Skip to content

Categories:

Faire sa propre poudre à lever

sans sucresans sojasans oeufsans laitsans gluten
Poudre à lever maison - Levure chimique maisonpoudre+levante+maison3
Il y a quelques jours, j’ouvrais la petite boite dans laquelle je conserve mes sachets de poudre à lever, pour n’y trouver qu’un seul sachet, quasi périmé, de levure chimique « alsacienne ».

Au dos du sachet rose, figurait la liste des ingrédients:

Pyrophosphate de sodium
Bicarbonate de sodium
Farine de froment

Curieuse, j’ai fait quelques recherches sur Internet pour en savoir plus sur les inconvénients santé de ces ingrédients, et j’ai trouvé ce billet vers un billet très intéressant sur les poudres à lever, bio ou pas, avec phosphates ou sans, plus une recette pour faire sa poudre à lever soi-même.

La recette est la même que celle qu’a publié il y a quelques jours David Lebovitz, ici:

Aussitôt trouvée, aussitôt testée, puisque j’avais tous les ingrédients à la maison.

Eh bien ça marche super bien, ça ne donne aucun mauvais goût aux gâteaux, et je suis donc ravie. Je vais pouvoir doser à ma guise, et finie la mauvaise surprise de vouloir préparer un dessert ou un cake et de ne plus avoir de poudre à lever digne de ce nom en réserve…

L’essayer, c’est l’adopter !

Faire sa propre poudre à lever, sans gluten ni aluminium
 
Temps de preparation
Temps total
 
La recette est, en français, celle que partage l'Américain David Lebovitz, qui vit en France depuis des années. Je vous recommande au passage son blog éponyme, dont le sous-titre est Living The Sweet Life in Paris, jeu de mots entre la douce vie, ou dolce vita, et les sweets, ou desserts, sur lesquels il est plus que calé.
Auteur:
Type de recette: Aide culinaire
Ingredients
  • 2 volumes de crème de tartre (en vente par ex. chez G. Detou pour les parisiennes)
  • 1 volume de bicarbonate de sodium
  • 1 volume d'amidon (de maïs ou autre amidon ou fécule sans gluten)
Instructions
  1. Mélanger ces volumes intimement dans un récipient, doucement car cela a tendance à voler en tous sens.
  2. Verser le mélange dans un récipient, opaque de préférence, qui possède un bouchon bien hermétique.
  3. Fermer hermétiquement.

 

Print Friendly

Posted in Aides culinaires, Sans gluten.

Tagged with , .


65 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. barbichounette says

    Super !!!
    Merci pour cette recette !!!
    Bizzzzzzzzzz
    Barbichounette

  2. Jane says

    En discutant avec mon p!re ce soir je lui ai fait la liste des choses qu’ils doivent m’apporter quand ils viennent cet automne. Il ne faut pas que j’oublie la crême de tartre! Il m’en reste mais elle est veille. Sinon, moi aussi j’ai tout ce qu’il faut. Mais j’aime beaucoup le baking powder américain. Est-il mauvais???? Je vais courrir regarder sur la boîte!

  3. senga says

    Coucou Flo
    Je m’étais promis de faire un grand tour sur ton blog, pour rattraper le retard et surtout pour tout tout tout voir… Quel bon moment je viens de passer… Je te mets dans ma blogline pour ne plus rater tout ça… J’ai peu de temps mais je m’améliore ! Ravie des recettes de pain et conseils vraiment judicieux. Ravie aussi des desserts qui sentent l’authentique et des recettes japonisantes… Je pense qu’il va falloir que j’achète le livre de Beena… aussi ! Bises Agnès

  4. garance says

    ça c’est encore une de ces recettes que je vais bcp apprécié vu que je viens d’apprendre que le Gluten pour moi c’est fini (ainsi que la lactose) bref il va falloir que je trouve de la crême de tartre apres je fonce …
    merci cette excellente recette
    garance

  5. Ester says

    Pour nombre de petits gâteaux simples (muffins, chiffon cakes) je suis passée depuis longtemps au tout simple bicarbonate de soude, ça marche très bien et il n’y a en effet pas d’arrière goût si on a un ingrédient un peu acide dans la préparation (ce qui est presque toujours le cas chez nous, entre l’ajout de fruits avec leur peau ou l’utilisation de lait ribot). Mais je ne désespère pas de partir à la recherche de crème de tartre bio, si ça existe, pour pouvoir essayer ton mélange !

  6. Flo Makanai says

    Ester, oui le bicarbonate de soude est bien aussi mais je trouve que si l’on en met trop (et c’est vite fait), le dessert prend un goût un peu métallique vraiment affreux. Par sécurité, je préfère donc la poudre à lever. Mais si on ajoute toujours un élément acide comme tu le fais, peut-être que cela équilibre automatiquement le goût?
    Senga, oui il faut que tu achètes le livre de Beena ;-)
    Garance, dur dur d’arrêter gluten et lactose, dis donc… mais cela va stimuler ton imagination!

  7. les chéchés says

    je trouve toujours magique de se rendre compte que tout ce que l’on utilise si courrament peut être fait avec nos petites mains… avec, en plus, la conscience de ce que l’on met dedans… merci, il va falloir se mettre en quête de ces ingrédients… crème de tartre? j’irais jusqu’à paris s’il le faut…

  8. mes oignons says

    Ignorante que j’étais, merci de m’éclairer sur cette chose qu’on utilise innocemment. De plus l’idée du home made me plait beaucoup.

  9. Gracianne says

    Quand je pense que je n’ai jamais regarde la composition de la levure chimique – je ne vais plus oser l’utiliser maintenant.

  10. odile says

    Bonjour, et merci Flo pour tes innombrables conseils éclairés. Grâce à toi me voilà (une adepte de +)avec un pot de levain bien vivant dans ma cuisine et du pain savoureux quand je veux et comme je veux. La boulange et la cuisine en général, j’adooooooore.
    Cependant une question me trotte dans la tête, et toi tu vas pouvoir y répondre : « est-ce que tu peux systématiquement remplacer la levure sèche indiquée dans les recettes par un volume de levain liquide ? ou un mélange levain-levure pour une pâte plus aérée ? et dans quelle proportion ?  »
    merci d’avance pour tes indications
    à bientôt
    od

    • Flo Makanai says

      Coucou Odile. Je te réponds par mail. Je compte bien faire un article sur la levure dès que possible. Faut juste que je trouve le temps…!

  11. Nathalie says

    bonjour, merci pour cette recette de poudre à lever je n’ai pas tous les ingrédients mais est-il possible de remplacer l’amidon de maïs par de l’arrow root ????

    merci !!!

    • Flo Makanai says

      Bonsoir Nathalie,
      la présence d’amidon dans une poudre à lever permet d’empêcher la formation de grumeau dans la poudre + d’éviter que le bic de soude ne réagisse trop vite.
      A priori, pourquoi pas de l’arrow root…?
      Récemment, j’utilise de la fécule de pommes de terre sans aucun problème.

      (La crème de tartre, quant à elle, est un acide qui en réaction avec le bic de soude dès une température assez basse génère du Co2.)

  12. VirginieLoubier says

    Bonjour, merci beaucoup pour votre blog. Grâce à vous, je me suis lancée dans la fabrication du levain. Il a 7 mois maintenant et nous régale tous les jours. Concernant la levure, pourriez-vous dire si l’amidon de maïs est équivalent à de la maïzena ? Sinon, j’ai de la fécule de pomme de terre, est-ce mieux ?
    Merci beaucoup d’avance.

    • Flo Makanai says

      Bonjour Virginie, et merci.
      Maïzena est une marque déposée d’amidon de maïs, donc les deux sont une seule et même chose (sauf si d’autres ingrédients s’ajoutent au maïs dans la Maïzena, je ne sais pas, j’utilise de l’amidon de maïs bio).
      La fécule de pommes de terre fonctionne parfaitement pour cette levure, c’est ce que je fais depuis quelques semaines sans aucun problème.
      A bientôt.

  13. bénédicte says

    Ca y est j’ai mon pot de poudre à lever depuis hier soir. Mais un peu de mal pour trouver la crème de tartre. Merci mon pharmacien qui a été compréhensif et m’en a trouvé rapidement. Et le 3ème ingrédient est de l’arrow root. J’en avais dans le placard. Merci merci de cette idée de fabriquer la poudre à lever.
    Maintenant un sachet de levure chimique se remplace t-il par le même poids de poudre à lever ou faut-il en mettre plus, ou moins?
    Ce soir je dois cuisiner quelque chose qui gonfle…

  14. karine k says

    super ce site , je l’adore et le consulte très souvent, je fais mon pain au levain depuis 3 mois maintenant et je ne mange plus que mon pain chéri!!
    je suis à la recherche de tartrate , crème de tartre , mon pharmacien ne peut rien pour moi et je ne trouve pas cet ingrédient .
    ou puis je le trouver à Paris ?? et sur Lyon ????
    merci bcp et à bientot

    karine

    • Flo Makanai says

      Merci Karine!
      J’achète ma crème de tarte chez G. Detou à Paris. Ailleurs, je ne sais pas…

      • karine k says

        merci pour l’adresse, je vais envoyer un messager m’en chercher
        je vous envoie des nouvelles dès que j’ai testé  » ma poudre à lever maison »
        à très vite
        karine

  15. Clarisse says

    Bonjour,
    J’ai une trè bonne recette de pain d’épice où ils mettent un sachet de levure chimique + une cc de bicarbonate.
    Si je mets un sachet de poudre à lever bio (en attendant de la fabriquer moi-même), avec le cc de bicarbonate est-ce que cela fera double emploi? Dans ce cas ne vaut-il pas mieux mettre carrément 2 sachets de poudre à lever bio?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Clarisse

    • Flo Makanai says

      Non poudre à lever et bicarbonate ne font pas double emploi : la première est composée de la seconde, certes, mais pas que, parce qu’elle est neutre alors que la seconde est basique/alcaline. Dans la poudre, on trouve donc aussi un agent acide et un agent neutre/stabilisant (souvent une fécule), et le tout prend effet quand on ajoute du liquide. Si on n’utilise que du bicarbonate de soude, le résultat est, à mon avis… infect! Le bic de soude sale les aliments + leur donne un goût vite amer et comme métallique en bouche. Pouah si on en met trop… ou alors il faut vraiment bien équilibrer avec un acide comme du jus de citron ou du vinaigre de cidre, et ce n’est pas toujours concluant dans mon expérience.

      Toutefois, oui il est possible de mettre 2 sachets de poudre à lever bio, dans la mesure où dans un sachet il y a environ 10g de poudre, dont environ 5g de bic de soude, soit… 1 cc! Mais c’est peu économique.

  16. Anne-Liesse says

    Pour le moment, les pharmacies et les magasins bio où j’ai demandé de la crème de tartre m’ont regardée comme si j’étais une OVNI !… Je ne désespère pas d’en trouver chez Detou, qui a ouvert il y a quelques mois à Lyon aussi : encore me faut-il trouver le temps d’y aller…

  17. Anne says

    Premier essai hier de poudre à lever maison : j’en suis très satisfaite.
    Poudre utilisée avec un surplus de levain pour faire des scones au levain : recette toute simple pour un résultat très bon !
    Merci

  18. NIKI says

    Bonjour,

    Merci Flo pour tes billets avec tous ces commentaires si intéressants. Je suis toujours curieuse et ravie lorsque je reçois un de tes mails.Tes trucs et astuces sont supers.
    Merci aussi pour ta disponibilité.
    Bonne semaine.
    BizzzzzzNIKI.

  19. nicolas says

    Vous parlez de faire des recherches sur Internet pour en savoir plus sur les inconvénients santé d’un tel ingrédient (poudre à lever).

    J’ai recherché des informations sur votre premier ingrédient : crème de tartre.
    Voici ce que j’ai trouvé et ça ne me donne pas envie d’en faire moi-même (plomb, mercure, arsenic) :

    Caractéristiques chimiques (crème de tartre commercial, E336)
    Pureté 98 % au minimum sur extrait sec
    Humidité : après dessication à 105°C pendant 4 heures 1 % au maximum
    Chlorures 500 ppm au maximum
    Oxalates (après dessication) 100 ppm au maximum
    Sulfates 50 ppm au maximum
    Métaux lourds 10 ppm au maximum
    Fer 10 ppm au maximum
    Plomb 5 ppm au maximum
    Mercure 1 ppm au maximum
    Arsenic 3 ppm au maximum
    Baryum Absence
    pH (solution aqueuse à 1%) 3 à 4

    Bonne semaine
    Bizzzzzzzzz ;)

  20. flo makanai says

    Ouille, en effet, en tout cas à première lecture! Merci pour l’info.

    Mais ppm = part par million, n’est-ce pas, et quels sont les taux tolérés pour les métaux cités, et surtout, quels sont ceux des ingrédients des levures chimiques sans gluten que l’on trouve dans le commerce?

    J’aimerais bien avoir le lien vers le site sur lequel vous avez trouvé ces infos, pour aller voir la teneur pour le bicarbonate de soude, par ex.

  21. boljo says

    Je viens de rater mes scones (pas levés) mais je me console en ayant trouvé cette recette de poudre à lever à maison. La crème de tartre étant en vente dans toutes les petites épiceries de l’ïle, je teste cela dès que possible pour une nouvelle fournée de scones.

  22. sandra says

    Attention, certains sont allergiques à la farine de maïs. Il n’est pas vrai qu’une personne atteinte de la maladie de coeliaque puisse nécessairement manger du maïs. Vous pouvez regarder dans le coin de l’Europe, le maïs n’est pas toléré pour le sans gluten. Il y a juste ici qu’on le tolère. On peut remplacer l’amidon de maïs par de la fécule de pomme de terre.

    Il y a différent niveau et certains ne tolère même pas le soya.
    Disons que dans mon entourage, j’ai plusieurs exemples très concret.

    • Flo Makanai says

      Sandra

      Bien sûr qu’une personne coeliaque peut être allergique à plusieurs autres aliments qui ne contiennent pas de gluten, comme tout le monde!!

      Cependant, il est scientifiquement établi aujourd’hui que la maladie coeliaque en elle-même n’est liée qu’aux blés (de toutes sortes) au seigle et à l’orge.

      Et inversement que le maïs ne contient pas les prolamines impliquées dans la réaction auto-immune des coeliaques.

      Donc, je maintiens : le maïs est labellisé « sans gluten » à juste titre, aujourd’hui.
      Ce qui ne veut absolument pas dire qu’il est toléré par X ou Y, juste qu’il n’est pas impliqué dans la maladie coeliaque stricto sensu.

      Par ailleurs, on peut substituer à la fécule de maïs celle de pommes de terre, le kuzu, le tapioca [mon choix], la farine de riz gluant, les possibles sont multiples!

  23. Marie says

    Merci pour cette recette!
    J’ai fait des madeleines avec des fins de poudre à lever sans et avec gluten plus ou moins ouvertes… résultat bien nul puis j’ai rajouté dans ma pâte cette recette de poudre à lever pour la tournée suivante et le résultat est top!! Merci

    • Flo Makanai says

      Merci pour ce retour Marie.
      Nous avons adopté cette recette depuis longtemps et ne nous en lassons pas.

  24. christelle says

    bonjour ,je viens de tomber sur votre recette qui arrive a point , je viens d’apprendre que j’ai une intolérance au gluten . mais je voudrais savoir si l’acide tartarique est la même chose que la crème tartarique . car ici dans ma région du Portugal je ne trouve pas de levure bio.
    merci de votre aide

    • Flo Makanai says

      Bonjour Christelle
      L’acide tartrique n’est pas exactement la crème de tartre.
      L’acide tartrique est du E334.
      La crème de tarte, ou bitartrate de potasse, est du E336.
      Les deux ont la même origine (végétaux, en particulier le raisin), voire, sauf erreur, le premier est compris dans le 2e.
      La crème sert pour la levure, entre autres. L’acide tartrique a d’autres fonctions. Mais je ne suis pas assez au courant pour affirmer que l’acide tartrique ne suffirait pas, désolée.

  25. flo says

    Je n’avais plus de mélange, je suis donc revenue pour voir quelles étaient les proportions.
    Pour ma part j’utilise l’acide tartrique (commandé en pharmacie) à la place de la crème de tartre. Résultat parfait, je fais juste quelques réajustement (ajout de bicarbonate de soude) sur les deux ou trois premiers gâteaux parce que mon mélange est un poil trop acide… Et ensuite je suis tranquille pour de longs mois avec une recette qui tient vraiment la route ! Merci Flo !

    • Flo Makanai says

      Merci pour ton truc, Flo, précieux.
      Mais pourquoi le mélange est-il trop acide pour les 2-3 premiers gâteaux et pas ensuite ?

  26. Nadine says

    Un grand merci pour cette recette, testée et approuvée !

  27. 5 étoiles says

    Ici au Québec, la crème de tartre se retrouve dans la section des épices et herbes séchées des supermarchés et se vend en petit pot. Bizarrement, il n’y a pas de crème dans la crème de tartre, elle se présente sous forme sèche et est de couleur blanche. Elle aide à faire monter les blancs d’oeufs en neige plus rapidement (1,25 g pour 2 blancs) et prévient la cristallisation du sucre dans les sirops et caramels. Amitiés du Québec.

    • LyseAnne says

      Merci de l’info 5 étoiles, je cherchais justement où trouver la crème de tartre au Québec.

  28. Célia says

    Bonjour,
    peut-on remplacer la crème de tartre dans la recette de poudre à lever par de l’acide citrique? merci de votre réponse

    • Florence Arnaud says

      Bonjour Célia
      je ne sais pas, désolée…

      • Sweet Faery says

        Je viens de faire le test avec de l’acide citrique. En respectant les doses indiquées, le goût qui ressort est clairement acide. Mais après vérification du PH, cela s’explique : celui de la crème de tartre est de 3 à 3,6, contre 1 pour celui de l’acide tartrique ! Je pense donc que ça marche, à condition d’en mettre 3 fois moins. Donc pour 1 c. à c. de bicarbonate, on ajoute 1 c. à c. de fécule et 2/3 de c. à c. d’acide citrique. A tester, je te tiens au courant, Flo !

        • Sweet Faery says

          1 pour celui de l’acide citrique je voulais dire !

          • Flo @ Makanaibio says

            Oh c’est super que tu essaies ainsi, merci pour le partage et n’oublies pas de me confirmer les résultats que tu obtiens. Merci tout plein !

  29. Séverine says

    Bonjour,
    je me permets de vous écrire car je suis chef pâtissier, ancienne Orthopédiste (pour les connaissances sur le sujets), et je sais que votre sujet date d’un moment mais je voudrais en effet vous signaler dans les réponses que vous faites une erreure.En effet la farine de maïs contient bien du gluten et est difficilement tolérée par les coeliaques. Et oui seule la fleur, ou fécule de maïs(extrait d’amidon et non de la céréale entière comme pour la farine) et toléré. Vous faites une erreur en maintenant votre réponse à Sandra. Celle ci est souvent commise hélas (même si il y a moins de gluten que dans le blé ou grand épeautre) et peut être très dangereux. Votre billet est très intéressant, j’espère que vous ne m’en voudrez pas d’être intervenue. Cordialement.

    • Florence says

      Bonjour Séverine
      Merci pour votre commentaire. Toutefois, je maintiens ce que j’ai écrit sur ce blog et dans mon livre (v. notamment article sur l’avoine) :
      – toutes les graminées, donc aussi bien le blé que l’épeautre, l’avoine, le seigle, le maïs, le riz ou le millet, entre autres, contiennent en effet du gluten ;
      – seuls les glutens de type gliadine du blé, auxquels s’apparentent gliadines des épeautres, hordeine de l’orge et secaline du seigle sont systématiquement toxiques pour les coeliaques, selon l’état de la science actuel ;
      – en grande majorité, les autres glutens sont tolérés.
      – attention, la règle générale ne vaut pas pour tous donc à chacun de trouver SON alimentation ;
      – en France de nombreuses graminées comme le maïs et le riz sont contaminées dans les champs ou le traitement. Idem pour les légumineuses. Il convient donc de ne consommer que du certifié sans gluten si l’on réagit à quelques ppm de gluten de type gliadine.

      • Séverine says

        Bonjour Florence,
        Je ne peux hélas vous laisser dire cela, mais je m’explique ! Hélas aujourd’hui ,comme le blé, la tracabilité de la provenance du maïs est pratiquement impossible à vérifier (la plupart venant de chine comme 80 %des blés vendus en France, et utilisant des plants à variété dites résistantes (dont la gliadine est plus importante !) ! ) et en effet je peux vous dire que tous les labo indépendants retrouvent un taux supérieur de gliadine qui n’est pas toléré par les les malades !! Et oui, il n’y pas que le problème environnemental (l’endroit ou le plant pousse) ou de propriété biologique et chimique du maïs (en gros le maïs dont vous parlez n’existe plus depuis un moment sur le marché de l’alimentation !!) hélas…Et je ne vous parle même pas de ceux qui sortent des labos de chez Monsanto et compagnie. Aujourd’hui, ce n’est même plus une recommandation, un coeliaques ne doit pas consommer la farine de Maïs que l’on trouve sur les marchés européen et là c’est l’ancien médecin qui parle pas le pâtissier, personne sauf un labo, ne pourra lui certifier qu’il n’y a pas de gliadines dans son produit, c’est tout le problème. Mais j’ai bien compris votre position et raisonnement, vous avez raison dans un sens mais ce n’est hélas pas la réalité des choses aujourd’hui, cette remarque m’a juste interpelée et si vous avez des coeliaques dans vos lecteurs alors ils en sont avertis, cette discussion leur permet d’avoir deux opinions différentes avec deux sources d’informations différentes et ils pourront se renseigner et en juger par eux même. Mais je suis d’accord avec vous, la créativité peut prendre le dessus, si le malade parait, comme vous, passionné sur le sujet et c’est surement la meilleur façon positive d’aborder le problème étant donné que les producteurs et le marché de l’alimentation actuel ne facilitent en aucun cas la tache à toutes ces personnes ! Je vous souhaite une très bonne continuation dans votre travail.
        Cordialement.

        • Flo @ Makanaibio says

          Si vous dites vrai, et qu’en effet TOUS les labos retrouvent un taux de gliadine dans le maïs supérieur à ce qu’un coeliaque tolère, alors c’est l’AFDIAG qu’il faut alerter d’urgence, et les produits porteurs de l’épi barré qui en garantit la tolérabilité par les coeliaques qu’il faut retirer du marché d’urgence, Séverine !
          Comment avez-vous eu connaissance de ces données ? Combien de labos sont concernés ? Pourquoi cela n’est-il pas médiatisé ? Comment font les coeliaques qui, majoritairement, consomment riz et maïs au lieu du blé ?
          (Je vous pose ces questions par curiosité réelle, pas pour sous-entendre que je mets en doute vos affirmations, je me doute bien que vous avancez des données fiables)

          v. aussi :
          Is corn gluten really safe for those with gluten sensitivity ?

          Is Corn The Next Gluten ?

  30. Francoise says

    Bonjour
    J’ai trouvé de la poudre à lever sans phosphates et avec seulement ingrédients indiqués dans votre recette dans un magasin bio près de chez moi sous la marque « Pural » (3 paquets de 18 gr).
    Cordialement

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci pour le tuyau Françoise.
      Mais je dois dire que c’est si simple de faire soi-même sa poudre à lever que je n’en ai plus jamais acheté de toute faite depuis la découverte de la recette publiée ci-dessus, et n’ai pas vraiment l’intention de m’y remettre.

  31. Bilette says

    Bonjour !
    J’ai deux petite questions toutes simples : 1. combien de temps est ce que la préparation se conserve ?
    2. Est ce qu’il fonctionne pour des pains ?
    Merci d’avance pour votre réponse et pour le super tuyau !!!

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonjour
      Chez moi, elle se conserve plusieurs mois, à condition d’être bien au sec (je la conserve dans un pot bien fermé dans un placard).
      Non cela ne peut pas fonctionner pour des pains (sauf pain de type soda bread, c’est-à-dire sans levure mais avec de la poudre à lever). En effet, cette poudre est l’équivalent de la levure chimique en sachet, rien à voir avec la levure de boulanger nécessaire pour panifier.

  32. Paul Robert says

    Je m’excuse mais je crois bien que la crème de tartre en soi, soit du phosphate…..
    Pour avoir une recette sans phosphate il vous faut utiliser de l’acide tartrique.

    • Flo @ Makanaibio says

      Merci pour cette précision Paul Robert, je vais tâcher d’en savoir plus.

      • Marion says

        comme je passe par là et que je le sais…
        un phosphate est un composé organophosphoré comprendre une molécule organique comprenant un atome de phosphore (symbole chimique le P)..
        la crème de tartre est un sel de potassium d’acide tartrique comprendre un acide tartrique ayant des atomes d’oxygène et d’hydrogène, et un contre ion positif de Potassium (symbole chimique le K)..
        donc rien à voir !

Continuing the Discussion

  1. Scones pour le goûter et poudre à lever maison « l'atelier de boljo linked to this post on 1 novembre 2011

    […] 1 c à c de poudre à lever (maison) […]

  2. Rajoute des conservateurs dans ton gâteau maison, l’idée vachement gonflée de Vahiné (+ levure chimique maison) linked to this post on 29 mars 2013

    […] Petit rappel indispensable : faire sa poudre à lever maison, c’est rien du tout, ça dure très longtemps, et on peut contrôler ce que l’on y met. Seul inconvénient : quand vous renversez le pot à moitié plein par terre -ce qui m’a fait comprendre étrangement l’intérêt des sachets, mais c’est bien le seul.À ce sujet, consultez bien sûr le billet de David Leibovitz et de Florence Makanai. […]

  3. Pancakes aux flocons d’avoine et banane | Bulle & Blog linked to this post on 19 décembre 2013

    […] 1 sachet de levure (levure bio maison préparée par vos soins selon la recette de Makanai, si vous le […]

  4. Je fais ma poudre à lever maison | Artichaut et cerise noire linked to this post on 7 mars 2014

    […] sur des billets au thème évocateur Faire sa propre poudre à lever sans gluten ni phosphates, Poudre à lever maison sans phosphate ni gluten, Rajoute des conservateurs dans ton gâteau maison, l’idée vachement gonflée de Vahiné (+ […]

  5. Madeleines au citron et au miel - MakanaiMakanai linked to this post on 12 mars 2017

    […] g de poudre à lever, également appelée levure […]

  6. Gâteau aux carottes, noix de coco et raisins de Corinthe, glaçage léger à l'orange - MakanaiMakanai linked to this post on 23 avril 2017

    […] c. à café de poudre à lever (maison, sans […]

  7. La cuisine zéro déchet - MakanaiMakanai linked to this post on 21 mai 2017

    […] goût légèrement métallique que cela donne aux préparations. J’utilise systématiquement ma poudre à lever maison, depuis des années, et cela me convient très bien. C’est un peu plus cher, mais je […]

  8. Pourquoi faire sa poudre à lever ? | Végébon linked to this post on 16 septembre 2017

    […] Makanai propose une recette en volumes : 2 volumes de crème de tartre pour 1 volume de bicarbonate et 1 volume d’amidon. Céline […]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.