Skip to content

Categories:

24 – Liens du lundi {semaine du 14 avril 2014}

Au menu de ces liens du lundi…

La voie de l’écuyer, Académie équestre de Versailles, chorégraphie de Bartabas, un très beau moment récemment partagé en famille

Et puis pour partager du grain à moudre, lentement, avec soin, pour les jours à venir, avec ceux que ces sujets intéressent aussi,

  • Education et instruction, par André Perrin — un texte que je trouve passionnant et très riche. L’auteur y écrit, par exemple :

« Instruire consiste (…) à libérer l’autre en l’aidant à penser par lui-même et, ce faisant, à construire une connaissance vraie qui sera en même temps une vraie connaissance, parce que ce sera une connaissance que son auteur, pas son simple possesseur, sera capable de fonder. »

En conséquence, « c’est le maître qui se fait le serviteur de son élève jusqu’à ce que, pensant par lui-même, l’élève puisse se passer du maître, rendu autonome et libre », ce qui est tout le contraire d’un rapport de maître à esclave.

« Éduquer consiste (…) à conduire de la nature à la liberté. C’est guider l’enfant vers cette maîtrise de soi qui lui permet de devenir lui-même en l’arrachant à la fois à l’aliénation naturelle et à l’aliénation sociale : à l’aliénation sociale puisqu’en l’éduquant on le rend capable de se passer d’éducateurs, autonome et indépendant des autres ; à l’aliénation naturelle puisqu’on l’aide aussi à s’arracher à la servitude de ses propres passions et à se gouverner lui-même en choisissant librement la raison, réalisant ainsi sa destination éthique. »

« [E]lever un enfant c’est le faire grandir, non pour l’utiliser, mais pour qu’il puisse se passer de ses éducateurs et devenir autonome, c’est-à-dire se donner à lui-même la loi.C’est pourquoi l’éducation ne peut consister à donner à l’enfant des habitudes grâce auxquelles il serait adapté à des situations sociales prédéterminées. Si c’était le cas, elle ne se distinguerait pas du dressage qui consiste à créer des réflexes conditionnels dont le déclenchement est utile non à l’animal lui-même, mais à ceux qui le dressent, et qui ne continueront à se déclencher que s’ils sont entretenus ».

(c’est moi qui souligne dans les passages reproduits ci-dessus)

Du grain à moudre, je vous dis…

Je vous souhaite une belle semaine !

****

Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur « subscribe ».

Print Friendly

Posted in Le bio en question, Liens du lundi, Pains plats, Pains sans gluten, Penser son alimentation, Sans gluten, Santé, Vidéos.


5 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Rosa says

    Merci!

    Bises et passe une bonne semaine,

    Rosa

  2. Céline {AetCN} says

    Je suis vraiment ravie que ma polenta moelleuse à l’amande t’ait tant plue! Ce devait être au départ une recette du livre POLENTA mais finalement elle n’a pas été retenue. Je ne pouvais pas la garder pour moi toute seule! Merci du partage auprès de ceux et celles qui te suivent. Belle journée à toi!

  3. Anne-Catherine says

    Bonjour Flo,
    pas encore eu le temps de regarder tout les liens de plus près … la vidéo est magnifique.
    Bonne semaine,
    Anne-Catherine

  4. Alexandra says

    Bonjour Flo, merci pour tous ces liens..
    Effectivement, beaucoup de grain à moudre ! Pour moi, ça s’applique à la grande majorité des liens que tu publies, sur ce post ou les autres.
    Parmi toutes ces infos, je retiens la proposition du toxicologue André Cicolella : « A l’école primaire, je plaide pour que l’on apprenne à lire, écrire, compter… et savoir construire sa santé. » ça semble tellement logique !!!
    A bientôt !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.