Gâteaux Sans gluten

Gâteau à l’orange confite et à l’eau de fleur d’oranger, sans gluten, pour célébrer l’automne

cake-sans-gluten-orange-amande

Très fortement inspiré dans son mode de réalisation comme sa composition par le joli marbré au curcuma parfumé à l’orange du nouveau livre de Valérie Cupillard (Bio, Bon, Gourmand), dont j’ai écrit tout le bien que j’en pensais hier dans ce billet, ce cake moelleux et parfumé nous a régalés.

Il convient tout particulièrement bien pour le petit-déjeuner quand il fait encore nuit, ou un thé de 5h, pluie qui tambourine sur les vitres. Et il est tout simple à réaliser, par des grands ou des petits, est encore meilleur au bout de 2 jours, et (j’aime ce détail qui n’en est pas un quand on a une famille nombreuse et toujours trop de vaisselle à laver!) il se fait en un seul bol (à la différence du marbré de Valérie Cupillard qui nécessite deux bols).

Je vous livre ma version de ce gâteau d’inspiration Bio, Bon, Gourmand en fin de billet, mais auparavant, ça vous dirait de me suivre pour un petit tour de mon jardin en ce début d’automne, jardin tout coloré par les bonsaï de mon mari?

flo

erable2

jardin-automnal

erable4

jardin-automnal2

rosee

jardin-automnal3

rose-fanee-rosee-2

pinces-sous-la-pluie

pommier

rose-fanee-ouverte2

Retour au chaud, il est temps de sortir un bol et de préparer un gâteau tout moelleux, sans gluten ni lait, à l’orange confite 🙂

Les ingrédients:

  • 3/4 c. à café d’huile végétale neutre (pour le moule; j’utilise de l’huile de pépins de raisins)
  • 80g de margarine végétale bio non hydrogénée (j’utilise Cuisine-Pâtisserie Bio de Vitaquell, elle n’a pas trop de goût. j’ai eu du mal à la trouver, après plusieurs essais de margarines végétales bio avec des saveurs très prononcées de tournesol ou de colza, saveurs que je déteste avec du sucré).
  • 60g de sucre de canne blond
  • 30g de sucre de canne complet
  • 60g de poudre d’amandes blanches (préparée de préférence soi-même, c’est vrai que c’est très sensiblement meilleur, à tous points de vue)
  • 3 oeufs
  • 60g d’écorce d’orange confite coupée en petits dés
  • 1 bouchon d’eau de fleur d’oranger
  • 120g de farine de riz complet + quelques pincées pour le moule
  • 1 c. à café de poudre à lever maison, sans gluten

La recette:

  1. Verser 3/4 c. à café d’huile neutre dans un moule à cake de petite taille, ajouter 2-3 pincées de farine de riz et étaler le tout (huile+farine) pour bien chemiser le fond et les bords du moule. On peut aussi chemiser le moule de papier cuisson mais j’aime que l’extérieur de mes gâteaux soit bien saisi, je lui trouve plus de croquant et de saveur que lorsque je cuis un gâteau dans du papier. Et avec ce mélange huile+farine (que j’emploie aussi lorsque je fais cuire mes pains en cocotte), démoulage garanti.
  2. Dans un bol de taille moyenne, mélanger la margarine (à temp ambiante, pour qu’elle soit bien molle) avec les sucres.
  3. Ajouter la poudre d’amandes puis les oeufs, un à un.
  4. Ajouter l’écorce confite et l’eau de fleur d’oranger, puis, ensemble, la farine et la poudre à lever.
  5. Mélanger et verser dans le moule préparé.
  6. Faire cuire à 210°C, th. 7, pendant 40-50 minutes (une pointe de couteau doit ressortir sèche).

Ce gâteau est vraiment meilleur le lendemain ou le surlendemain, plus parfumé et plus moelleux, cela vaut la peine d’attendre un peu avant de le manger.

Print Friendly, PDF & Email

25 commentaires

  1. Tes photos sont tout simplement magnifiques ! Merci pour ce cadeau !
    Quant au cake, je vais l’essayer très vite car tout ce qui contient de l’eau de fleur d’oranger me fait littéralement craquer ! J’adore ce parfum !
    J’en profite pour dire tout le bien que je pense et que me procure ton blog. j’y ai déjà trouvé plein de choses qui me conviennent, alors un grand merci de partager tout ça avec nous.
    Marie

  2. Splendides les photos!!! J’ai presque envie que la pluie commence à tomber ici (ils annoncent beau et chaud toute la semaine). Je vais tester le cake.

  3. Superbes photos ! Mais que sont ces baies jaunes et rouges qui ressembles à des cerises ? On jurerait des cerises mais c’est pas trop la saison !!!

  4. Entièrement d’accord sur les amandes moulues fraichement par nos soins. C’est incomparable. Si on a le temps l’idéal et même d’acheter les amandes complètes, de les émonder puis de les moudre. Je suppose que c’est ce que tu fais 😉

    Ton jardin est superbe !

    1. Oui Véro, grâce à Laurence Sap (voir son comm un peu plus bas), qui a plein de bonnes idées et m’a convaincue!
      Merci pour le jardin, c’est vrai qu’on l’aime bien (même si on peine à l’entretenir, le pauvre, trop à faire!). On est assez loin de tout, mais si on devait quitter ce coin-là, ça se ferait le coeur gros!

  5. je suis contente que tu en sois venue à faire ta poudre d’amande toi-même ! (je ne les monde plus, ça donne de la couleur aux gâteaux !), j’aime beaucoup la photo des pinces à linge !
    bises

    1. Contente de te lire Laurence, et j’espère que tout va bien de ton côté.
      Tu sais que c’est grâce à toi que j’en suis venue à la poudre maison, et la mention de cela dans le billet était un petit clin d’oeil juste pour toi!
      J’aime bien monder les amandes quand je veux juste le moelleux en plus dans mes préparations, et sinon je garde la peau pour un côté plus brut, plus frangipane. Mais dans le gâteau du billet, mondé, c’est mieux, plus élégant!
      Bises!

  6. Tes photos sont très belles. J’adore les bonsaï, malheureusement n’ayant pas du tout la ‘main verte’, je n’arrive pas du tout à les garder très longtemps, d’ailleurs très peu de plantes arrivent à survivre à la maison avec moi, je ne te parle même pas du jardin :((, du coup j’ai laissé ce lieu à mon mari qui s’en occupe très bien lorsqu’il en a envie, et je préfère jouer à l’inspectrice des travaux finis :))

    Bonnes vacances!

  7. Mmmh, ce gâteau me fait très très envie !
    Super surprise le livre, j’ai hâte de le recevoir et de tester les recettes, je te raconterai :>)
    biz !

  8. C’est un joli gâteau qui doit se laisser manger tranquillement, bien au chaud à la maison 🙂 Le nouveau livre de Valérie Cupillard a l’air super, je sais quoi demander pour mon anniversaire!

  9. Enfin quelqu’un qui nous fait aimer la pluie… Déguster tout à la fois le gâteau à l’orange confite et les photos sereines de Makanaï, en écoutant la pluie faire des claquettes… Le bonheur.

  10. Bonjour Flo,
    Je projette d’acheter un app. photo Reflex. Peux-tu me donner le nom du tien ? En tout cas tes photos sont belles et tu as l’air de t’amuser !
    Merci,
    Claire

  11. bonjour
    comment remplacer les oeufs dans cette délicieuse recette ?
    concernant la matière grasse apportée par l’huile, par quoi peut-on la substituer afin de réduire au maximum les calories ?
    une fidèle lectrice de votre blog

    1. Bonjour Alexandra
      1 c. à soupe de graines de lin blond moulues + 3 c. à soupe d’eau bien chaude, on mélange, on attend que ça devienne un peu comme une gelée “molle” (5 minutes environ), on remélange et ça remplace 1 oeuf.
      Il existe aussi des substituts, moins “santé”, en magasin bio, qui sont essentiellement des fécules, qui fonctionnent aussi (mais sans la saveur ajoutée).

      Pour la matière grasse, elle peut être remplacée en partie par de la purée de fruits (sans sucre). Ou 1/2 purée d’oléagineux/1/2 huile.
      Mais pourquoi la diminuer ? Parce que c’est pas bien grave les calories quand on mange principalement des fruits, des légumes, de la volaille maigre. Pour ma part, je fais attention au sucre dans les desserts (je n’aime pas trop, en fait, et c’est franchement un produit à limiter) mais une bonne graisse, pourquoi pas!
      A bientôt (merci pour votre fidélité 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *