Skip to content

Categories:

Mon coach minceur bio : approche critique…

Voici 5 semaines maintenant que je me suis abonnée à Le coach minceur bio.

Pourquoi?

  • parce que j’ai envie de perdre les kilos en trop que j’ai (re)pris au cours des 2 dernières années;
  • parce que j’ai bien conscience que ces kilos ont été pris alors que je cuisine de façon plutôt saine, et raisonnablement équilibrée, et qu’il me fallait donc un autre regard et des conseils avertis sur cet équilibre alimentaire, puisque m’échappaient, en partie, les raisons de cette prise de poids;
  • parce que je n’ai plus l’occasion d’aller à la piscine nager mon kilomètre de crawl 2 fois par semaine, mon emploi du temps de cette année ne me le permet pas; et que le vélo avec Bérénice dans son petit siège sur le porte-bagage de mon vélo devient compliqué, elle pèse désormais trop lourd… Et comme prendre du poids + ne plus faire de sport = cata assurée, et que plus je grossis, moins je bouge etc…
  • parce que le coach minceur bio est en partie l’oeuvre de Laurence Salomon, chef naturopathe que j’admire et dont la “philosophie” me plaît formidablement : pour elle, en effet, RIEN n’est à bannir, il faut juste toujours faire en sorte que l’on se sente bien avec ce que l’on mange: cela me convient parfaitement.
  • parce que Lylian Le Goff intervient aussi pour ce coaching, et que je l’ai écouté avec un très grand intérêt en fin d’année dernière, au salon Marjolaine, où il participait au débat suite à la diffusion d’un chouette film (dont le nom m’échappe, mais ça reviendra). Il y exposait une approche qui m’a semblé équilibrée, sensée, intelligente, non sectaire.
  • parce que j’ai fini 2009 dans un état d’épuisement à peine croyable, du genre larmes en continu dès que tout le monde avait le dos tourné et sentiment de nullité en tout même pas imaginable, et que faute de raison objective d’être si épuisée psychiquement et physiquement, je me suis dit qu’il devait y avoir un truc qui clochait vraiment dans ma façon de manger, entre autres…
  • parce que je sentais bien qu’une des raisons de cet épuisement terrible était que je ne savais plus du tout où j’en étais côté alimentation, à force de lire ici qu’il ne faut pas manger de gluten, là que ce n’est pas si grave si on en consomme modérément, ici qu’il ne faut surtout pas manger de fruits aqueux, mais là qu’au contraire “une pomme par jour garde le médecin à distance”, là qu’il FAUT être végétarien sinon on est un criminel et un inconscient, au minimum, mais ici qu’il FAUT manger des protéines et que seules les protéines animales sont valables pour notre organisme d’humain, sans compter ce médecin qui a interdit le lait pour ma fille aînée, et la culpabilité qui s’en est mêlée, moi même pas capable d’allaiter mes enfants (3 semaines pour mon aînée, 3 jours pour ma seconde, alors j’ai même pas essayé pour la 3e…), moi pas capable d’être “une bonne mère”, pas capable de savoir comme par magie ce qu’il FALLAIT faire et plus capable de suffisamment de recul pour rester cool et de me souvenir que dans la vie RIEN n’est magique, que tout s’apprend et que TOUT EVOLUE

Pour toutes ces raisons, le 1er janvier de cette année, lorsque j’ai reçu un mail de FemininBio proposant ce coach, j’ai dit OK! Pour un an, à raison de 8€/mois. Ce n’est pas rien, mais finalement pas tellement plus que l’achat de quelques revues de cuisine dont je me passe très bien..

Voici les atouts de ce coaching (encore qu’il n’ait en réalité de coaching que le nom, j’y reviendrais un peu plus bas) :

  • chaque vendredi, je reçois une liste des courses alimentaires pour la semaine suivante, à compter du lundi;
  • chaque vendredi, je reçois aussi une semaine complète de menus: petit-déjeuner, déjeuner et diner;
  • sont jointes des recettes originales, très simples à réaliser je trouve et SUPER BONNES de Laurence Salomon;
  • j’ai aussi accès à des tas de fiches dites d’expert sur tel ou tel aliment, les nutriments indispensables ou la composition des repas (par Lylian Le Goff), que faire si j’ai envie d’un snack (rédigé par Laurence Salomon) etc.
  • Intervient aussi comme experte Anne Ghesquière, qui est fondatrice de Feminin Bio, si je ne me trompe pas, et qui, experte en beauté donne des trucs pour soigner aussi sa peau etc.
  • j’ai retrouvé dès la fin de la 1re semaine un niveau d’énergie qui me convient bien. D’ailleurs, on peut visualiser 3 types d’infos dans “l’espace minceur” qui est ouvert pour chaque abonné : une courbe poids, une courbe vitalité et une courbe émotions. Et ça, j’aime. Parce que je peux très bien vivre le restant de ma vie avec 10 kilos en trop, mais par contre, j’ai évidemment BESOIN d’avoir un bon niveau de vitalité et une bonne gestion de mes émotions (on notera ces données sur 10, et j’ai débuté avec une vitalité à 0 et des émotions à 0…).
  • Le menu est affiché au vu de tous, les enfants n’ont qu’à le consulter au lieu des “qu’est-ce qu’on mange” à répétition, et mon mari aussi bien que moi peut préparer le diner, ce qui est un vrai +.

Ce que j’ai changé grâce à ce coach minceur (pour le moment):

  • je mange à nouveau des crudités à CHAQUE repas. Et si je n’en ai pas, ça me manque vraiment. A midi, c’était un jus de betterave, pomme et carotte, fait dans ma centrifugeuse (qui n’avait plus servi depuis un moment!), que nous avons pris soin d’insaliver comme l’explique Laurence Salomon. C’était bon et rigolo de voir la tête des membres de la famille quand ils ont vu à table leur verre de ce jus en début de repas… (je ne vous raconte pas leur tête au moment du dessert, qui, totalement en dehors du menu de L. Salomon, était de la banane finement mixée, devenue presque mousse, agrémentée de spiruline, donc une mousse verte ;-)) (tout le monde a aimé, d’ailleurs!)
  • Si je travaille le lendemain, je prépare tous mes déjeuners à l’avance, à nouveau, si bien que je mange bien, bon, sain, sans effort, et mon niveau d’énergie s’en ressent évidemment.
  • Je ne mange plus autant de fruits frais, j’alterne avec des fruits secs (je n’en mangeais pas assez, et ce que c’est bon -quand c’est bio!), des oléagineux et même des desserts, les douceurs saines chères à L. Salomon et qui sont super bonnes (au menu de demain dimanche, une part d’un gâteau sarrasin, chocolat et citron, j’en salive déjà!);
  • Je mange plus de viande et de poisson (même si le coaching en propose trop selon moi, voir les critiques faites plus bas) et ma famille avec moi, que le très (trop?) peu auquel nous étions progressivement arrivés, et qui expliquerait, pour certains, et partiellement, mon manque de vitalité… Sujet à polémique, je sais, et je vais vous dire franchement que je ne veux même pas le savoir…
  • parce que ce que m’apporte, plus que tout, ce coaching, c’est que je ne me prends plus (trop) la tête avec des “je dois, je dois pas?”, des “c’est toxique ou c’est bon pour notre santé” etc. Je n’en pouvais plus de tout regarder avec suspiscion, d’avoir l’impression que je nous empoisonnais en servant ça (ex: du soja) mais pas assez de ceci (ex: des protéines animales), je n’en pouvais plus de lire que tel aliment est surconsommé parce que telle puissance économique et/ou politique tire les ficelles par derrière et souhaite que l’humanité meure etc.
  • Désormais, je me REPOSE (presque, voir les inconvénients du programme ci-dessous) sur l’expertise de Laurence Salomon et de Lylian Le Goff qui sont tout sauf des imbéciles, et qui, (et c’est sans doute, en fait LE critère qui a du sens et du poids pour moi) me donnent l’impression d’être des personnes EQUILIBREES! Et moi, j’aspire à l’équilibre de tout mon être!! Je continue à me poser des tas de questions (on est comme on est…), je ne crois pas être naïve, je n’ignore pas combien les volontés de pouvoir économique peuvent pousser X ou Y à commercialiser et pousser à la consommation de véritables poisons pour les humains que nous sommes. Mais j’ai retrouvé une sorte de paix intérieure par rapport à toutes ces questions alimentaires, et ça, ça n’a pas de prix.

Bien sûr, ce coaching a tout de même des défauts, non négligeables:

[ajout du 17 février : le fait que les menus se répètent ENORMEMENT d’une semaine sur l’autre se révèle, au fil du temps, un défaut vraiment ENORME et exaspérant… Si cela ne change pas, si L. Salomon ne propose pas vraiment d’autres choix dans les mois à venir, je sais déjà que je regretterai +++ de m’être abonnée un an…]

  • il n’a de coaching que le nom : il n’y a AUCUNE personnalisation! Les menus sont les mêmes pour tous les inscrits, quelle que soit la date de leur inscription et, surtout, quelle que soit la personne inscrite.
  • Les mails de “suivi” que l’on reçoit le lundi sont quasi totalement dénués d’intérêt (en fait, je ne les lis même plus depuis le 2e …).
  • la liste des courses est bourrée de fautes d’orthographe, ce qui m’énerve, et, surtout, super mal ficelée, donc il faut de toute façon refaire sa propre liste (mais en fait, ce n’est pas gênant, parce qu’on tient compte de ce qu’on a en stock comme ça).
  • les menus contiennent quand même trop de viande pour mon goût, et systématiquement du saumon fumé, alors qu’il existe plusieurs autres poissons fumés bien moins chers et avec des garanties écologiques apparemment meilleures…
  • Suivre les menus à la lettre n’est pas possible pour une famille de 5 comme la nôtre : trop cher et trop à cuisiner, et pourtant j’adore cuisine, mais lorsque le menu prévoit qu’on aura 2 services de tel ou tel plat (un le soir du lundi, par ex, puis un le mardi midi), eh bien c’est impossible pour 5 : une tarte pommes-abricots ne fait pas 10 parts, par exemple, et je n’ai aucune envie d’en faire 2 à la fois, ce serait trop et pas agréable.
  • Certains aliments proposés pour les menus ne sont pas du tout de saison, comme les radis roses à la mi-janvier par exemple…
  • Certaines recettes sont à perfectionner, comme cette soupe (super bonne, par ailleurs) aux poireaux et quinoa, qui fut en fait un ragoût de taille riquiqui pour nous 5, ou à l’inverse ce petit-déjeuner de sarrasin au fruits doux prévu pour 1 personne mais qui en aurait nourri 6…

Bref, je m’arrête là, mais je pense que vous aurez compris que [ nouvelle rédaction au 5 mars 2010:] très contente au début, je suis de plus en plus critique et déçue de m’être abonnée à ce service : il m’a aidée à retrouver un équilibre alimentaire (mais pas que…) et j’aime les recettes proposées  (lorsqu’il y en a de nouvelles…) MAIS tout n’est pas parfait avec ce coaching, et sachez bien que vous n’aurez aucune personnalisation, aucun suivi médicalisé, et qu’il vous faudra tout de même user de votre imagination et/ou de votre bon-sens pour adapter certaines recettes aux réalités de votre vie du moment…

Voilà. J’espère que celles qui m’ont demandé de leur en dire plus sur ce coach trouveront les infos recherchées dans ce billet…

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Perso.


81 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Isa says

    Grâce à toi qui me l’a fait découvrir, je suis aussi ce programme et j’en suis contente :

    – Parce que je cuisine des choses jamais cuisinée avant et qui me plaisent, en particulier des desserts très différents de mes habituels cake et gâteaux “de famille”.

    – Parce que je ne passe plus un temps fou et finalement peu productif à surfer sur les sites de cuisine. Je ne vais plus que sur Makanai, parce que je nevais quand même pas supprimer l’essentiel !

    – Parce que je ne me pose plus de questions sur ce que je vais manger, je n’ai qu’à regarder le menu que je me fais sur la base de ce que la site me propose.

    – Parce que, comme toi, je redécouvre les fruits secs (qu’est-ce que c’est BON) et les crudités à tous les repas et super variées.

    Je ne me posais pas les questions que tu te posais mais ma cuisine était répétitive et mes recherches chronophages. En gros, maintenant je suis tranquille et je mange super bien ! Je précise que je ne suis pas ce programme de menus pour maigrir mais pour me sentir bien, en forme et manger et cuisiner avec plaisir.

    Les points négatifs sont les mêmes que ceux que tu mentionnes mais j’y ajouterais un gros point noir : recettes et menus sont très répétitifs. je suis abonnée depuis 3 ou 4 semaines et déjà, je retrouve la même tarte salée, les mêmes repas “sandwich” sans intérêt pr moi ou boeuf (que je ne mange pas).. des personnes inscrites depuis + longtemps se plaignent de cet aspect répétitif. Des améliorations sont à apporter, on peut espérer qu’elles le seront au fur et à mesure.

    Merci Flo de m’avoir fait connaître ce site. je n’y aurais JAMAIS prêté attention avec un nom aussi bête et laid que “mon coach minceur bio” !!

    • Flo Makanai says

      Merci à toi pour ces ajouts et précisions.
      Je suis d’accord avec toi pour le côté répétitif, même si, comme je brode beaucoup autour des menus, cela ne m’a pas encore gênée.

      Dans les +, j’ai oublié de dire que j’avais ré-appris à mâcher paisiblement ce que je mange au lieu de l’avaler avec hâte, ré-appris à me poser pour manger, ne serait-ce qu’un carré de chocolat, repris conscience de ce que je faisais avec mon alimentation, ce que, avec mon ryhtme de vie et ma famille toujours en demande d’attention, j’avais perdu de vue… Fin 2009, j’en étais arrivée à être incapable de dire ce que j’avais mangé après un repas. Je savais ce que j’avais préparé, mais ne savais pas ce que j’avais mangé, en quantité, etc..

  2. Tweet says

    Perso, j’avoue que je ne m’abonnerais pas à ce type de service en raison du manque de personnalisation, parce que je suis incapable de suivre un menu à la lettre (mon esprit de contradiction sans doute) et, enfin, parce que l’intestin irritable s’accommode mal du crû et de la viande…
    Merci beaucoup en tout cas pour ton témoignage très clair et précis. Ton post est vraiment intéressant et cela est agréable d’avoir (aussi) les retours de personnes qui sont contentes 😉

    • Flo Makanai says

      Tweet, merci pour ton commentaire, qui met l’accent sur une grosse faiblesse du programme proposé, qui ne convient pas du tout à plein de gens. Ainsi, j’ai une amie qui est allergique aux fruits et au cru, de façon générale, ce serait difficile pour elle de le suivre…

      Cependant, il est possible de contacter les “coachs”, apparemment (je ne l’ai jamais fait), et peut-être qu’alors ils proposent des alternatives? Je ne sais pas.

      Je suis contente du programme surtout parce que dès le début, je savais que je m’autoriserais absolument toute latitude pour suivre ou ne pas suivre telle ou telle proposition de menu. Je ne pioche donc que ce qui me tente ;-))

  3. Mirabelle says

    Merci pour ce commentaire précis sur le “coach minceur bio” de Laurence Salomon et Lilian Le Goff. La recherche d’une alimentation me convenant au mieux et répondant à mes aspirations, diététique, plutôt végétarienne (mais le poisson s’invite souvent), bio de préférence, et alliant saveurs et qualité, m’occupe et me préoccupe depuis pas mal d’années. Je te rejoins, semble-t-il, sur pas mal de sujets ; en général tes recettes et idées me plaisent bien. La boulange, que je pratique toutes les semaines depuis presque un an me ravie… Un des gros pavé de L. Le Goff est dans ma bibliothèque depuis 10 ans, et je trouve les recettes de L. Salomon raffinées autant que délicieuses.
    Pour résumé, si on ne peut qu’être d’accord pour le bio et des produits de qualité, il semblerait que la meilleure tendance soit ce que développe L. Salomon, c’est à dire : légumes crus et cuits, légumineuses, céréales sous toutes les formes, fruits frais et séchés, oléagineux, huiles PPF, viandes blanches et poissons de qualité… sans oublier les herbes fraiches et séchées, les épices douces etc… les aides culinaires bio telles que les sauces soja, crèmes d’oléagineux etc…, et surtout privilégier les cuissons douces et légères, bref, ce que pas mal d’entre nous essayons chaque jour de mettre en pratique… 😉
    Il est vrai que seule dans son coin, on se demande parfois si on mange assez de protéines, si les produits laitiers sont bons, si on mange trop de ceci et pas assez de cela, et pourquoi ce manque d’énergie, parfois, et si, si… Mais, alors, on surfe un peu, on trouve un site sympa et sérieux comme le tien (j’aime bien aussi ceux de Cléa ou V. Cupillard) et on est regonflée pour un tour… MERCI, COURAGE, on est sur la bonne voie…

    • Flo Makanai says

      Oui, on est sur la bonne voie, et ça fait du bien de se savoir accompagnée 🙂 Merci pour ce grand mot!

  4. Gwen says

    Je découvre cette semaine comme tu le sais. J’ai fait mes courses ce matin, en modifiant certaines choses. Je garde les grandes lignes et adapte quand quelque chose ne me plaît pas, par goût ou budgétairement. Mais tu as raison, c’est pas donné, pour 5 çà doit te couter une fortune. Pour le coaching, tanpis, on se soutiendra entre nous 😉
    Bon week-end. Des bises.
    (PS : gâteau au chocolat déjà entamé, sans HE de citron pour moi, mais c’est boooon 🙂 )

    • Flo Makanai says

      Yes pour un coaching entre nous, ça me plaît ça!!
      J’ai hâte de faire le gâteau demain, miam! Mais je dois en effet modifier plein de choses pour rester dans mon budget hebdomadaire alimentation sans rien sacrifier en qualité… Pas toujours simple, mais en même temps, ça me conduit surtout à ne pas acheter la viande prévue, ou à substituer de la truite fumée au saumon par exemple, ce qui est paraît-il plus sain, alors… ça ne me coûte pas trop (c’est le cas de le dire ;-))

      • Flo Makanai says

        Il était bon, le gâteau au sarrasin, mais il m’a fallu le faire cuire au moins 5 min de plus, tout en ayant un gâteau mi-cuit. Encore meilleur le lendemain après une nuit au frigo! Et pas d’HE de citron non plus chez nous.

  5. VanessaV says

    Bon, au final cela donne envie d’acheter le livre principal de Laurence Salomon. Le reste sera à revoir après une année en autonomie (et désorganisation). J’aime beaucoup cette notion d’insaliver et je crois qu’il me faut revoir sur la notice comment mettre en place la centrifugeuse… j’ai bien envie de me faire un jus de légumes lactofermentés (betterave, céleri, radis noir et… je ne sais plus d’ailleurs) ;))
    Merci de cette très complète mise au point.

    • Flo Makanai says

      Le livre Fondre de plaisir est formidable, mais n’oublie pas ce que Marie et moi te disions hier, il n’est pas évident de rentrer dedans, de vraiment faire les recettes, dans un premier temps. Pour ma part, il m’aura bien fallu 2 ans pour me l’approprier!
      J’ai évidemment pensé à ce jus de légumes que nous avons partagé toutes les 3 hier (c’était chouette!!!), mais celui d’aujourd’hui, avec des légumes et fruits frais non lactofermentés était bien plus accessible pour des enfants, la pomme adoucissait bien. Pour info, j’ai centrifugé 2 pommes assez douces, taille moyenne, une betterave crue moyenne et 2 carottes.

  6. Vero (dietimiam) says

    C’est grâce à toi que je découvre le module de coaching de Laurence Salomon (que j’adore et admire), au moment même où je mets en place le mien. C’est assez amusant d’ailleurs de voir qu’avec une vision de l’alimentation très proche, on arrive à la même conclusion. C’est rassurant !
    En plus en lisant ton point de vue, je me rends compte que l’on ne fait pas tout à fait la même chose puisque moi, avant tout, je souhaite un contact direct et personnalisé avec les personnes. En revanche, il y aura moins de recettes, juste des trames.
    Bref, tout ça pour dire merci ! C’est rassurant de voir que ce genre de coaching est utile 🙂

    Et je suis bien contente que tu te sentes mieux 🙂

    • Flo Makanai says

      Merci Véro, et toi tu m’apprends que tu as mis en place un module de coaching, je ne savais pas.
      Il semble en effet bien plus adapté pour ceux qui veulent un vrai suivi. Bravo!
      Ceux que cela intéresse pourront y accéder en cliquant ici.
      L’idéal serait-il donc d’adhérer… aux deux?! Pour avoir tes conseils perso de diététicienne sensée ET les recettes de Laurence Salomon 😉

  7. barbamama says

    merci flo pour ces infos précises et détaillées.
    pour ma part j’ai trouvé mon équilibre alimentaire il y a quelques années après un passage réussi chez Weight watchers à cause de quelques kilos qui s’incrustaient après mes grossesses.
    depuis mon alimentation est plutôt intuitive avec des “tendances” passagères (plus végétarien, plus poisson, etc) mais une ligne de conduite simple à suivre : un peu de tout en quantité raisonnable sans aucun interdit.
    je pense que quand certains aliments deviennent interdits car “toxiques” pour toutes sortes de raisons on entre dans la “croyance alimentaire” et on se complique beaucoup la vie.
    j’ai connu une période d’intense fatigue l’hiver dernier et on m’a trouvé une carence en fer importante (très peu de viande + beaucoup de sports + du thé à longueur de journée avaient épuisé mes réserves). j’ai remonté mon taux de fer par un traitement et en mangeant plus de légumes secs et en buvant moins de thé (je repasse de l’eau sur les mêmes feuilles pour me refaire du thé) j’ai stabilisé mon fer.
    une dernière remarque : tu est très perfectionniste. sois plus indulgente avec toi et sacrifie de temps en temps à un plat tout prêt (merci Monsieur P.) pour aller à la piscine. une maman détendue et en forme vaut bien plus qu’un petit plat maison!
    prendre un peu de temps pour soi (je suis aussi mère de 3 enfants, je travaille à 80%, je suis responsable d’une association et je fais 4 heures de sports par semaine) est légitime.
    amicalement.

    • Flo Makanai says

      Oui on se complique ++ la vie quand on boude certains aliments, mais pourtant, si on a vérifié qu’on était intolérant à tel ou tel aliment (par ex, je suis vraiment malade si je mange le matin, à jeun, du gâteau avec du beurre : mal au ventre, sensation de lourdeur voire début de migraine), il FAUT le supprimer, c’est vraiment une clé pour se sentir BIEN. Ce qui ne veut pas dire qu’on doive supprimer totalement l’ingrédient en question, et je peux manger parfois un peu de beurre cru, par ex. Mais sous forme de gâteau, pour moi, c’est vraiment mal-être assuré, alors je serai bête de perséverer…

      Côté M. P (et c’est rigolo parce que mon mari a un prénom en P!!), j’envoie justement mon M. P perso chez M. P le marchand de surgelés avec pour mission de revenir avec 3-4 mélanges de légumes bio + 3-4 sachets de fruits nature, pour qu’on puisse se simplifier la vie (et utiliser notre congél qui tourne à vide, ce qui est stupide)!

  8. Elodie says

    J’aime bien la fiche journée type dans les conseils d’experts … Je me rappelle que tu voulais lire Lait, mensonges et propagande en fin d’année, alors j’espère que tu ne l’as pas fait pq çà ne donne effectivement pas le moral … Dans la foulée j’avais lu Santé, mensonges et pr. çà m’avait mise au fond du trou également !!! Avec un peu de recul, je pense qu’il ne faut pas éliminer trop d’aliments, juste en diminuer certains pour laisser la place à d’autres et accèder à la varièté . Finalement, le pb majeur de notre alimentation traditionnelle n’est-il pas de consommer toujours la même chose à travers un nombre d’aliments très restreint par rapport à ce que la nature peut nous offrir . Si on évite la majeur partie des transformations des industriels on est sur la bonne voie ! çà m’étonnerait fort que tu sois une mauvaise mère, les photos de ton blog montrent des enfants plutôt épanouis et ne m’ont pas donné envie de t’envoyer les services sociaux !!!

    • Vero (dietimiam) says

      Bonjour Elodie ! Je vois que tu parles du livre de Thierry Souccar. Certes ce n’est pas tout à fait le sujet du post de Flo. Mais je voulais juste dire qu’il ne démoralise pas vraiment. JE l’ai lu et même relu. Je peux te dire que, lorsqu’on est diététicienne et que l’on nous assomme de pseudo bienfaits du lait pendant toutes nos études, avoir un regard objectif fait un bien fou ! Souccar ne dit pas un grand NON au lait. Il est juste logique : comme ça n’apporte rien, autant ne l’utilisez que, de bonne qualité (bio, lait cru) pour des mets que l’on aime vraiment, comme le fromage par exemple. C’est d’ailleurs assez précisément ce que dit Laurence Salomon. L’aberration du lait tient surtout de la propagande de bien être qui va avec. Ma grand même qui a consommé du fromage et autres préparations au lait se porte encore bien aujourd’hui à 95 ans ! Mais jamais elle n’a pris 3 ou 4 laitages par jour. Et encore moins avec l’idée que cela lui permettait d’avoir des os solides ou autres. Elle aime le fromage au lait cru et les yaourts maison, tout simplement. J’espère m’être expliquée correctement sans avoir trop dérangé le thème de Flo.

      • Flo Makanai says

        J’ai lu le livre de T. Souccar en décembre, je ne me souviens pas qu’il m’ait spécialement démoralisée, mais je lisais en parallèle celui de Taty, très équilibré.

        En fait, ce qui m’a le plus déboussolée, ce sont plutôt des remarques de proches amis pour qui supprimer le lait était mettre en danger mes enfants, au motif qu’il était trop compliqué d’apporter tout ce qu’apporte le lait avec autre chose… Ca m’a énormément angoissée, je me suis dit que j’étais inconsciente de faire ce genre de chose alors que dans le fond je n’y comprends pas grand chose sur un plan scientifique…

        Ce que je retiens de tout cela, maintenant, une fois apaisée et reposée, c’est que TOUT lait, comme TOUT autre aliment, n’est pas nécessairement de bonne qualité. Désormais, seul le beurre au lait cru bio et les fromages AOC au lait cru de préférence de brebis ou de chèvre, et de préférence bio mais pas toujours parce qu’on a un excellent fromager, ont droit de cité chez nous. EXIT le lait liquide, de quelque animal que ce soit, la crème idem, les yaourts idem.

        MAIS je dois à la vérité d’ajouter que ma fille aînée, pour qui nous avons supprimé le lait, est à nouveau super enrhumée + otite, à 10 ans 1/2, et que le lait n’était/n’est sans doute pas le seul “coupable”… Dommage car, sincèrement, ça m’aurait simplifié la vie de n’avoir “qu’à” supprimer ce lait…

        • Elodie says

          Ces livres sont intéressants je suis d’accord mais ils mettent en avant les dérives de l’agroalimentaire, c’est en ce sens que je les avais trouvés démoralisants car je les ai lu au tout début de mon “éveil” aux “mochetés” de notre socièté et je me suis alors dit qu’on ne pouvait faire confiance à personne …

          • Flo Makanai says

            Je peux comprendre!

          • Vero (dietimiam) says

            Oh oui, là je peux comprendre aussi…
            Pour s’éveiller de façon plus “amusante”, je conseille le livre qui s’appelle vive la malbouffe de christophe labbé and co. Ils ont écrit sur un ton ironique et le tout est agrémenté de dessins amusants et bien colorés.
            Bon courage Elodie et merci Flo d’avoir laissé ce thème s’immiscer dans ton post 🙂

        • Anne-Liesse says

          Tu as essayé de consulter un(e) homéopathe pour ta fille aînée ?… Tu as l’air ouverte aux médecines douces alors j’imagine que oui. Il y a aussi l’extrait de pépins de pamplemousse (Citro Plus) en magasin bio : je ne crois pas que ça puisse aider pour les otites mais pour le rhume, oui. A voir à partir de quel âge c’est recommandé. Moi, j’en prends depuis décembre, à la moindre faiblesse (mal de gorge, nez qui coule) et je n’ai pas été malade depuis des semaines.

          Bonne chance avec Le coach minceur ! Que c’est important de retrouver de la vitalité et de contrôler ses émotions. Moi, ça va de ce côté mais peut-être que je m’abonnerai quand même pour avoir des sources d’inspiration et de menus équilibrés. Je ne mange pas assez de crudités en hiver notamment.

          • Flo Makanai says

            Oui, mes enfants sont suivies par une homéopathe depuis leurs naissances. Elles ont des traitement de fond périodiques, et ça marche généralement très bien.
            Oui nous utilisons bp l’EPP, et le chlorure de magnésium aussi, dont nous sommes grands consommateurs pour plein de maux divers.
            Mais l’EPP est d’usage délicat, parce qu’il contrarie l’effet des autres traitements si on le prend au même moment.
            Je n’ai pas été malade non plus depuis des semaines, alors que ma fille aînée si, et mon mari aussi. Mes 2 filles plus jeunes ont eu un micro-rhume, mais chez Héloïse et mon mari, ça s’est installé. Pourquoi? parce qu’ils sont plus fatigués que nous, plus stressés? Ma fille aînée a 10 ans 1/2, est en pleine croissance, elle est très grande, son corps change énormément, peut-être est-ce là une clé pour expliquer qu’elle résiste moins bien aux virus???
            Nous avons encore PLEIN à apprendre, à découvrir… On sait gérer plutôt bien ses maux de tête récurrents, mais tout ce qui touche aux oreilles, c’est moins bien…
            Je DOIS l’emmener voir un ostéopathe…

  9. Lôlà says

    Bonjour Flo,
    Bravo et courage !!
    Quand on est sur le chemin, on avance. C’est aussi et surtout, à mon avis, s’écouter, se poser, respirer. Pour ma part je ne me sens bien, par ex, que quand je mange au calme, en conscience. Même à deux, on se dit des fois “on se tait un peu, on mange sans parler” Tu vas me dire que c’est tout con ou bizarre, mais cela change tout : rythme, assimilation, digestion, air ou pas qu’on ingère en mangeant, etc.
    Nous avons aussi adopté un rythme le soir : manger le plus tôt possible, qui fait un bien fou.
    Voilà juste pour dire que le comment est aussi important que le quoi manger, pour moi.
    Pour le reste : s’écouter, s’écouter au plus profond car le corps dit. Il dit ce qui est bon pour lui, il dit le toxique, il dit les limites, il montre les choix et le chemin pour vivre harmonieusement en se faisant plaisir.
    Quelque minutes de yoga ou de relaxation le matin, même un peu : ce temps, même infime, va modifier notre journée et notre perception de nous mêmes,et modifier aussi le dialogue avec le corps, le soin qu’on en prend. Du temps pour soi, coûte que coûte.
    C’est une révolution lente, un apprentissage sans fin.
    Moi je suis passée par plein de phases avant …boulimies de jeunesse, prises de poids, soutien diététicien, etc, etc…Et changement de vies : de la ville à la campagne, changements de boulots : de moins en moins de fric et de responsabilités et de plus en plus de temps sans stress..pour ne plus jamais aller en pleurant au travail et me gaver de pains au chocolat…Donc, oui, on est toutes pareilles et pleines de courage. Vive nous !
    Bises

    • Flo Makanai says

      Bonjour Lôlà, et merci beaucoup d’avoir pris le temps de cette pause ici, et de ces mots-là.
      Je ne SAIS PAS prendre de temps de relaxation… J’ai acheté il y a qq semaines un CD de musique de méditation que j’écoute en voiture en allant au travail, par ex, mais bon, dans les embouteillages, la relaxation reste relative…
      Je suis toujours en mouvement, sinon, et je sais bien que toute ma famille aimerait que je sache me POSER… J’ai comme une manière de boulimie d’activité!
      Un jour, un jour… (??)

  10. Karen (cuisine saine) says

    En tout cas c’est bien que ca existe déjà, après c’est nouveau grâce à toi ils vont avoir des critiques constructives pour s’améliorer !
    Je suis comme toi je vie bien avec mes 10kg en trop tant que j’ai la pêche !
    Laurence Salomon je suis une grande fan, même si tu ne peux pas suivre toujours ses recettes à fond toutes les semaines, c’est surtout comprendre la philosophie de son mode alimentaire qui compte je pense 🙂

    • Flo Makanai says

      Oui, c’est tout à fait ça, comprendre la philosophie de son mode alimentaire, dans un premier temps. Et même aller plus loin, ensuite, parce qu’elle met aussi l’accent sur la relaxation, par exemple, et ne donne pas l’exemple d’une femme hyper “speed”…

  11. Aspiring Vegan says

    Oui, le sport, ce n’est vraiment pas du luxe. Pour moi c’est essentiel parce que ça influence énormément :

    1. mes émotions. De meilleure humeur et l’impression de pouvoir prendre du recul par rapport aux problèmes.

    2. mon appétit. C’est un autre appétit, je distingue mieux faim et fringales, je me contente de manger moins. Et l’effet dure toute la journée.

    Le yoga aussi, c’est super.

    Bravo Flo, reste positive. Je pense que c’est plus difficile de rester mince quand on cuisine sainement, et surtout quand on a du levain à nourrir et qu’on n’a pas envie d’en jeter et que tu nous indiques tous ces bons gâteaux, crêpes etc pour en profiter !!

    • Flo Makanai says

      J’ai failli m’inscrire à un cours de yoga près de chez moi, et puis je n’ai pas osé, peur de ne pas savoir me poser… A reconsidérer, tiens!

  12. Lôlà says

    Je reviens juste pour un sourire et clin d’oeil. Savoir se poser ? Ca viendra, tu verras. Parfois par la force des choses. Un jour c’est cela où le pétage de plombs grave, par ex (je parle de moi). OU bien un jour on s’inscrit à un cours, ce fut Taï Chi pour moi, et on fait une rencontre avec un Maitre-prof et on vit des transformations…etc..Ca viendra, il y a toujours un moment où c’est vital ou alors c’est la santé y passe.
    🙂

    • Flo Makanai says

      Alors j’espère trouver comment faire avant de péter les plombs 🙂
      Je crois vraiment que je vais vite m’inscrire à un cours de yoga!!

      • Isa says

        Dans un cours de yoga, preque tout dépend du prof, du lieu et de l’ambiance. Ne pas croire que le yoga “c’est pas pour moi, j’y arrive pas etc..” après une expérience nulle mais plutôt qu’il faut trouver le “bon” cours. Je te souhaite de trouver Ze cours !

  13. bache says

    Il est vrai que lorsque l’on commence à s’intéresser de près à ce que l’on mange (et fait manger aux autres), cela peut devenir rapidement angoissant… la question du lait, des exhausteurs de goût, des graisses saturées, des protéines végétales / animales… il y a de quoi presque culpabiliser de préparer certains plats. Mais je pense que tout tient dans la modération, et la variété.
    En tout cas, ce programme a l’air intéressant, mais trop rigide pour moi, je n’aurais pas envie de devoir suivre des recettes précises à chaque repas, sans pouvoir les choisir!

    • Flo Makanai says

      On a toujours la liberté de faire comme on veut, et il y a une fiche “de base” qui permet de déterminer ce qu’il est bon de manger à chaque repas comme type d’aliment, après on peut composer.

  14. marie says

    Votre article est vraiment super intéressant et très nuancé.
    Je comprends exactement de quoi vous parlez concernant l’alimentation “anxiogène”, je suis passée par une phase comme ça.
    Nous ne consommons pas de lait, mon premier garçon ayant eu un eczéma sévère dès l’âge d’ 1 mois 1/2. Il a été allaité, puis lait d’amandes, ou châtaignes ou riz…Je suis passée par des phases de réelle déprime, ne sachant pas si je faisais bien ou au contraire si j’étais en train de faire + de mal que de bien à mon enfant. Toujours est-il qu’il a 4 ans, qu’il est en pleine forme, qu’il n’est (quasi) jamais malade. J’ai trouvé de la force dans des lectures, des rencontres avec des gens qui faisaient aussi le régime d’exclusion et grâce à une naturopathe qui m’a énormément rassurée.
    J’ai eu un deuxième enfant qui n’a pas d’eczéma, qui consomme un peu de fromage de brebis mais qui boit des biberons au lait de châtaignes ou d’amandes lui aussi. Et j’ai lâché un peu de lest sur certains points et je ne m’en sens que mieux.
    Pour moi, le principal est d’avoir une nourriture “vivante” (fruits, légumes..) de la viande en quantité raisonnable et des “extras” de temps en temps pour le fun.
    Je me suis un peu éloignée du sujet principal dans ce comm’, mais je me suis vraiment retrouvée dans ce que vous dîtes.
    Votre blog est aussi une lucarne sur le bien-manger que j’apprécie!
    Le régime dont vous parlez a l’air très intéressant et comme tous les régimes il faut garder un avis critique et surtout s’écouter et se faire confiance (et ce n’est pas si simple que ça!)

    • Flo Makanai says

      Marie, cet aspect nourriture “vivante” est essentiel, en effet, c’est incroyable comme manger “vivant” booste mon énergie! Sans aller jusqu’à devenir crudivore, ce qui ne me fait pas envie et serait me compliquer invraisemblablement la vie avec ma famille à nourir aussi, je fais vraiment attention à multimplier le vivant et je sais qu’une part très importante de ma vitalité en découle.
      Merci pour ce témoignage d’une maman qui a “osé” priver ses enfants de lait, ça me réconforte…

  15. la croquette says

    Salut florence,

    bientot 1 semainepour moi que j ‘ai commencé avec enthousiasmer le coach minceur bio et ce qui me plait en premier, ce sont les TRES bonnes recettes: cette semaine, j’ai encore le gout de l’excellente pissaladiere aux oignons et poireaux avec des olives noires ( j’ai pas mis d’anchois), la sauce blanche ( mixer de lhuile d’olive avec du lait de soja, du citron et de l’ail: un régal), les yaourts au soja maisons avec de la crème de chataignes … vraiment , … j’ai ete conquise par un bon nombre de recettes.

    quel plaisir aussi de changer du traditionnel petit dej’ ,.. jamais j’aurais osé la tartine à la creme de sesame et au miel..

    bref, plein de changement pour moi et une nouvelle ( encore) facon de voir l’alimentation ; c ‘est comme un reajustement , une deuxieme étape pour evoluer vers des journées plusequilibrées, moins excessives….

    alors , en revanche, j’ai pas adoré le gateau sarrasin chocolat … peut etre que mon chocolat etait trop chocolaté justement

    bonne soirée

    s

    • Flo Makanai says

      Chez nous, le gâteau au sarrasin et chocolat a été adouci d’une petite cuillère de sirop d’agave par personne, parce que sinon, ouille, amer!

  16. Laurence says

    Bonsoir,
    Pour toutes celles qui ont une carence en fer, la carence féminine par excellence, et pour les non végétariennes, du boudin noir une fois par semaine, c’est ce qu’il y a de plus efficace.
    C’est vrai Florence, vous êtes très dure avec vous-même, à chaque nouvelle recette suivie de toutes vos explications toujours si claires et détaillées, je me dis toujours “incroyable, quel talent, mais comment fait-elle ?”
    Essayez la WI-FIt, c’est bien fichu, les séances de yoga sont très efficaces et le reste aussi d’ailleurs et on reste chez soi….
    bonne semaine

    • Flo Makanai says

      J’adore le boudin noir, et notre boucher de village en vend un sublime! Mais c’est vrai que je n’en achète que 2 fois par an, environ… C’est gras, tout de même…
      Je ne savais pas que la Wi-Fit permettait de faire du yoga chez soi! Merci Laurence!
      Oui, je suis dure avec moi-même, mais ce n’est pas grave. Ce qui me rend triste, c’est que, par voie de conséquence, je suis dure avec mes filles, et je sais que je devrais lâcher du lest mais c’est super dur…
      Un médecin m’a dit un jour “dans la vie, il existe le verbe “falloir”, mais le verbe “faillir”, aussi, ne l’oubliez pas, vous avez droit au deux…”
      Tout un programme…

  17. técinaé says

    Merci Flo pour ta sincérité cela fait du bien.
    Certains jours au moment de préparer le repas… impossible, je me retrouve assise le cerveau en fusion : cru, pas cru, vapeur, cocotte, papillote, thaï, indien, viande, tempeh, tofu, pomme, pas pomme, sucre, miel, complet, semi-complet, dissocié, céréales, légumineuses, oléagineux, sucré, salé, lait de vache, de chèvre de riz d’avoine de soja de millet ! un peu beaucoup, passionnement, seignalet, kousmine, diète, purge, monodiète… et ta soeur !!!
    oui, oui il y a de quoi péter un cable et être très très fatiguée
    Mon obsession obsédante du bien faire avec internet a portée de main… c’est un peu comme conduire une ferrari avec un permis tricycle

    Sur le chemin, entre deux fusions du cerveau, j’ai “appris” entre autre, que j’étais intolérante au gluten, je n’en consomme plus depuis deux mois, je n’ai jamais eu de problème de poids, je viens d’avoir 40 ans, je suis plutôt très mince avec plein de cellulite partout, depuis je suis toujours très mince et “j’ai fondu” ma cellulite a quasiment disparu, reste un peu sur les cuisses, mais plus une trace ailleurs, plus je mange sans gluten et moins j’en ai et plus je suis “légère”, j’étais toujours au bout du rouleau, déprimée, je respirais comme si je clopais à mort(j’ai arrêté il y a 5 ans), mes lombaires étaient en compote… finie la fatigue chronique, bon la déprime c’est pas gagné encore mais elle n’est plus de la même nature, je peux enfin respirer a plein poumon, mes lombaires sont redevenues silencieuses… ce n’est pas tout rose, se désintoxiquer du gluten, faire l’état des lieux, réparer les dégâts collatéraux, trouver des infos et apprendre a vivre sans, n’est pas très simple… c’est un vrai bouleversement, révolution, révélation… un vrai bazar, flippant et passionnant…

    oui Flo, prenons le temps de mâcher
    savourer
    regarder le ciel
    nous poser
    respirer

    c’est chouette si ce “coatching” te permet de respirer un peu
    c’est chouette aussi que tu te le soit offert
    c’était chouette de te lire et partager ( un peu longuement et un peu confusément)

    Bref, vu d’ici toi et toutes tes questions je vous trouve chouettes.

    la plus belle des journée lumineuse à toi.
    à bientôt

    stéphanie

    • Flo Makanai says

      Merci pour ce message, Stéphanie! (et j’adore cette image de conduire une Ferrari avec un permis tricycle!!!)

      Oui c’est chouette que je me sois offert ce coaching, que j’ai osé cette dépense pour moi, pour mon plaisir, parce que ce n’est pas quelque chose que je fais aisément, et c’est bête…

      On part demain, en famille, en Bretagne, et on va
      savourer
      regarder le ciel et l’océan, fascinant
      se poser
      se reposer
      respirer
      rire
      parler
      aimer
      VIVRE.

      Un temps volé pour nous 5, avec ma soeur aînée, chez elle, un temps plein de vie. Sûr que ça va être génial et 100000 fois plus bénéfique que tous les coaching de la terre! On en a BESOIN.

      • técinaé says

        re-rechouette alors !
        des VACANCES iodées en famille
        merci pour ce retour de message

        à propos de retour
        aujourd’hui, j’ai repensé a une phrase de G. OHSAWA trouvée il y a quelques jours, je ne sais plus où qui disait en substance, ne pensez pas à votre santé mais pensez uniquement à être heureux !:)

        c’est ce que j’étais venu rajouter ce soir, et je trouve ta réponse sur le chemin…
        hi hi c’est c… 😀

        (Ce que tu fais aisément et c’est déjà ENORME, c’est de parler avec recul, simplement et naturellement de “tout ça”)

        ALLEZ BON VENT !

  18. Luna says

    Je viens de lire tous vos commentaires… Voilà quelques semaines quej’hésite à m’inscrire à ce coaching… En effet, j’essaye de cuisiner autrement, nous mangeons beuacoup de légumes, du pain au levain maison… J’essaye le soir d’équilibrer le repas cantine de mes enfts et le restau de mon mari, mais cela ne va pas sans grimace.. J’introduis tout doucement de nouvelles recettes, de nouveaux aliments mais je suis souvent la seule à apprécier (les laits végétaux n’ont pas eu de succès, j’ai même du jeter toute une fournée de muffins au lait de soja..). Bref, notre façon de consommer reste traditionnelle et j’ai peur que les recettes de L.Salomon ne passent pas..Toujours est-il que je me retrouve à la maison complètement épuisée, insomniaque et déprimée… Dommage qu’il n’y ait pas la possibilité d’essayer sur un mois..
    Tu parles , Flo, de ta petite ^puce sujette aux otites: as-tu essayé l’osthéopathie? Mon fils a 10 ans et n’en n’a plus fait depuis 3 ans alors qu’il était quasiment continuellement sous antibio à cause des otites. 2 séances chez un(vrai) osthéopathe l’ont définitivement guéri!

    • Flo Makanai says

      Luna,
      C’est certainement possible d’essayer 1 mois, ce sera plus cher, c’est tout, non?

      Je dois absolument prendre RdV chez l’ostéopathe, tu as raison de me le rappeler…

      Prends soin de toi, tu en as besoin et tu y a droit : oui c’est compliqué de modifier les habitudes alimentaires de toute une famille, et parfois je leur planterai bien mon repas sur la table et moi je fuirai LOIN pour ne surtout pas entendre les “qu’est-ce que c’est” dits d’un air dégoûté ou les “tu ne nous as pas fait une petite mayo avec les pâtes?” que mon cher et tendre est capable de dire….

      Peut-être qu’avant de passer à L. Salomon, qui, c’est vrai, propose des menus peu tradi, adaptés chez nous parce que ça fait déjà longtemps qu’on mange “autrement”, mais qui ne seraient pas passés du tout facilement il y a quelques années, tu peux peut-être changer en douceur 2-3 trucs?

      Par ex : tu proposes obligatoirement une crudité avant chaque repas, avec une sauce douce, que tes enfants aimeront, ou même avec une sauce à part, chacun faisant ce qu’il veut. Chacun a son petit bol (je mets ce bol à côté de l’assiette principale, en changeant de style de bol de temps à autre, mes filles adorent ce côté ludique. Parfois, je leur sers de la soupe dans une tasse à café, elles l’avalent d’un trait, elles jouent!!!).
      Tu peux poser la règle “tout le monde doit manger un peu de cru”. Et chacun choisit : qui une pomme crue râpée, qui quelques noix fraîches, qui une endive etc.
      Et chacun est obligé de manger 2 cuillères de cru. C’est la règle chez nous, et peu à peu, les filles se sont mises à manger des bols entiers (sauf quand elles n’aiment pas le choix du jour, et elles se limitent alors aux 2 cuillères), et elles en redemandent même! Je mets aussi volontiers un peu de cacahuètes grillées puis hachées ou des graines de tournesol rôties, par ex, sur la salade verte, elles adorent.

      Bref, tu peux peut-être commencer tout doucement. ET puis aussi : ne leur dis pas que tu as mis du lait de soja dans tel ou tel plat, fais-leur une quiche à la crème de soja, bien assaisonnée, avec du bon lard de qualité, et tu verras, ils n’y verront que du feu et peu à peu leurs papilles s’habitueront. Courage!! Pas à pas, tu y arriveras. Il FAUT y croire, sinon on ne trouve pas le courage de changer quand on ne va pas bien…

      • Luna says

        Merci Flo!! C’est bon de ne pas se sentir seule dans ce”combat”! Je vais essayer, et puis acheter le livre de Valérie Cupillard pour avoir des idées. Merci à toi, vraiment, ça me touche beaucoup que tu aies pris ainsi le temps de me répondre.

  19. isabelle says

    Je me retrouve bien dans tout ce que tu dis. C’est vrai qu’on en entend des vertes et des pas mûres sur tous les sujets, mais je trouve que ce que tu proposes sur ton blog (recettes, réflexions) fait état d’une personne équilibrée. C’est vrai qu’on a toujours tendance à culpabiliser quand on devient mère, j’en suis une aussi… Entre ton blog, ceux de Cléa et de Valérie Cupillard, je me sens bien….

    Si tu as la possibilité de faire du yoga, vas-y, c’est génial, ça détend profondément. J’en ai fait l’année dernière pendant 6 mois (1h30 par semaine) et ça a été une révélation. Malheureusement j’ai dû arrêter car cela ravivait une douleur que j’avais dans le haut du bras due à la calcification d’une partie d’un muscle, mais honnêtement, cela fait un bien fou. Bon, c’est vrai, il faut tomber avec un prof avec qui tu te sens bien, un cours en petit comité et dans une ambiance cosy, ça aide à lâcher prise.

    En ce qui concerne les otites, ma fille aînée qui a 10 ans aussi y était très sujette (intolérante aux PLV dès l’âge de 2 ans) mais pour elle ce sont simplement les végétations, et l’abstinence de produits laitiers qui ont marché. Pour sa petite soeur qui a maintenant 6 ans, ce sont les yoyos qui ont permis de supprimer les otites (elle a toujours été friande de produits laitiers en dehors de la maison…). Bon courage pour les otites de ta grande…

    Isabelle

    • Flo Makanai says

      Merci Isabelle.
      On se demande réulièrement s’il ne faut pas opérer mon aînée des végétations, mais jusqu’ici on a pu éviter, avec des traitements homéopathiques… Elle a eu des yoyos plus jeune…
      Je vais voir pour le yoga, mais ça risque de ne pas être simple, mon mari devrait s’absenter 3 semaines, et je ne pourrai pas du tout aller à un cours le soir… A suivre.

  20. ninineb70 says

    bonjour florence,

    cela fait maintenant plus d’un an que je te suis sur ton blog mais c’est la première fois que je t’écris. je suis dans le meme état d’esprit que toi. Comme toi je me suis mise au bio (malgré les retisences de ma famille et les ricanements d’autres). Je n’y vois que des avantages. comme toi je me suis beaucoup renseigner sur internet pour trouver la meilleure facon de manger jusqu’à ne plus savoir quoi manger et etre completement perdue. Et j’ai trouver un livre des édition thierry souccar qui m’a réconcilié et que j’ai adopté “la meilleure façon de manger”. Je te le recommande de même que celui destiné aux enfants “la meilleure facon de manger pour les enfants. Je te recommande le site lanutrition.fr.

  21. Amandine says

    Bonjour, je te remercie pour ce billet, ce programme me tente bien du coup. Je me demandais si tu avais eu l’idée de leur envoyer tes critiques, d’envoyer un lien vers ce billet à Laurence Salomon,…? Peut-être qu’ils en tiendraient compte et apporteraient quelques modifs.

  22. Sandra says

    Bonjour Flo. Juste 1 mot, pour dire que ce qui manque souvent aux mamans qui travaillent, c’est juste un peu de temps pour soi. Alors ce manque peut se traduire de maintes façons anxiogènes(alimentaire ou autre), mais que ce soit par faire un sport, du yoga, prendre le temps de petit-déjeuner seule, avant que tout le monde arrive dans la cuisine et demande sa tartine, faire d’un instrument, ça apporte un temps à soi précieux pour de nouveau se souvenir qui on est, quand on n’est pas “maman”, et qu’on est pas non plus “épouse”, ni “celle qui fait les courses, qui travaille, qui emmene les enfants à l’école”. Donc être juste soi. Moi, ça faisait tellement longtemps que je ne m’était plus posée, que je ne me rappelai plus qui j’étais…

    • Flo Makanai says

      Merci Sandra. Tu as raison, c’est “juste un peu de temps “pour moi, qui me permettrait de respirer à fond, prendre du recul, relativiser, qui me fait périodiquement défaut. C’est toute une auto-éducation que de savoir prendre ce temps-là, que j’ai toujours l’impression de prendre sur celui que je dois aux autres… Ca viendra 🙂

  23. Séverine (34) says

    Bonjour Florence,

    je t’écris aujourd’hui car ton billet sur le coach minceur bio m’interpelle vivement et depuis que tu as posté ton premier billet y faisant référence ça me titille et j’ai plein plein plein de questions à te poser.
    Si tu n’as pas le temps de me répondre prends le temps qu’il te faut d’accord pas de pression, ce n’est pas urgentissime.

    Voilà tu décris les + et les – et le principe de recevoir des listes de courses pour cuisiner les menus qu’ils envoient me parrait super de prime abord, mais je me suis acheté cet hiver le livre de L Salomon “fondre de plaisir” et je n’ai pas du tout accroché quant à sa façon de cuisiner minceur. Tu dois certainement le connaître, qu’en penses tu ?

    Je l’ai lu, je l’ai laissé de côté puis j’y suis revenue et je n’arrive pas à me dire voilà c’est comme ça que je vais cuisiner tous les jour. Déjà pas le temps ! Et puis je n’arrive pas à croire que tout le monde puisse cuisiner ainsi tous les jours voir plusieurs fois par semaine.

    A côté de ça le système du coach minceur et la nouvelle approche m’intéresse énormément mais je me dis que si tous les menus sont du même genre que ceux de son livre ce n’est pas la peine, c’est ingérable pour ma famille et moi.

    Tu parrais très enthousiaste avec ce nouveau “plan minceur/vitalité” que je me dis que ça vaut peut être le coup d’essayer surtout que je suis en grand besoin de “vitalité” comme toi je suis épuisée aussi.

    Le grand changement d’alimentation que nous avons fait progressivement ces dernières années est génial mais d’un autre côté j’ai besoin d’être confortée dans mes choix et la façon dont je mets tout ça en application.
    Je me disais que selon ce que tu en disais ça devait être fait pour moi mais ….

    Voilà, tout compte fait il s’agit plutôt d’avis que de questions ;o))
    En tout cas je t’assure que ce que tu fais est génial et que tu apportes une belle pierre à l’édifice de la gestion et de l’alimentation bio, tes avis sont très très censés et tu es une très bonne référence, sans parler du pain au levain !!!

    Merci d’avance bonne fin de journée et au plaisir de te lire.

    • Flo Makanai says

      Merci Séverine d’avoir pris le temps de ce message (et merci à tous ceux qui l’ont également fait, du reste; je réponds un peu en retard, mais en ce moment j’ai plein à faire dans tous les sens…).

      J’ai le livre Fondre de Plaisir, je crois même en dire quelques mots dans le billet, non? Comme toi, je ne peux en aucun cas cuisiner ainsi au quotidien : pas assez simple, et ma famille n’accrocherait pas. Mais dans ce livre, il y a une foule d’infos extra et des tas de trucs pour faire autrement (sa pâte à tarte, sa sauce salade, son dessert au chocolat etc.).
      C’est un peu, encore que dans un autre registre, comme le livre de V. Cupillard Bio, beau, simple, que je recommandais dans un précédent billet : j’adore ce livre, mais je n’en fais quasi aucune recette à la lettre. Je m’inspire de leurs idées, de leurs propositions d’associations, et, plus encore, j’apprends comment me servir de tel ou tel ingrédient, comment substituer tel aliment à tel autre, etc, pour plus de légèreté et de santé tout en restant dans le plaisir, condition essentielle pour que je cuisine au quotidien.

      Les menus du coach minceur sont plus simples que ceux du livre. MAIS ils ne sont pas simplissimes pour autant, et je dois t’avouer que cette semaine, par ex, où j’ai été débordée à tous les niveaux, j’ai cuisiné avec une partie des ingrédients du menus que j’avais acheté samedi (je fais mes courses le samedi matin), pas tous les ingrédients (parce que je continue à utiliser mes réserves) mais je n’ai pas cuisiné les recettes de L. Salomon (sauf un gâteau chocolat sarrasin). Ce qui est frustrant : j’ai payé 8€ pour ce mois de février et voilà 2 semaines que je n’arrive pas à suivre…

      MAIS l’essentiel, j’en discutais avec une amie récemment, est de garder le cap : peu importe si par moments on flanche, c’est la vie, mais adhérer à ce coaching pour une année entière aide à garder le cap, les bons réflexes : ainsi, mardi soir, mon mari a rapporté des pizzas de grande surface pour le diner (on était trop crevé!), mais il a pris des pizzas au chèvre (pour éviter le lait de vache), et on a fait une salade verte avec (pour avoir notre dose de légumes crus). Et dès le lendemain au petit-déj, on s’est remis sur les rails, repas maison, équilibré etc, même si on n’a tout simplement pas le temps en ce moment de faire les recettes à la lettre.

      L’atout, pour moi, du coaching est qu’il va durer 1 an : je sais que parfois je flancherai, je suis humaine et ma vie est remplie à ras-bords. Mais cet abonnement est là, tous les vendredis, j’ai une trame, que j’adapte au gré de mes possibilités (en temps, en argent, en envie, en stock de produits à écouler etc.). Ca m’aide dans mon organisation, ça m’enlève un travail en plus, une charge en plus, celle d’organiser les menus de la semaine. Là, j’achète le samedi, après avoir adapté la liste des courses en fonction de mes envies/besoins le vendredi soir, et ensuite, ça roule. On a toujours en réserve dans le frigo et le cellier de quoi manger… bio, bon et simple, Makanai quoi ;-))) Même si on a toujours la possibilité aussi de ne pas se prendre la tête un soir de temps à autre, comme mardi dernier, où on a privilégié le temps en famille cool sur un repas pile poil dans les clous…

      Merci encore pour ton message, en tout cas, ton soutien, ta confiance. Ca m’aide, j’ai autant besoin que toi d’être confortée dans mes choix et dans la façon dont je les mets en pratique, autant besoin que toi de ne pas me sentir seule à aller contre le courant dominant du tout prêt, super salé, mauvaises graisses et sucres, emballages à gogo etc etc… C’est vraiment pour ça, pour l’échange, pour la solidarité, que Makanai existe et que j’aime le nourir alors que ma vie craque déjà sous toutes ses coutures!

  24. L'Atelier Océane says

    Bonjour Flo,

    Je t’ai lu hier avec attention, j’ai eu un grand sourire aux lèvres: depuis le temps que je cherche un “régime” qui m’aide à manger sain! Avec Laurence, aucun doute que cela fait sens. Je me suis inscrite ce matin, après mûre réflexion! Et l’évocation des menus me fait déjà saliver… mmmhhh!!! Je vais donc faire mon petit marché de bon matin!
    Evidemment, rien n’est jamais totalement positif, mais là, j’ai l’impression que cela ne peut que me faire du bien.

    Un grand merci! Décidément, ton blog est une mine d’or 🙂

    Si tu as besoin de soutien, n’hésite pas à m’envoyer un message! J’ai une vie professionnelle débordante, comme toi je crois, et je me lance dans l’aventure. En voyant les menus, je me dis que cela n’est pas totalement délirant 🙂

    Je te souhaite un beau dimanche en famille, et à bientôt 🙂

  25. Séverine (34) says

    Chère FLorence,

    merci encore pour toutes ces réponses, ça me conforte dans mes façons de faire et de penser et ça me réconforte aussi.
    C’est vrai que le livre de L SAlomon n’est pas aisé à mettre en pratique, c’est sûr mais je suis d’accord avec toi sur les petits trucs.
    Par contre les livres de V Cupillard sont un peu plus accessibles à mon goût et j’ai beaucoup beaucoup appris à la lecture de tous ces petits bouquins avant que la grosse bible ne sorte à la vente, tous sont supers, je suis fan.
    J’aime avoir des alternatives , apprendre et savoir gèrer autrement sans trop de dégats comme toi. C’est pour ça que j’aime beaucoup tes articles et ton blog. Et pour cela aussi que j’ai envie de m’abonner à ce programme “coach” pour apprendre d’avantage et accessoirement mincir un peu :o)
    Merci pour tout passe une très bonne journée.

    • Flo Makanai says

      Ce “coaching” (qui n’en est pas un, tu l’auras compris) a tout de même un ENORME défaut dont je prends la mesure semaine après semaine : les menus se répètent!!! Cela fait plusieurs semaines de suite que le mercredi midi, il est proposé 120g de bavette avec purée de chou-fleur et céleri par ex, et ce n’est vraiment qu’un exemple…

      J’espère énormément que L. Salomon va sensiblement varier ses menus dans les semaines à venir, sinon j’avoue que je regretterai vraiment de m’être abonnée pour l’année…

      Parce que 8€/mois pour découvrir peut-être 4 recettes sympas, ça fait cher, puisqu’il n’y a pas de suivi personnalisé.

      Sans compter que la navigation sur le site est super mal organisée alors je n’ai même plus plaisir à y aller…

      🙁

  26. lenou says

    Bonsoir,
    c’est tout nouveau pour moi car c’est la première fois que je laisse un message…
    Je suis aussi très intéressée par ce programme tant pour l’alimentation “saine” que pour la perte de poids… Voilà un an et demi maintenant que je fais un régime et j’ai perdu une trentaine de kilos mais pour moi mon alimentation est loin d’être saine et il me reste encore une dizaine à perdre… sauf que je suis lasse et j’ai besoin de renouveau… je deviens “désespérée” 😉 Donc je me dis pourquoi pas celui-là… après avoir essayé un régime protéiné que j’ai lâché au bout de trois jours tellement c’était triste et démoralisant !
    Donc un mois après votre dernier message, où en êtes-vous ? les menus sont-ils toujours aussi répétitifs et pensez vous en terme de poids que l’on puisse perdre ? Avez vous retrouver votre vitalité aussi car moi aussi je suis une maman surbookée bien que travaillant à la maison… mais je n’ai jamais une minute pour moi… Merci beaucoup de votre attention

    • Flo Makanai says

      Bonjour Lenou,
      Oui les menus sont toujours répétitifs, non le programme n’est pas intéressant et les administrateurs ne semblent pas vraiment entendre les critiques faites (je suis loin d’être la seule).
      J’ai complètement décroché, et ne perds donc rien de plus que les 2.5 kgs des toutes premières semaines…
      Je suis en train de réfléchir à comment interrompre l’abonnement pris pour un an, pour tout vous dire, tant c’est désolant et sans intérêt passées les 4-5 premières semaines…

      Ce que je retire de cette expérience est ceci:
      – il ne faut pas faire de régime, jamais, c’est contre-productif, ça fait ranger les aliments dans des catégories “bien” “mal” et par contrecoup soi-même dans la catégorie “personne bien si je mange du bien” et “personne pas bien si je mange du pas bien”.
      – il faut lire différents supports (livres, blogs) pour déterminer ce qui pour soi-même pourrait être source d’une alimentation plaisir
      – il faut définir alimentation plaisir comme étant celle que l’on trouve bonne au goût et qui nous rend joyeux, celle que l’on a plaisir à manger sur le coup puis plaisir à avoir mangé ensuite aussi. Bref, le contraire de ce que l’on mange avec envie et désir a priori ou au moment où on mange et que l’on regrette de suite après, soit parce que ça nous fait mal au corps, soit parce qu’ensuite on s’en veut, on se démoralise, ça fait mal au moral
      – il faut personnaliser son assiette : ce qui vous convient n’est pas ce qui me convient n’est pas ce qui lui convient etc.
      – il faut être tolérant avec soi-même, s’interdire de culpabiliser parce qu’on a mangé 1 tablette de chocolat ou craqué pour un sandwich au saucisson à 11h ou autre selon les goûts et les pulsions : on est comme on est, on s’en fout du regard des autres et de leurs discours, mais on n’a aucune raison de ne pas se dorloter un peu et de ne pas s’auto-considérer! Alors si on craque pour le sandwich en pleine matinée, par ex, eh bien on prend le temps de le manger tranquillement, en l’assumant complètement, et ensuite au déj on dit qu’on n’a pas très faim parce qu’on a déjà mangé et m…. à ceux qui pourraient penser que “c’est pas bien” et qu’on est ci ou ça ou ci. Vous vivez VOTRE vie, pas celle du voisin, et vous en faites ce que VOUS voulez!

      Je m’arrête là faute de temps, le sujet est vaste.

      • lenou says

        Merci beaucoup pour votre réponse rapide !! Dommage que le programme ne soit pas intéressant car pour une fois qu’on trouvait un “régime bio” !!!

        La nourriture et ce que je mange interfèrent beaucoup sur mon moral. Comme vous le dites, si je mange bien je suis bien, si je ne mange pas bien c’est l’horreur… A ceci se greffe le fait que je souhaite que mes enfants (4 et 1 an et demi) connaissent les bonnes choses et non les poissons carrés de la cantine ou les flocons de purée… Je crois pouvoir dire que je fais beaucoup de choses (je n’ai pas encore tenté le levain…). Je m’oriente de plus en plus vers une alimentation bio également… mais j’ai ces satanés kilos qui me prennent la tête au premier sens du terme ! et j’aimerai trouvé une solution qui m’aille… malheureusement je pensais que le coach minceur était une bonne alternative…

        Enfin, à ça s’ajoute le fait que je suis assistante maternelle et jusqu’à présent je ne faisais pas les repas des enfants que je garde. Seulement j’ai été confrontée à un petit garçon qui était très difficile et qui en dehors des pâtes, pommes de terre et viande, ne voulait manger rien d’autre. Comme il était intéressé par ce que je mange j’ai proposé aux parents d’essayer sur un mois que je prépare ses repas. Depuis, non seulement je continue à lui préparer ses repas mais il mange de tout et s’ouvre à pleins de nouveaux aliments. Les parents sont ravis car ils avaient un vrai rapport de force avec lui.

        Mais dans ma petite tête de nana jamais satisfaite je doute toujours et me demande si je fais les choses bien dans le sens où j’ai suivi tellement de régime au cours de ma vie que tout cela pollue un peu ma façon de penser…

        Bref, tout ceci pour vous remercie de votre aide et je vais continuer à chercher 🙂

        Merci encore

        • Flo Makanai says

          Fais-toi un cadeau: interdis-toi de te demander si tu fais bien en cuisine, focalises-toi sur tes sensations et fais TOI du bien..

        • Sophie says

          si je puis me permettre d’intervenir…. il faut lire
          Maigrir sans régime
          De Jean-Philippe Zermati
          un livre qui décomplexe le rapport à la nourriture…. une amie a perdu 10 kg après la lecture
          et en comprenant qu’elle ne s’écoutait pas, mangeait pas habitude sans avoir faim, confondait faim et envie de manger… un super bouquin qui remet les idées en place…
          essayez !
          ex que j’adore tiré du livre : une femme rêve d’un carré de chocolat… résiste en mangeant un yaourt à 0%, se satisfait pendant quelques instants, puis remange un yaourt à 0%, et ceci pendant deux ou trois fois…. pour finalement manger toute la plaquette de chocolat !
          résultat, elle aurait pu craquer pour 1 seul carré et au final elle a englouti 3 ou 4 yaourts (même à 0% cela fait des calories !) plus TOUTE la plaque de chocolat… comme quoi quand on s’écoute vraiment…. on mange 1 carré

          • Flo Makanai says

            Ce dr Zermati a de toute façon forcément raison: les régimes, c’est pas la solution…

  27. floraly says

    Bonjour,
    pouvez-vous nous en dire plus après maintenant 3 mois 1/2 de coaching ?
    Les menus sont-ils toujours aussi répétitifs ? Y a-t-il du progrès ? Ont-ils tenu compte des avis des utilisateurs ? et est-ce efficace au niveau perte de poids ?
    C’est vrai que dans l’esprit, c’est super intéressant et innovant ; surtout de la part d’un grand chef bio ! ça m’attire beaucoup, mais si c’est pour regretter au bout de 15 jours et devoir “subir” les mêmes menus pendant un an (même si changements de saisons impliquent changements de légumes….)

    Merci pour votre réponse !

    • Flo Makanai says

      Bonjour,
      J’ai complètement laissé tomber le “coaching”… Qui n’en a jamais été un, de toute façon.
      Suite à une lettre dans laquelle j’exposais tout ce qui ne me convenait pas, j’ai été remboursée de mon année d’abonnement (et 3 autres personnes aussi). Il a été convenu que nous (ces 3 femmes et moi) pourrons consulter le coaching tout 2010, et qu’en contrepartie, nous pourrions faire part de nos remarques constructives, je pourrai faire de temps à autre des billets sur le coaching etc.
      3 semaines durant, j’ai donc envoyé mes remarques. Plusieurs ont été entendues, prises en compte, mais plein est resté lettre morte.
      Alors peu à peu, j’ai complètement décroché, et je sais que je n’y retournerai pas.
      Les menus sont impossibles à suivre pour une personne normale comme moi : bien trop compliqués et bien trop chers.
      Les listes de courses sont impossibles à utiliser telles quelles (ex: il est indiqué 1 tranche de jambon, donc quantité pour 1 personne ET, à côté, 400g de filet de pintade, donc quantité pour 4-5 : or je nourris 5 personnes tous les jours! J’ai fait remonter ce problème, demandant que toutes les courses soient pour 1 personne pour qu’on puisse facilement multiplier, adapter. Pfff) (idem 2 kiwis mais 13 oignons, 1 yaourt mais 16 oeufs etc.)
      Et depuis la semaine dernière, par ex, on nous propose d’acheter 600g de cerises. Sauf que moi, en région parisienne, je ne peux absolument pas consommer de cerises en ce moment! Enfin, je veux dire de cerises qui ne viennent pas du Chili et qui ne coûtent pas un bras…
      Et de toute façon, 500g de fraises + 600g de cerises+ 500g de petits pois frais= ouille pour mon porte-monnaie, du moins là où j’habite, où ce n’est pas de saison encore.

      Ceci dit, les menus sont redevenus relativement variés, les fiches d'”experts” que l’on reçoit le lundi sont assez intéressantes, les recettes sont généralement bonnes…

      C’est juste que pour moi, ça ne convient pas. Je voulais des listes de courses directement utilisables pour ne pas avoir à les construire moi-même et je ne les ai pas ; des menus directement faisables sans adaptation et c’est impossible (L. Salomon propose une cuisine super bonne mais super complexe, style pour un déjeuner de mercredi un jus centrifugé de légumes + une jardinière de petits légumes de saison + un petit dessert léger de fruits avec un biscuit. Euh… j’ai 3 enfants, pas le temps, je ne suis pas chef, je zappe…).
      Je regrette d’avoir parlé de ce coaching ici, en fait, parce que j’aimerais n’en dire que du bien mais je ne peux pas si je veux être honnête…

  28. floraly says

    Je te remercie pour ton honnêteté, c’est ce que je cherchais. Et maintenant au moins, je sais que ce n’est pas non plus ce que je cherchais !
    Encore merci !

  29. laeti30 says

    Bonjour,
    Je rebondi sur votre toute dernière remarque “Je regrette d’avoir parlé de ce coaching ici, en fait, parce que j’aimerais n’en dire que du bien mais je ne peux pas si je veux être honnête”.
    Je trouve au contraire que vous avez bien fait car je m’interrogeais sur une possible adhésion sur ce site.
    Au moins avec vos explications, si je souscrit c’est en connaissance de cause, et en sachant les travers de ce site. C’est vrai que cependant c’est dommage car il semblait plus que sympa, du bio, manger sainement, et écouter son corps.. 🙂
    Alors merci pour vos explications. En plus grâce à ces “mots clés” dans google je suis tombée sur votre site que je vais découvrir.
    Aujourd’hui, 1 an 1/2 après, où en êtes vous?
    Laëtitia

  30. Virginie says

    Merci pour toutes ces infos. Je cherchais depuis longtemps un moyen de mincir en étant végétarienne, en travaillant à l’extérieur à temps complet, en gérant une famille de 4 personnes et l’auto-construction de notre future maison. Je connaissais le principe de ces “coaching minceur en ligne”. J’avais déjà été profondément déçue par LE DIET. Mais j’étais prête à replonger pour MON COACHING MINCEUR BIO, en pensant que ce serait plus adapté à mon mode de vie et mes convictions… Jusqu’à ce que je lise vos lignes. Ces sites ont sensiblement les mêmes défauts. Je m’inscrirai peut-être un jour, pour avoir des idées de recettes végé minceur…Mais je ne m’inscrirai que 3 mois, pour que les dégâts financiers soit limités !

  31. vio says

    Très intéressant comme billet et comme commentaires ! Je ne crois pas que vous ayez répondu à une question majeure : avez-vous perdu du poids avec cette méthode (même si vous l’avez arrêté) ? d’un point de vue minceur, que pourriez-vous en dire ?

    • Flo Makanai says

      J’ai perdu 2 kilos… Donc rien… Le livre que les auteurs du Coach Minceur ont publié récemment (Ceci n’est pas un régime) est TB fait, ceci dit… Mais le programme EST un régime, et toutes les meilleures explications et conseils du monde ne suffiront pas à celui ou celle qui aurait besoin d’un véritable accompagnement individualisé…

  32. vio says

    En effet, perdre 2 kilos n’est pas significatif quand on est motivé pour maigrir ! Disons que ce serait un bon “régime” d’entretien, une fois que la perte de poids significative a été réalisée. Du coup, je pense que je vais acheter leur livre par votre lien (tant qu’à faire autant que ça vous serve :)) Merci de toutes ces infos.

  33. Catherine says

    bonjour,
    je viens d’acheter le livre “ceci n’est pas un régime” que je trouve très bien fait, j’hésitais à m’inscrire sur le programme “coachminceurbio” et grâce à la lecture de votre billet je vais m’en tenir là pour l’instant.Vos arguments sont très convaincants, par exemple sur les les listes de courses, alors que c’était cela qui me motivait le plus pour m’inscrire…je découvre en même temps votre blog qui m’intéresse beaucoup. Avez vous un système d’archives pour lire vos billets dans l’ordre chronologique? je n’ai pas trouvé où chercher sur la page. merci et bravo pour votre blog.
    Catherine

    • Flo Makanai says

      Catherine

      je suis un peu embarrassée d’avoir laissé ce billet en ligne, car la méthode proposée par Fénininbio a certainement pas mal évolué depuis…
      Non je n’ai pas de système d’archives, je vais y penser.
      Merci pour votre passage.

  34. anne says

    Bonjour, je visite votre blog régulièrement depuis déjà longtemps et je m’y retrouve+++
    Je profite de vos bonnes recettes et vos billets m’aident souvent à maintenir le cap ou me relancer dans cette recherche constante d’équilibre dans une alimentation non traditionnelle pour mes enfants et moi même. Et pour tout cela je vous remercie de tout coeur…
    Je ne laisse pas forcément de commentaire habituellement (faute d’en prendre le temps)…
    Aujourd’hui, c’est en cherchant des avis sur le coach minceur bio que je me suis retrouvée sur votre blog… la boucle est bouclée pourrait-on dire!!!
    Je me retrouve totalement dans votre état lors du 1er billet à ce propos… poids en trop, fatigue importante, émotions ingérables, besoin de se poser et faire le point sur mon alimentation pour m’y retrouver…
    Je souhaiterais donc savoir si vous y avez trouvé une autre solution, un moyen de trouver l’équilibre? Certains commentaires m’ont également beaucoup touchée (rapport au lâcher prise, au yoga, à nos exigences propres,…) car tellement vrais pour mou aussi… il y a matière à réfléchir!

    • Flo Makanai says

      Bonsoir Anne

      Merci beaucoup pour votre commentaire chaleureux, et désolée pour ma réponse un peu tardive, rythme de vacances oblige…

      Le coach minceur bio ne m’a pas apporté ce que je recherchais, il était à l’époque (car je ne sais pas ce qu’il est aujourd’hui) un support trop impersonnel, avec des menus qui ne me convenaient pas du tout.

      J’ai trouvé mon équilibre grâce aux recherches d’intolérance alimentaire faites d’abord pour ma fille aînée et mon mari, comme vous le savez sans doute à la lecture de mon blog. Apprendre que j’étais intolérante à la caséine a modifié en profondeur ma façon de me nourrir. Finie la culpabilité, finie la fatigue invraisemblable qui me clouait au sol par moments, fini le yoyo des émotions… Je perds parfois la mesure, à un niveau ou un autre (je suis humaine!!) et je n’ai pas perdu tout le poids que je voulais perdre (je reste à + 6 ou 8 kilos, selon mon envie) mais mon médecin trouve que je suis en parfaite forme, IMC normal, analyses sanguines impec. Et moi, je vais super bien!!!

      Alors évidemment, j’ai très envie de vous inciter à aller chercher du côté d’une ou plusieurs intolérances alimentaires… Ce questionnaire est bien utile aussi : si vos résultats dépassent 50, il est très probable, selon le Dr Lallement dont je finis en ce moment le très intéressant ouvrage, que vous souffriez d’une intolérance ou de plusieurs…

  35. Claudia says

    Bonjour Flo,
    Je suis tombée sur votre site (très détaillé et intéressant) en essayent de me connecter à mon propre compte du Coach Minceur Bio que je venais de m’abonner pour toute une année…. ! En regardant le site du coach intégralement après avoir payé l’abonnement, j’étais déjà un peu déçue en voyant que la dite personnalisation en effet n’existait pas du tout. J’avais lu (et suivi) le livre « ceci n’est pas un régime » avant de m’abonner au programme en ligne et maintenant je vois que l’abonnement en ligne apporte peu d’avantages si on connaît déjà le principe et les quelques recettes de base.
    Mais ma question à vous poser maintenant est une autre : je vois que votre article sur le Coach Minceur Bio, ainsi que les commentaires, sont déjà un peu datés (2010-2012) et moi, tout juste abonnée depuis 3 jours, je me demande si en effet – et à part les bienfaits du manger sain et bio, approche hautement mise en évidence dans ce régime – vous avez PERDU LES KG/LEPOID VOULU ou pas ??? Puisque, pour moi, déjà adepte d’une cuisine faite 100% maison avec des ingrédients naturels et d’avantage bio depuis quelques années, le but de maigrir et effectivement perdre mes kilos de plus est mon objectif principal. Et si avec le programme le Coach Minceur Bio on n’arrive qu’à renforcer l’approche « manger plus sain et naturel » sans en effet perdre d’avantage des kilos ni arriver au poids souhaité…. cela n’est pas pour moi.
    Merci d’avance pour votre attention et surtout si vous pourriez me dire plus sur le côté « mincir et effectivement perdre des kilos » dans votre expérience avec le dit programme.
    Bien à vous,
    Claudia.

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonsoir Claudia
      Je ne peux pas vous répondre car je me suis très vite désabonnée et c’était il y a plusieurs années. Le programme a peut-être beaucoup changé, et nous sommes tous différents…
      Ce que je sais, en revanche, indépendamment de ce programme, est que tout régime de type programme alimentaire me déplaît rapidement et ne m’a jamais fait durablement maigrir… Pour maigrir, mais encore une fois nous sommes tous différents, je dois pour ma part ne manger aucun produit contenant du sucre, même complet, du miel ou autre produit sucrant ou de fruits secs + je ne dois surtout pas manger de blé, de beurre (je ne peux de toute façon pas manger de produits au lait de vache, j’y suis intolérante), je limite +++ les amidons. Je dois manger salé et gras, en fait, principalement. Evidemment pas gras n’importe comment, je vise par là huile d’olive de belle qualité ou autre huile, bio, et pas n’importe quel salé non plus car je suis vite mal dans mon corps si je mange beaucoup de viande et nous ne mangeons que des poissons pêchés en pleine mer, 2-3 fois par semaine.
      Bref, en fait, c’est tout un programme, mais c’est le mien et il vise des aliments précis (que j’exclus ou que je privilégie), sans aucun menu à suivre chaque jour.
      J’espère que cela vous mettra sur la voie de votre programme rien qu’à vous !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.