Skip to content

Categories:

Bible de l’alimentation sans gluten, Carole Garnier

Ma bible des huiles essentielles, écrite par la pharmacienne Danielle Festy, est véritablement notre livre de référence en matière d’huiles essentielles, base de nos soins quotidiens depuis 4 ans.

Ma bible santé nature, écrite par Anne Dufour, est chouette aussi, et je ne compte plus les fois où nous avons eu recours à Ma bible des trucs de santé, de Sophie Lacoste. Vraiment une très bonne collection, pratique, très riche en informations, et bien écrite.

Les bibles Leduc 18-10-2014 16-57-16

J’ai donc été tout de suite attirée par Ma bible de l’alimentation sans gluten, de Carole Garnier, parue en mai 2014. L’éditeur m’en a aimablement adressé un exemplaire de presse et… un autre pour l’un(e) d’entre vous.

Edit juin 2016 : Carole Garnier a publié un complément de qualité à sa « bible » : 500 recettes sans gluten.

456 pages – 500 recettes, conçues pour se faciliter la vie. Cliquer sur l’image pour obtenir plus de détails.

Ma bible de l'alimentation sans gluten 18-10-2014 17-03-22

Auriez-vous envie de le recevoir chez vous ?

Le livre est présenté comme « Le guide de référence pour concilier plaisir et santé, mieux vivre avec une intolérance au gluten (voyager, inviter, sortir…), comment et où faire ses courses et 120 recettes zéro gluten et maxi plaisir! »

Son auteure, Carole Garnier, est journaliste spécialisée dans les questions de santé.

J’ai aimé :

  • la mise en page et l’écriture claires, limpides, qui rendent le livre très accessible et véritablement pratique à utiliser aussi souvent qu’on le souhaite ;
  • les schémas explicatifs, parlants ;
  • la différenciation claire entre intolérance coeliaque, allergie au blé et sensibilité au gluten non coeliaque + un tableau comparatif des trois pathologies (p.20-21) ;
  • que l’avoine soit traitée à part des autres céréales dites « à gluten ». C’est suffisamment rare pour que cela vaille la peine de le signaler (et de s’en réjouir). (voir ici mon article sur l’avoine et l’intolérance au gluten : amie ou ennemie ?);
  • que la notion d’Index Glycémique (IG) complète le propos sur le gluten ;
  • les 20 exercices pour changer de comportement vis-à-vis du gluten ;
  • la façon dont le livre apporte, dans la partie « L’abécédaire santé du gluten » (de 51 pages), des dizaines de pistes pour soulager ceux d’entre nous qui souffrent de différentes pathologies plus ou moins liées au gluten comme le diabète, la rectocolite hémorragique, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, l’eczéma, certains cancers, la maladie de Crohn, la thyroïdite de Hashimoto et  j’en passe ;
  • les 30 pages pleines de pistes pour mieux vivre avec une intolérance au gluten;
  • la partie intitulée « Le panier de courses sans gluten » (p. 261-299).

J’ai moins aimé :

  • que le premier « programme sur mesure » (p. 125 et s.) soit un programme « minceur », car 1) il tend à nourrir la thèse selon laquelle supprimer le gluten = un régime pour maigrir, et je désapprouve complètement cette idée (fausse, de plus, v. récemment sur ce point Thierry Souccar) et 2) je déteste plus que jamais les programmes minceur, surtout quand ils vous recommandent de manger 3 fois rien pesé, mesuré, policé, oh que j’ai horreur de ça…;
  • qu’il y ait plein de lait dans le programme immunité… grrrr….
  • qu’il soit passé sous silence que la maladie coeliaque n’est pas toujours liée au gluten pris isolément, mais parfois surtout à certains hydrates de carbone (glucides) (eh oui ! voir Breaking The Vicious Cycle, d’Elaine G. Gottschall, qui bouscule sans ambages notre croyance actuelle. Elle rappelle notamment que la maladie coeliaque est devenue maladie due au gluten en 1950, après plus de 60 ans d’incrimination des hydrates de carbone, sur la base d’une expérience sur 10 enfants, et l’est restée depuis en dépit de nombreuses preuves scientifiques contraires… J’écrirai bientôt à ce sujet);
  • et par voie de conséquence, qu’il ne soit pas mentionné que certaines personnes dites intolérantes au gluten parviennent dans les faits à retrouver la santé en supprimant non pas le gluten en tant que tel (elles peuvent ainsi en consommer ajouté à différents produits), mais certains hydrates de carbone (les céréales, le sucre, le lactose, etc.). L’affirmation « quant aux malades coeliaques, il n’est évidemment pas question de consommer du gluten » (p. 23), entre autres, serait ainsi, à mon sens, à nuancer.

Ces deux derniers points n’enlèvent toutefois rien à l’ouvrage, pratique, clair, très détaillé, qui me semble bien mériter son titre.

Toujours envie de le recevoir chez vous ?

Je vous comprends.

Pour vous départager, je vous propose de répondre, avant le 28 octobre 2014, à une question qui n’a aucun lien avec le gluten en tant que tel, mais tout avec votre organisation en matière de cuisine : dites-moi comment vous organisez vos recettes !

Cela m’intéresse fort, en effet, car je cherche à finaliser ma propre organisation, c’est-à-dire ma façon

  1. d’archiver les recettes que j’aime et que j’ai envie de refaire ;
  2. de trier avec accès facile les recettes que j’ai envie de faire et que j’ai repérées ici ou là, format papier ou sur Internet -tout l’enjeu étant que mon système me permette de faire ces recettes mises de côté, et non pas juste de les accumuler, ce qui n’est pas encore gagné… ;
  3. de garder une mémoire fidèle de ce que je fais dans ma propre cuisine, qui a du mal à se ressembler d’un jour à l’autre -c’est bien regrettable quand l’essai du jour a plu à tous…

Alors, lequel parmi vous me donne son/ses astuce(s) déterminante(s), contre un exemplaire de Ma bible de l’alimentation sans gluten ?

N.B. ;

  • Il est possible de lire un extrait de Ma bible de l’alimentation sans gluten en format .pdf (en cliquant sur le mot « extrait »).
  • Le livre Ma bible de l’alimentation sans gluten est également disponible en version numérique sur le site de son éditeur.
  • Enfin, l’éditeur vous propose 365 jours de menus sans gluten. De quoi singulièrement faciliter la vie de ceux qui doivent manger autrement.

Livre offert, comme indiqué plus haut, mais billet non sponsorisé, donc non rémunéré, et totale liberté d’expression, comme d’habitude sur ce blog.

Transparence : ce billet contient des liens « partenaires » vers Amazon. Ces liens ne vous coûtent rien mais me permettent de recevoir une (micro) participation lorsque vous acquérez un produit en les utilisant. Ces participations m’aident à financer l’hébergement de ce blog, ce dont je vous remercie.

****
Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur «subscribe».

Je partage aussi sur Twitter et Facebook.

Print Friendly

Posted in Allergies, Concours, Idées cadeaux, Intolérances alimentaires : comment gérer, Intolérances alimentaires : ressources, Livres, Maladie coeliaque, Ouvrage de base, Penser son alimentation, Sans gluten.


58 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. AnneLaure says

    Bonjour !

    Moi pour les recettes internet, j’ai pinterest d’un cote avec classification par les différents plats (soupes, tartes, crèmes,…) et sinon pour les recettes papiers, j’ai des classeurs: entrées, plats, desserts et à l’intérieur je classe en fonction de l’ingrédient principal !

  2. LOUVE says

    Aloha ! Je me met en lice pour ce joli concours !

    Alors moi je fais basique.Simplement J’ai un classeur avec des feuilles d’écolier sur lesquelles je colle ce que j’ai découpé dans des magazines et autrement j’écris celles que je fais.J’avoue qu’il n’y a pas franchment d’ordres..Je vais dnc pas vous aider sur ce coup là… LOL

    Par contre étant intolérante au gluten ,le livre ouiii hiii

    Merciiiii ;)
    chouca@live.fr

  3. Mystical says

    Ce livre m’intéresse beaucoup mais je crois que c’est mal parti pour moi ^^
    En effet, Ma maman avait un très grand tiroir de meuble rempli de revues et livres de recettes des années 50/60, et c’était un énorme bazar. Plein de livres avaient perdus des pages et moi, enfant, j’adorais ouvrir ce tiroir et fouiller pour trouver des recettes qui me feraient envie. Du coup, aujourd’hui, je suis loin d’être très organisée. J’ai un porte vue à feuilles transparentes et j’y mets dedans les recettes que n’imprime. Et c’est tout! Sinon j’ai une étagère remplie de livres de cuisine. Mais ça ne va pas plus loin. Bref, mon commentaire ne va pas t’aider. Mais je lirai avec plaisir les astuces des autres ^^

  4. Mystical says

    Et j’attends avec impatience ton article sur les hydrates de carbone ! Merci pour ton blog qui fait parti de mes préférés

  5. jacqueline says

    Bravo !
    Et j’espère que je serai l’heureuse gagnante.
    Cordialement
    jacqueline

    • Flo @ Makanaibio says

      Ah mais il fallait me donner le secret d’une bonne organisation des recettes… Merci tout de même pour le petit mot.

  6. Armelle says

    Bonjour Flo,
    Intolérante au gluten suis tout à fait d’accord avec toi et l’objectif est d’être en pleine forme en sachant ce que l’on met dans son assiette. Moi j’ai pris quelques kilos depuis que j’ai arrêté le gluten et m’en porte mieux !
    Pour mes recettes j’ai un cahier que j’ai depuis plus de 20 ans où je colle celles pour les repas de tous les jours (j’arrache celles que je ne fais plus)
    et un classeur avec des pochettes transparentes pour les recettes plus élaborées quand je reçois, plus pratique…!
    Merci pour ton blog ;-)

    • Flo @ Makanaibio says

      De bons kilos santé alors, tant mieux.
      J’ai aussi un cahier (plusieurs, mais un plus particulier que les autres), mais je suis trop infidèle à mes recettes pour que cela me convienne désormais. Il me faut un système évolutif, facile à décomposer et recomposer…
      Très bonne idée les pochettes transparentes. J’ai commencé à le faire, je vais sans doute continuer sous ce format, en partie. Merci Armelle.

  7. Edith says

    Bonjour,
    Voici un livre qui me faciliterait grandement le quotidien…
    Pour classer mes recettes, j’ai un système de classement (en ligne) de mes favoris : Recettes GF
    Puis
    1/ 4 sous-dossiers : Printemps – Eté – Automne – Hiver (+ 1 divers : pâtes à tartes,…)
    2/ Des sous-sous-dossiers : Tapas – soupes – Entrées – plats – desserts – douceurs
    Le classeur à fiches version 2.0 !
    Bonne journée

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh la la, superbe organisation. Mais comment donc classement en ligne ? Je ne sais pas faire ça, moi…
      Merci pour la participation.

  8. Laetitia says

    Bonjour et merci pour votre blog qui m’a déjà été utile, puisque je me rééssaie au régime sans gluten/lait qui m’avait été bénéfique il y a quelques années (j’avais réintroduit progressivement sur les conseils du médecin qui craignait des carences, mais après quelques temps tranquille, je retrouve les problèmes qui m’y avaient conduite).
    Concernant les recettes, je n’aime pas devoir me connecter aux différents sites pour trouver une recette, alors je copie les recettes dans un fichier que je classe dans mon ordinateur : j’ai un dossier recettes, avec des sous-dossiers par thème de plat (entrée, plat, dessert) avec dans chaque, des sous dossiers (viande/poissons/ œufs – légumes – féculents etc) mais j’ai surtout un dossier très important : les plats complets. C’est tellement plus simple de n’avoir qu’un plat unique, plutôt que de chercher une viande, puis un légume, puis un féculent…
    Il y a aussi un dossier « fêtes » dans lequel je recrée des sous-dossiers entrée – plat – dessert, mais dans lequel je mets les recettes qu’on ne peut pas faire tous les jours (ingrédients trop chers et/ou recette trop longue / trop compliquée).
    J’ai aussi un classeur papier que j’organise de la même manière pour les recettes que je trouve ici et là, que les copines / la famille me transmettent.
    Evidemment, j’ai aussi des livres, et j’ai installé une étagère spéciale dans ma cuisine pour les avoir à portée de main, je mets les livres les plus utilisés à l’endroit le plus accessible et c’est le seul classement de livres qui me semble valable.
    J’espère que cette organisation vous sera utile pour décider de la vôtre, que ce soit pour vous en inspirer ou au contraire pour décider que ce n’est pas du tout comme ça que vous voyez les choses !

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonne idée le dossier « plats complets ». Et je n’aime pas non plus, du tout du tout, me connecter à un site pour y trouver une recette. Et comme je n’ai pas de tablette ou ordi dans la cuisine, pas question de suivre la recette en ligne non plus.
      Bonne idée le dossier « fêtes » dans lequel il y a les recettes peu fréquentes. Ca me plaît bien, ça…
      Je mets aussi les livres les plus utilisés du moment (entre 3 et 6 environ) dans ma cuisine, j’adore. Même si je ne cuisine pas avec, dès que j’ai un moment dans ma cuisine, je les feuillette, lis, m’en nourris…
      Merci beaucoup pour ces pistes Laetitia.

  9. Véro says

    Ohhhh là là comme il m’interesse ce livre c’est gentil de nous le faire gagner. Surtout que je mange sans gluten et sans lait depuis presque 1 an.

    Comme je tiens un blog comme toi, j’ai un logiciel qui est aussi une application fort sympathique qui s’appelle Evernote. Dès qu’une recette me plait je clique sur le petit bouton d’evernote qui me l’enregistre. Je peux aussi me créer un rappel pour le jour où je cuisinerai la recette comme ça je la trouve rapidement dans ma petite liste. Il y a aussi une fonction recherche et pleins d’autres que je te laisse découvrir ici : https://evernote.com/intl/fr/

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh merci Véro : grâce à toi j’ai renoué avec Evernote, que j’avais un tout petit peu utilisé il y a un moment, mais pas sérieusement. C’est génial comme outil. Pas pour ranger mes recettes, en fait, mais pour organiser mes ressources pour mon travail (sur les intolérances et sensibilités alimentaires, ainsi que sur le droit alimentaire et le droit de la santé).
      Bref, ta réponse va au-delà de mes attentes et me sers énormément : j’ai donc le plaisir de t’offrir le livre Ma bible de l’alimentation sans gluten, bravo et merci.

  10. Lydie says

    Hello,

    Et bien pour moi, c’est papier et code couleur: des fiches bristol dans un classeur dédié, les recettes sont recopiées ou collées, et des commentaires sont mis une fois faites, avec la date… Les fiches ont une couleur différentes suivant le type de plat.
    Et voilà!

  11. Sophie says

    Bonjour,

    Cela fait plusieurs années que j’utilise le logiciel, « le collectionneur de recettes » et je le trouve formidable de simplicité et d’efficacité, on peut l’essayer pendant 30 jours gratuitement, je crois que c’est vraiment la meilleure façon de voir si quelque chose nous convient ou pas, et au final il coûte moins de 20€, c’est un achat que je n’ai jamais regretté !
    Il suffit de taper « le collectionneur de recettes » sur votre moteur de recherche, et d’aller à l’accueil pour voir la présentation.
    Si je peux le faire découvrir à quelques une d’entre nous, je serais ravie, parce que je trouve qu’il a vraiment été conçu intelligemment.
    Belle journée,
    Sophie.

    • Flo @ Makanaibio says

      Je ne connaissais pas ce logiciel, je le découvre : merci Sophie ! Je l’ai téléchargé, en version essai gratuit, et cela m’a remémoré que j’avais acquis il y a un moment un logiciel américain très semblable. J’ai été assez vexée de réaliser que j’avais payé le logiciel un certain prix à l’époque pour ne quasi pas l’utiliser, honte à moi… Alors j’ai décidé de recommencer à m’en servir, en même temps qu’Evernote pour les recettes saisies sur le net. Merci beaucoup Sophie. Pas de 2e livre à faire gagner, malheureusement, sinon j’aurais bien aimé… Une autre fois ?

  12. Jissée says

    Oh la la, avec ces filles branchées, aucune chance de compétitionner avec des logiciels informatiques ! Surtout que tu dois même être équipée d’une tablette ? Mais de toutes façons, je suis davantage intéressée par le livre sur les huiles essentielles (pour l’instant, pas de problème d’intolérance chez moi, en tout cas, que je sache)… Pour ma part, c’est le bon vieux système de la boîte à fiches (format A5) que j’ai équipée de séparateurs alphabétiques (quel progrès depuis ce jour-là ;-)). Le classement se fait en principe sur le nom de l’ingrédient essentiel, par exemple « tofu soyeux », un ingredient pour lequel je dois encore piocher des idées ici ou là, ou bien ce qui me parle le plus dans la recette et qui fait que j’aime la refaire, par exemple « La crême yaourt citron de Gaby » se retrouve sous l’onglet « c » de « crême ». Mais j’ai aussi un fichier « recettes » dans mon ordinateur, dans lequel je note mes expériences et les recettes que je glâne sul »Oueb. Il y a ainsi des sous-fichiers : les recettes de Flo Makanai, les recettes de Valérie Cupillard, celles de Cook and Dôme, et aussi Mlle Pigut, Cuisine en bandoulière, Chocolate and Zuchini, 100% végétal, et d’autres. Bien sûr, il faut que je me souvienne de sur quel blog j’ai trouvé la recette… C’est un peu la limite, mais il suffit d’ouvrir les différents fichiers…. Ceci étant, je vais surement aller faire un tour sur le logiciel mentionné par Sophie (merci Sophie). Bonne journée, Flo, et toutes les commentateuses.

    • Flo @ Makanaibio says

      Non, non, pas de tablette numérique chez nous.
      J’ai essayé le rangement par fiches, pendant longtemps, (mes parents en avaient un que j’ai adoré consulter et consulter et consulter encore quand j’étais plus jeune) mais cela ne me convient plus, j’aime le format A4 et l’impression bien propre, et j’en ai eu assez des collages…
      Je suis super touchée que tu aies dans tes sous-dossiers un dossier Flo Makanai!! Merci tout plein Jissée et de belles bises pour toi.

  13. sofcel sof says

    bonjour
    je tente ma chance avec grand plaisir
    alors perso, j’ai un classeur de recettes que je remplis au fur et à mesure
    j’ai une section par exemple, regimes classé en sous categorie, dukan, (quand je faisais dukan….)
    j’ai plats du monde et des sous categorie comme asiatique, italienne…
    j’ai aussi plats, desserts avec a chauqe fois des sous categorie comme desserts froid, dessert au chocolat…
    j’ai aussi des rubriques comme menu sans sel, sans alcool…
    encore merci
    a bientot
    bonne journée

  14. marie-rose says

    je tente ma chance aussi.
    mon organisation est très simple:
    J’ai quelques livres et pour chaque recette testée et appréciée je mets un post-it avec le nom de la recette avec une couleur par catégorie (plat principal, dessert, pain…), ce qui facilite la recherche ultérieure.

    • Flo @ Makanaibio says

      Très bonne idée, pratique et simple, les post-it, merci Marie-Rose. Mais cela ne permet pas d’enrichir les recettes de ses propres expériences au fur et à mesure, ou alors en écrivant sur le livre ?

  15. AnneF says

    Bonjour,
    Alors, côté organisation…vaste programme!!!
    Et, je dois l’avouer, souvent en modification (amélioration?)….
    Donc, en ce moment, ce qui a l’air de convenir: j’ai (beaucoup) de livres et un gros classeur! Dans ce gros classeur arrivent tout ce qui provient d’Internet ou des amis/famille, qui est bien classé par thème (entrée, plat, dessert) et sous-thèmes! Dans les livres, j’ai un code couleur (de post-it) pour différencier ce que j’aimerais essayer de ce que j’ai déjà tenté…
    Et j’ai un classeur plus fin (que je laisse plus accessible) dans lequel arrivent (toujours suivant les thèmes et sous-thèmes+saisons) les recettes déjà éprouvées du gros classeur ou des livres qui me paraissent pratiques, qui plaisent, qui deviennent des incontournables,…!! Alors, bien sûr, certaines recettes y font un petit séjour et je me rend à l’évidence que ça ne devient pas un basique… La recette rejoint alors le gros classeur ou la poubelle!!
    Bon courage pour cette recherche d’organisation!!!

    • Flo @ Makanaibio says

      J’ai des classeurs. Ma soeur aînée en a que je trouve bien faits et pratiques. Mais je ne saurai pas exactement expliquer pourquoi, cela ne me convient pas. Le plastique quand je mets des pochettes transparentes ? Les feuilles qui s’abiment et que je tâche quand je n’en mets pas ?
      Très bonne idée la distinction classeur de recettes à tester qui soit rejoignent le gros classeur soit sont jetées, je note le principe, merci AnneF.

  16. Sencha says

    Le classement des recettes, et bien comme beaucoup et surtout comme ma mère et ma grand-mère, un bon classeur avec une partie sucrée et une salée ^^
    Sinon je me motive pour essayer de faire un fichier semaines après semaines avec les produits locaux et de saisons et j’y ajoute les recettes que je peux associer :)
    Bon courage pour ton classement et merci pour ce concours !

    • Flo @ Makanaibio says

      Intéressant ça un fichier semaine après semaine, merci Sencha.
      PS : ton blog est super intéressant, dis-donc, merci doublement pour le partage ici.

  17. Lau says

    Bonjour
    Ranger et trier les recettes, quel défi ! Pour ma part, j’ai la version papier : fiches dans des pochettes plastiques rangées dans des classeurs, boîte en vrac pour les très vieilles recettes (de mes grands-mères, et même plus vieux), une autre boîte en vrac pour mes recettes préférées, et mon ordi : là, je range soit par ingrédient, soit avec ou sans gluten-lait, soit par évènement. Quand je veux retrouver une recette, je l’associe à cet évènement ou à un ingrédient. Ah, j’oubliais les livres, des anciens (et oui, ça se transmet l’amour de la cuisine) et des récents, des magazines aussi.
    Je n’ai pas la solution idéal, mais celle-ci même s’il y a beaucoup de vrac me va bien parce que je sais où trouver les choses, mais mes amis eux n’y trouvent rien !
    Je crois que la question est là : pour qui range-t-on ? Pour soi, on s’y retrouve toujours, ou pour les autres, alors c’est beaucoup plus difficile d’être clair.
    Il est intéressant de lire comment fait chacun.
    En tout cas, merci pour ce concours qui nous permet de réfléchir sur nos habitudes.
    Lau

    • Flo @ Makanaibio says

      J’aime aussi les livres et recettes des « anciens », j’en ai tout plein, surtout de mon grand-père paternel, qui sont très très précieux pour moi.
      Excellente question à se poser en effet : pour qui range-t-on. Je sais que je range avec l’idée que mes enfants doivent pouvoir utiliser ces ressources, ce qui me pose un problème car j’ai de nombreuses recettes en anglais qu’à l’heure actuelle mes filles ne sauraient pas utiliser. J’espère que cela viendra, j’ai envie de cette transmission-là, comme cela, aussi.
      Merci Lau.

  18. says

    Bonjour,
    pour ma part j’ai un petit carnet (qui s’avère être rempli à présent) de mes recettes de base, fétiches, qui me suit partout même quand je vais dans ma famille, chez des amis en vacances. J’ai plus ou moins classé les recettes dedans par genre (pain/pâte/plat/dessert/etc) ça reste néanmoins un peu fouillis… mais comme je le connais par cœur ça ne me pose pas de problème.
    J’ai ensuite un grand cahier dans lequel je colle, écris des recettes que je glane ici et là. Dans celui-ci il n’y a clairement pas de classement.
    Enfin il y a mes marque-pages sur mon ordi avec classement des recettes de façon plus généraliste (sans lait, sans gluten, bio, dessert etc).
    Mon amoureux m’a offert à mon dernier anniversaire un classeur (A5) dont il a réalisé les pages numérotées afin que je réalise un index :) Mais ce carnet est toujours vierge, je le garde précieusement pour l’instant…
    Comme je réalise mes menus à la semaine, j’aspire aussi à créer un fichier dans lequel je garderais toutes ces idées car au final je cherche chaque semaine de nouvelles idées sans toujours me souvenir de recettes savoureuses que j’ai déjà pu tester et que je n’ai pas notées.
    Merci pour ce concours, je suis sûre que ce livre pourrait bien m’aider dans mon quotidien.

    • Flo @ Makanaibio says

      Ah tiens, les marques-pages de l’ordi ! Merci Cé, je n’y avais jamais pensé…
      Quel joli cadeau de la part de ton amoureux. Très bonne idée aussi les menus à la semaine. Je vois que tout ceci est en bonne voie d’être drôlement bien rangé pour toi. Merci Cé.

  19. Marie mésange says

    Bonjour! Merci pour ton blog, avec toutes ces astuces et recettes!
    Déjà plein d’astuces données ici! Pour ma part je débute dans les pâtisseries sans gluten, mais à un rythme intensif :)
    J’utilise mozilla firefox et comme je fais des marque-pages, pour m’y retrouver dans les recettes que je repère, j’utilise les « étiquettes » (cliquer sur marque-pages dans la barre de menu, puis sur marquer cette page, ensuite on peut changer le titre du marque-page si on le souhaite et ajouter des étiquettes, séparées par des virgules, par ex « recette salée » « dessert » pain au levain, etc.). Pour retrouver ces marque-pages, je vais dans « marque-pages » puis « étiquettes récentes ». De temps en temps je recopie une astuce ou recette dans mon cahier de recettes.
    Astuce pour trouver un mot sur une page : appuyer sur ctrl+f : une barre apparaît en bas de l’écran, avec possibilité d’entrer le mot ou morceau de mot que vous cherchez dans la page. Puis avec les flèches ^ et « bas » (je n’ai pas ça sur mon clavier) de cette même barre, on peut chercher la précédente ou prochaine apparition du mot-texte qu’on cherchait.
    Et quand je fais une recette, vu que je suis encore un peu au stade d’expérimentation, je note dans ce cahier tout ce que je fais, à quelle heure, les ingrédients, leur poids, l’ordre d’ajout…
    Bonne cuisine et bonne journée!

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci Marie mésange (quel joli nom ou surnom) pour le rappel de l’utilisation des marque-pages, rappelé aussi juste avant par Cé, et des étiquettes. Je suis toute gênée d’avouer n’y avoir quasi jamais recours… Et bravo pour toutes les notes prises en cuisine, j’ai du mal à le faire, je rêve, je cuisine, je ne note quasi jamais, et ensuite j’ai tout oublié (ce qui fait beaucoup beaucoup râler mari et enfants…)

  20. Maëlle says

    Bonjour, promis, je ne passe pas ici que pour les concours, mais forcément, là, je craque :-) Merci pour ces partages!

  21. Maëlle says

    et après une mauvaise manipulation, pour mes recettes:
    – j’essaie de tenir à jour un beau cahier de recettes classées ainsi: crues/cuites/panification et gâteaux sans gluten/ douceurs. Il ne reçoit que les recettes testées et validées!
    En vrai: j’ai un cahier fourre-tout qui reçoit tous mes brouillons de recettes, idées à réaliser, envie à modifier pour adapter en sans laits sans gluten.
    Comme je rédige des recettes pour mon blog, je les archive au préalable sous word en essayant de les classer au mieux.
    Bilan: la moitié de mes recettes testées et approuvées atterrissent directement sur l’ordinateur faute de prendre le temps de les recopier sur mon beau cahier… Je me retrouve parfois à ouvrir mon propre blog pour me remettre en tête certaines proportions :-) Donc, pour la reine de l’organisation, on repassera :-)

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci Maëlle pour ce vécu partagé, dans lequel je me reconnais assez… On a du chemin à faire pour être super organisée ;-)

  22. Ariane says

    L’organisation des recettes, quel exercice ! Je n’ai pas encore trouvé la manière idéale après plusieurs essais. Pour l’instant, j’ai un gros classeur avec les recettes que j’ai imprimées, eh oui, j’aime le palpable, les livres, et que j’ai classées par salé, sucré et un plus petit dans lequel j’ai mis celles qui ont été testées et approuvées, par ordre alpha selon l’aliment principal ou plat (chocolat;soupe). Pour les livre, j’ai mis des marqueurs. Bref, pas encore le top… Bravo pour ton blog avec des billets tirs intéressants ! :-)

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci Ariane. Tu as complètement raison de dissocier ce qui a été testé et approuvé de ce qui ne l’a pas encore été, il faut absolument que cela soit plus clair dans mon archivage à venir.

  23. Marinebulle says

    Bonsoiiiir!
    Alors pour ma part je marque les recettes qui me tapent dans l’oeil et me parlent (et qui bien sûr -de mon point de vue- qui ne relève pas juste de l’assemblage genre pâte+crème+jambon haha tu vois ce que je veux dire), bref ces recettes je les marque comme « Favoris » sur mon pc, jles mets sur un fichier « word » et remets tout en forme (redimension photo, enlevage du texte useless…) pour les imprimer et tout mettre en classeurs. J’ai un classeur « sucré » et un « salé », dans le « salé » j’ai répertorié en « accompagnements (féculents, légumes, sauces) » « viandes » et « poissons » =) Voilà rien de bien palpitant quoi!

    • Flo @ Makanaibio says

      Pas palpitant mais du boulot, parce que tu prends le temps de tout bien remettre en forme, bravo. J’aimerais ce type de classement, très propre. Merci Marinebulle.

  24. Alexandra says

    bonjour,
    alors là je suis embêtée car j’aimerai participer mais tant plutôt désorganisée je n’ai pas de truc. Quand une recette m’a beaucoup plu je l’imprime elle rejoint le coin de mes recettes mais comme justement je n’ai pas fais de classement mes préférées actuelles sont sur le haut de la pile. : /
    je lirai donc attentivement les commentaires des autres :D

  25. Flo @ Makanaibio says

    Plein de bonnes idées, déjà, et peut-être encore d’autres d’ici au 28 octobre, chouette alors ! Merci à tous, déjà.

  26. Coravre says

    Je ne suis pas très organisée au final; une boîte pour les recettes en attente de classement dans mes 4 énooooormes classeurs (legumes, viandes/poissons, desserts, fêtes), des boîtes pour les revues pas encore découpées, des p’tits bouts de papiers un peu partout et pinterest évidemment. Mais j’arrive toujours à retrouver la recette que j’ai en vue !

    • Flo @ Makanaibio says

      Pinterest, bien sûr ! Du coup, je m’y suis remise, je vais tâcher de plus exploiter ce que cela offre. Merci Coravre.

  27. coriandreetcie says

    et bonjour
    quel programme que l’organisation de nos recettes
    mais au fond je crois qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façons … juste chacun doit trouver la sienne car le plus important est de rester rigoureuse dans sa manière adoptée
    moi j’ai cahier où je recopie « MES BEST OF »
    après chemises et onglet mail pour les A FAIRE DE TOUTE URGENCE
    sans oublier PINTEREST que j adore
    je souhaqite bonne chance a tout le monde et encore merci pour ce joli partage
    ce livre j en ai tellement envie /

    • Flo @ Makanaibio says

      Pas de bonne ou mauvaise façon, je suis complètement d’accord, mais le partage d’idées et de façons de faire aide à trouver SA façon à soi. J’adore ton onglet « à faire de toute urgence », et ton recours à Pinterest accentue ce que Coravre en disait juste avant toi. A utiliser ! Merci Coriandreetcie.

  28. marc | blog-sans-gluten.com says

    Bonjour Flo !
    Je n’ai pas eu l’occasion de lire ce livre et donc ton concours m’intéresse évidemment !
    (Et j’en ferais évidemment bon usage à travers mon blog).

    Le truc qui a révolutionné mon organisation c’est Evernote !
    Je m’explique :
    Il y a une version de ce logiciel de prise de note pour le bureau, une pour smartphone et une pour tablette, et tout est synchronisé en temps réel comme par magie.

    Voici mes secrets :
    1 – recettes vues sur internet ou sélections dans des livres qui me plaisent
    Je copie les recettes depuis internet vers un carnet de note Evernote en un clic : chez moi je l’ai appelé « cuisine sélections », j’y ajoute des tags et des commentaires personnels si besoin.
    Pour les livres quelques photos avec mon smartphone des pages de recettes incontournables à tester que je classe dans le même carnet de note

    2 – recettes fait maison
    J’ai un carnet de note électronique appelé  » journal culinaire » où je reporte systématiquement et uniquement les recettes que j’ai testé (ingrédients, quantités et étapes, suggestions d’améliorations pour la prochaine fois etc.), et j’attache souvent une photo souvenir du plat.

    3 – Mon blog dédié à la cuisine sans gluten
    J’utilise mon carnet de notes du journal culinaire (c’est-à-dire les recettes que j’ai déjà faites) et je mets petit à petit au propre le « best of ».
    J’ajoute des conseils et astuces, erreurs commises ou infos utiles. Il y a un champs de recherche dans la barre tout en bas à droite et je commence à m’en servir pour m’y retrouver !
    Le fait d’avoir le sentiment d’être utile à d’autres avec quelque chose d’aussi essentiel que la cuisine (surtout sans gluten…) c’est une belle satisfaction au final…

    long à expliquer pfiou !
    J’espère que ma méthode t’inspirera un peu !
    Et puisque tu es toi aussi active sur internet, l’idée d’opter pour une gestion 100% électronique et centralisée est très efficace une fois la routine en place, et très agréable pour ne plus rien perdre.

    • Flo @ Makanaibio says

      Wow, Marc, quelle organisation bien huilée, félicitations ! Evernote va révolutionner mon archivage, je le sais déjà, pour m’en servir à nouveau depuis que Véro l’a mentionné, plus haut dans les commentaires -ce qui l’a conduit à gagner le livre.
      Ceci dit, contrairement à ce que l’on pourrait sans doute croire, je ne suis pas tant connectée que cela, et j’évite les ordis quand je peux, étant obligée de beaucoup m’en servir pour mon travail. Alors Evernote a une portée limitée pour moi. J’ai à la fois besoin et envie de supports papier. D’autant que mes filles aiment cuisiner, surtout ma fille de 13 ans, et il nous faut donc des supports facilement accessibles, gribouillables. Et puis comment fais-tu pour les recettes papier ?
      Merci pour tes idées Marc.

  29. Flo @ Makanaibio says

    Merci à TOUS pour vos commentaires, qui m’ont aidée non seulement pour affiner mon système de rangement de recettes, mais également mon système d’archivage pour mes recherches en droit et/ou alimentation !
    Je vais prendre le temps de vous répondre un à un, ici, dans les jours à venir, et j’indiquerai le/la gagnant(e) du livre dans mes liens du lundi du 3 novembre. Merci encore !

    • Flo @ Makanaibio says

      Voilà, j’ai répondu à tous, et c’est Véro qui aura le plaisir (je l’espère!) de recevoir le livre. Dommage que je n’ai pas eu à ma disposition plusieurs exemplaires, j’aurais facilement trouvé à qui les adresser… Une autre fois !
      Encore merci à tous.

  30. Lydia says

    Bonjour Flo, j’arrive trop tard pour le livre mais je voulais faire partager mon système parce que cela fait un bail que je tâtonne. Après avoir essayé plusieurs sites de stockage et perdu pas mal de recettes parce que ces sites fermaient j’en suis revenue à un système plus simple.
    – j’ai un vieil agenda où je note chaque jour ce que j’ai cuisiné (plat, muffin du ptit déj’, etc.), ainsi que la source de la recette et une évaluation type « à refaire », « pas génial », etc. ou des remarques sur des modifications éventuelles des proportions : cela me permet de retrouver les grands succès des années passées, de trouver des idées par saisons, etc. (j’ai commencé il y a trois ans donc pour certains jours j’ai trois années de recettes, c’est sympa) ;
    – à côté de cela, je me suis rendu compte que les systèmes d’archivage par tag (zootool, evernote, pinterest, etc.) ne sont pas pratiques parce que je ne suis pas toujours très constante dans mes tags. Du coup je copie-colle toutes les recettes qui m’intéressent dans des mails que je me renvoie sur mon compte gmail. Le système de recherche dans le corps des mails est très puissant, ce qui me permet de retrouver facilement une recherche, même stockée il y a des années. Et je peux faire une recherche en fonction des ingrédients (par exemple « sans gluten » + vegan + compote »), chose que le classement par tag ne permet généralement pas. Voilà :) J’espère que cela aidera d’autres personnes ! Bonne soirée !

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci Lydia, voici de chouettes « trucs » partagés. J’adore tout spécialement le fait d’écrire sur un agenda tous les repas quotidiens, et d’accumuler ainsi sur plusieurs années. Je crois que je vais adopter quelque chose d’un peu semblable…

Continuing the Discussion

  1. 34 - Liens du lundi 27 octobre 2014 - MakanaiMakanai linked to this post on 16 avril 2017

    […] optimiser ? (et merci à celle d’entre vous qui a mentionné se servir de Pinterest dans son commentaire sous « gagner la bible de l’alimentation sans gluten« , cela m’a « mis le pied dans l’étrier » pour […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.