15 minutes pour moi Instants du quotidien

Ikigai

J’ai rencontré la notion, japonaise, d’ikigai récemment, dans un billet de Clotilde Dusoulier, invitée de Dianne Jacob (deux femmes que je trouve inspirantes, de façon générale).

Elle m’a intéressée, j’ai cherché à en savoir un peu plus, et j’ai reproduit hier avec des couleurs, et en français, un modèle type (imparfait mais qui est un début) qui devrait me permettre d’identifier mon propre ikigai.

Ikigai, modèle en français

La notion viendrait de iki, la vie, et kai, la réalisation de ce qu’on attend et espère. (source)

On peut l’entendre de deux façons, simultanées :

  • ce qui fait que notre vie vaut la peine d’être vécue
  • le sentiment que notre vie vaut la peine d’être vécue

Gordon Mathews a consacré un livre à l’Ikigai en 1996 (source) pour tenter d’identifier ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue, et comment les Japonais et les Américains make sense of their worlds, donnent et créent du sens à leurs mondes, ou univers.

Il précise que notre ikigai n’est pas statique, que nos réponses d’aujourd’hui ne sont pas définitives.

Notre ikigai is essentially insecure, fondamentalement impermanent :

It is not the end but the very beginning of the pursuit of a life worth living.”

Ce n’est que le point de départ d’une vie qui vaut la peine d’être vécue.

Tout à l’heure, je vais redessiner le modèle ci-dessus, en remplaçant les mots de chaque espace par ce qui me correspond.

Le point de départ de mon sentiment de vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue.

Je vous souhaite une bonne journée, à demain.

Print Friendly, PDF & Email

4 commentaires

  1. Ikigai… Je travaille justement sur ce concept Flo. Pas facile, n’est-ce pas, mais moi je le trouve tellement enthousiasmant !
    Je t’avoue que ça fait quelques semaines et que je ne suis pas encore satisfaite. J’ai encore des blancs, des choses qui m’échappent. Mais c’est passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *