Skip to content

Categories:

Les brownies de Marie

sans lait sans gluten sans soja

 

Les brownies de Marie #sansgluten #sansPLV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai déjà partagé avec vous ici mon admiration pour Marie Chioca, dont vous connaissez probablement les ouvrages et le blog, Saines Gourmandises.

Voici une de ses recettes au chocolat, issue de son vraiment riche et utile ouvrage Les secrets de la pâtisserie bio, revisitée à ma façon : sans produits laitiers ni gluten parce que c’est ainsi que nous devons manger chez nous, et sans noix de pécan car je n’en avais pas.

Nous l’avons savouré pour fêter les 16 ans de notre fille aînée le 16 août dernier. J’ai craint qu’elle ne le trouve trop fort en cacao, d’autant que la légère amertume de ce dernier était intensifiée par le petit peu de sarrasin utilisé, avec de la farine de riz complet, en substitution de la farine de blé T150 retenue par Marie.

Le brownie de Marie, sans gluten et sans lait

Il n’en fut rien et ce brownie rejoint donc les recettes « testées, approuvées et à refaire ». Pourtant, ce ne sont pas les recettes de brownies qui manquent, mais celui-ci a quelque chose de net, tranché, satisfaisant, différent, qui ne tient pas à une énorme quantité de sucre (il n’en contient que 75 g, et de coco en plus), de beurre ou de farine blanche. Il n’est pas « régressif », mais… bon. J’ai presque envie d’écrire « adulte », pour ma grande fille dont les 16 ans sont si éloignés de sa petite enfance…

Bonne (et saine, mais là n’est pas le propos principal) gourmandise, et bonne rentrée pour tous ceux dont les vacances finissent ces jours-ci…

Les brownies de Marie, à ma façon
 
Temps de preparation
Temps de cuisson
Temps total
 
J'ai presque suivi la recette proposée par Marie Chioca dans son livre Les secrets de la Pâtisserie bio, publié en mai 2014 aux éditions Terre Vivante. J'ai seulement substitué un "faux beurre", sans lait, au beurre proposé ; de la farine de riz complet et de la farine de sarrasin à la farine de blé T150 et un mélange de noix de cajou, noisettes et pignons de pin torréfiés que j'avais fait peu avant aux noix de pécan que je n'avais pas. La recette est à IG (index glycémique) modéré en raison de ses farines complètes et sucre de coco.
Auteur:
Type de recette: Dessert (au chocolat)
Type de cuisine: Sans blé, sans lait, avec gourmandise
Pour: 12 parts
Ingredients
  • 100 g de "faux" beurre (ou de vrai beurre si vous le pouvez, cela n'en sera que plus gourmand, fondant et moelleux ! Si j'avais pu, j'aurais mis du beurre ½ sel...)
  • 150 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 75 g de sucre de coco
  • 85 g de farine de riz complet
  • 15 g de farine de sarrasin
  • 1 (bonne) pincée de fleur de sel de Guérande
  • 1 c. à café bombée de poudre à lever
  • 3 oeufs bio (marqués 0 FR) ou de poules élevées en plein air (marqués 1 FR)
  • 130 g d'un mélange d'oléagineux (noix de cajou, noisettes et pignons de pin pour moi)
Instructions
  1. Dans une casserole de taille moyenne à grande, sur feu le plus doux possible, faites fondre le "faux" beurre, le chocolat et le sucre, en remuant fréquemment afin que le mélange ne brûle pas. Eteignez le feu une fois le chocolat presque entièrement fondu, mélangez bien et réservez : le chocolat va finir de fondre pendant que vous continuez à préparer le gâteau.
  2. Dans un petit bol, mélangez les farines, la fleur de sel de Guérande et la poudre à lever. Réservez.
  3. Cassez les oeufs pour en séparer les blancs (que vous mettrez dans un assez grand bol, pour les battre en neige ensuite) et les jaunes (dans un petit bol).
  4. Ajoutez les jaunes d'oeufs à la casserole de chocolat fondu, en mélangeant bien, pour que le jaune ne forme pas grumeaux, en cuisant au contact du chocolat chaud.
  5. Battez les blancs en neige ferme.
  6. Ajoutez à la casserole de chocolat et jaunes d'oeufs, la moitié du mélange de farine, mélangez.
  7. Ajoutez la moitié des blancs en neige, et mélangez doucement, si possible avec une spatule, pour incorporer le plus d'air possible.
  8. Ajoutez l'autre (et dernière) moitié de la farine, mélangez, la moitié des "noix", mélangez, puis le reste des blancs d'oeufs, à incorporer délicatement.
  9. Allumez le four à 180°C (th. 6).
  10. Graissez un moule à gâteau (de préférence carré, car c'est ainsi que les brownies sont généralement cuits dans leur pays d'origine, les USA, pour les couper ensuite en cubes ou rectangles et avoir un centre bien fondant, mais je n'ai pas de moule carré : j'ai donc utilisé mon moule rond à fond amovible).
  11. Versez la pâte dans le moule, répartissez dessus la moitié restante de "noix" grillées.
  12. Enfournez pour 20 minutes (attention à la chaleur de votre four : s'il a tendance à chauffer plus fort que ce que son thermostat indique, 15 ou 18 minutes suffiront sans doute, à moins que vous ne préfériez le cuire à 160 ou 170°.)
  13. Laissez refroidir avant de démouler.
Notes
J'ai fait le gâteau la veille du repas d'anniversaire, et le lendemain matin, une fois qu'il était bien refroidi, je l'ai placé, couvert de papier sulfurisé, dans mon réfrigérateur, pour en intensifier le fondant.
Je crois que substituer de la farine de châtaigne à la farine de sarrasin doit être très gourmand, mais cela augmente sensiblement la quantité de sucres du gâteau (la farine de châtaignes en contient plus de 25% aux 100 g!) et, corrélativement, son index glycémique : celui de la farine de châtaignes est de 65 tandis que celui de la farine de sarrasin est de 50, plus proche de celui de la farine de blé intégrale, qui est de 45.
Si vous voulez vraiment un dessert à bas IG, il conviendra de remplacer la farine de riz complet (IG 75) par une autre, ceci dit...

 

Envie d’autres recettes au chocolat de Marie ? Vous en trouverez plusieurs sur son blog ainsi que dans son joli Mes irrésistibles recettes au chocolat.

Print Friendly

Posted in Chocolat, Desserts traditionnels "autrement", Gâteaux, Livres, Sans blé, Sans gluten, Sans lait.

Tagged with , , , , .


11 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Clotilde says

    Qu’est-ce que tu appelles le « faux » beurre ? Une margarine achetée en magasin bio ?

    Et joyeux anniversaire à ta Sweet Sixteen !

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Merci pour ma grande fille, Clotilde !
      Mon « faux beurre » peut-être une margarine de magasin bio (j’en trouve une avec de l’huile de coco qui est correcte, sinon je prends la très neutre Vitaquell Cuisine-Pâtisserie Bio, pas « drôle » du tout car 0 % gourmande mais qui remplit convenablement son office de matière grasse en pâtisserie) ou un mélange purée d’olégineux/huile d’olive douce. Je n’ai pas essayé avec 100 % huile de coco ou 100 % olive.

  2. Rosa says

    Joyeux Anniversaire à ta fille! Un délicieux brownie.

    Bises,

    Rosa

  3. NathalieD says

    Bonjour Florence, je crois que l’IG de la farine de châtaigne n’est pas si élevé que ça, ce qui rend son utilisation gourmande et sans remords !

  4. Florence Arnaud @ Makanaibio says

    Bonjour NathalieD
    en effet, il n’est que de 65, mais tout de même, par rapport à la farine de blé intégrale préconisée par Marie pour cette recette, dont l’IG est de 45 ou celle de sarrasin que j’ai retenue en partie (IG 50), on sera un peu plus prudent…
    Toutefois, votre commentaire me fait réaliser que c’est surtout la farine de riz complet (IG 75) qui mériterait ici d’être changée pour une autre…
    Quoi qu’il en soit, bonne gourmandise !

  5. Pascale says

    Bonjour, merci pour cette recette. J’aime beaucoup les recettes de Marie Chiocca car elles sont saines mais tellement gourmandes! Toutes celles que j’ai essayées se sont révélées être un succès! Je ne connaissais pas encore celle-ci mais je vais la tester rapidement. Mais peut-on remplacer le beurre par de l’huile de coco que j’apprécie tellement?

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Je partage bien votre opinion concernant les recettes de Marie.
      Je ne sais pas pour l’huile de coco. Ce qui est certain est que cette dernière est très parfumée et que la saveur du gâteau sera donc très sensiblement différente. Mais je ne cuisine pas l’huile de coco en dessert, chez nous elle ne sert que pour le cru ou pour les cuissons à la poêle, sans raison vraiment spéciale d’ailleurs, sauf sans doute, implicitement, sa saveur si marquée.
      Vous essayez et revenez me le dire ? :-)

  6. Séverine says

    Ca donne envie, il faut que je l’essaie !! :-)

  7. Accessoires de cuisine says

    Les photos donnent envie !!

    Merci pour cette merveilleuse recette de brownies :)



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.