Skip to content

Categories:

{Livre} Etre végétarien – Tout savoir sur le mode de vie veggie, par Alexandra de Lassus

Pour ce que j’en connais, j’aime beaucoup les Editions du Chêne. Je trouve leurs livres très beaux, leurs contenus de grande qualité. Vous savez, par ailleurs, comme je suis attachée à réfléchir au contenu de mon assiette. Aussi ai-je été enchantée de recevoir, sur proposition de cet éditeur, le récent Être végétarien.

Couverture du livre Etre Végétarien, d'Alexandra de Lassus et Simon Sek

Les textes, d’Alexandra de Lassus, sont gais, toniques, drôles et bien informés. Les dessins, de Simon Sek, sont absolument charmants, colorés et dynamiques. Le couple, trentenaire parisien, est franchement sympa à suivre dans ce joli petit ouvrage.

Dessin de Simon Sek page 41 Etre Végétarien

Et puis ça tombe bien : la journée internationale sans viande aura lieu jeudi 20 mars. Quelle meilleure occasion pour réfléchir au contenu de son assiette et opter pour une alimentation peut-être pas complètement végétarienne mais au moins sensiblement moins carnivore ?

Après avoir lu l’ouvrage, j’ai posé quelques questions à son auteure. En voici les réponses (merci Alexandra).

1. Alexandra, qu’est-ce qui vous a amenée à réfléchir au végétarisme puis à écrire un livre sur le sujet ?

Pendant très longtemps, j’ai été une grande consommatrice et amatrice de viande. Et puis, il y a quelques années, j’ai commencé à pratiquer le yoga, et à m’intéresser au mode de vie qui entoure cette discipline, et promeut le végétarisme. Au même moment sortait le livre génial de Jonathan Safran Foer, Faut-il manger les animaux ?, et ces deux facteurs cumulés ont agi comme une révélation. En découvrant le dessous des cartes et l’impact de notre consommation de viande sur notre santé, notre planète et les conditions de vie animale, il m’a paru impossible de continuer à manger de la viande.

Ensuite, en devenant végétarienne, je me suis rendue compte que ce régime alimentaire intriguait beaucoup de personnes. Innombrables furent les soirées ou les déjeuners où l’on m’interrogeait sur le pourquoi et le comment d’un mode de vie sans viande. Parallèlement à ces questions, j’entendais aussi régulièrement un certain nombre de clichés sur les végétariens : on les taxait d’extrémistes, de personnes tristes ou anémiées, alors que je ne connaissais aucun veggie qui entrait dans ces descriptions !

Dessin de Simon Sek page 32 Etre Végétarien

Du coup, en partant de ce constat, mon amoureux (Simon Sek, illustrateur et végétarien lui aussi) et moi avons eu envie de réaliser un livre qui désacralise un peu le sujet. Un livre facile d’accès qui démontre qu’on peut être végétarien en s’amusant et que, bien loin d’être un régime d’initiés, le végétarisme est un mode de vie accessible à tous, dans la joie et la bonne humeur.
On ne voulait pas faire un pamphlet, mais un ouvrage dans lequel chacun puisse se reconnaître et se dire « En fait, être végétarien est vraiment plus cool que ce que j’imaginais ! ».
Le ton est plutôt léger, mais ne nous empêche pas de démontrer avec des exemples concrets pourquoi la consommation de viande est un non-sens aujourd’hui…

2. Etes-vous végétalienne, ou consommez-vous de temps à autres des produits animaux, et si oui lesquels ?

Je ne suis pas encore végétalienne. Je dis bien « pas encore » car j’espère vraiment parvenir à l’être un jour, et car je suis convaincue de la profonde justice de ce mode alimentaire.
Chacun évolue à son rythme dans la veggie way of life, et je le confesse, je ne suis pas encore arrivée là où j’aimerais être. Je mange encore du beurre, du fromage et du miel. Beaucoup plus rarement des oeufs, du lait et des yaourts.

Dessin de Simon Sek page 61 Etre Végétarien

3. Et maintenant, quel(s) autre(s) projet(s) d’écriture ?

Je prépare actuellement, toujours aux Éditions du Chêne, un guide sur L’art d’être zen à Paris. Les Parisiens le savent : on a vraiment besoin d’un peu de paix dans cette capitale parfois brutale ! Charlotte du Jour sera aux illustrations, et on espère réaliser quelque chose de drôle et sympathique.

Dessin de Simon Sek page 42 Etre Végétarien

Merci Alexandra !

L’ouvrage Être végétarien, d’Alexandra de Lassus est en vente au prix conseillé de 16.90 €, dans plusieurs librairies, et pourquoi pas dans votre bibliothèque locale si vous le suggérez aux bibliothécaires (on ne le fait pas assez, vous ne trouvez pas ?). Il est d’un assez petit format, facile à transporter dans un sac et à déguster petit à petit (lors de transports en communs par exemple).

Les dessins de Simon Sek reproduits dans ce billet le sont avec autorisation de l’éditeur.

Transparence : ce billet n’est pas sponsorisé, j’ai choisi de le faire en toute liberté. Toutefois, le livre référencé m’a été adressé gracieusement par la maison d’édition et le billet contient des liens Amazon Partenaire.

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Choisir ses produits animaux, Idées cadeaux, Livres, Ouvrage de base, Penser son alimentation, Sans lait, Sans oeufs, Végétarien, Zoom livre ou magazine.


3 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Christel says

    Bonsoir Flo,
    C’est drôle que tu parles et lit beaucoup sur le sujet sans en franchir le cap mais tu en as parlé dans un autre billet. J’ai vu ce livre à la Fnac ce jeudi et constaté que le rayon s’agrandissait. Tant mieux. Cela prouve que le végéta¨isme devient un vrai sujet dont on parle parfois dans les médias.

    • Flo @ Makanaibio says

      Oui j’ai un peu expliqué dans un autre billet pourquoi je ne franchis pas le cap. Je vivrai seule, ça serait différent, sans doute. Mais attention, nous ne sommes pas végé mais nous faisons super attention aux origines de ce que nous consommons comme produits animaux et évitons à 80%, je dirai, tout ce qui est industriel. On fait notre petite part de colibri…

  2. Marie-Jeanne says

    Bonjour
    Rendez vous sans viande le jeudi 20/03/2014 : j en ferai partie !
    Marie-Jeanne



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.