Légumineuses

Compotée de pois chiches, tomates et chorizo

Il n’y a pas que Marion ou Tifenn que Nigel Slater inspire…

Hier soir, au prétexte d’utiliser des dés de chorizo qui restaient, souvenir d’été landais, dans le congélateur, j’ai préparé, mode “cuisine de placards” version très inspirée par cette recette, une sorte de ragoût-compotée de pois chiches, tomates et chorizo. Mmmmm, quel régal par ce temps froid, gris, pluvieux, maussade et j’en passe…

Les ingrédients

Pas de proportions exactes, juste un ordre d’idée :

  • 1 gros bocal de pois chiches, qu’on égoutte et qu’on rince bien
  • 1 grosse boîte de tomates entières, de la meilleure qualité possible, jus compris
  • 1 c. à soupe, voire 2 ou 3, je ne sais plus, de concentré de tomates bien savoureux
  • “pas mal” (200g?) de chorizo -pas trop gras- coupé en petits dés
  • thym, laurier
  • vinaigre celtique Roellinger (ou, plus facile à trouver, balsamique) : 2-3 c. à soupe
  • poivre et sel
  • 1 c. à café de sucre (le mien est vanillé parce que son pot est toujours habité d’une gousse de vanille, mais ça ne change rien. Enfin, je crois!)

La recette

  1. Placer tous les ingrédients dans un faitout à fond épais.
  2. Porter à ébullition puis couvrir et laisser mijoter tranquillement, en remuant souvent pour que ça n’attache pas, jusqu’à obtention d’une compotée bien réduite.
  3. Laisser refroidir.

Cette compotée se conserver très bien au réfrigérateur. Il n’y a plus qu’à la réchauffer et servir.

Print Friendly, PDF & Email

16 commentaires

  1. Chorizo j’ai! Pois chiches j’ai! Me manque que le concentré de tomates que je vais m’empresser d’acheter… C’est exactement le genre de recette dont j’ai envie en ce moment! 🙂

  2. Hum ! ça a l’air bon cette affaire !
    En tous cas, la photo est très jolie ! Esthétique et bien composée.
    Par contre, je vois que tu as jugé utile de rajouter un peu de flou photoshopien… Faudra qu’on étudie les paramètres du vrai flou que tu ne sois plus obligée de bidouiller !! 😉

    Bonne journée !

  3. Je vois que cette compotée savoureuse ravit vos papilles virtuelles, chouette !

    Anne-Laure, que tu trouves ma photo jolie et bien composée m’enchante, tu imagines bien! Quant au flou photoshopien, il est en fait picasaïen (non mais quels adjectifs modernes!!), mais ça revient au même, et il a pour fonction de camoufler une traînée de sauce tomate qui n’était pas très esthétique… mais chut, je n’ai rien dit!

  4. Décidemment, on le retrouve partout ce vinaigre celtique ;-p
    Ah Nigel, je l’aurais bien épousé, mais d’après Marion, c’est pas possible 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *