Skip to content

Categories:

Une tarte aux pêches fondante et sablée, juste … parfaite!

Cette recette vient d’Amanda Hesser, qui la tient elle-même de sa mère, Judith Hesser. Amanda Hesser, aujourd’hui journaliste/critique gastronomique au New York Times (où elle occupe, si je ne me trompe pas, le poste qui fut longtemps celui de Ruth Reichl, dont j’ai lu les autobiographies avec passion), a écrit un livre, Cooking for Mr. Latte: A Food Lover’s Courtship, With Recipes, il y a quelques années (2003 ou 2004), dans lequel elle raconte de façon charmante comment elle a courtisé celui qui depuis est devenu son époux, et dans lequel elle livre plusieurs recettes tout à fait intéressantes.

Cette recette de tarte aux pêches vient de ce livre et elle est tout simplement… parfaite! Simple (la pâte se fait directement dans le moule de cuisson), bien parfumée (notamment car il y a un peu de sel dans la pâte, ainsi que de l’extrait d’amandes amères), les fruits sont fondants à souhait et la pâte délicatement sablée, j’adore!

La faire ce matin m’a émue, de plus, car dans mon carnet, à la date du 3 août 2004, je l’ai recopiée en indiquant que je l’avais faite pour la 1re fois pour mes grands-parents paternels, avec des abricots, et qu’ils avaient adoré, ma grand-mère me demandant même d’emporter ensuite la part restante et mon grand-père, pourtant pas fana dessert, s’était même resservi… Depuis, il nous a quittés, et je ne vois pas ma grand-mère aussi souvent que je le voudrais, alors j’ai dégusté ma part de tarte, à midi, avec deux invités invisibles à ma table…

Les ingrédients

  • 200g + 2 c. à soupe de farine
  • 1/4 c. à café de sel (A. Hesser en met même 3/4 c. à café; j’ai essayé et je préfère moins salé)
  • 100 g + 1 c. à café de sucre
  • 80 g d’huile (je mets 40g d’huile d’olive pas trop fruitée et 40g d’huile de colza)
  • 2 c. à soupe de lait
  • 1/2 c. à café d’extrait d’amandes amères (j’ai mis 1/2 fève Tonka râpée)
  • 30 g de beurre bien froid (1/2 sel, pour moi, puisque je mets moins de sel dans la pâte et que j’adore le mélange fruits-beurre salé)
  • 4-5 belles pêches bien mûres, dénoyautées et épluchées, coupées en grosses lamelles.

La recette
1. Préchauffer le four à 220°C.
2. Dans le moule de cuisson, verser 200g de farine, le sel et 1 c. à café de sucre. Mélanger avec le bout des doigts.
3. Dans un petit bol, mélanger l’huile, le lait et l’extrait d’amandes amères (ou la fève Tonka râpée).
4. Verser ce mélange liquide au centre de la farine, dans le plat de cuisson, mélanger avec une fourchette, doucement (pour ne pas rayer le plat), juste pour humidifier toute la farine. Ne pas trop mélanger car cela ferait durcir la pâte.
5. Quand, dans le plat, il ne reste plus de farine non humide apparente, étaler la pâte sablée ainsi obtenue avec les doigts, pour en garnir le fond du plat, en remontant un peu sur les bords.
6. Garnir des tranches de pêches épluchées.
7. Dans un petit bol, mélanger les 100g de sucre restants, le beurre bien froid coupé en petits morceaux et les 2 c. à soupe de farine restantes, pour obtenir une pâte à crumble.
8. Saupoudrer ce mélange sur les pêches et enfourner pour 35-45 minutes.
La pâte doit être dorée, les fruits fondus, bouillants.
Servir tiède.

Print Friendly

Posted in Tartes sucrées.


23 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. MC says

    Billet émouvant et superbes photos. Je n’ai pas lu le livre d’Amanda Hesser mais je vais l’emprunter à ma bibli dès mon retour de Californie. Quant à la tarte, mmm, elle me fait envie, mais envie. Une question : est-ce qu’on trouve facilement des pêches bio en France ? Ici, dans le nord-est des USA, c’est très difficile. Une fermière m’a expliqué que c’était essentiellement un problème de moisissures. Par contre, en Californie, pas de problème. Alors si ça se trouve, je ferai la tarte là-bas chez mes enfants, en pensant et à toi et à tous ceux que nous avions coutume de voir autour de notre table…

  2. laurence sap says

    MC, je me permets de te répondre à la place de Florence : on trouve facilement des peches bio dans les magasins bio mais cet été elles sont restées très chères (entre 4 et 6 euros le kilo, je pense) mais le printemps n’a pas été favorable aux fruits d’été, cette année…malheureusement !

  3. marion says

    un dessert rempli d’émotion :) très beau qui plus est et facile, il ne faut rien de plus pour me séduire !
    merci Flo :)

  4. Flo says

    Merci à toutes 3 pour vos super commentaires!
    Tout à fait OK avec ce que tu as répondu à MC, Laurence (merci et, au fait, je ne sais pas comment t’écrire, tu pourras me laisser ton adresse mail à l’occasion, STP?).
    Mais les pêches bio que l’on trouve cette année dans le Biocoop dans lequel je vais régulièrement sont tout simplement merveilleuses, complètement à la hauteur de leur prix élevé. Jane, qui habite à 15 minutes du village le plus ensoleillé de France, dans lequel les pêchers sont légion, a même mangé chez moi une pêche bio meilleure que les juste cueillies en agriculture raisonnée de chez ses amis! Si ça c’est pas un comble…

  5. pompelpot says

    Oh oui! comme elle doit être bonne! Une jolie tarte, ensoleillée et précieuse: un vrai trésor !

  6. Gamelle says

    Ptit pois, Mercotte, et toi aujourd’hui… Toutes plus tentantes les unes que les autres, ces tartes sablée aux pêches! Et des recettes émouvantes pour nourrir notre esprit. Merci Flo.

  7. labas says

    c’est vrai qu’elle a l’air parfaite cette tarte!!
    a bientôt
    pupuce

  8. françoise bouchet says

    En effet c’est trés emouvant et je pense a vous tous , je vais me pencher sur la tarte plein de legumes et chevre et surement refaire des legumes confits !

  9. Mamzelle Gwen says

    Je découvre ton blog grâce à Lavande… et bien je te mets dans ma blogroll, tiens !

  10. Jane says

    Ca, c’est une tarte qui nous plaira à tous, surtout Lio qui est fan des tartes avec que de la croûte et une couche de bons fruits. A tester dès que j’aurais des pêches.
    Tu as trouvé une place dans la « cuisine » pour faire ça? Il n’y a pas de poussière de plâtre dans la recette?
    Jane

  11. Flo says

    Je suis contente que cette tarte vous fasse envie, elle est vraiment SUPER bonne, fruitée à souhait mais croquante un peu quand même.
    Et oui, Jane, j’ai pu la faire même dans ma cuisine en grand chantier, sans poussière de plâtre dans la pâte, c’est ça l’organisation (je ris!!!). Non, sérieusement, grâce à la véranda qui jouxte la cuisine, tout reste possible, je continue même à faire le pain quotidien au levain, pour te dire. Et Pascal retarde au plus le moment de casser le meuble du four. Mais il y va bientôt y avoir une période sans four, arrrgggghhhh. Je vais nous convertir aux nourritures toutes crues;-)) (pas tentante, cette perspective aujourd’hui, car il pleut des TROMBES…).

  12. MC says

    Merci, Laurence et Flo, pour l’info concernant les pêches. Vous avez de la chance quand même parce que vous savez que vous pouvez en trouver, si vous y mettez le prix. Mais là où j’habite, je n’en ai vu qu’une fois. C’était au marché, elles étaient horribles et se vendaient, je crois, 6 dollars la livre (450g). Alors cet été, on s’est un peu brossés, question pêches, maintant que l’on sait qu’aux US, c’est le pire piège à pesticides de tous les fruits et légumes ! L’autre jour j’ai trouvé des brugnons bio (à 80 cents la pièce) qui étaient exquis. Ça nous a un peu consolés de notre disette. Je vous dirai bientôt (je pars mardi) comment sont les pêches cette année en Californie. J’adore aller au marché à San Francisco ou à Berkeley, tout est ravissant et sent délicieusement bon mais les prix sont assez élevés…

  13. Eliz says

    Une belle recette riche en émotions….

  14. La Curieuse says

    Une belle et appétissante tarte remplie d’émotions! Ton billet est à la fois beau et très émouvant.

  15. guylaine says

    Hum, trop appétissante cette tarte ! Je garde précieusement ta recette ! bon week-end !

  16. Easy kitchen says

    le sud des etats unis est la patrie de la tarte aux pêches. je n’y suis pas allée en saison mais parait-il qu’elles sont terribles. j’aime beaucoup celle ci car il ne me semble pas qu’il y ait bcp de pâte.

  17. irisa says

    prendre le temps de faire les choses avec amour , et voilà sans doute pourquoi tes grands parents ont appécié cette tarte
    Moi aussi ! je ne vais pas tarder à la faire à mes grands enfants qui arrivent bientôt !

  18. auntie jo says

    tu me donnes envie de connaitre mieux amanda hesser, et surtout de déguster cette délicieuse tarte! merci

  19. Annellenor says

    Il n’en faut pas plus pour me faire fondre … Superbes photos et superbe tarte !

  20. Véb says

    Bonsoir,
    J’ai le livre cooking for Mr LATTE mais c’est au hasard ‘un clic sur internet que je suis tombée sur ton blog, et cette recette, Tu m’as donné envie de réouvrir ce livre, faire la recette et la publier (en citant bien entendu ma source). On s’est régalé,cette tarte fondante était divine. Je tenais à vous le dire. Bien cordialement

  21. VanessaV says

    Excellente! Adoptée et adaptée aussi à la poire. J’ai pensé à toi en les préparant.
    Je t’embrasse

    • Flo Makanai says

      Oh ça me fait très plaisir de me savoir ainsi dans ta cuisine, partageant ton dessert ou ton en-cas gourmand. Et je suis contente que cette recette, que j’aime beaucoup, te plaise. Je t’embrasse aussi chère Vanessa!

Continuing the Discussion

  1. TARTE AUX PECHES FONDANTES D’AMANDA HESSER & MON SORBET AUX ABRICOTS A LA FEVE TONKA AVEC ET SANS SORBETIERE | Recettes de Leyre et d'ailleurs linked to this post on 24 septembre 2011

    [...] il y a quelques jours où au hasard d’un clic, je suis tombée sur la recette traduite ici, et sous le charme du récit d’introduction de la recette et surtout sa chute que [...]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.