naturel comme le miel.. j’en mets dans les yaourts (meme dans ceux que je fais a la yaourtiere.. une cuillere au fond du pot et hop ca sucre)
    Pour les confitures je divise par 2 les doses.. ben oui c’est une habitude legerement dure a passer meme mon amoureux s’y est mis a manger sans sucre..
    Les gateaux aussi j’en enlever un quart des proportions.

    Voilou mes idées pour manger plus sainement

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci Marie. Cela montre bien que les bonnes habitudes prises enfant sont importantes. Je vais essayer la cuillère de miel au fond de mes pots de yaourt.

  31. Anne-Liesse @ Bulle et Blog says

    Je viens d’entendre parler de ce livre chez Cléa :
    http://www.decitre.fr/livres/mes-bons-desserts-aux-sucres-naturels-9782360981090.html#ae4

    Tu l’as lu ?

    • Flo @ Makanaibio says

      Non, mais je le recommande chaleureusement sans le connaître car les livres de Marie me plaisent absolument toujours !

  32. Juliette says

    Bonjour Flo,

    je poste un peu tard sur ce sujet mais je n’étais pas venue vous lire pendant 15 jours… J’avais découvert votre blog pour le côté « pain » et dans le temps les soucis d’intolérance alimentaire ont ajouté à mon intérêt… j’ai été mise au régime « sans blé sans sucre » depuis 9 mois : j’ai droit au sirop d’agave, un peu de miel, un peu de chocolat noir, fruits… en fait j’ai droit au fructose, qui est un sucre simple. Selon ma thérapeuthe (CHU), les sucres complexes (glucose, saccharose, maltose) peuvent amener des perturbations dans le fonctionnement des acides aminés, donc des neurotransmetteurs, et donc être à l’origine de douleurs diverses (elle suit des personnes atteintes de fibromyalgies, etc…) Ce qui est certain, c’est qu’une large partie de mes problèmes intestinaux (« colopathie fonctionelle ») avait effectivement le sucre pour origine – mes écarts occasionnels me l’ont prouvé – attention, pour se rendre compte de la différence, c’est trois mois de « régime » au minimum… – je mets « régime » entre guillemets car même si j’ai perdu du poids (8 kg!) je conçois cela comme un changement d’alimentation et non un « régime ». Alors je regrette le sucre blanc et roux, je ne fais plus guère de pâtisserie (et plus guère de pain…) car c’est vrai que le sirop d’agave est très neutre en goût, mais bon… En fait le sirop d’agave est difficile à manier car il est très sucrant cru, mais perd de ce sucrant à la cuisson me semble-t-il (clafoutis…). Et le fructose (agave ou miel) ne remplace pas du tout le sucre dans les confitures, desserts cuits… car il n’a pas les mêmes réactions chimiques que les autres sucres (mes gelées de groseille au miel ressemblent presque à de la pâte de fruits). Alors si quelqu’un a des recettes de desserts ou mieux encore de pâtisseries au sirop d’agave, je suis preneuse ! En tout cas bonne cpntinuation et encore merci à vous d’être ici sur la toile – Juliette



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.