Skip to content

Categories:

Se nourrir simplement, vivre sainement, par Esther Wiedmer

Ce beau titre, Se nourrir simplement, vivre Sainement, est celui du livre que le Docteur Esther Wiedmer a publié début février 2011 aux éditions du Rouergue.

Le Dr Wiedmer est spécialiste de la nutrition, formée en nutrithérapie, en naturopathie et d’autres médecines complémentaires. Elle a exercé à Paris, Blois et Tours et est désormais établie en Suisse Romande, comme médecin généraliste.

Son livre est pourtant tout sauf un livre de médecin, ou même de thérapeute ou de diététique tel qu’on imagine ceux-ci.

ŽmincŽs de poulet aux petits lŽgumesEmincé de poulet aux petits légumes. Photo Marie Leduc, recette p. 184

C’est plutôt, et à la fois :

  • un livre de recettes simples selon les saisons : toutes les recettes sont accompagnées de petits pictogrammes indiquant la saison qui leur convient (ex: les poivrons farcis de la page 302 sont un plat d’été et d’automne). Les recettes sont divisées en
  • p. 126-160 :  salades et entrées
    p. 161-172 : soupes
    p. 174- 216 : viandes (à base de viande hachée ; émincés; ragoûts; viandes en tranches; rôtis; viandes fumées ou saucisses)
    p. 218- 224 : omelettes
    p. 226- 242 : poissons (à la poêle; crus; sur lit de légumes; au Römertopf; à la sauce coco et tomates)
    p. 243- 292 : céréales (millet; blé, épeautre et kamut; avoine; maïs et polenta; sarrasin. riz; orge)
    p. 294- 304 : légumes secs et tofu
    p. 305-328 : légumes en accompagnement
    p. 329- 357 : desserts
    p; 358- 362 : sandwiches

  • un ouvrage de base à offrir à quiconque à envie/besoin d’apprendre à se nourrir de façon équilibrée , avec en prime tout ce qu’il lui faudra savoir pour acquérir une batterie de cuisine adaptée à ses besoins et source de cuissons saines (10 pages sont dévolues aux modes de cuisson) ou avoir en permanence des placards intelligemment garnis (p. 20 à 24 : les ingrédients de base).
  • Les quelques 25 pages intitulées « pour mieux gérer son alimentation » (p. 101 à 124) contiennent l’essentiel pour apprendre à équilibrer chacun de ses repas sur une journée (petit-déjeuner, déjeuner, goûter, diner) mais également sur une semaine, avec proposition de menus hebdomadaires qui tiennent compte des saisons. Elles exposent aussi les principales règles en matière de nutrition et rendent lisible la « jungle des régimes » avec ouverture d’esprit et clarté.

  • un livre à l’adresse de tous les soucieux de l’impact sur leur santé mais aussi sur leur environnement écologique de ce qu’ils mettent dans leur assiette. Esther Wiedmer aide notamment à choisir ses aliments frais (p. 55-57) avec conscience, et invite le lecteur à s’interroger sur ses courses : « A vous de réfléchir, de faire des choix, de vous inscrire dans une approche plus globale de la vie… », tout comme elle consacre 10 pages à … l’eau (p. 71-81).
    Des conseils en forme d’évidence pour ceux d’entre nous déjà alertés et vigilants, mais nous n’en sommes pas tous là et ce livre a pour public « les hommes et les femmes, jeunes et moins jeunes qui vivent seuls ou avec des enfants, pour tous ceux qui manquent d’idées pour préparer les repas et pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance d’apprendre à cuisiner », ainsi que « tous ceux qui remettent en question leur façon de s’alimenter, qui souhaitent redécouvrir les bases d’une alimentation saine, les aliments à choisir, les modes de cuisson à adopter, etc. », ainsi que l’expose Esther Wiedmer en introduction.

inspiration vietnamienneInspiration vietnamienne. Photo Marie Leduc, soupe crue/cuite, recette p. 188

  • une encyclopédie culinaire, généreuse en fiches produits (les pâtes, le riz, l’avoine, le blé, la salade verte, etc.), fiches cuisine (les purées, les soufflés, les poissons sur lit de légumes, les omelettes, les rôtis, les ragoûts etc.) et en informations précises sur les aliments de base
  • Tout y est sur les édulcorants, par exemple, répartis en 3 familles : les polyols, les édulcorants de synthèse chimique et ceux qui sont intenses d’origine végétale, avec indications aussi sur quels sucres consommer et en quelle quantité. Idem pour les matières grasses, les protéines, etc.

  • un livre que l’on peut s’approprier : chaque recette est accompagnée d’un rectangle bloc-note, pour que l’utilisateur puisse y ajouter ses remarques personnelles, tandis que le format du livre, spiralé, le rend facile à employer en cuisine et que le sommaire, sur 6 pages complété de l’index en fin d’ouvrage en rendent la consultation vraiment simple.

endives, betteraves cuites, fenouilSalade d’endives, betterave, fenouil. Photo Marie Leduc, recette p. 136

Les – (mais qui se justifient) :

  • le livre est cher : 38€ (éventuellement – 5%), c’est une somme pour un ouvrage de cuisine, surtout de nos jours, alors que nous sommes nombreux à compter nos sous mais aussi que tant de petits livres nous sont proposés ici ou là à des prix ridicules. Ceci dit, ce livre vaut son prix : il est beau, bien écrit, et, ce que ne peuvent pas revendiquer bien des livres de cuisine aujourd’hui sur les étals, il a un véritable contenu, il n’est pas juste une nième compil de recettes ou de « trucs » que l’on a déjà lu partout ailleurs. Il se veut un véritable outil pour celui et celle qui veulent apprendre à se nourrir simplement et vivre sainement. Ce livre est de ceux que l’on peut garder toute une vie dans sa cuisine et avoir envie d’offrir ensuite à ses enfants le jour où elles entreront seules en cuisine. En fait, ce serait un excellent cadeau de mariage ou de pendaison de crémaillère (ou de 30 ans, pour signifier gentiment à son enfant déjà indépendant que vivre sainement, si, si, c’est possible et pas si compliqué 😉 )
  • ce livre est lourd! 1189 grammes, j’ai pesé pour vous! Alors évidemment, si vous aimez les petits formats tout légers à glisser dans un sac…
  • les recettes ne sont pas très originales, si bien que le lecteur déjà créatif n’y trouvera de prime abord pas beaucoup d’idées nouvelles à mettre en oeuvre. Mais en réalité, c’est parfaitement normal puisque ce livre se veut livre d’initiation, de redécouverte d’une alimentation simple et saine. Et puis à bien y regarder, il y a presque toujours une petite astuce qui rend le plat un peu différent de ce que l’on connaissait déjà, comme par exemple l’ajout de poudre ou de purée de noisettes ou d’amandes ainsi que le rappel qu’en Inde du beurre clarifié, de la poudre de cardamome ou de l’eau de rose sont ajoutées au gâteau de semoule qui semblait basique (p. 345).

Les + en +

  • les photos de Marie Leduc sont magnifiques. Un régal à déguster, vraiment!
  • j’aime lire dans un ouvrage rédigé par un médecin qu’il n’est pas obligatoire d’avoir du lait et des yaourts de lait de vache chez soi (p. 30) et que les recettes proposent des alternatives aux produits laitiers animaux, que les boîtes de conserve ne sont pas idéales mais peuvent être bien pratiques, que les agents de conservation des lardons sont très souvent du nitrite de sodium (E 250) qui peut déclencher des allergies ou encore, mais les exemples sont légion, que l’on trouve parfois dans l’huile des olives des agents acidifiants comme l’acide citrique qui peut poser problème…
  • de nombreuses options sont régulièrement proposées pour accommoder les recettes selon ses goûts, son placard, ses besoins. Pour la recette Inspiration Vietnamienne, par exemple (v. photo un peu plus haut), Esther Wiedmer propose en option : raisins secs, noix de cajou, amandes, pignon, persil, petits pois frais, maïs en grains, petites tranches de tomates crues, fines rondelles de carottes, 1 chou (blanc ou rouge) coupé très finement ou encore quelques bouquets de brocolis cuits.
  • le ton n’est jamais autoritaire ou moralisateur (« Ne soyez pas trop restrictif car trop d’interdits déclenchent facilement des réactions opposées! » p. 110) : la démarche de l’auteur est pédagogique, douce et précise, ouverte, avec des remarques toutes personnelles (« il existe plusieurs herbes surgelées, personnellement je trouve qu’elles n’ont aucun goût, mais certaines personnes les aiment beaucoup – à vous de tester! ») qui rendent l’auteur proche et sympathique.
  • les remarques « santé » qui sont faites tout au fil du livre sont vraiment intéressantes. Saviez-vous, par exemple, que l’avoine apaise les nerfs?

Conclusion: un livre à se faire offrir et à offrir, et en tout cas à emprunter à sa bibliothèque pour le feuilleter tranquillement chez soi, je pense que vous ne le regretterez pas, aussi bien pour son contenu que pour son esthétique, très réussie. Pour ma part, je suis enchantée que l’éditeur me l’ait aimablement adressé!

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Livres.


14 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. manon says

    bonjour et merci
    je ne suis pas une lectrice assidue de votre blog, pas non plus une consommatrice de produits bio…juste une étudiante qui aime passionnément la cuisine. Un grand merci pour cet article, j’ai immédiatement commandé le livre pour la fête des mères, parfait pour la mienne..et parfait pour moi puisque j’espère bien en profiter aussi.
    Il n’arrivera que lundi, j’aurai dû vous visiter hier (smile)

    bonne journée

  2. nol de nol says

    Tu parles de ce livre vraiment très bien et du coup tu me donnes envie de l’acheter… Hop je le note sur ma liste à déposer à la librairie !!

  3. ManueB says

    Merci de nous faire découvrir !!! Le livre a l’air vraiment très intéressant, je ferais un tour chez mon libraire et le feuilletterais…

    bonne journée

    manue

  4. Bulibula says

    oh là là, ça m’intéresse! merci de nous faire partager cette découverte!

  5. SallyBR says

    Wonderful book, I wonder if it will be sold in the US at some point…

    Loved the photo from page 188, so beautiful!

  6. Laurent says

    Je jetterai un oeil sur ce livre, particulièrement intéressant…

  7. Amélie says

    Merci Florence pour cette information ! Je vais sans aucun doute m’offrir ce livre qui est réellement d’actualité chez nous !

  8. Nelaine says

    Tu nous donnes vraiment envie d’acheter ce livre. Je crois que je vais aller le feuilleter et pourquoi pas l’acheter.

  9. Flo Makanai says

    Contente de vous avoir fait découvrir un ouvrage qui vous tente 🙂

  10. Audrey says

    Merci pour ce message très intéressant (comme votre blog d’ailleurs!!!): je viens de commander ce livre et j’ai hâte de le feuilleter…A bientôt.

  11. poucinette says

    bien se nourrir c’est très important pour moi !!!!! bisous

  12. leduc says

    Merci Florence pour ce long article sur ce livre pour lequel j’ai eu beaucoup de plaisir à faire les photos . Merci aussi d’avoir mis un lien vers mon site.
    Bonne continuation.
    Marie Leduc

  13. marie-rose garnier says

    Bonjour
    J’ai acheté ce livre, et il reste une référence pour moi : il m’a appris a mieux cuisiner pour mes enfants et à choisir des ustensiles qui préservent la santé. Il est vraiment précieux, et c’est une très bonne idée de cadeau !
    Il devrait être dans toutes les bibliothèques.
    Marie-Rose



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.