Skip to content

Categories:

« Bio, Bon, Gourmand » de Valérie Cupillard (et une pâte à tartiner banane-noisettes-chocolat)

dessert-banane-noisettes-choco1

Lundi dernier, je suis allée au salon Vivez Nature. Journée de liberté, au loin le travail, les enfants, les contraintes, un moment juste pour moi, ma marotte (vivre mieux, me faire du bien, du bon, du vrai, vivre au plus près de moi -et c’est pas gagné du tout!-, et apprendre, du coup, par contrecoup, à être aussi près et aidante que possible pour mes proches tant aimés, déjà, dans un premier temps…).

J’ai eu la chance d’y écouter une conférence donnée par Valérie Cupillard sur la cuisine sans gluten et sans lait. Conférence au cours de laquelle Valérie Cupillard nous a livré plein plein plein de bonnes idées (et pourtant, j’en savais déjà pas mal sur la question), des recettes issues de certains de ses livres, c’était super (j’en ai publié un compte-rendu, avec son autorisation).

Un peu plus tard dans la journée, après un déjeuner très apprécié de graines germées variées, d’une part de tarte au potimarron et petits pois croustillante et fondante à la fois et d’un smoothie banane-spiruline (vert, doux et onctueux, extra!) (sincèrement, je me suis régalée, c’était parfait pour un déjeuner, même si mon voisin était très intrigué par la couleur de ma boisson!), j’ai assisté à une conférence donnée par Ariane Cohen sur l’alimentation ayurvédique, sujet passionnant que je voudrais approfondir sérieusement.

Enfin, après une balade entre les stands et un arrêt prolongé au stand de GreenPeace, complètement passionnant, je suis repassée par le stand que tenaient Valérie Cupillard et son mari. Et j’ai acheté un livre fabuleux : sincèrement, une BIBLE! Et je vous écris ça sans être sponsorisée, j’ai acheté mon livre au prix fort (pas même les – 5% d’Amazon;-). En toute indépendance et franchise, ce livre est un MUST de mon point de vue pour qui veut cuisiner sensé et bon et autrement.

Son titre? Presque celui de ce blog! Bio, Bon, Gourmand.

bio-bon-gourmand

Et de fait, il est parfaitement complémentaire de ma cuisine, qui se veut, selon le « slogan » affiché sur ma bannière « bio, bon(ne), simple ». Là où je vais au simple, Valérie Cupillard a l’art de proposer des petites touches raffinées (p. 94: de délicates verrines de guacamole de betterave; p. 162: un aïoli de gingembre; p. 298: des abricots à l’infusion rose pour n’en citer que 3), des associations délicieusement gourmandes et inattendues (p. 74 : un carpaccio de tomates et de pastèques et sa sauce pour voir la vie en rose; p. 282: un velouté de pommes de terre à la crème d’amandes vanillée; p. 424 : un marbré au curcuma parfumé à l’orange etc, etc). Plus de 350 recettes, et je pense que c’est sans compter le nombre incalculable d’associations proposées ici ou là.

En effet, Valérie Cupillard propose, sous forme de tableaux, des dizaines d’associations autour des légumes (p. 98 à 101; son velouté d’aubergine, lait de riz et purée d’amandes complètes, par exemple, me fait très très envie) ou de fruits (p. 305, entre autres: une compote rhubarbe-mirabelle avec adjonction en début de cuisson, de 4 dattes coupées en dés, miam!).

4 nutritionnistes ont également participé à ce travail, et proposent 28 encadrés « informations nutrition ». Ainsi, par exemple, on en apprend sur le lait (Dominick Léaud-Zachoval, p. 38), sur comment remplacer le sucre blanc (Hélène Lemaire, p. 351), ce que sont les « alicaments » (Catherine Guasco, p. 157), ou le soja (Béatrice Devloo-Blanc, p. 237). Et ces encadrés sont vraiment intéressants, vraiment informatifs, on n’y relit pas ce qu’on a déjà lu et relu partout ailleurs.

Mieux encore, Valérie Cupillard a de toute évidence cherché à aider son lecteur à cuisiner bio, bon et gourmand en s’appropriant les ingrédients (voir son lexique des « ingrédients du bien-être », 15 pages, en fin de livre, pour nous expliquer comment se servir aussi bien de l’ail que de la caroube, de l’huile de coco, de telle ou telle farine ou de telle ou telle épice, entre autres), mais aussi en s’appropriant les textures (ainsi, par ex, elle détaille « comment remplacer la texture de la moutarde » p.84), les techniques de cuisson ou préparation de tel ou tel plat (ex: p.303, toute une page est consacrée à ses « petits conseils » pour nos compotes de saison).

Bref, je pourrais continuer longtemps sur le sujet : j’adore ce livre, c’est LE livre de mes rêves pour le moment, celui que je feuillette et lis dès que je peux, et qui m’inspire énormément pour chaque repas de chaque moment de la journée (avec les principes de l’ayurvéda dont je parlais un peu plus haut).

Bon, d’accord, j’avoue, je ne suis pas plus capable avec ce livre qu’avec tous les autres de suivre les recettes écrites à la lettre, je divague, j’invente, je cuisine à ma sauce, mais il n’empêche que depuis lundi dernier, je peux dire que Valérie Cupillard est dans ma cuisine et qu’elle y met sa touche. Et même si je brode autour de ses propositions, elle m’a permis de libérer encore un cran de plus mon imagination, pourtant déjà débordante, en cuisine!!! (et, oui, j’ai droit à des coups d’oeil un peu effrayés des membres de la famille par moments, mais jusqu’ici, tout a été apprécié).

Mes soeurs (et ceci est un test pour savoir si vous lisez vraiment attentivement Makanai ;-)) : préparez vos boîtes aux lettres! Je n’ai pas résisté et je vous ai commandé un exemplaire du livre chacune, il arrivera chez vous entre le 7 et le 14 novembre (si j’avais su, j’en aurais de suite acheté 2 ex de plus au salon pour vous les apporter lundi…).

Ah, oui, au fait, vous êtes venus pour une recette de pâte à tartiner qui se prenait pour une crème dessert (ou l’inverse) ?!

Oups, la voilà, pour 4 :

dessert-banane-noisettes-choco2

on mixe (j’ai utilisé un mixeur plongeant) 2 bananes bien mûres avec 1 cuillère débordante de purée de noisettes toastée, on ajoute au moins 1 c. à soupe de cacao en poudre pour petit déjeuner (chez moi, c’est du Destination Chocolat, composé de 65.7% de sucre de canne, 32% de cacao en poudre, 1.3% de crème d’orge et 1% de crème d’avoine), on mixe bien, ça émulsionne.

Voilà, c’est tout, c’est top, ça se mange aussi plaisamment sur des galettes de riz soufflées que tout seul (mais c’est riche en saveur donc il faut servir de petites portions!).

C’est après avoir écouté Valérie Cupillard que j’ai pensé à faire ça, mercredi matin, pour le petit-déjeuner des filles et le mien. (Sylvie, boire du thé en même temps dans une des mugs cocotte que tu nous as offertes et qu’on adore a été un plaisir de plus, merci encore :-).

Cette tartinade inspirée par Valérie Cupillard, sa conférence et son nouveau livre, c’était juste avant de faire un cake à la farine de riz complet, au miel, zeste de pamplemousses et graines de pavot inspiré de son cake citron-gingembre de la page 423, avant de faire le jour suivant un gâteau moelleux aux dés d’orange confite et eau de fleur d’oranger inspiré du marbré au curcuma parfumé à l’orange de la page 424, avant de faire une compote mousseline de pommes crues à la purée d’amandes complètes suggérée par la conférence de Valérie Cupillard, avant d’avoir enrichi la soupe du soir, aux légumes variés cuits à la vapeur, de lait végétal dans lequel j’avais fait fondre de la purée de sésame complet, avant…

Bon, OK, je me tais.

Euh, non : achetez « Bio, bon, gourmand : Mes recettes pour cuisiner les aliments du bien-être », ou faites-le acheter par votre bibliothèque favorite et empruntez-le longuement! Je ne percevrais aucune commission, je n’y ai aucun intérêt, mais ce livre est incroyablement génial et riche. Et même pas cher : 24.90€ pour 450 pages, plus de 350 recettes, des fiches établies par des nutritionnistes, un lexique, des tableaux d’associations de saveurs pour les fruits et les légumes, une bibliographie pour se documenter encore plus, des adresses et sites internet utiles, des tonnes de conseils, des recettes rattachées aux saisons, des…

STOP, je me tais.

P.S : Si vous avez une version sans index de « Bio, Bon, Gourmand », pouvez télécharger un index (52 pages!) de toutes les recettes qu’il contient, par ingrédients, en cliquant ici.

Print Friendly

Posted in Livres, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sucré sans sucre ajouté, Tartinades sucrées.


27 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Clea says

    Un très bel hommage qui me donne envie d’acheter le livre !

  2. VanessaV says

    Je viens de recevoir pour mon anniversaire « cuisiner Bio en famille » de CUPILLARD, un très bon livre aussi pour compléter ma bibliothèque culinaire dont cette auteure reste presque majoritaire (Cléa est en bonne position aussi ;)). Mais là quand je te lis l’ouvrage dont tu parles me semble OBLIGATOIRE. Toujours de nombreusqes associations et de la générosité dans les astuces.
    Merci de me tenter!

    Et puis j’espère qu’elle acceptera ton compte-rendu, j’ai hâte de te lire (et si j’avais su j’y serais allée à ce salon.
    Je t’embrasse

    • Flo Makanai says

      Vanessa,
      Oui, livre obligatoire dans ta découverte d’un autre alphabet alimentaire :-)
      Et oui, Valérie Cupillard accepte que je publie le compte-rendu, il me reste à le mettre en forme. Mais pour l’heure, je file… en Bretagne, chez ma grande soeur. Chanceuse que je suis!!!!
      Tu iras au salon Marjolaine?

  3. Véro (Dietimiam) says

    Eh bien ! Du coup, je suis curieuse de voir ce livre ! En réalité, je suis surtout curieuse de lire ce que les nutritionnistes peuvent bien dire. Je suis tellement déçue d’un grand nombre de mes confrères qui ne veulent pas se pencher sincèrement sur la question du bio. On arrive donc souvent à des aberrations nutritionnelles et écologiques qui vont à l’opposé d’un métier de l’alimentation : comment se faire du bien avec la nourriture !

    Mais là tu nous mets l’eau à la bouche et j’ai bien envie de voir et peut être même me rapprocher de ces nutritionnistes qui favorisent une alimentation biologique.

    Merci de cette info !

    • Flo Makanai says

      Véro, tu me diras ce que tu penses des interventions des nutritionnistes quand tu auras le livre (car tu vas l’acheter, si, si ;-)!!, ça m’intéresse, OK? Moi, a priori, ça me plait +++, mais je ne suis pas du métier, donc…
      Je ne connais pas non plus les oeuvres du Dr Seignalet, source d’inspiration majeure de Valérie Cupillard, je voudrais me pencher sur cela, aussi. Mais le temps, le temps, n’est jamais en quantité suffisante…!!

  4. Anne-Laure says

    J’ai lu attentivement et je suis enchantée ! Certains ont de la chance…
    Je suis très curieuse (et très sceptique)quant à l’alimentation ayurvédique.
    Enfin,pâte à tartiner a l’air exquise.

  5. Julia says

    Je suis allée faire un saut au salon moi aussi (vendredi), mais je suis passée complètement à côté de ce livre… dommage ! En fait, j’ai focalisé sur celui de Cléa, c’est pour ça ;-)
    Mais il y a le salon Marjolaine bientôt, alors j’en profiterai pour regarder celui de V. Cupillard là-bas. Merci pour l’info !

    • Flo Makanai says

      Julia, j’ai cru comprendre que le livre de Valérie Cupillard est arrivé sur les stands le lundi seulement, donc tu as eu bien raison de te focaliser, ce vendredi-là, sur le livre de Cléa :-)
      Je vais tâcher d’aller au salon Marjolaine, moi aussi. J’ai adoré les conférences du salon Vivez Nature, alors j’aimerais en entendre d’autres. C’est surtout ça qui m’attire. A +!

  6. Alice says

    j’achète très peu de livre de cuisine car ma bible à moi c’est le net … mais je pense sérieusement à me faire offrir celui ci !! tu m’a convaincue … avec cette recette et les 349 autres !

  7. Laurence says

    Non, ne vous taisez pas !
    C’est un « régal » de vous lire…..

    • Flo Makanai says

      Merci tout plein Laurence d’être si enthousiaste et si fidèle, ça donne plein d’énergie pour continuer ce Makanai qui m’apporte tant :-)

  8. Marion says

    Je me procurerais bien ce livre moi aussi! Cette pâte à tartiner est vraiment tentante…

  9. Acidia says

    Article passionnant, vivement la suite du reportage.
    L’actualité des livres gourmands est riche en ce moment avec la parution du poétique « P’tit chef bio » de Cléa et des deux récents opus énergisants de Valérie Cupillard. C’est Noël avant Noël ! Merci, merci.

    • Flo Makanai says

      Coucou Acidia, Merci et, oui c’est vraiment noêl côté livres!
      Suite du reportage à venir quand j’aurais le temps (mais je le prendrais ;-)), Valérie Cupillard m’ayant autorisée à publier un compte-rendu de sa conférence. A suivre :-)

  10. ManueB says

    Tu me donnes vraiment envie d’acheter ce livre… que de recettes intéressantes….. ça change énormément de ce que je fais habituellement et ça me plait !!!
    bisous
    manue

  11. Marie Pk says

    Quelle bonne idée cadeau que ce livre. Merci tout plein pour l’idée. J’ai hâte moi aussi de lire le compte rendu de sa conférence.Quelle chance de te lire, c’est tout à fait ce que je recherche, du bon, du vrai…
    Merci pour tout.

  12. VanessaV says

    Je tenterais le salon Marjolaine, avec ou sans famille. Et ravie de savoir que le compte-rendu sera là. J’ai publié quelques recettes de « Cuisiner bio en famille » de CUPILLARD, de très belles recettes mais je confirme que l’autre va devenir un incontournable (dès que le loupiot n’est plus malade et plus en vacances et donc que je mets la main dessus ;)) ).

  13. Cathy says

    J’ai déjà un livre de Valérie Cupillard, mais pour une néophyte comme moi, je trouve qu’il est un peu compliqué (à base de trop d’ingrédients que je n’ai pas), j’avoue que je préfère les recettes plus à ma portée comme celles de Clé ou les tiennes, je vais quand même aller feuilleter ce livre à ma prochaine expédition à ma Biocoop !

  14. Isabelle says

    J’ai testé cette recette qui me faisait de l’oeil. Mes enfants ont trouvé que ça avait « trop » goût de banane ;-)), mais moi j’ai absolument a-do-ré… du coup, j’ai mis le livre de V. Cupillard sur ma liste de Noël….

  15. Marimuse says

    Je voudrais juste apporter un bémol à tous les commentaires enthousiastes que je lis. Certes, les recettes de ce livre sont très alléchantes et celles que j’ai testées étaient vraiment très bonnes. Certes, il fourmille d’idées et de conseils pratiques. Je ne conteste pas le fond, donc, mais la forme un peu… 
    En effet, je trouve le format assez peu pratique (le livre est gros et assez peu maniable) et je trouve assez difficile de « naviguer » à l’intérieur. Je trouve qu’il manque un index par ingrédients pour trouver vite les recettes qui nous intéressent parmi les 350 proposées.
    A vrai dire Cuisiner Bio en Famille du même auteur et paru en même temps m’a beaucoup plus séduite. Pour le coup, je l’ai trouvé extrêmement bien fait. Je me suis même dit que chaque famille devrait en recevoir un exemplaire pour que sa lecture devienne obligatoire. Tant de problèmes simples pourraient être améliorés, voire réglés (hyperactivité des enfants, manque de concentration, baisses de régime, troubles du sommeil…). Quand se décidera-t-on à faire comprendre aux gens qu’ils peuvent se sentir mieux en faisant attention à ce qu’ils mangent?

    • Flo Makanai says

      C’est vrai qu’il manque un index, et merci Marimuse pour cet autre regard sur ce bouquin.
      J’en adore toujours la richesse, le foisonnement d’idées, mais je ne peux pas comparer avec le Cuisiner bio en famille puisque je ne l’ai pas. Il faudra que tu me le prêtes!

  16. louis says

    Merci pour toutes ces informations !

    je confirme : le livre Bio Bon Gourmand est tout simplement magique !

    Je découvre la cuisine Bio, ou plutôt une cuisine de plaisir où la création et la découverte de saveurs, de produits rejoint une démarche santé extraordinaire.

    bravo et merci à Valérie Cupillard !!

  17. Christel says

    Bonsoir,
    Effectivement ce livre est une vraie merveille. C’est le 1er livre bio que j’ai acheté et qui m’a permis de découvrir de nouveaux produits. Vu le plaisir que tu as retiré en écoutant la conférence de Valérie Cupillard je pense que je ne vais pas regretter de l’écouter lors de sa venue au salon bio de Paris.

  18. Christel says

    Bonsoir,
    Je te dirai comment c’est. Je suis contente car j’ai pu prendre une journée de congé pour le vendredi et j’essaierai d’ y aller aussi le dimanche. J’essaierai de prendre des notes mais je ne sais si mon compte rendu sera aussi bien que ce que tu as pu faire.
    Bonne soirée.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.