Skip to content

Categories:

Mon petit jardin en permaculture, de Joseph Chauffrey

« Produire 300 kg de fruits et légumes sur 150 mètres carrés en pleine ville » : voici le défi que se sont lancé Joseph Chauffrey et sa compagne lorsqu’en 2011 ils ont acquis une petite maison de ville près de Rouen, en Normandie.

Le jardin d’origine était peu attrayant, une partie de sa surface était bétonnée, le tout était sans richesse faunistique et floristique.

Moins de 6 ans plus tard, leur défi d’origine est pleinement relevé, et je trouve cela admirable.

Et derrière cette réussite, bien sûr, se trouve un sacré travail. Chapeau.

Une formation solide à la permaculture

Au cours des 6 dernières années, petit à petit, Joseph Chauffrey a dévoré les ouvrages techniques sur la permaculture et suivi une formation à la ferme du Bec Hellouin, ferme dont la devise est superbe : « Guérir la Terre, nourrir les Hommes » (N.B : l’inverse serait également riche de vérité : nourrir la terre, guérir les hommes, non ?)

Dans un joli livre publié par Terre Vivante récemment, intitulé « Mon petit jardin en permaculture – Durable, esthétique et productif ! », Joseph Chauffrey relate son parcours, ses techniques préférées, la méthode avec laquelle il relève chaque détail de la vie de son jardin pour mieux encore le faire prospérer ensuite, le tout illustré par des dizaines de photos qu’il a prises au fil des saisons et de ses cultures.

Couverture de Mon petit jardin en permaculture

Pour lire une interview de l’auteur, sur le site de Terre Vivante, c’est ici.

Un livre très accessible

Le livre est très accessible, je peux en témoigner car je l’ai lu avec plaisir alors que je ne suis pas spécialiste du jardin, même si nous avons déjà eu des potagers à plusieurs reprises (chez nous, c’est Mr Makanai qui a les pouces plus que verts et qui « gère » notre jardin – lequel est du coup surtout un écrin à bonsaïs, une de ses passions).

« Mon petit jardin en permaculture » est découpé en 3 parties, chacune sous-divisée en plusieurs chapitres :

  1. J’améliore mon écosystème grâce aux principes de la permaculture
    • J’invite la biodiversité dans mon jardin
    • Je favorise les interactions
    • J’utilise au mieux les ressources
    • Je prends soin du sol
    • J’observe, je comprends, je note
  2. J’optimise l’espace
    • Je densifie mes cultures
    • J’utilise les trois dimensions
    • J’accélère la succession des cultures
    • J’opte pour le tout comestible
  3. Je récolte des légumes toute l’année
    • J’anticipe les creux de production
    • Je démarre tôt au printemps
    • Je prolonge la saison en automne et en hiver

Le sommaire complet du livre peut être consulté ici, sur le site de l’éditeur.

Joseph Chauffrey s’est attaché à illustrer abondamment son texte, lui-même émaillé d’exemples tirés de sa pratique.

Ce que « Mon petit jardin en permaculture » n’est pas

Attention, l’ouvrage ne vous dira pas comment choisir la meilleure variété de tomates ou de haricots nains, comment positionner au mieux vos allées compte-tenu des particularités de votre terrain, comment traiter tel légume contre telle maladie etc. : Joseph Chauffrey a pris le parti de se focaliser sur les principes de base applicables à tout jardin, le sien comme le vôtre ou le mien, quesl que soient le climat, la taille ou le relief de nos terrains. De nombreux ouvrages existent en effet déjà sur la conception spécifique de chaque jardin.

Les mots clés de « Mon petit jardin en permaculture »

Si je devais citer les mots clés de ce petit livre fort agréable, qui résonne fort et longtemps en moi, qui est nouveau support de ma propre démarche au jardin, je proposerais notamment ceux-ci :

résilience – gestion différenciée – attention – permaculture – méthode – observation – variété – humilité – expérience – saisonnalité – anticipation – autosuffisance – biodiversité – ressources – travail – plaisir

Vous l’aurez compris, M. Chauffrey est un homme qui a des valeurs et qui est soucieux « de l’éthique de la permaculture qui préconise le partage des ressources et des connaissances » (p. 10)

Je lui en suis reconnaissante et je me permets donc de vous inviter chaleureusement à vous procurer son livre.

Chez nous, 5 bacs en bois sont en place (2 de 1.50 m, 2 de 1 m de long et 1 carré de 50 cm de côté). Nos cultures seront simples : pommes de terre, 1 pied de patate douce, tomates, haricots verts nains, courgettes, chou kale (pour le fun), coriandre, basilic et persil plat. La rhubarbe est déjà installée depuis longtemps, la ciboulette, le thym et la menthe aussi.

Et chez vous ?

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Instants du quotidien, Intolérances alimentaires : ressources, La vie, Livres, Locavorisme, Penser son alimentation, Pour manger fait maison tous les jours.


4 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Estelle says

    Merci pour cette très belle découverte, cela me fait un bol d’air et d’intelligence dans une journée professionnelle chargée de bêtise humaine !

    Je file chez « mon » libraire et dans notre petit jardin un peu en jachère…

  2. Bernadette says

    Mille mercis pour ce beau partage , j’ai découvert ce mode de culture dernièrement et je cherche vraiment des ouvrages simples pour me  » rééduquer » effectivement je suis fille d’agriculteur céréaliers du nord de la France , et toute mon enfance a été inonder de produits chimiques, mais la faute a qui??? (C’était après guerre et on disais à mes parents il faut nourrir la France!!!) Je suis heureuse de retrouver le chemin de la terre et et de profiter de sa richesse.
    Merci aussi pour vos articles que je guette toutes les semaines vous m’apporter beaucoup .



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.