Skip to content

Categories:

Vulnérable

Je me suis sentie mieux ce week-end, moins épuisée, plus calme.

Mon genou gauche ne me brûlait pas, la rotule du droit est restée en place, je n’ai pas été essoufflée pour « rien », j’ai moins ressenti de fatigue oculaire, mon appétit samedi a été meilleur, etc.

Je me suis surprise (au sens que j’ai été consciente de ces pensées, pas au sens où j’en aurai été étonnée) à me dire que cet arrêt de travail était bienvenu, certes, mais un peu exagéré aussi, que j’aurais du refuser 15 jours, que, peut-être, (sûrement ? Non, peut-être, c’est déjà suffisant) je me la coulais douce, comme on dit…

Alors j’ai fait ci, et ça, le dîner du soir, le déjeuner de ce jour, des muffins aux pommes pour le petit-déjeuner de ce matin, et puis, et puis….

Et puis je me suis sentie aspirée vers du noir, de la colère. Alors que ma petite famille était joyeuse, gaie, vivante, dans pleins d’échanges, que je l’étais aussi quelques instants avant, j’ai senti que clac, porte close. Colère, et mots de reproche qui montent.

Ils s’en sont tout de suite rendus compte, j’ai su dire, un peu (suffisamment ?), mais n’empêche.

Ce matin, je me suis réveillée et me suis demandée quel était mon niveau d’énergie.

Par là, je voulais évaluer en moi-même, pour moi-même, combien je SAIS, (mélange de ressenti, d’intuition, de connaissance de moi-même), « en avoir sous le pied ».

Quelle est ma résistance aujourd’hui à ce que la journée me demandera ?

2/10.

Pas beaucoup. Ca m’a fait un coup.

Je suis, et je me sens, très vulnérable.

A demain.

Print Friendly

Posted in 15 minutes pour moi, La vie.


3 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. NathalieD says

    Je suis très touchée par vos mots. Je compte bien continuer à suivre vos 15 mn par jour, continuez à partager avec nous s’il vous plaît. À demain :)

Continuing the Discussion

  1. Merci - MakanaiMakanai linked to this post on 21 mars 2017

    […] et de nouveaux billets relatifs à notre alimentation -avec un cœur qui bat fort derrière, vulnérable et puissamment vivant tout à la […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.