Skip to content

Categories:

Chou-fleur, pomme de terre & patate douce

Sauté de chou-fleur, pommes de terre et patates douces

Il faudra compter un peu de temps libre pour préparer ce sauté de chou-fleur, pommes de terre et patates douces.

En effet, j’ai précuit à l’eau les patates douces épluchées et coupées en gros dés ainsi que les pommes de terre, également épluchées et coupées en dés.

Je les ai ensuite enlevées de leur eau de précuisson avec une écumoire, et j’ai blanchi dans cette eau les bouquets de chou-fleur.

Le tout a tranquillement attendu ensuite, dans deux passoires, que je me mette aux fourneaux pour faire rissoler ces jolis produits de saison, colorés et goûteux.

Les ingrédients (pour 6 personnes)

  • 6 pommes de terre de taille moyenne à grosse, à chair plutôt farineuse
  • 2 grosses patates douces (orange, ici)
  • 1 beau chou-fleur, bien frais (feuilles vertes extérieures non flétries, bouquets bien serrés et brillants, trognon non sec, non noirci, non troué et moisi en son centre)
  • huile d’olive
  • fleur de sel de Guérande
  • poivre du moulin

La recette

  1. Eplucher les pommes de terre et les patates douces, les placer au fur et à mesure dans un grand récipient rempli d’eau.
  2. Laver les pommes de terre et patates douces épluchées, les placer dans un faitout, remplir d’eau froide à niveau.
  3. Porter à ébullition, et laisser cuire 5-10 minutes.
  4. Pendant ce temps, « éplucher » le chou-fleur : enlever ses feuilles vertes (je les coupe en morceaux pour les repas de nos chiens, mais le conseil de Clotilde, dans ce billet, m’intrigue), détacher avec un bon petit couteau les « florettes » de la tige, les couper en deux ou trois ou quatre selon leur taille, détailler ensuite la tige/trognon en morceaux.
  5. Ôter les pommes de terre et patates douces (encore fermes, c’est normal) de leur eau de précuisson à l’aide d’une écumoire, et les déposer dans un bol ou tout autre récipient (les retirer avec une écumoire permet de ne pas jeter leur eau de précuisson, celle-ci pouvant servir tout de suite après pour le chou-fleur, comme écrit ci-dessous).
  6. Plonger le chou-fleur coupé en morceaux (v. étape 4) dans l’eau bouillante, laisser blanchir 1 ou 3 minutes et égoutter dans une passoire posée dans l’évier (j’égoutte toujours soigneusement le chou-fleur blanchi car certains membres de ma famille ne le tolèrent, « digestivement » parlant, qu’ainsi).
  7. Laisser reposer tous ces ingrédients tranquillement, pour qu’ils reviennent à température ambiante, mais aussi parce qu’ainsi leur cuisson se poursuit un peu, tout doucement, 30 minutes au moins.
  8. 30 minutes avant le repas, couper pommes de terre, patates douces et chou-fleur précuits en petits ou moyens morceaux.
  9. Mettre de l’huile d’olive à chauffer à feu moyen dans une sauteuse (je suis très généreuse avec l’huile d’olive, d’autant que la nôtre est délicieuse).
  10. Y verser les légumes et féculent préparés, bien mélanger.
  11. Saler puis faire rissoler, feu moyen-fort, en remuant régulièrement.
  12. Poivrer avant de servir, saler encore un peu au besoin, arroser d’un nouveau filet d’huile d’olive si le sauté est mangé comme plat principal (et dans l’idéal, parsemer d’une herbe verte fraîchement ciselée, comme de la coriandre par exemple).
  13. Enjoy !

Nous avons mangé ce sauté avec de délicieuses côtes de porc dans l’échine (1/2 côte épaisse par personne) poêlées (vivent les vraies bonnes boucheries, qui vendent de vrais bons produits sains. Elles ne paient pas forcément de mine, mais, enfin, nous avons accès à des viandes qui sont bonnes pour nos corps, très digestes, et issues de bêtes élevées avec respect et intelligence).

P.S. : de bonnes olives noires seraient un très bon accompagnement de ce sauté de légumes et féculent.

****
Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur «subscribe».

Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@Makanai) et sur Facebook (florence.arnaudmakanai).

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Légumes, Locavorisme, Pommes de terre, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sans sucre ajouté.

Tagged with , , .


One Response

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Rosa says

    Une belle association! Je ne peux qu’adorer. Tout à fait mon type de plat…

    Bises,

    Rosa



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.