Skip to content

Categories:

La photographe Anne-Laure Jacquart

J’ai d’abord rencontré Anne-Laure Jaquart sur Internet, au hasard d’une « promenade » visuelle. Quelques-unes de ses photocompositions m’ont « parlé », affirmant instantanément la singularité de leur auteure, un oeil et des talents artistiques peu communs.

Photocomposition "J'aime les mandarines"

S'en sont suivis, en 2009, deux cours de photos, à son domicile alors en bordure de Paris.

Je ne suis pas devenue pro pour autant, vous l'auriez su!, mais j'y ai beaucoup appris.

Notamment :

  • il est essentiel de choisir le point que l'on veut net, ce qu'on appelle la zone de netteté, et de faire le focus dessus. J'y pense désormais à chaque fois que je prends le temps de faire un peu de photo. Cela m'aide à composer une image qui corresponde à ce que je veux, et m'évite d'être juste celle qui est derrière le boitier et qui appuie sur le déclencheur sans savoir où elle va.

"Savons-nous choisir nos images?"

  • plus généralement, c'est moi qui dois faire la photo, pas l'appareil qui doit la faire pour moi.

Composition

  • je n'hésite plus à aller au plus près de mon sujet photographique, le nez dedans parfois! Fini le zoom qui me permettait d'être loin et de faire semblant d'être près. Il est important de s'impliquer... D'être présent(e) et d'oser le subjectif, pour reprendre le nom de son beau site, Au Présent du Subjectif.

Sur le thème des couleurs

Malheureusement, je n'ai pas pu poursuivre ces cours, même depuis qu'elle les propose à distance. On ne peut pas tout faire...

Une des photos illustrant sa proposition de cours

Heureusement, Anne-Laure publie des livres!

J'ai assisté au lancement du premier ouvrage qu'elle a (superbement) illustré, L'école de cuisine aujourd'hui, livre passionnant par ailleurs pour qui aime cuisiner.

Extrait de "L'école de cuisine aujourd'hui"

Je me suis procuré dès que possible son premier ouvrage 100% Anne-Laure Jacquart, "Composez, réglez, déclenchez! La photo pas à pas", publié aux éditions Eyrolles : excellent!

Tout récemment, Anne-Laure a publié un deuxième livre de photo : Vivez, déclenchez, partagez! La photo au quotidien. Je l'ai mis en tête de ma liste de cadeaux de Noël!

Epatée par l'artiste, je lui ai posé quelques questions...

Voici la première partie de ses réponses, émaillée de photos que j'ai choisies sur puis empruntées au blog d'Anne-Laure (avec sa permission bien sûr).

Q: A quoi servent les photos, pour toi : sont-elles de l'art, tout simplement, ou ont-elles une (des) fonction(s)?

Anne-Laure : Les images que l'on produit ont de nombreuses fonctions ! Différents photographes, du plus amateur au plus pro ou au plus artiste, leur prêtent différents rôles. Je crois aussi qu'un même photographe peut produire des images qui ont des fonctions diverses (souvenir, activité loisirs, expression artistique...)... sans qu'un classement puisse cependant être réalisé. Je suis, personnellement, dans ce cas : mes images sont tantôt imaginatives, rêveuses, tantôt un hommage à notre quotidien dans ce qu'il peut avoir de plus terre à terre et de plus anecdotique ; elles s'avèrent à dominante esthétique ou plus expressive selon les jours et les sujets... Pour moi, il y a toujours une constante, tout de même : j'ai à coeur que mes photographies ne constituent pas une simple représentation, en mode documentaire, mais une véritable interprétation de ce qui m'entoure... d'où le nom de mon site "Au Présent du Subjectif".

Illustration d'une couverture de livre

Q: A quel âge as-tu commencé à faire de la photo et qu'est-ce qui t'y a amenée?

Anne-Laure : Je n'ai pas commencé la photo très tôt. J'avais 18 ou 19 ans, il me semble. Par contre, j'ai vu des images et suivi des prises de vue dès mon plus jeune âge, à travers la passion de mon papa qui aimait beaucoup la photo. Ainsi, je le voyais chercher à mettre en valeur tel ou tel sujet et appréciais de visiter des expositions avec lui. Et puis un jour, j'ai eu envie de m'y mettre, moi aussi, et papa m'a sorti un Canon AE1 (reflex argentique) du placard. J'ai commencé par une pellicule 12 poses et ai dû mettre bien 10 mn à faire la mise au point (manuelle) sur un papillon très patient !!

Photo réalisée àl’iPhone avec l’application Hipstamatic, en mode "lomographie"

Q: Quand es-tu passée de l'argentique au numérique et comment cette transition s'est-elle passée pour toi?

Anne-Laure: J'ai fait "le grand saut" à travers un petit compact numérique (1,5 Mp !) que j'ai gagné sur internet. Rapidement, j'ai apprécié le fait de pouvoir déclencher un peu plus (même si je suis restée économe du déclenchement très longtemps), en particulier pour intégrer des passants à mes photos graphiques urbaines (série "Démarche") et d'avoir la possibilité de visionner mes images sur le moment. Et puis, surtout, le numérique m'a permis de maîtriser le rendu de mes images (je n'ai jamais fait de développement en labo, sous l'agrandisseur), de pouvoir choisir d'opter, parfois, pour le noir et blanc et de doser le contraste de mes photos.

Anne-Laure passe au micro quatre tiers

Q: Quand t'es-tu rendue compte que tu avais un talent bien particulier pour la photo?

Anne-Laure : En voilà une bonne question !! A aucun moment particulier en fait, car tout s'est fait très progressivement... Lorsque je regarde mes anciennes images, certaines me paraissent peu originales, très "reportage" et d'autres, au contraire, correspondent à ce que j'aurais pu faire maintenant. D'ailleurs, j'illustre mes ouvrages de pratique photo avec des images datant d'il y a quelques semaines comme de plusieurs années ! Ainsi, je pense que mon oeil s'est affirmé assez tôt mais qu'il m'a fallu du temps pour savoir vraiment quelles étaient les photos qu'il valait le coup de prendre et pour les affiner techniquement (composition, réglages etc.).

Une photo prise chez Lameloise

Q: Si je ne me trompe pas, tu as été professeur des écoles dans "une vie antérieure"! A quel moment as-tu décidé de quitter ce métier pour devenir photographe pro?

Anne-Laure : On ne peut rien te cacher, Florence! J'aime beaucoup l'enseignement mais le travail en classe m'a semblé frustrant et difficile. Ainsi, fin 2004, j'ai décidé d'arrêter mon activité de professeur des écoles et, après une période de flottement, j'ai choisi de devenir auteur-photographe en septembre 2005. Passer de fonctionnaire à freelance est une sacrée aventure mais je suis contente d'avoir osé franchir le pas pour aller vers un métier qui me convenait mieux. Depuis 2 ans, j'associe pédagogie et photographie à travers des coaching photo par email, des formations et la rédaction de livres de pratique photo pour les éditions Eyrolles ("Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas" et "Vivez, déclenchez, partagez ! La photo au quotidien"). Cela me plait beaucoup de renouer avec l'enseignement dans ce domaine qui me passionne !

Extrait de "Vivez, déclenchez, partagez! La photo au quotidien"

A suivre!

Les petits +

  • Noël approche : pour réaliser de meilleures photos de cette période-là, voir ici (ou en cliquant sur la photo ci-dessous) le billet d'Anne-Laure, plein de conseils utiles.

Noël selon Anne-Laure

  • Toutes les photos de ce billet sont l'oeuvre d'Anne-Laure et aucune ne peut être utilisée sur quelque support que ce soit sans l'accord de leur auteure.
  • Je suis responsable du choix des photos reproduites ici. J'ai pris le parti de ne retenir ici quasiment que des claires et/ou très colorées. Non que je n'aime pas les photos en noir et blanc ou les atmosphères volontiers étranges de certaines oeuvres d'Anne-Laure, loin s'en faut, mais je ne les trouve pas à leur place ici, "chez moi". Ce parti-pris ampute évidemment l'oeuvre d'Anne-Laure d'une part essentielle j'en ai conscience : pour avoir une image exacte de ce qu'elle fait, allez visiter son site, Au Présent du Subjectif !
  • les livres d'Anne-Laure sont disponibles, entre autres, via mon AStore Amazon.
Print Friendly

Posted in Photographie.


9 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Rosa says

    Merci pour ce beau partage!

    Bises et bon lundi,

    Rosa

  2. La fourmi says

    Très chouette ton reportage Flo !

  3. coriandre-et-cie says

    j’adore ton reportage ! merci

  4. Vanille says

    J’apprécie également le travail photographique d’Anne-Laure. Je recommende ces cours/suivis. Très bien. Après avoir lu son premier livre, je vais sans doute me laisser tenter par le second…

  5. Ûmm Zakou doudou says

    Très belle photo, je suis bluffée !
    Quand on vois la qualité de tes photos, ça motive vraiment à prendre des cours.

  6. Pitch says

    J’ai lu ces 2 livres, je les ais eue a noel, et j’ai vraiment beaucoup aimé sa mannière de traiter la photographie.
    Je recommande vraiment ses livres.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.