Je publie depuis quelques jours des billets sur le levain de riz complet et le pain que je réalise avec ce levain.

Ces billets intéressent plusieurs d’entre vous, qui ont envie de tenter l’expérience.

Je me dois donc de préciser aujourd’hui qu’hier, j’ai fait une expérience plutôt peu concluante avec ce levain de riz… Pour être plus précise, j’aime les pains que j’ai faits hier mais … la moitié de ma famille (mari et fille aînée) n’a pas aimé DU TOUT….

Explication : trop friables (je n’avais pas mis de levure, ni réfrigéré la pâte, et une partie de la farine était en fait de la semoule de riz, peut-être que ceci explique un peu cela?) et, surtout, un peu amers

J’ai ajouté un complément d’info à la fin du billet sur le levain de riz (clic ici pour le lire).

Peut-être aussi que mari et fille aînée (c’est exigeant, ces petites bêtes... :))) venant de se régaler 3 jours durant d’une belle miche de pain au levain 1/3 blé T65, 1/3 blé T80 et 1/3 seigle, moelleuse et élastique à souhait, truffée de gluten, a accueilli plus défavorablement ces petits pains plus inhabituels? Il faut dire que cette miche, que j’ai réalisée selon ma formule 1.2.3, était franchement idéale pour nos petits-déj, d’autant qu’on a ces temps-ci un beurre salé à la motte de notre fromager qui est à tomber…

Revenons à nos pains sans gluten d’hier. Et finissons-en sur une note positive: ils sont très moelleux et leur texture m’évoque irrésistiblement celles de certains pains allemands ou hollandais de seigle concassé, pains que j’adore (mais que marito mio et big fifille n’aiment pas, justement).

Merci pour votre bienveillance et poursuivez vos essais, pour qu’ensemble on arrive à du bon pain à tous les coups…

Print Friendly, PDF & Email