Vendredi 30 mars se tiendra à la Fac de droit, économie et gestion Jean Monnet (Université Paris Sud), à Sceaux (Hauts-de-Seine), un colloque qui promet d’être fort intéressant, qui relie droit et alimentation.

Son nom? Le droit se met à table.

Quatre thèmes ont été retenus :

  • Les interdits alimentaires ; interventions de Ninon Maillard, historienne du droit à l’université de Nantes, Marcella Iacub, juriste chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et auteur de Confessions d’une mangeuse de viande (2011), et Stéphane Detraz, pénaliste à l’université Paris-Sud.
  • Risques et préventions : interventions de François Darribehaude, docteur en droit, directeur adjoint de l’École nationale des services vétérinaires, Vet agro sup et Antoine de Brosses, avocat spécialisé en agro-industrie.
  • Vers de nouveaux équilibres : le droit à l’alimentation : interventions de Catherine Esnouf, directrice scientifique adjointe du département Alimentation à l’Institut national de la recherche agronomique, Christophe Golay, chargé de recherches à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève et Gérard Azoulay, économiste à l’université Paris-Sud.
  • Le beau, le bon, le goût : interventions de Jérôme Fromageau, juriste à l’université Paris-Sud, Jean-Paul Branlard, université Paris-Sud, conseiller pédagogique et conférencier à l’Institut des hautes études du goût et Hervé This, chimiste à l’INRA, professeur à AgroParisTech et directeur scientifique de la fondation Science et culture alimentaire.

Le détail du programme peut être consulté en ligne.

Organisé dans le cadre du festival (annuel) ciné-droit, l’évènement sera suivi de projections de films autour du thème du repas.

De quoi nourrir les esprits.
A suivre.

Print Friendly, PDF & Email