Skip to content

Categories:

Le mystère de la disparition des abeilles

butineuse-mok

Le documentaire « Le mystère de la disparition des abeilles », annoncé comme un « thriller à échelle mondiale » sera diffusé sur Arte ce mardi, 18 mai 2010, à 20h35. Je regarderai, et vous?

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Le bio en question.


32 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Mlle Pigut says

    Je vais rater le début, mais j’ai prévu de le voir absolument. Super idée de faire passer l’information!

  2. Catherine (33) says

    Merci pour le rappel. C’est à noter avec un post-it géant sur le frigo et à scotcher sur l’écran de la télé!
    Nous habitons la campagne et depuis quelques années tous les ans aux premières températures clémentes ( théoriquement en ce moment sauf que là les saints de glace nous jouent les prolongations et qu’il y en a un peu marre mais bref…) nous avons des abeilles avec un comportement plutôt déboussolé qui arrivent dans la maison…J’en ai parlé à un apiculteur qui ne comprend pas bien non plus. Elles semblent perdues et très faibles. C’est assez inquiétant!J’ai peur que l’émission ne fasse qu’aggraver ma perception bien pessimiste de la situation…J’espère trouver l’étincelle d’un petit bout de début d’espoir malgré tout! A suivre…
    Catherine

  3. La fourmi des Caraïbes says

    Ben tu sais, en Martinique, elles ont presque disparue, et l’autre jour, j’ai lu dans un journal de jardinage local qu’il fallait poléniser les courgettes à la main ! Voilà pourquoi les miennes ne donnent jamais rien ! Pffff !
    Flippant, hein !

  4. Marion says

    Merci pour l’info, c’est noté!

  5. Pauline says

    C’est noté, merci. A voir également : le DVD « Le Titanic apicole ».
    C’est effrayant.

    • Flo Makanai says

      Merci Pauline, je ne l’ai pas vu.

      • Pauline says

        Surtout pour voir plus en détail la détresse des abeilles américaines, transportées d’état en état, des milliers de kilomètres, jamais de repos, à butiner la même chose pendant des semaines puis hop, la prochaine culture attend… Comment on peut faire cela à d’autres êtres vivants ???

  6. Isabelle says

    Moi aussi je le regarderai, c’est essentiel que les citoyens au sens large prennent conscience de ce drame afin de faire pression sur les « politiques » !

  7. Véro (dietimiam) says

    Oh que oui, je regarderai ! Même si j’ai déjà pas mal potassé sur le sujet, le style Arte me donne envie de voir comment le problème va être abordé.
    Très bonne idée d’avoir relayé l’info 🙂

  8. Laurence says

    oui, moi aussi, il fera écho à celui que j’ai vu dernièrement sur zone interdite (où ils parlaient également des allergies vous vous rappelez, je vous l’avais mentionné ?)ç& m’avait fait un peu peur d’ailleurs..mais c’est bien, plus il y a d’émissions de ce genre, plus la prise de conscience sera forte…
    bonne semaine

    • Flo Makanai says

      Bien sûr que je me souviens de ce reportage dont vous m’aviez parlé. Espérons qu’Arte rassemblera ce soir la même audience que M6!

  9. Nadine says

    oui, oui, nous allons regarder! d’autant plus que nous venons de démarrer dans l’apiculture., c’est le premier printemps que nous allons passer avec nos abeilles…. c’est un peuple remarquable d’intelligence, si utile, fascinant et beau; il faut le préserver !

  10. ln says

    j’envoie mes filles au lit tôt demain pour ne pas louper cette émission !

    ce soir c’était  » du poison dans l’eau du robinet » alarmant aussi ….

    il va falloir agir rapidement si on veut pas compromettre gravement la vie de nos enfants….

    • Flo Makanai says

      Même en agissant rapidement, je crains qu’on ne soit pas assez nombreux mobilisés pour changer grand chose… Dur de rester optimiste, parfois…

      • isabelle says

        Oui moi aussi j’ai vu le reportage sur l’eau hier soir, difficile de rester optimiste en effet, les autorités ne disent que ce qu’elles veulent, on est loin d’une politique visant le bien-être de la population…. !

  11. Séverine (34) says

    Tout a fait je vais y penser , comme toi Flo j’ai du mal à garder mon optimisme.
    J’ai vu ce reportage des abeilles sur les toits de New York très intéressant.
    Bonne journée ;o)

  12. Pixie says

    Merci beaucoup pour cette info.
    Entre l’eau hier (je ne regarde plus mon verre de la même manière), les abeilles aujourd’hui, et aussi les essais de culture de vignes OGM qui viennent d’être autorisées, je trouve ça très démoralisant.
    Je vais pleurer sur les abeilles ce soir. (Il parait qu’elles se portent mieux dans les villes polluées que dans les coins où il y a de l’agriculture intensive, elles ne supportent pas les pesticides).

    • Flo Makanai says

      Il paraît aussi qu’elles se portent mieux en ville comme Paris parce que la biodiversité y est bien plus réelle que dans les campagnes où les monocultures règnent… 🙁
      Le monde à l’envers!

  13. Mlle Pigut says

    @ Pixie, non il ne faut pas pleurer, mais garder espoir, même si c’est dur!

  14. Séverine (34) says

    Eh bien après avoir vu ce documentaire, je suis sciée !
    Mais en fait pas tant que ça puisqu’un jour ou l’autre, malheureusement, il fallait bien qu’il y ai des répercussions.
    Je ne sais pas trop quoi penser de la « création » de leurs « nouvelles » abeilles …
    Oui j’ai vu qu’à paris elles faisaient du bon miel.
    Le monde à l’envers…
    Bonne journée :o)

    • Flo Makanai says

      Je suis sciée aussi, surtout par l’exploitation qui est faite de ces pauvres bêtes en Californie…
      Envie furieuse de boycotter toute amande qui viendrait de là-bas, mais je sais bien que ça ou rien…
      Je suis contente d’avoir entendu cet apiculteur écossais épatant et ce scientifique de Stanford, spécialiste de la co-évolution, tellement sensé.
      Où allons-nous, ceci dit : ??? 🙁
      Bonne journée, malgré tout!!!

      • isabelle says

        Je n’ai pu regarder qu’à partir du passage où ils montraient les abeilles en Californie, c’est monstrueux ! Encore une preuve s’il en était besoin que l’homme est devenu fou !
        J’ai eu la même réaction que toi – envie furieuse de m’abstenir d’acheter des amandes qui viennent de là-bas… Je vais regarder le début de l’émission que j’ai manqué sur Arte +7 sur Internet…

        • Pauline says

          Les biocoops font le max pour s’approvisionner en Europe, non ? J’ai regardé sur les amandes que j’ai et ils disent « petits producteurs blablabla » mais c’est vrai que ce n’est pas précisé. Même sans l’histoire des abeilles, je préfère ne pas acheter des produits venus de si loin.

          • Flo Makanai says

            Les Biocoops sont attentives à la provenance, certaines marques distribuées en GMS aussi, comme Bjorg, mais ce n’est pas forcément le cas de tous les magasins bio (ça ne l’est que modérément de Naturé’O, grande surface bio très pratique et souvent compétitive) et il faut alors bien lire les étiquettes…
            (de toute façon, les amandes californiennes, pour ne parler que d’elles, ne sont pas les meilleures, loin s’en faut!).

  15. Nadine says

    C’est écoeurant…. nous sommes vraiment gouvernés par les lobbys financiers, car derrière tout cela, c’est bel et bien le pouvoir de l’argent qui est en cause!
    Pauvres abeilles….j’en aurais presque pleuré!
    Et bientôt des abeilles génétiquement modifiées??? quel progrès!!
    Je ne sais pas où nous allons, mais en tout cas, nous y allons tout droit!! :-((
    Bonne journée !

  16. Tiuscha says

    Raté, il est rediffusé tu crois ?

    • isabelle says

      on peut revoir l’émission pendant 7 jours sur Internet sur Arte +7

  17. Pauline says

    Et pour les noctambules, autre rediffusion le mercredi 9 juin, à 01h20.

  18. cox says

    Hello,

    Tous ceux qui ont un jardin peuvent contribuer à le rendre accueillant pour les abeilles ( ce qui est en plus particulièrement bénéfique pour la pollinisation du potager et du verger!)

    Voici un article qui en parle!
    http://www.lepotiblog.fr/attirer-abeilles-jardin/



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.