Skip to content

Categories:

Gâteau aux pommes et purée de cajou

Inspirée par Jane et ses gâteaux au levain, et toujours dans l’idée de faire des gâteaux sans beurre, j’ai réalisé cet après-midi pour notre goûter un gâteau aux pommes, purée de noix de cajou, levain et sucre vanillé. Il était délicieux, moelleux et goûteux à souhait.

Désormais j’ai un gros (c’est le cas de le dire!) problème : comment vais-je maintenir un semblant de ligne si je continue à tester de nouvelles recettes à ce rythme? Moi en version molletonnée, ça passe encore en hiver, mais, dites, le printemps arrive. Puis l’été… Gloups! C’est que je me régale, moi qui jusqu’ici ne faisais quasiment jamais de gâteaux…

Ceci dit, ce gâteau n’est pas une catastrophe diététique en soi (enfin, je crois, comparé à d’autres gâteaux), et on peut en manger une très petite portion (je suppose ;-)).

Les ingrédients, pour 6

70 g de purée de noix de cajou (100% cajou)
30 g d’huile de pépin de raisins
3 oeufs, jaunes et blancs séparés
100 g de levain liquide (ou, selon Jane, 1 c. à café de levure chimique)
100 g de sucre vanillé
100 g de farine 5 céréales et 3 graines
3 pommes de taille moyenne, pelées et coupées en petits dés
1 pincée de sel

La recette

Mettre la purée de noix de cajou et l’huile dans un bol et mélanger jusqu’à ce que la purée de noix soit délayée, assouplie.

Ajouter les jaunes d’œufs, le levain, le sucre et mélanger.

Ajouter ensuite la farine et mélanger juste ce qu’il faut pour que le mélange soit assez homogène.

Ajouter les dés de pommes et mélanger.

Préchauffer le four à 180°.

Huiler légèrement un moule à gâteau (j’ai utilisé un moule en silicone carré).

Battre les blancs en neige avec la pincée de sel.

Ajouter 1/3 des blancs à la pâte, bien mélanger, puis ajouter le reste des blancs délicatement, pour ne pas les casser.

Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 35 minutes.

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Perso.


18 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. mayacook says

    Avec une bonne tasse de thé…un goûter de rêve!

  2. kouka says

    J´aime beaucoup les purées d´oleagineux! Et hier j´ai fait une soupe a la purée de noix de cajou!Ton gateau me semble superbe! Au fait je t´ai tagué:) bz

  3. Sha says

    J’aime beaucoup les noix de cajou, alors ce gâteau devrait me plaire. Mais je n’ai pas cette purée, pas encore !

  4. Eryn says

    Je n’ai jamais goûté cette purée mais j’adore les noix de cajou ! Je pourrais en manger pendant des heures sans m’arrêter, et surtout sans m’en rendre compte lol.

    Je n’ai jamais essayé avec le levain, en tout cas, il a l’air vraiment délicieux 🙂

    Bonne soirée,

  5. Florence says

    Merci pour vos commentaires!
    La purée de noix de cajou a un goût tout de même assez différent de celui des noix elles-mêmes. Heureusement d’ailleurs, sinon il ne ferai pas long feu chez nous!
    Peut-être est-ce, entre autres, car elle n’est pas salée alors que le plus souvent les noix que l’on mange le sont?
    Je me sers aussi de cette purée pour faire des pâtes à tarte (j’en ai une à poster depuis 1 semaine d’ailleurs), ou alors pour lier des sauces au curry, c’est très fin je trouve.

  6. eleonora says

    Oh que j’aime la présentation de ton blog..en plus j’adore le thé…bravo pour tes belles recettes qui sont de bonheur…Bonne soirée…

  7. Jane says

    J’ai toujours du lait d’amande en poudre prêt pour faire les céréales de Margot. Ta recette me donne une idée d’expérience. Je n’ai pas de purée de noix, noisette, etc mais si je fais le lait très très épais, ça pourrait aller! Au fait, la purée de noisette une fois entamée, dure combien de temps au frigo, car j’en ai finalement mais ça fait un moment que je l’ai!

  8. frederique says

    il me parrait extra ton gâteau et j’adore cette purée de noix de cajou!

  9. ctoutbon says

    Pas mal ton gâteau ! Mais es-tu sûr que l’on puisse chauffer l’huile de pépins de raisins ? Si c’est comme l’huile de colza ou de sésame, mieux vaut la manger à froid. Bye !

  10. Florence says

    Jane, pourquoi ne pas essayer un lait épais d’amandes, en effet, à la place de la purée de noix de cajou mais ça manquera sans doute de matières grasses : ajoute 2-3 c. à soupe d’huile, peut-être, tu ne penses pas?

  11. Jane says

    ah oui, ok, j’essayerai! Merci

  12. Anonymous says

    Pour JANE, les purées d’olégineux (noisettes, amandes, cajou, sésame …)se conservent sans problème de longs mois hors du réfrigérateur

  13. Patrizia says

    This is really delicious, I made it yesterday and it disappeared in no time. Now a second one in the oven 🙂 As I didn’t use the « levain » I had to add some milk to the dough. By the way: I didn’t add no sugar at all as my apples were very sweet.

  14. Florence says

    Patrizia,
    Thanks for your comment, I’m glad the cake was appreciated at your place. Nice trick to add some milk when not using sourdough. Did you add baking powder instead?
    I’ll go visit your website ASAP.

  15. Cathy says

    Bonjour,
    Merci pour cette recette alléchante… pour la purée de cajou, est-ce que je peux la faire moi-même, au mixer-hachoir?
    Je conserve au réfrigérateur, la part enlevée lors des rafraîchis du levain. Est-ce que c’est ce « levain » que vous utilisez dans cette recette (ou aussi celle https://makanaibio.com//2008/08/moelleux-renvers-au-levain-nectarines.html ) Ou alors que veux dire levain liquide?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Bonsoir Cathy
      Oui c’est possible de faire sa propre purée de cajou, mais il faut un mixeur puissant, qui ne chauffe pas trop. Il faut y aller petit à petit.

      Levain liquide signifie que le levain est nourri de suffisamment d’eau pour avoir une consistance assez liquide, un peu comme une pâte à crêpe épaisse, tandis que le levain ferme ou dur est surtout nourri de farine et a la consistance d’une pâte à pain.

      Ce qui est conservé dans le réfrigérateur est en principe à ressortir pour être nourri et servir de levain. N’est-ce pas ce que vous faites ? Je ne suis pas sûre de comprendre votre question, en fait…

  16. Cathy says

    Merci Florence pour votre réponse et informations.
    Désolée de ne pas être très claire dans mes propos. Ce dont je parlais, c’est de la part du levain que j’enlève lors des rafraîchis. Je n’utilise pas le levain tous les jours et pour ne pas finir avec une « tonne » de levain, j’enlève la moitié puis je rafraîchis avec eau et farine. Et avec ce surplus que je conserve au réfrigérateur, je fais des gaufres ou des crackers. D’ailleurs à ce sujet avez-vous des recettes pour utiliser cette part de levain non rafraîchi. (j’ai « fouillé » sur votre blog… mais n’ai pas su en trouver!)
    Je conserve mon levain à 100% d’hydratation, donc si je souhaite faire la recette de ce gâteau il faudrait que je prélève une part de mon levain et que j’y ajoute de l’eau… c’est ça? Approximativement combien?
    Merci

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Cathy, je propose plusieurs recettes en suivant ce lien (clic).
      J’espère que vous y trouverez votre bonheur.
      Je vous recommande aussi de ne pas trop nourrir votre levain, afin d’en diminuer le volume. Souvent, je ne conserve qu’une cuillère à soupe au frais, que je nourris ensuite jusqu’à en avoir assez + 1 c. à soupe de trop pour faire ce que je veux.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.