Sans gluten Sans lait Sans oeufs

Gâteau à la cannelle et aux fruits rouges (sans gluten, oeufs, lait, soja)

Issu du livre “Allergy-Free Desserts” d’Elizabeth Gordon et sur la base de son mélange de farines dit “mélange Betsy” (que je vous ai présentés avec ces cookies au cacao-là), voici un super quick cinnamon coffe cake, ou gâteau à la cannelle super rapide en français dans le texte (le coffee cake n’est pas un gâteau au café en anglais, mais un gâteau POUR le café, pour les petites pauses, facile à manger). Je l’ai servi la première fois avec des fruits rouges surgelés (et décongelés) : ma famille a adopté avec moultes expressions de plaisir et demandé un second service. C’est léger, savoureux, simple, bon.

be-cinnamon-coffe-cake-mok

Les ingrédients (NB: j’ai un peu modifié les ingrédients de la recette initiale):

  • 450g de fruits rouges surgelés (ou 300g frais, selon saison)
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 1 c. à soupe de graines de lin moulues
  • 120 ml de lait d’amande
  • 1/2 c. à café de vinaigre de cidre
  • 255 g du mélange de farine Betsy (voir ce billet)
  • 160 g de sucre blond de canne non raffiné
  • 2 c. à café de poudre à lever (maison, sans gluten ni maïs)
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à café de gomme de xanthane
  • 1.5 c. à café de cannelle en poudre
  • 45 g d’huile d’olive assez douce
  • 1/2 c. à café d’extrait de vanille

La recette (un peu modifiée, voir 1re note en bas de page)

  1. Si les fruits sont congelés, la veille, placer le sachet de fruits rouges au réfrigérateur pour qu’ils dégèlent (sinon, les dégeler au micro-ondes si vous en possédez un).
  2. Le jour même, si les fruits sont frais, les écraser grossièrement à la fourchette pour qu’ils rendent du jus.
  3. Préchauffer le four à 180°C. Graisser légèrement un moule à gâteau carré de 20 cm de côté.
  4. Dans un tout petit bol, mélanger intimement graines de lin moulues et eau, et laisser épaissir 3-5 minutes (cela remplace l’oeuf)
  5. Dans un autre récipient, mesurer le lait d’amandes et ajouter le vinaigre de cidre (cela remplace le lait fermenté et aide à avoir un gâteau aéré et moelleux. Pas d’inquiétude à avoir côté goût, on ne sent pas du tout le vinaigre)
  6. Dans un grand bol, mélanger tous les autres ingrédients sauf l’huile d’olive et l’estrait de vanille.
  7. Ajouter à ce mélange sec les graines de lin moulues réhydratées (qui doivent avoir une consistance assez épaisse), l’huile d’olive et l’extrait de vanille.
  8. Verser dans le moule préparé et enfourner 20-25 minutes, jusqu’à ce qu’une pique insérée au centre du gâteau en ressorte sèche.
  9. Laisser refroidir complètement et servir avec les fruits rouges un peu écrasés.

Notes:

  • La recette initiale ne prévoit pas d’incorporer la cannelle dans le gâteau : l’épice est mélangée à une cuillère à soupe de sucre et saupoudrée sur le gâteau avant cuisson. C’est une option bien sympa aussi.
  • Cette base de gâteau enrichie de dés de pommes crues et de dés de dattes puis servie avec de la compote de pommes (crue ou cuite) est également très bonne.
  • C’est Damouredo qui a confectionné le joli logo posé sur la photo, en avril 2009, pour la bannière de Makanai. Ce n’est qu’aujourd’hui qu’enfin je m’en sers pour une photo de billet et je tiens à la remercier encore parce que je trouve ce dessin tout délicat.
  • Envie d’une recette de faux cookies au beurre de cacahuètes, de cool mint patties ou encore de carrés de riz croustillant issues du livre précité d’Elisabeth Gordon (en anglais)? C’est possible en cliquant sur le nom de la recette qui vous intéresse.
  • Sur le pull de ma fille, le jaune sur son côté gauche et la mousse sur son bras droit sont les restes d’une cueillette de pissenlits du jardin 🙂 Et oui, ordinairement elle mange plus proprement (quoique… ;b)!
  • On peut bien sûr réaliser ce gâteau en mode “avec” : on remplacera les graines de lin réhydratées par un oeuf, le mix de farine par une farine (d’épeautre par exemple, ou de blé), on laissera de côté la gomme de xanthane (superflue si la farine contient du gluten) et l’huile pourra être remplacée par du beurre (au lait cru et bio, de préférence!).

Print Friendly, PDF & Email

16 commentaires

  1. Miam ça a l’air aussi sympa que les cookies… que de bonnes choses à tester chez toi. Je suis bien d’accord, l’obligation de changer ses habitudes alimentaires contraint à l’inventivité, ce qui n’est pas pour me déplaire !
    Bon WE

  2. Mmm, tu as dis les mots magiques… cannelle et fruits rouges, est-ce que je suis la seule à qui ces mots font autant d’effet?
    En tout cas, superbe idée de recette sans gluten, sans oeufs ni produits laitiers, je mange rarement des gâteaux et biscuits, mais je pense que celui-ci va bientôt se retrouver dans ma cuisine! J’adore l’idée de rajouter d’autres fruits.
    J’en profite pour dire que la photo est très choute (et chouette logo effectivement), d’ailleurs on voit bien que le gâteau était bon, il n’est plus là! Et je compati pour le jaune des fleurs de pissenlit, j’en ai cueilli un bon paquet ces dernières semaines pour faire de la gelée et j’avais les doigts tous jaunis!
    Bon j’arrête les compliments, j’attends les prochaines recettes avec impatiente!

  3. A te lire je m’intéresse de plus en plus aux graines de lin. Dernièrement j’ai vu des graines de lin brun. Penses tu qu’elles aient les même propriétés ?
    Sinon, j’ai fini par tester non pas la farine mais les flocons de millets, le goût est très agréable dans le pain et j’adopte cette nouvelle céréale.
    Merci pour les idées que tu nous donnes. 🙂

    1. Flo,
      il me semble que lin doré et lin brun ont les mêmes valeurs nutritives (si ce n’est que le lin doré contiendrait un peu plus d’huile) et fonctionnent de même comme liant. J’utlise ces temps-ci du lin brun, que je mouline le plus finement possible avec la lame de ma Soyabella.
      Je pense tous les jours à ton pain sans gluten au sirop de tapioca (publié ici sur votrepain.com) mais n’ai toujours pas trouvé le courage de m’y mettre. Ca va venir 🙂

      1. Tu ne peux pas tout faire en même temps, je serais ravie de lire tes essais de pains, notamment avec ton levain de teff.
        Pour les graines de lin je vais sans doute tester, j’ai idée qu’ajouté dans un pain ou une brioche ça devrait apporter quelque chose d’intéressant.
        Comme je me refuse à faire du pain aux œufs cela serait une bonne alternative.
        Actuellement je fais des tests avec la gomme de guar mais je ne suis pas satisfaite, la mie est très bien mais je n’obtiens plus le bombé et ma pâte est difficile à travailler car très collante.

    1. Ca me fait réaliser que je n’ai pas mentionné un truc important à propos des graines de lin : elles contiennent beaucoup de fibres, si bien qu’il ne faut pas en abuser ET il faut beaucoup boire quand on en consomme pas mal. On lit souvent qu’il est recommandé de ne pas dépasser 2 à 4 c. à soupe de ces graines par jour (ce qui, dans la pratique, et un volume important, difficile à atteindre sauf si l’on saupoudre le lin moulu sur toutes ses assiettes. Toutefois, il est certainement préférable de ne pas multiplier les recettes qui en contiennent dans une seule journée. Comme de toute façon on ne multiplierait pas les recettes contenant des oeufs dans une même journée.)
      Et puis les graines de lin sont un phytoestrogène (oestrogène végétal) et ne doivent pas être consommés en trop grande quantité par une femme enceinte.
      Ce dont on ne doit pas déduire qu’une cuillère à soupe pour 24 cookies rend la dégustation de 3-4 cookies dangereuse, par exemple!!

  4. Hello,
    Encore un gâteau qui fait son petit effet !
    Sinon pour remplacer la farine de pois chiche, je te suggère d’essayer la farine de souchet…. c’est délicieux et SANS gluten. C’est avec le souchet (herbe à chufa) que l’on fabrique l’orchata de chufa-autre lait végétal délicieux originaire de valence en espagne. On en trouve à Carrefour mais il est bien trop sucré malheureusement…
    la farine se trouve chez Naturalia (je suis sûre) mais aussi dans les autres biocoop ! (pas vérifié dans toutes!) et c’est top et riche en fer et pleins d’autres trucs super bon pour la santé….
    J’ai une question sur les graines de lin : tu les utilises juste moulu ? j’ai vu que l’on pouvait monter “en neige” l’eau de trempage mucilagineuse. As tu essayé cela pour des mousses ou soufflés ?
    En tout cas heureusement que tu as trouvé de quoi utilisé la soyabella quand même… cela aurait été dommage de s’en passer faute de lait de soja…
    bon week end !

    1. Merci pour l’idée, Sophie. J’ai acheté un sachet de cette farine il y a 15 jours, mais ne l’ai pas encore essayée. Et ce sera de toute façon occasionnel car cette farine de souchet est malheureusement trop chère comme base.
      Oui j’utilise les graines de lin justes moulues.
      Non je n’ai pas encore essayé de monter en neige l’eau de trempage, mais c’est une super idée! Tu as des recettes précises? Je vais essayerr sous peu, tiens…
      La Soyabella me sert pour plein de choses, heureusement : moudre les amandes, graines de lin et tapioca et, surtout, faire des laits crus d’amandes ou (mon chouchou) de noisettes.
      Et puis je peux faire du lait de quinoa (même si le premier essai étant râté) et j’en passe. Vive la Soyabella 😉
      Bon week-end Sophie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *