Skip to content

Categories:

Snickerdoodles (cookies à la canelle et au sucre complet) {recette sans gluten, lait, oeuf, noix}

snickerdoodles-2-mok

[avril 2014 : Nouvelle publication de cette recette de cookies moelleux et parfumés de cannelle, publiée pour la première fois en juin 2010. Je la fais désormais avec du sucre complet et mon mélange de farines sans gluten. Nous les aimons toujours autant, depuis 2010 !]

Sur le très aimable conseil d’Aran, j’ai acquis The Allergen-Free Baker’s Handbook: How to Bake Without Gluten, Wheat, Dairy, Eggs, Soy, Peanuts, Tree Nuts, and Sesame de Cybele Pascal. Et j’adore ce livre. Non seulement ses recettes, qui sont toutes des recettes sans gluten, produit laitier ou oeuf, sont fiables mais elles sont vraiment super bonnes. De la « vraie » pâtisserie, gourmande et parfumée, des recettes que l’on fait et refait, et que tout le monde, intolérant alimentaire ou pas, applaudit.

Cybele Pascal n’est pas la seule à faire de la pâtisserie différente et qui nous plaît. Mais tout à la fois sans gluten, sans blé, sans produit laitier, sans oeuf, sans soja, sans noix et sans sésame? Eh bien je ne crois pas qu’elle ait aujourd’hui beaucoup de concurrents… L’ouvrage d’Elisabeth Gordon (qui m’a beaucoup aidée il y a quelques semaines, au tout début de notre cuisine « autrement »), n’est pas à son niveau, par exemple, il est moins gourmand, moins pâtissier.

Pour vous donner un premier aperçu, voici ma version, faite et refaite et re-refaite, de ses snickerdoodles, cookies moelleux qui m’évoquent un peu, dans leur texture, les macarons légèrement collants que ma mère achetait parfois quand j’étais enfant.

On les adore, ces cookies un peu moches (très différents de ces autres bons cookies craquelés) et ils sont vraiment simples (encore qu’il faille bien 20 minutes) à réaliser

Snickerdoodles (cookies à la canelle) {recette sans gluten, lait, oeuf, noix}
 
Temps de preparation

Temps de cuisson

Temps total

 

Auteur:
Pour: 12

Ingredients
  • 1 c. à soupe de graines de lin moulues (v. note 1)
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 285 g de mon mélange de farine sans gluten (v. note 2)
  • 1 c. à café de gomme de guar (v. note 3)
  • 10 g de poudre à lever
  • ½ c. à café de bicarbonate de sodium
  • ¼ c. à café de fleur de sel
  • 135 g de margarine végétale bio non hydrogénée sans soja (v. note 4)
  • 150 g de sucre complet
  • 2 c. à café d’extrait de vanille pur
  • 60 ml de lait de riz ou d’amandes (v. note 5)
  • 2 c. à soupe de sucre complet
  • 2 c. à café de cannelle en poudre

Instructions
  1. Mettre les graines de lin moulues dans un petit bol, ajouter les 3 cuillères d’eau et bien mélanger. Laisser hydrater 5 minutes environ (le mélange devient visqueux, comme un blanc d’oeuf).
  2. Préchauffer le four à 190°. Recouvrir deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé.
  3. Fouetter le mélange de farine, la gomme de guar, la poudre à lever et le sel.
  4. Dans le bol d’un robot-mixer (ou avec un batteur à main) fouetter la margarine et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien aéré (environ 2 minutes). Ajouter la vanille et les graines de lin réhydratées. Mixer rapidement.
  5. Ajouter la ½ du mélange de farine, mélanger, puis le lait d’amandes, mélanger, et enfin le reste du mélange de farine. Bien mélanger, mais pas trop longuement.
  6. Mélanger les 2 c. à soupe de sucre restantes et la cannelle dans une petite coupelle.
  7. Attraper une noix de pâte à cookie entre index, majeur et pouce d’une main et la rouler sur la paume de l’autre main, doucement, puis rouler la boulette ainsi formée dans le mélange de sucre et de cannelle, pour bien l’enrober. Placer sur une plaque préparée, aplatir légèrement. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte (environ 24 fois).
  8. Enfourner pour 15 minutes de cuisson.
  9. Sortir du feu et laisser refroidir 10 minutes avant de transférer sur une grille. (C’est très important de respecter ce temps de pause après cuisson pour des cookies sans gluten, sinon ils sont terriblement friables)

 

snickerdoodles-mokjpg

  • Note 1 : Les graines de lin brun fonctionnent mieux comme substitut à l’oeuf que les graines de lin dorées, dans mon expérience. Cybele Pascal remplace les oeufs par un substitut dont je n’aime pas utiliser car il est à base d’amidon de maïs, ce qui ne me plaît pas plus que ça. J’utilise donc des graines de lin moulues puis réhydratées (merci Elisabeth Gordon).
  • Note 2: mon mélange de farine sans gluten est différent de celui de Cybele Pascal (qui est à base de farine de riz). Voici celui que j’ai utilisé lors de mes premiers snickerdoodles :

Verser dans un bac hermétique 500 g de farine de pois chiches ; ajouter 250 g de fécule de pommes de terre et et 250 g d’arrow root (ou de farine de tapioca si on en trouve) ; Bien mélanger le tout avec un fouet. Conserver et utiliser ensuite comme toute autre farine.

Depuis, j’utilise d’autres mélanges de farines sans gluten maison, sur cette base-là.

  • Note 3 : il ne faut pas abuser de gomme de guar et je ne suis pas certaine qu’elle soit indispensable dans cette recette. Il me faut essayer sans. Cybele Pascal utilise de la gomme de xanthane, mais, outre qu’elle n’est pas bio, celle-ci est un dérivé du maïs, bof.
  • Note 4 : Cybele Pascal emploie presque toujours une matière grasse végétale non-hydrogénée, le shortening, introuvable en France (ce n’est pas l’équivalent de la margarine). Je lui substitue de la margarine tout de même, non-hydrogénée, bio, sans soja, mais qui contient, toujours, de l’huile de palme : à consommer avec modération…(on pourra relire l’article consacré par Satoriz à cette huile). Le « mélange Cléa » est une solution pour éviter la margarine mais il donne un résultat assez différent, des cookies plus pâteux, moins « pâtissiers ».
  • Note 5: le lait d’amandes que j’utilise est celui que je fais à cru avec ma Soyabella, donc sans autre ingrédient que de l’eau filtrée et des amandes bio prétrempées (et de préférences mondées avant de faire le lait, c’est incroyablement plus onctueux). Pour le lait de riz, il est soit fait maison soit en briques toutes prêtes.

Et puis…

Print Friendly

Posted in Cookies et biscuits, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Végétarien.

Tagged with , , , , .


39 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Mlle Pigut says

    Merci pour toutes ces petites infos!!!
    Et je voulais signaler qu’il ne sont PAS si moches ces cookies (les pauvres…) et si en plus c’est simple alors pourquoi ce priver, moi ça me donne envie!

  2. Rosa says

    Très sympas ces Snickerdoodles! Il sont tout mimis…

    Bises,

    Rosa

  3. La fourmi des Caraïbes says

    Wouah, même moi qui ne suis pas allergique (du moins, à ma connaissance, et sauf aux acariens mais ce n’est pas le même problème…) Tu me donnes envie de me plonger dans l’ouvrage de Cybele Pascal…
    Bonne nuit :-D

  4. Sweet Faery says

    Merci pour les infos. Et faire des cookies plus bio et sains, impossible ! La recette est pourtant très gourmande avec sa dose d’épices et le lait d’amandes… Merci !

  5. Véro (dietimiam) says

    Miam ! Tu es une fée, Flo ! Tu arrives à faire saliver toute une bande de lecteurs avec des recettes très adaptées. Bravo !

  6. Eva says

    Trop beaux ces cookies !
    Bisous

  7. bergeou says

    C’est un sacré boulot quand même d’adapter ce genre de recettes sans se louper…bravo !

    • Flo Makanai says

      Mais pour cette recette-là, c’est surtout Cybele Pascal qui a fait le boulot! Mes adaptations sont marginales.

  8. alfafa says

    Cela me tente beaucoup d’essayer car hier je réalisais une horrible recette (bourrée de sucre ;) pour des cookies et belle-maman au tel semblait intéressée sauf qu’elle ne doit pas consommer de sucre et faire attention donc je testerais bien ta recette !

    Beezoo

  9. Mély says

    J’apprécie vraiment ton blog…
    Je parle anglais, même si je suis loin d’être bilingue.
    Je ne connaissais pas ce livre de recettes, mais je l’ai ajouté à ma liste « d’envies » sur amazon.
    Je suppose que les quantités données dedans son en mesures anglophones (oz, …) ?

    En parlant livres de cuisine, connais-tu « recettes gourmandes pour personnes sensibles » de Eva Claire Pasquier ?
    Il me tente bien…

    sinon, moi, je suis devenue fana de farine de riz !
    Dommage que ton mari ne la supporte pas :-/

    A bientôt, et au plaisir de te lire à nouveau :-)

    • Flo Makanai says

      Coucou Mély,
      Oui je connais cet ouvrage, même si je ne l’ai pas. J’ai Recettes gourmandes pour une vie meilleure ainsi que son dernier ouvrage, qu’Eva Claire Pasquier m’a récemment très gentiment adressé, et qui est très bien. Je compte bien en faire un billet pour Makanai dès que j’ai le temps (la semaine prochaine, sans doute). J’ai adapté une de ses recettes hier, notamment, qu’on a +++ aimée. Sur son blog, tu peux acheter de petits e.livrets, elle m’en a adressé un qui est une mine, sans lait, sans oeufs, sans soja et sans gluten.
      C’est chouette, la farine de riz, mais franchement il c’est super intéressant d’en essayer d’autres aussi, parce que la farine de riz est un peu « rèche », souvent.
      A bientôt, merci pour tes encouragements :-)

  10. skatie77 says

    Bonjour,
    J’ai effectué le test d’intolérance et obtenu les résultats aujourd’hui :
    Parmi les aliments à éviter voici ceux qui me posent problème car je les utilisais quasi-quotidiennement (ceci explique cela…): caséine (240), Lait de vache (162), blanc d’oeuf (90), agar-agar (51), amaranthe (55), amande et noisette (53), graine de soja (73), cacao (68) et bien d’autres…
    Le régime d’éviction adapté s’annonce très compliqué : comment remplacer l’amande et la noisette ? le soja ? le blanc d’oeuf ? !!!
    En tout cas, merci de m’avoir fait connaître ce test qui bien qu’expliquant beaucoup de choses implique un changement radical dans mon alimentation.
    Merci de proposer tant de recettes et de nous livrer ces informations qui éclairent et facilitent une transition entre différents modes de consommation. Continuez !
    Claire Pétin

    • Flo Makanai says

      Ouh! Je comprends pourquoi vous vouliez le faire…
      Oui il vous faut changer radicalement d’alimentation…
      Vous verrez, supprimer tout lait animal est super facile.
      Supprimer le blanc d’oeuf est un peu casse-pied quand en plus on ne peut lui substituer du soja, en revanche. Mais on s’y fait aussi…
      L’amande et la noisette, flûte alors… Il paraît qu’on peut faire de la purée de graines de tournesol excellente qui se substitue bien à la purée d’amandes, mais c’est forcément différent tout de même. Vous pouvez aussi vous tourner vers les purées de cacahuète (la Hervé est exquise, si je ne me trompe pas) et faire vos propres purées de cajou, noix d’Amazonie etc.

      Tenez bon, vous allez trouver vos marques. Si vous avez fait faire les tests, c’est que vous n’en pouviez plus d’être mal. Maintenant que vous avez des pistes pour en finir avec ces souffrances, allez-y, foncez, vous n’y trouverez QUE des bénéfices!
      A bientôt Claire, et bon courage.

  11. Angélique says

    Bonjour,
    J’ai découvert ton blog il y a un petit moment avec ton pain 10min.
    Toutes ses recettes pour améliorer nore alimentation m’interesse beaucoup.Je viens (à midi) d’acheter des graines de lin, je vais tester pour remplacer les oeufs. je n’ai (ni ma fille ) aucune restriction, ni allergie mais j’aimerai consommer mieux et plus diététique, sans pour autant tout remplacer.
    Aurai tu de livres à me conseiller?
    J’ai trouvé aussi ton planning de repas trés bien. Il faut que je le réadapte à notre façon de manger, ce qui n’est pas si facile.
    Merci beaucoup et c’est avec un grand plaisir que je lis tes articles.

    • Flo Makanai says

      Bonsoir Angélique, contente que Makanai te plaise, et c’est gentil de me l’écrire :-)
      Il existe PLEIN de livres, c’est difficile de te conseiller. Que cherches-tu exactement? Un livre généraliste? je te recommande le Bio, bon, gourmand de Valérie Cupillard. Un livre sans gluten, sans lait, sans oeufs? Eva-Marie Pasquier en a publié plusieurs…
      Dis-moi si tu recherches quelque chose de vraiment précis.
      A bientôt.

  12. Taliashka says

    Coucou m’dame Flo :)
    Encore un livre génial mais malheureusement en anglais ‘^^ et une jolie recette dont tu nous fais part :D
    Merci et mille fois merci ;)

    J’en profite pour te dire que j’ai changé mon blog, adieu blogspot pour wordpress et mon tit monde à moi ! Ah il m’a fallu du temps et beaucoup de travail mais quelle fierté d’avoir son .fr à soi lol
    Et je te remet mon gâteau au choco digne des meilleurs brownies, et réalisé pour les multi-allergiques ;)
    c’est par là : http://terrenoiresoleilrouge.fr/archives/442
    gros bisous m’dame !

  13. Miss Diane says

    Ces biscuits me plaisent bien, j’ai envie de les faire. Mais si je veux utiliser des oeufs, à combien correspondent 1 c. à soupe de graines de lin moulues + 3 c. à soupe d’eau? Un seul j’imagine..?

  14. ManueB says

    Hummm tes cookies sont magnifiques et sûrement excellents… miammm

    manue
    bon dimanche

  15. flo says

    Je vais me noter cette recette dans un coin.
    Ici aussi on va devoir limiter sévèrement les œufs, je vais retenter l’expérience des graines de lin (j’ai déjà testé pour le pain mais sans résultat notable).

  16. Sandrine says

    Merci pour toutes ces astuces !
    Pour faire le mix de farine sans gluten, as-tu essayé de remplacer la fécule de pomme de terre par l’arrow-root ? Je me demande toujours s’il est vraiment nécessaire d’avoir 2 sortes de fécules…

    • Flo Makanai says

      En fait, je combine souvent fécule et arrow root. Mais on pourrait substituer totalement, dans le principe.
      L’avantage d’avoir deux fécules pour moi est que ma fécule de pommes de terre n’est pas bio et pas très chère alors que l’arrow root est bio est chère, mais que la fécule vient de métropole, l’arrow root non, donc un mix me semble plus équilibré.
      Je vais cependant pousser mes tests prochainement pour identifier les différences entre les deux produits. A suivre!

  17. Sandrine says

    Ok, merci beaucoup ! Il me semble qu’il y a de la fécule de pomme de terre dans mon magasin bio. Pour le moment je n’ai pas eu trop le temps d’analyser le pourquoi/comment des fécules, mais je vais m’y mettre doucement et je te tiens au courant !

  18. estelle says

    merci pour ce partage. J’ai bidouillé (je suis incapable de suivre une recette à la lettre !) et les cookies sont très bons.

    Pour répondre à ta question en fin de billet, je n’ai pas mis de gomme de guar et c’est parfait. Par contre j’ai déposé des tas à la cuillère sur la plaque, puis saupoudré de sucre car je ne pouvais pas rouler la pâte dans mes mains, c’est peut-être la conséquence de l’absence de guar..

  19. Sophie says

    Merci pour cette recette, mais pourquoi conseilles tu de limiter l’usage des graines de lin ?
    je m’en sers beaucoup et n’est pas vu d’effet « indésirables » notoires !

    • Flo Makanai says

      Tout dépend de ce que tu appelles « beaucoup ». Certains en saupoudrent absolument partout et en consomment également moulu dans les gâteaux, et là ça peut faire trop. Les graines non moulues sont dites très agressives pour l’intestin, elles se colleraient à sa paroi et pourraient générer des inflammations, si j’ai bien compris. Quant aux graines moulues, elles doivent de toute façon être consommées avec modération comme absolument tout ingrédient. La dose fait le poison, n’est-ce pas…
      Tu peux lire cet article du super site passeportsanté.net pour en savoir plus.

      • Aline says

        Bonjour,

        En fait les graines de lin entière ne sont simplement pas assimilées et « ressortent » intactes et donc quasiment aucun nutriment n’est absorbé.
        Comme n’importe quel aliment en effet la dose fait le poison. En général, on considère que 3 cuillieres à soupe de graines est une bonne dose. Le risque à mon avis peut résider en effet dans les occlusions intestinales.
        Car ces graines gonfles au contact de l’eau, on peu imagine qu’un trop gros volume puisse boucher les tuyaux !

  20. Sophie says

    Un peu en retard…. Merci pour l’article mais je ne vois rien dans cet article qui dit que cela soit vraiment nocif (en tout cas pour moi). Et quand je dis beaucoup, c’est que je fais pas mal de crakers ou de wraps (courgettes + graines de lin, épices le tout mixés et déshydratés ) qui incluent les graines de lin (toujours moulues). J’ai tendance à en mettre une petite c à s dans les flocons d’avoine le matin… je ne trouve jamais les graines de psyllium pour remplacer alors pour l’instant je continue !

  21. Cecília says

    Aujourd’hui j’ai fait ces cookies.Je n’avais pas d’arrow root et non plus farine de tapioca. J’ai mis à sa place maizena.
    Elles nous ont plu beaucoup. Merci pour la recette.
    Cecília

  22. Camille says

    Deux questions Florence : quel est le problème avec la gomme de guai ? Et de quel test s’agit-il pour détecter les allergènes, car ma fille et son compagnon pensent avoir des allergies ?
    Merci de tes réponses et à tout bientôt
    Camille

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonjour Camille
      Plusieurs personnes ne supportent pas la gomme de guar, qui provoque chez eux, notamment, des problèmes intestinaux (flatulences, crampes abdominales -c’est mon cas), voire nausées, allergies, eczéma. Je ne suis pas scientifique mais la gomme provient du broyage de graines de Cyamopsis tetragonoloba, qui est une légumineuse (fabacée), peut-être est-ce cette nature qui la rend parfois problématique ?
      (pour plus d’information sur les usages de la gomme de guar, ce site semble assez complet).
      Dans les produits industriels, la gomme est notée comme E 412.
      Corinne Goujet, dans Additifs alimentaires Danger : Le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner considère qu’il faut faire attention à sa consommation de gomme de guar (et elle n’est pas la seule, la mention n’est qu’à titre d’exemple et j’ai le livre chez moi).

      Pour ce qui est de la détection des allergènes (pas des intolérances, n’est-ce pas, mais bien des allergies, ce sont deux pathologies très différentes), je ne suis pas très au point cas nous ne souffrons que d’allergies légères et évidentes chez nous (certains pollens, la fraise pour moi, le sparadrap pour une de mes filles, des choses comme ça qui provoquent des réactions instantanées mais sans que nous n’ayons jamais eu de chocs anaphylactiques, heureusement pour nous).
      Quant aux intolérances, nous les avons (en partie, et avec des réserves), identifiées suite à des analyses de sang, et plus spécifiquement des recherches de taux d’IgG, en laboratoire d’analyses à Paris.
      Déjà publié sur Makanai :
      - sur les dépistages ;
      - sur la différence entre allergies et intolérances.
      A bientôt Camille, merci pour ta fidélité à Makanai !

  23. Christel says

    Bonjour Flo,
    Très sympa cette recette que je testerai prochainement. Je suis fan de ce genre de biscuits.

  24. Nicot says

    Bonjour ses cookies ont si délicieux et j’aimerai bien les goûter ! !
    Je serais bien intérresser par le livre de Pascal Cybèle mais ils sont en anglais et l’anglais c’est pas mon fort ! ! ! Moi qui est bcp des pbm alimentaires je viens de recevoir d’autres testes par imupro ! ! Je ne sais pas si vous connaissez. Eh bein c’est pas bô ! ! ! allergies aux graines de lin, œufs, laits, avoine, ails, oignons ,bananes, noix de cajou et etc… Difficile de trouver de par quoi les remplacer ! ! ! Je suis un peu démoraliser ! !

  25. Isabelle says

    Merci pour le livre d’Eva Pasquier ! ! Je vais essayer de me le procurer cr j’en possède pas mal déjà ! ! Mais je galère toujours un peu parfois ! ! ! merci pour votre blog ! ! !

Continuing the Discussion

  1. Recettes sans gluten – juin 2010 linked to this post on 9 juillet 2010

    [...] Snickerdoodles (cookies) “à la” Cybele Pascal (sans gluten, lait, oeuf, soja, riz, noix) [...]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.