Skip to content

Categories:

KAIZEN, Changer le monde pas à pas

Dès ce soir, lancement officiel des fêtes de fin 2014 et début 2015 !

L’occasion de tout plein de choses… plus ou moins agréables selon chacun d’entre nous, c’est bien connu.

Je trouve, comme beaucoup, que ces festivités sont un moment privilégié pour réfléchir à l’année écoulée et envisager l’année à venir.

Le magazine KAIZEN, dont le sous-titre est Changer le monde pas à pas, s’inscrit tout à fait dans cette démarche, au fil de ses numéros, qui paraissent tous les 2 mois.

Cerise sur le gâteau, ce magazine se veut 100% positif : il tire son nom du Japonais Kai, changement, et Zen, bon.

Réaliste, il invite non pas aux grandes révolutions, dont on sait les excès, la démesure, et donc les échecs inévitables. Il leur préfère un changement durable, par l’action de petits pas.

Cette démarche est en soi poétique, en soi bénéfique et donc nourricière.

Je vous propose aujourd’hui de gagner le dernier numéro Hors-Série de Kaizen, paru il y a quelques semaines. Il a pour sujet principal les Fêtes végétariennes au quotidien  mais il va bien au-delà du végétarisme, et des fêtes de fin d’année : il vous sera précieux durablement, même une fois les paquets déballés, les cotillons éparpillés, les tenues habillées rangées dans les placards, et les résolutions du nouvel an, si vous en prenez, déjà oubliées…

Hors-Série 4 Kaizen

Aux commandes de ce numéro Hors-Série : Linda Louis, auteure de plusieurs ouvrages culinaires (recettes et photos), ainsi que du beau blog Cuisine Campagne,  et Ôna Maiocco, également auteure culinaire, photographe, et animatrice des Ateliers Super Naturelle, à Paris.

Dans ce numéro de 120 pages, vous trouverez :

– la préface de la nutritionniste Angélique Houlbert, intitulée Le végétarisme et le végétalisme vus sous un angle nutritionnel ;

– un article Le bio et le végétarisme en questions qui rappelle le b.a.ba de ces démarches et appellations ainsi qu’un article sur Comment manger local et de saison qui recense notamment les initiatives à suivre en la matière ;

– de copieux articles, accompagnés de tableaux instructifs sur

  • Le matériel de base pour une écocuisine,
  • Les céréales et légumineuses ;
  • Les flocons ;
  • Les fruits séchés et produits sucrants ;
  • Les oléagineux et les huiles ;
  • Le tofu et le seitan
  • Les laits et yaourts végétaux
  • Les aides culinaires (agar-agar, fécules, poudres levantes, remplacer les oeufs, les graines germées…) ;
  • Les pâtes à tarte (super tableau de recettes et de styles de pâtes)

La magazine est ensuite découpé en saisons, commençant par l’automne. Chacune d’elle propose des recettes (120 au total), et est rendu vivant et personnalisé grâce à des interviews de

  • Estérelle Payany
  • Clémence Catz
  • Marie Laforêt
  • Beena Paradin
  • Laurence Alemanno
  • Sandrine Costantino
  • Marie Chioca
  • Christophe Berg
  • Camille Oger
  • Mlle Pigut
  • Cléa
  • Géraldine Olivo
  • et… Florence Arnaud (j’y parle, interviewée par Ôna et en compagnie de Sandrine Costantino, de comment je suis arrivée à cuisiner « sans »).

Ce magazine, exceptionnellement riche vous l’aurez compris, presque un livre en soi, se termine par un index des 120 recettes qu’il contient.

Toutes sont végétariennes, plusieurs végétaliennes (et marquées par un joli V stylisé), plusieurs sans gluten (marquées par un SG stylisé) et/ou sans lactose (identifiées par un SL stylisé).

A lire, relire, re-re-lire, offrir, s’offrir, se faire offrir…

Pour gagner l’exemplaire dont je dispose pour vous, voici ce que je vous propose :

Indiquez-moi en commentaire sous ce billet, avant le dimanche 4 janvier 2015 minuit, comment vous avez par un ou plusieurs petits pas, changé votre monde en 2014, ou comment vous espérez le changer en 2015. Votre changement peut être alimentaire, ou pas. La réponse qui me séduira le plus permettra à son auteur(e) de gagner le numéro, grâce à Kaizen.

Pour vous abonner et/ou offrir un abonnement au magazine (1 numéro tous les 2 mois et/ou jusqu’à 4 hors-série annuels) (plusieurs formules sont proposées), c’est  ici (clic).

Pour (vous) offrir le hors-série n° 4, c’est ici (clic).

Transparence : m’ont été offerts deux Hors-Série Kaizen, l’un pour moi et l’autre pour l’un(e) d’entre vous. Mais ce billet n’est pas sponsorisé, je l’ai écrit en toute indépendance, comme toujours sur Makanai -Lieu de Partages.

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Autres blogs, Bien utiliser ses réserves, Concours, Cuisine crue, Huiles, Idées repas, Intolérances alimentaires : ressources, Lait végétal, Le bio en question, Livres, Locavorisme, Menus et plannings, Organiser son temps, Ouvrage de base, Penser son alimentation, Perso, Pour manger fait maison tous les jours, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sucre et produits sucrants, Ustensiles de cuisine, Végétarien.


46 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Virginie Mirtain says

    Bonjour et joyeuses fêtes. Militante pour les animaux et l’environnement depuis des années, j’étais désespérée par l’indifférence des gens et des pouvoirs politiques. Puis depuis quelques temps j’accepte de ne pas pouvoir changer le monde mais j’essaie de changer les choses à mon échelle. Je suis bénévole dans un refuge, famille d’accueil et depuis cette année je suis devenue végétarienne. Pour l’année 2015, je vais essayer de continuer en sensibililisant mon entourage à l’alimentation locale de qualité, bio au maximum. Je me rends compte que si chacun fait un petit bout de chemin, le monde deviendra un peu meilleur. Bonnes fêtes à tous.

    • Flo @ Makanaibio says

      Je partage cette approche : doucement, à mon échelle. Bravo pour ces engagements de taille (bénévolat, famille d’accueil), de vrais dons de soi. Chapeau !

  2. Ariane says

    Ah comme j’aimerais le gagner car je n’ai pas eu le temps de l’acheter… D’autant que je découvre toutes les fantastiques personnes qui ont participé… Mes changements 2014 (primeur sur mon blog où je n’en ai pas encore parlé ;-)) me mettre enfin au yoga, commencer à cultiver mes graines germées, ne quasiment plus cuisiner viande et poisson (sans devenir végétarienne), bref prendre encore plus mon temps. Et continuer à être un petit colibri qui aide quelques personnes à mieux manger et se faire du bien…

    • Flo @ Makanaibio says

      J’aimerais reprendre le yoga, cela m’avait énormément apporté. Ca y est, tu es inscrite, tu as commencé ? et tes graines germées poussent bien ? Il faut que tu nous tiennes au courant maintenant :)

  3. ElodieS says

    Merci pour ce post et pour l’échange des « petits pas » =)
    De mon côté, en 2014 le potager nous a nourri une bonne partie de l’année. C’était vraiment un plaisir de ramasser les légumes frais, plein de vitamines ! Et aussi une fierté (je n’avais jamais cultivé aussi grand et autant de variété de légumes ;). Nous sommes aussi autonomes pour les oeufs de poules, et en 2014 nous avons laissé une de nos poules couver ses oeufs, super expérience que de voir grandir des poussins !
    En 2015, je vais essayer de tendre vers le « zéro déchet », surtout pour les denrées alimentaires. Le compost est incontournable (les poules aident aussi =), je suis déjà adepte du fait-maison, et je privilégie l’achat de produits bruts, peu transformés. Mais de temps en temps je suis tentée par les briquettes de crèmes végétales… des barquettes de tofu, etc… : /
    Ensuite, je me suis dit qu’à terme pour les protéines animales, il faudrait que je ne consomme que celles de ma production (si les gens étaient confrontés à la mise à mort des animaux qu’ils mangent, il y aurait beaucoup plus de végétariens !! je ne veux pas culpabiliser, mais c’est tout de même une attitude lâche, on se met des oeillères… et je crois que d’avoir un petit élevage familial nous remet fasse à certaines réalités…). La 1ère étape sera sûrement d’acheter directement aux petits éleveurs (bio !) et de ne manger de la viande et du poisson que pour certaines occasions (fêtes, anniversaires, etc.).
    Aussi, plus d’achat « made in china, india, bengladesh » et autres… Et pour les vêtements, les livres, les ustensiles de cuisine, continuer à les acheter d’occasion (leboncoin, vides-greniers, emmaüs, …).
    Voilà pour mes petits pas (j’aurais aussi pu parler des toilettes sèches, et des solutions écolos pour les périodes de lunes =)
    Bonnes fêtes de fin d’année ! =)

    • Flo @ Makanaibio says

      Que de petits pas de taille ! Je suis admirative.
      De mon côté, plus de potager dans notre nouvelle habitation, et cela prend acte du fait que je ne me rendais pas dispo comme il l’aurait fallu pour celui que nous avions, qui était top. Ma résolution 2015 est de cesser de vivre dans ma tête et plus m’enraciner, mais heureusement pour moi nous avons un maraîcher bio extra pas loin qui prend en charge la partie culture, et avec qui nous avons en échange des conversations passionnantes.
      Accepter qui je suis vraiment, c’est-à-dire prendre la mesure de ce que je voudrais être/faire mais qui ne me convient/correspond pas, est un défi permanent, j’imagine que c’est le cas pour beaucoup d’entre nous, non ?
      Chapeau bas Elodie S en tout cas !

      • ElodieS says

        Merci d’avoir répondu à tous nos petits pas !
        Et comme Florence G je pense qu’on a toujours le choix (de mon côté à 29 ans, après avoir fait des études longues et travaillé dans l’environnement, je prépare un nouveau projet professionnel dans la boulangerie bio!). Pas toujours facile de trouver sa place dans notre société, mais il faut oser et il y a souvent des gens bienveillants qui croisent notre route, et là je trouve que la vie a plus de sens !
        Et j’essaie désormais d’appliquer le petit truc de Milounette de noter chaque soir 3 choses qui nous ont rendues heureuses dans la journée =) C’est important certains jours de se rappeler que la vie est belle (même si on vit dans un monde « pourri », comme dit Manu Chao).
        @ bientôt ! =)

        • Flo @ Makanaibio says

          Merci beaucoup ElodieS pour ce petit mot plein de positif et de dynamisme. A bientôt, et quel chouette projet, cette boulangerie bio !

  4. angele theriault says

    de mieux manger et de ne pas avoir d’allergie et pouvoir respirer mieux, sans gluten et du lait m’aiderai mieux a vivre merci .

  5. Milounette says

    Bonjour et merci pour ce concours. Cette année, j’ai décidé de changer le monde en me fixant 3 règles que j’essaie de respecter chaque jour :
    – limiter ma consommation de produits animaux à une ou deux fois par semaine
    – limiter ma consommation de fruits exotiques à une fois par mois (car j’ai été sérieusement addict aux mangues et grenades ces dernières années et bonjour l’environnement!)
    – chaque soir, noter 3 choses qui m’ont rendue heureuse dans la journée, ce peut être n’importe quoi, une discussion avec une amie, un coucher de soleil, le sourire d’un enfant dans la rue,….
    Voilà les principes que j’essaie d’appliquer au quotidien pour devenir, comme dirait Gandhi, le changement que je veux voir dans le monde!
    Bonnes fêtes de fin d’année et à bientôt

    • Flo @ Makanaibio says

      Très belle image de devenir soi-même le changement que l’on veut voir dans le monde !
      J’avais eu envie de noter ces 3 choses aussi, mais n’y suis jamais parvenue… Je ne sais pas (encore ?) comment faire pour réaliser ce type de (finalement toute petite) chose de façon routinière… Des astuces ?

  6. Ghis says

    Bonjour,
    Etant en plein changement de vie professionnelle, petit à petit le reste change aussi.
    Adepte du sucre depuis toujours, je me suis aperçue que mes méga coups de barre du début d’après midi lors de mes journées de révisions venaient de là.
    Alors depuis septembre je ne mange plus aucun produits transformés au petit déjeuner mais simplement des fruits .
    Ce matin j’avais un choix possible entre une gaufre maison ou des fruits et mon corps a choisi des fruits alors, à ma grande surprise ma tête a suivi comme si les choses étaient ancrées depuis des années. Tout change et tout est possible
    Joyeux Noël et belle année 2015

    • Flo @ Makanaibio says

      Tout change et tout est possible ! Superbe affirmation ! Excellente année 2015, certainement pleine d’évolutions.

  7. Coravre says

    Bonjour,
    Après avoir rendu notre maison BBC en 2014, nous allons tenté le passif en 2015… Il reste encore qq travaux à faire mais je sais qu’on peut y arriver. Les toilettes sèches sont aussi à l’étude.
    Côté cuisine, ça fait bien longtemps que le tout prêt a été banni et que je fais tout (ou presque) moi même avec l’aide du potager, des producteurs locaux…
    Pour 2015, peut être devrais je boire moins de café, ça serait meilleur pour moi et mon environnement… What else ? Je ne sais pas trop mais ça serait le méga pas à faire pour moi en 2015 !

    • Flo @ Makanaibio says

      Wow, vous avancez drôlement bien sur votre chemin familial de changement !
      Ne plus boire de café serait certainement un + pour moi aussi… J’ai acheté un bocal de chicoré l’autre jour, à tester, pas encore ouvert…

  8. Armelle says

    Bonjour,
    Ce livre a l’air magnifique et donne envie !
    Etudiante en naturopathie, j’ai déjà fait quelques changements plus de gluten et de produits laitiers, graines germées, des produits bio, frais locaux…pour 2015, cuisiner d’avantage, faire de nouvelles recettes végétariennes avec mes filles pour les initier encore et encore, prendre plus de temps pour regarder le soleil se lever, se promener, jardiner et tant d’autres choses…
    Bonnes et douces fêtes ;-)

    • Flo @ Makanaibio says

      Prendre plus de temps pour des activités lentes et ressourçantes, je suis toujours étonnée que cela soit si compliqué à vraiment mettre en oeuvre… Belle résolution en tout cas, et quelle chance d’être étudiante en naturopathie.

  9. Joelle Fischer says

    Bonjour et merci de nous faire découvrir la revue Kaizen.
    Mes petits pas m’amènent doucement vers la décroissance, consommer au plus juste en achetant local sur mon marché, bio bien sûr, pour aider à maintenir des petits producteurs dans ma région tout en y ajoutant le plaisir des rencontres et de l’échange. Redécouvrir la saveur du légume tout juste cueilli dans le potager, même si je n’arrive pas, loin de là, à tenir toute l’année avec sa production. Manger beaucoup moins de viande et de toutes façons toujours élevée en liberté car l’idée même d’élevage concentrationnaire me révolte. Peu ou pas d’achats vestimentaires et toujours en tenant compte de son mode de production.
    Mais surtout changer mon regard sur la vie: intégrer une démarche de gratitude, telle que se préparer dès le matin à recevoir toutes les péripéties de sa journée avec un regard bienveillant et se coucher le soir en se remémorant 3-4 points positifs aussi minces soient ils (et on en a tous dans sa vie, ne serait ce que le sourire de la caissière en rendant la monnaie ou de l’inconnu assis derrière son volant au feu rouge), modifie radicalement le poids de sa vie, aide gentiment à lever le poids du stress et des contraintes qui nous rigidifient inutilement. Bref la gratitude face à la vie nous met du soleil dans le coeur et quand il y a du brillant en nous, le reste nous touche moins, on est plus accessible, plus ouvert, plus heureux et on a envie de partager tout cela…..

    • Flo @ Makanaibio says

      Côté achats vestimentaires, je profite cette année des soldes comme rarement, car tout ce que j’avais en placard était vieux, mou, j’ai eu envie de jupes, de féminité, de tenue, et de m’accorder de la valeur et de la considération pour mon corps, de prendre acte aussi de la silhouette (pas parfaite du tout, mais qui est moi) que mon alimentation me permet d’avoir, de mon âge qui avance +++ mais sans que ne soies encore vieille, etc etc. Et puis mes 3 filles adorent s’habiller et j’aime tellement les accompagner dans leur féminité, je leur ai offert à chacune une jolie robe (à prix tout doux, promotions bien ciblées) pour le jour de Noël, elles s’achètent des petits bijoux, elles sont filles, se préparent à être femmes, se regardent évoluer, c’est passionnant. Ce cheminement n’a pas été simple du tout du tout pour moi jeune, alors j’y attache une importance particulière, je le vis comme un apprentissage de liberté et de connaissance de soi.
      Du coup, j’avoue ne pas trop tenir compte des modes de production. Je le fais, mais c’est trop restreint alors comme offre, trop cher souvent. Pas simple.
      Pour la gratitude, j’adore cette démarche, que j’essaie de mettre en pratique autant que possible moi aussi. Gratitude et bienveillance. De vrais défis parfois, mais ces attitudes changent la vie. Belle 2015 Joelle Fischer !

  10. Gimenez Florence says

    Bonjour, ma vie a radicalement changé depuis que j’ai été atteinte d’une maladie liée au stress au travail (employée de banque) et dans ma vie privée, j’ai eu d’un coup ma langue qui s’est mise à brûler, le palais, les lèvres, je ne sentais plus les goûts ce qui été un gros handicap pour moi qui ai toujours aimé manger, issue d’une famille de restaurateurs et moi-même ayant fait l’école hôtelière ! J’ai donc essayé de comprendre ce qui se passait dans ma vie pour essayer de guérir. Je me suis rendue compte que je vivais à 100 à l’heure, je ne prenais pas le temps de respirer, de regarder autour de moi les choses simples de la vie, je mangeais aussi trop et trop vite et beaucoup trop de sucré ! J’ai réussi à changer tout cela grâce à un travail psychologique car la nourriture est souvent liée à un problème affectif. Et j’ai eu l’aide d’une naturopathe qui m’a réappris à manger, dans le respect de la nature. Le déclic est aussi venu suite à des démonstrations de cuisine sans lait et sans gluten au salon BIO de Colmar, notamment comment faire du fromage végétal à base de noix de cajou. J’ai été émerveillée par toutes ces possibilités qui existent de manger plus sainement et de manière très diversifiée. Depuis je fais beaucoup de test, j’invite beaucoup d’amis à venir goûter mes repas végétariens car je suis en train que quitter mon travail d’employée de banque où je suis depuis 25 ans pour me lancer dans la cuisine végétarienne sans lait et sans gluten en Alsace, je pense faire une petite restauration avec vente de produits à emporter. Aujourd’hui je me réalise et 2015 sera pour moi l’année de mon envol, de ma renaissance, je vais enfin vivre mes rêves, longtemps enfouis parce qu’on pense qu’on n’a pas le choix ! Mais si le choix on l’a toujours, il faut juste y croire très fort et renoncer parfois à certains conforts matériels ! Ayez confiance en vous, foncez !
    Bonne fêtes et à très bientôt !

    • Flo @ Makanaibio says

      Quel beau partage Florence Gimenez ! Oui on a toujours le choix, entre ce que l’on veut et ce qui ne nous correspond pas, et il faut avoir confiance et foncer !

  11. Sarah says

    Bonjour et merci pour ce concours, ce magazine a l’air top !
    Mes petits pas cette année ont été l’arrêt de la consommation des produits laitiers et du gluten petit à petit à cause de problèmes de santé. Ces petits pas font partie d’un tout qui essaye de tendre vers plus s’écouter soi tant au niveau alimentaire que psychologique. Pour 2015, je continue sur cette voie et je voudrais réduire significativement ma consommation de viande et j’espère pleins d’autres petits pas !
    Bonnes fêtes

  12. Christine en Bretagne says

    Bonjour Flo,
    J’ai rarement envie de « participer à des concours » tant je ne suis pas chanceuse dans ce domaine. (Mais ce n’est pas grave , malheureuse au jeux…….)
    Néanmoins, votre question m’a éveillée…Je ne me l’étais jamais posée aussi clairement, alors j’y ai réfléchi… je mange déjà bio la plupart du temps, je suis flexitarienne, à tendance végétarienne, nous consommons responsable autant que possible, enfin bref, nous essayons de vivre sainement. Mais dans une récente lecture (vive les vacances !) , je suis tombée sur une phrase de Vandana Shiva qui me parle énormément et qui fait écho dans ma tête depuis : Penser à ce que l’on peut apporter au monde plutôt que de penser à ce que l’on peut en retirer. Voilà, ce sera mon vade mecum pour … les années à venir !
    Très bonne fin d’année à vous , et à l’année prochaine avec toujours autant de plaisir à vous lire !

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci pour ce partage Christine. Cette phrase de Vandana Shiva est superbe. Elle rejoint tout à fait ce que j’ai compris il y a assez peu de temps, qu’aimer c’est donner à l’autre, et non pas attendre de l’autre quoi que ce soit… Ce n’est pas simple dans notre monde où nous avons tendance à exiger des autres, considérer que toute une série de choses nous sont dues… Très belle 2015 Christine et à bientôt :)

  13. ElodieCH says

    Bonjour Flo,
    Ce que j’ai enfin réussir à commencer en 2014 et qui a changé mon monde, ça a été de me lever 1h plus tôt, de me poser sur mon petit banc et de méditer pendant 1h. Parfois dehors sur le balcon, en lien avec la nature endormie, le ruisseau chantant au loin dans la vallée, la chouette hululant, les lèves-tôt partant au travail. Et ce que ça a changé: un espace à moi à l’intérieur pour la journée, incompressible, inaliénable, qui me rend davantage disponible à ce qui est…

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh j’imagine bien. J’ai eu envie de le faire aussi, mais c’est impossible (pour le moment?), je n’arrive pas à avoir de régularité dans mes horaires d’endormissement et réveil. Dommage car j’y arrivais à une époque… Tiens, je vais tout de même essayer d’y revenir davantage… merci ElodieCH.

  14. Chantal Gomez says

    Meilleurs Voeux à tous!
    J’aimerais changer le monde et en me faisant aider ,je voudrais faire des repas partagés dans ma petite ville en récupérant les restes des marchés environnants et offrir des repas au plus démunis…
    Je compte continuer a partager mes essais de recettes et a donner des coups de mains dans les deux Sel’Solidaires ou je suis…
    Un pas derrière chacun de nous peut lancer une grande marche! ;-)
    ChantalG

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci pour ton énergie et ta positivité Chantal ! Les gens de ta petite ville sont chanceux de t’avoir parmi eux, j’espère qu’ils en ont bien conscience. Belle 2015 !

  15. wabi says

    Bonjour, merci pour ce concours et meilleurs vœux!
    Depuis quelques années déjà, j’ai commencé mes petits pas et compte bien les poursuivre en 2015. C’était en fait pour moi une simple question de bon sens et d’humanité. Une phrase de Gandhi avait tout résumé,
     » Vivre simplement pour que simplement d’autres puissent vivre ».
    Alors au quotidien, tel le colibri de la légende j’essaie de faire ma part : consommer moins ,consommer le plus brut et local possible, respecter les saisons, consommer plus de végétal que d’animal (facile pour moi car je n’ai jamais été une grande carnivore), éviter le gaspillage, moins polluer etc……tout est lié en fait.

    • Flo @ Makanaibio says

      Oh cette phrase de Gandhi… Oui tout est lié, et ce que chacun de nous fait ou ne fait pas a une incidence sur ce que chacun des autres vivants fait ou ne fait pas… Merci Wabi.

  16. Naomi Amar says

    Ce qui a changé mon monde en 2014, c’est la pratique de la lactofermentation grâce au blog de Marie Claire Frederic  » ni cru ni cuit ». Je fabrique de la choucroute maison, du ketchup, des achards, de la salade de betterave, des gousses d’ail , de la mayonnaise 100% maison et naturel, prêts à manger dès la fin de la fermentation. Il faut juste des bocaux à caoutchouc et ressort , des épices et du gros sel gris et un endroit à 15° de température ou moins (garage , cave, cellier, ou balcon dans mon cas). Je peux consommer des légumes riches en vitamine (plus riches que si ils étaient frais) disponibles et qui ne vont pas s’abîmer et provoquer de coûteux gaspillages (surtout quand on habite seul et qu’on est pas souvent chez soi). Ce sont aussi des produit très savoureux et ma foi, râper 50g de betterave ou un kg, le travail est plus ou moins le même. Cette période est propice au bilan. J’espère que d’autres seront conquis par la réalisation de roduits lactofermentés maison qui ne nécessitent pas de savoir-faire particulier.

    • Flo @ Makanaibio says

      J’ai le livre de Marie-Claire juste à côté de moi, mais je résiste à me plonger dedans, comme si je savais qu’ensuite ma cuisine allait forcément changer… C’est qu’ici, les changements en cuisine sont un peu inquiétants, depuis que nous avons du cesser de consommer produits laitiers, oeufs et gluten, puis réintroduit doucement, du de nouveau supprimer, réintroduit, etc. Nous avons beaucoup tâtonné, sommes actuellement à peu près dans un équilibre alimentaire en ce sens que ce que nous mangeons nous aide à être en bonne santé au lieu de nous encrasser ou fatiguer, mais cela reste encore très fragile. Alors j’ai ++ de mal à envisager une nouvelle évolution, alors pourtant que je sais qu’elle ne sera que bénéfique… Bravo Naomi, d’avoir sauté le pas !

  17. Jissée says

    Faire de la place en triant dans toutes ces choses accumulées, et pas toujours utilisées, et ne garder que le nécessaire. Donner ce que je n’utilise pas, ou peu. Agrandir le potager (encore très minimaliste) et m’asseoir au coin du feu. Rendre visite aux personnes âgées seules autour de moi (plusieurs décès de conjoints agés ces derniers mois), et m’organiser pour revoir des ami-es qui habitent plus loin. Poursuivre les échanges en local pour éviter la consommation inutile.
    Bonne année à toi Flo, et merci de nous faire connaître ce magasine.

    • Flo @ Makanaibio says

      J’adore trier, donner, vendre d’occasion pour certaines choses, faire place nette. Quant à toutes les autres actions que tu évoques, Jissée, elles sont certainement profondément bénéfiques. Je voudrais notamment parler « pour de vrai » plus à ceux que j’aime, désormais, au lieu de surtout m’en tenir à des mails trop peu fréquents… Belle année Jissée.

  18. iza says

    oups, il me reste 1/4 d’heure pour participer ; j’ai acheté le numéro de nov/déc en magasin et n’avais pas vu qu’il y avait ce hors-série, alors ce serait chouette de le gagner !
    Sinon en 2014 j’ai fait des petits pas du quotidien : passer aux SHL pour moi (après les couches lavables du bébé ça semblait logique pourtant je n’y avais pas pensé) ; acheter dans un magasin en vrac et apporter les contenants (même la bouteille en verre pour l’huile -et je suis en bus) ; essayer des céréales et des légumes (sarrasin notamment).
    En 2015 je ne veux plus acheter la viande au supermarché. Et noter chaque soir un bon moment, une phrase qui m’a fait sourire.
    Vite !!!!!! il est moins cinq j’envoie mon commentaire !

    • Flo @ Makanaibio says

      De bien utiles actes et changements Iza, merci pour le partage. Pas de viande de supermarché est une nécessité sur tous les plans, tu ne le regretteras pas, d’autant que cela permet de nouer des contacts avec un vrai bon vendeur de viande local, on a tous à y gagner, je trouve. Et quel courage de porter les contenants, surtout en bus ! Chapeau.
      Je ne savais même pas que les SHL existaient… Compatibles avec un travail loin de chez soi ? Je vais me renseigner, tiens… Merci et belle 2015.

  19. France says

    Bonjour
    Avec un peu de retard mais simplement pour dire que tout doucement je nous (moi et mon mari) suis mis a l’heure du vegetarisme (il y a maintenant 15 ans et en Israel) – au debut leger pour ne pas trop le brusquer mais certainement sans gluten sans lactose. Je me suis lancee tout d’abord avec les plats d’accompagnements sarrasin / quinoa. Je jouais avec les riz (rouge, basmati, complet, sauvage) et les legumineuses de toute sorte (il y a ici foison) ; ensuite j’ai touche a la patisserie – cake ou madeleines – en suivant les traces de Valerie Capillard & Clea & Sandra Ravital & toi (en jouant sur les farines et de l’imagination) ; et recemment (voire un an) j’ai commence a boulanger des petits pains (100% farine epeautre – ici n’existe pas la difference en petit epeautre et le grand ) mais avec levure boulangere seche) ; mon projet : arriver boulanger un pain epeautre/sarrasin a base de levain base d’epeautre.
    Merci pour tout
    Je te lis, je te mange, je te devore des yeux, des papilles et je t’essaie doucement pour le plaisir de nous 2, moi et mon cher mari
    Bonne annee et au plaisir de te lire toujours

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci pour ce partage France, un bien joli parcours que le tien.
      Et merci pour les mots doux qui l’accompagne, ils me font bien sûr tout chaud au coeur :)
      Bonne continuation et à bientôt pour poursuivre nos échanges.
      (PS : l’épeautre est une chouette céréale mais qui contient du gluten. Ce qui ne pose aucun problème si vous la tolérez bien, mais à te lire, comme tu indiques manger sans gluten, je me permets cette petite remarque).

  20. Flo @ Makanaibio says

    Vos commentaires sont très riches, merci tout plein à tous. Je ne vous oublie pas mais suis très mobilisée par un projet en cours. Je reviens vers vous pour vous dire qui a gagné le magazine et pour le lui envoyer dès que je le peux, sans doute fin de semaine à venir. A bientôt !

  21. Flo @ Makanaibio says

    Chers tous ceux qui ont laissé un message ici
    Merci !
    J’aimerais avoir plusieurs exemplaires du hors-série Kaizen à partager, mais ce n’est pas le cas alors il me faut n’en choisir qu’un(e) parmi vous : je choisis Florence Gimenez, parce que Florence est en plein démarrage d’une nouvelle vie, à son écoute, à l’écoute de ses rêves, alors qu’un certain « confort » aurait pu la conduire à ne pas oser. Florence, j’espère que ce numéro hors-série de Kaizen fortifiera encore un peu plus les ailes de tes rêves !
    Merci encore à vous tous. J’adore nos échanges sur ce petit Makanai.

  22. Linda says

    Je découvre ton article que maintenant ! Merci d’avoir pris le temps de parler de ce magazine qu’Ôna et moi avons réalisé avec coeur :)

Continuing the Discussion

  1. 39 - Liens du lundi 19 janvier 2015 - MakanaiMakanai linked to this post on 16 avril 2017

    […] Florence Gimenez qui a gagné le Hors-Série n° 4 de Kaizen : que ce numéro très riche fortifie les ailes de tes rêves, Florence […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.