Skip to content

Categories:

Je cuisine un jour bleu – Gourmets autistes

Pour certains humains d’entre nous, manger n’est sensoriellement envisageable qu’à des conditions bien particulières : tout doit être cru, tout doit être blanc, rien ne doit se toucher dans l’assiette, seuls les vert et rouge sont acceptables, il est nécessaire que les goûts de l’extérieur et de l’intérieur de l’aliment soient homogènes, aucune consistance ne saurait être molle ou mixée, etc. Ces conditions, alternatives ou cumulatives, qu’elles soient celles-ci ou celles-là, rendent les repas compliqués.

Il en est ainsi pour de nombreuses personnes autistes.

L’ouvrage Je cuisine un jour bleu – Gourmets autistes, recettes et témoignages, récemment publié par Terre Vivante, rend bien compte des particularités sensorielles des personnes autistes dont il propose les portraits et les (plus de 70) recettes favorites.

Mieux encore, ce livre est avant tout l’occasion de dresser un portrait sensible et de raconter au fil de ses pages les histoires de toutes ces personnes.

JeCuisineUnJourBleu-Couverture

Myriam témoigne ainsi que son fils Ewan, 7 ans, « ne supporte pas les aliments blancs ni les consistances moelles ou mixées. Du coup, il ne mange ni les pâtes ni le riz, le blanc d’œuf lui donne des hauts-le-cœur, etc. Les seuls féculents qui passent sont les pommes de terre et mes fameuses quenelles roses, car il est aussi très sensible aux couleurs. Si je ne mets que de la sauce tomate, c’est trop rouge, que de la crème c’est blanc donc n’en parlons même pas… mais le mélange des deux, ça passe ! ».

S’ensuit la recette des quenelles roses d’Ewan : « 1 sachet de quenelles, de la sauce tomate, de la crème (et c’est tout). Mélanger pour obtenir une couleur rose et faire cuire à feu doux. »

Luc quant à lui a choisi de partager son gâteau normal, et explique : « mon gâteau est normal car c’est le premier que j’ai appris à faire. Tous les autres sont différents et donc anormaux. C’est un gâteau simple, je n’ai que 7 ans. »

Les 70 et quelque recettes proposées sont pour la plupart bien appétissantes et ne font pas appel à des ingrédients complexes. Elles ont été proposées, sauf la dernière, par des personnes autistes et leurs proches. Certaines sont très simples, d’autres plus originales, et la dernière, celle des macarons autistes d’Hugo Caroff, Meilleur apprenti pâtissier d’Ile-de-France 2017 et Meilleur apprenti pâtissier de l’Ecole de Paris des Métiers de la Table 2017, est franchement très complexe à mon sens.

Toutes sont prétexte à des témoignages, touchants et passionnants, racontant l’histoire de leur création.

Le livre se termine avec la postface d’Amandine Rochedy, sociologue.

Je cuisine un jour bleu – Gourmets autistes, recettes et témoignages est né de la rencontre entre une personne autiste – Josef Schovanec – et un gastronome – Claude Carat. C’est le 1er livre en France à aborder les difficultés de certaines personnes autistes (650 000 personnes autistes en France) face à leur assiette.

La plupart des recettes du livre sont accompagnées des photos de Jean-Michel Coulier et certaines de leurs étapes ainsi que leurs ingrédients sont dessinés par Emmanuel Ville.

Les droits d’auteurs de ce livre sont en partie reversés à des associations œuvrant pour les droits des personnes autistes.

Le livre est présenté par Josef SchovanecDr en philosophie, conférencier et auteur de la chronique Voyage en Autistan sur Europe 1, qui se présente de façon très belle en 4ème de couverture comme « autiste en liberté, ancien sédentaire sous camisole chimique devenu nomade heureux », et par Claude Carat, fondateur et président de l’Association des Amis de la Fête de la Gastronomie.

Il est préfacé les chefs Guillaume Gomez, Meilleur Ouvrier de France, chef des cuisines de l’Élysée depuis 1997, et Michel Roth, Meilleur Ouvrier de France doublement étoilé et juré pour Masterchef et Top Chef. Christophe Bligny de l’École de Paris des métiers de la table y participe également, avec d’autres.

Pour feuilleter quelques pages de ce livre très riche, dont le titre est inspiré du livre Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet, c’est ici.

Aujourd’hui 2 avril est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Idées cadeaux, Intolérances alimentaires : ressources, Livres.


0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.