Skip to content

Categories:

Dessert libanais à la pistache (photos)

Sophie avait apporté un dessert (d’inspiration) libanais(e) à la pistache lors de l’atelier de photographie culinaire organisé par Isabelle Rozenbaum.
Ce dessert a servi, avec d’autres, de modèle pour nos exercices photographiques. Voici les 3 photos pas trop mauvaises que j’en ai faites (car ce n’est sacrément pas facile de photographier une soupe, et j’ai jeté les 2/3 de mes essais dans ma poubelle numérique…)

Sophie, si tu me lis, je peux avoir la recette?!

Posted by Picasa

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Perso.


4 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. myhome-made says

    je ne connais pas ce dessert mes en tout cas tes fotos le sublime!!!

  2. sophie says

    Voilà la recette Florence et bravo pour les photos!

    Méhallabié (crème libanaise à la fleur d’oranger)

    Un classique libanais, extrêmement simple à réaliser et pourtant très raffiné et parfumé…

    Préparation : 2 minutes
    Cuisson : 20 minutes
    Temps total : 22 minutes

    Ingrédients pour 6:
    6 verres de lait (1,2 l)
    1 verre de farine de riz (épiceries asiatiques ou magasins bio) ou à défaut, de la semoule de riz Tipiak (le résultat sera moins soyeux) (100 g)
    1 verre d’eau (200 ml)
    1 verre de sucre (175 g)
    1 /2 verre d’eau de fleurs d’oranger (100 ml)
    1 /2 verre de pistaches (de préférence crues et mondées)
    Diluez la farine de riz avec le verre d’eau. Ajoutez les verres de lait et faites cuire dans une casserole sur feu moyen en remuant régulièrement pendant 20 minutes (surveillez bien, c’est la seule difficulté de la recette). Ajoutez en fin de cuisson le sucre et l’eau de fleurs d’oranger.
    Versez dans de petits pots ou verres et décorez avec les pistaches que vous aurez écrasées au pilon ou hachées avec un couteau.
    NB : si vous ne trouvez que des pistaches salées, frottez-les dans un torchon propre pour les débarrasser d’un maximum de sel et de leur peau. Procéder ensuite de la même manière.
    oila

  3. Florence says

    Merci tout plein Sophie! Je le fais dès que je trouve des pistaches. Ca me plaît beaucoup.

    • Marie de La Roche sur Yon says

      A la place de la pistache, on peut décorer avec quelques filaments de safran. Décoration sublime et goût subtil garantis. Origine de cette recette: l’Iran.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.