Skip to content

Categories:

Cake aux olives, petits pois et vin blanc, inspiré de Clémentine et Michel Oliver {Recette sans gluten et sans lait}

Cake sans gluten et sans lait aux olives et petits pois

La principale originalité de ce cake, pour moi, est qu’il contient de la levure de boulanger, et non de la levure chimique. Cette particularité compense en partie l’absence de gluten dans la pâte.

Le vin blanc, en quantité non négligeable, lui donne une saveur très particulière, par ailleurs.

Ce cake est tout particulièrement associé à ces mercredis midis où Mr Makanai, Bérénice et moi, attendons nos deux collégiennes de filles/soeurs dans la voiture, prêts à emmener tout ce petit monde à la piscine. Nous le mangeons alors pendant le trajet (j’en découpe des tranches que je mets dans des boîtes repas individuelles, pour limiter les miettes).

La présence de vin blanc n’empêche pas mes filles de l’aimer, et je me dis que l’alcool a du disparaître pendant la cuisson ?

Je l’ai déjà fait avec des lardons à la place des petits pois, chouette aussi. idem avec du thon émietté à la place des olives. En fait, tout plein de variantes sont évidemment possibles.

Cake aux olives, petits pois et vin blanc {sans gluten et sans lait}
 
Temps de preparation
Temps de cuisson
Temps total
 
La recette est largement inspirée du cake aux olives de Clémentine et Michel Oliver, publié dans "Je cuisine sans gluten et je me régale", aux éditions Albin Michel.
Auteur:
Type de cuisine: Une recette sans gluten et sans lait
Pour: 6 personnes
Ingredients
  • 250 g de mélange de farines sans gluten maison
  • 1 sachet de 5 g de levure de boulanger déshydratée
  • ½ c. à café de sel
  • 4 oeufs
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 15 cl d'huile d'olive de qualité
  • 100 g d'olives noires dénoyautées, éventuellement rincées, puis égouttées
  • 100 g d'olives vertes dénoyautées, rincées puis égouttées
  • 200 g de petits pois cuits égouttés et rincés
Instructions
  1. Dans un bol, mélanger la farine, la levure et le sel.
  2. Ajouter les oeufs un à un, en les incorporant bien à chaque fois.
  3. Ajouter ensuite le vin blanc,puis l'huile, et bien mélanger.
  4. Enfin, ajouter les olives vertes et noires ainsi que les petits pois et mélanger doucement.
  5. Verser dans un moule à cake bien graissé.
  6. Couvrir d'un torchon propre et laisser lever la pâte, 30-45 minutes environ (selon la température de la pièce) : la pâte ne doit pas être devenue toute molle, mais elle doit avoir sensiblement augmenté de volume par rapport à sa mise en moule.
  7. Allumer le four à 180°C (th. 6).
  8. Dès que le four est chaud, enfourner le cake sur une plaque à mi-hauteur.
  9. Au bout de 15 minutes de cuisson, fendre le cake dans toute sa longueur :cela lui permettra, selon moi, de bien s'épanouir et de cuire à coeur (c'est vrai pour tous les cakes, à mon avis, et le résultat est drôlement plus beau, de plus !).
  10. Poursuivre la cuisson jusqu'à ce qu'une pique insérée au centre du cake en ressorte sèche, environ 30-40 minutes de plus.
  11. Laisser tiédir le cake dans son moule une fois sorti du four puis démouler.
Notes
Il est préférable d'attendre que le cake soit totalement froid pour le couper en tranches, pour un résultat très esthétique, mais c'est parfois compliqué de résister au cake tiède, je vous préviens !

Les petits + :

  • Le livre de Clémentine et Michel Oliver, Je cuisine sans gluten et je me régale, est franchement gourmand. Mais attention : ses recettes reposent sur un mix de farine sans gluten industriel ou un mix très basique de Maïzena, farine de riz blanc et gomme de guar. C’est un peu dommage, j’aurais bien aimé des recettes variant les plaisirs et les atouts de plus de farines sans gluten.
  • Plusieurs recettes du livre prévoient des produits laitiers, avis à ceux qui veulent/doivent les éviter. La recette initiale de cake, par exemple, prévoit 150 g d’emmental.
  • Enfin, et je suppose que cela est lié aux contraintes du calendrier éditorial et que cela sera corrigé dans une prochaine édition, l’ouvrage contient pas mal d’erreurs. Par exemple, pour cette recette de cake, il est prévu d’allumer le four à 180° en tout début, alors que la pâte devra, une fois préparée, lever au moins 30 minutes. Ou bien encore, le mélange de farine sans gluten proposé pour remplacer le mélange industriel est prévu pour 1020 g de mix mais noté comme permettant d’en faire 1200 g. Bref, un livre que je recommande mais il sera préférable de bien lire chaque recette avant de la tenter, pour la corriger un peu le cas échéant.

Transparence : ce livre m’a été adressé gracieusement par son éditeur.

Print Friendly

Posted in A grignoter, Pains sans gluten, Sans gluten, Sans lait, Sans sucre ajouté, Végétarien.

Tagged with , , , .


5 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Rosa says

    Il est superbe! J’adore ce genre de cake salé.

    Bises et bonne semaine,

    Rosa

  2. LadyMilonguera@Un siphon fon fon... says

    Il est bien beau ton cake !

  3. Kika says

    En effet très beau cake! Et merci pour l’ astuce « je fends » ça donne de l’allure!
    En revanche je me suis toujours dit qu’il fallait le démouler sur une grille quelques minutes après la sortie du four afin que l’humidité s’échappe plus rapidement.
    Est-ce que ta technique permet de garder du moelleux?

    • Flo Makanai says

      Oui, la croûte est moins sèche et le tout plus fondant. Mais du coup moins facile à transporter autrement qu’en boîte. Pour avoir de plus jolies tranches faciles à transporter, ou même tout simplement à manger à la main, tu as raison, il vaut mieux faire sécher le cake très rapidement après sa sortie du four sur une grille.
      Pour ce qui est de fendre, oui ça donne de l’allure et puis cela permet une meilleure cuisson au coeur, surtout pour ce cake dont la pâte contient beaucoup d’humidité, entre olives, vin, humidité résiduelle des petits pois etc.

  4. CuisiCook.com says

    Ça donne faim!



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.