Skip to content

Categories:

Pâte à tartiner cacahuète et confiture

Dans notre précédent jardin, un prunier nous donnait, bon an mal an, d’exquises reines-claudes sucrées.

Nous avons déménagé en été, il y a près de 2 ans, et j’ai eu le temps de faire quelques dizaines de pots de confiture : nature, avec du citron, avec de la cannelle.

Nous les dégustons tout doucement, n’aimant pas plus que cela les tartines. J’en mets dans certains gâteaux, en remplacement du sucre et des morceaux de fruits, délayée un peu sur une tarte aux pommes, parfois en fond de nos pots de yaourts maison.

Pâte à tartiner cacahuète et reines claudesEt parfois, je prends un petit bol, j’y laisse couler une généreuse quantité de pâte de cacahuète, puis 1/3 du volume environ de confiture de reines-claudes, je remue, et je tartine sur des lamelles de pomme fraîche ou des tartines craquantes de sarrasin.

[cliquez sur Continued ci-dessous pour poursuivre la lecture de cet article]

J’aime même manger cette pâte à tartiner le matin avec du yaourt, un mélange de graines toastées (tournesol et courge le plus souvent), des dés du fruit frais du moment.

Et vous, faites-vous des pâtes à tartiner gourmandes, qui n’ont rien à voir avec les plus connues contenant du chocolat ?

Pâte à tartiner cacahuète et confiture
 
Temps de preparation
Temps total
 
¾ purée de cacahuètes, amandes, noisettes ou tournesol, ¼ d'une confiture bien parfumée de votre choix et voilà !
Auteur:
Type de recette: Pâte à tartiner
Type de cuisine: Express et du placard
Pour: 1 pers
Ingredients
  • Purée (de cacahuètes), 3 c. à soupe environ
  • Confiture (de reines-claudes), 1 c. à soupe environ
Instructions
  1. Verser la purée (de cacahuètes) dans un joli petit bol.
  2. Ajouter la confiture.
  3. Mélanger.
  4. Tartiner (ou manger tel quel !).
Notes
La confiture doit être parfumée, pas trop sucrée. Si elle est acidulée ou un peu amère, tant mieux : cela équilibrera le gras doux de la purée de cacahuète.

P.S. : Savez-vous que la cacahuète est une légumineuse ? Responsable de réactions allergiques pour certains d’entre nous, je lui consacre plusieurs lignes dans mon livre Intolérances alimentaires, sensibilités, allergies – Comprendre (et vivre avec !) édité par Terre Vivante, recettes co-écrites avec Véronique Chazot, en vente dans toutes les bonnes librairies depuis début avril 2016.

Cliquer sur la couverture pour accéder au site de l'éditeur

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, autrement, Bien utiliser ses réserves, Conserves, Fruits, Sans blé, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Tartinades sucrées.

Tagged with , , .


6 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Anne-Catherine says

    Quelle merveilleuse idée chère Flo.
    J’ai mélangé de la purée d’amandes blanches avec ma confiture maison mangue/ananas….un délice☺️
    Merci pour le partage et bonne semaine à toi.

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Oh que ce doit être bon en effet ! Malheureusement, je ne peux plus consommer de purée d’amandes, elle ne me réussit pas (brûlures)… Remarque, vu l’évolution de son prix, c’est mieux pour moi : 31 € le kilo dans mon magasin bio habituel ce week-end…

  2. Suzanne says

    Bonjour, je trouve aussi que l’idée est formidable, j’ai des pots de confiture de gérerine qui
    sèchent doucement au frigo, je ne mange plus de confiture , je vais donc la mélanger avec
    de la purée de noix que j’ai faite cette semaine.
    Merci pour l’idée.

  3. Mélodie says

    Alors là j’ai appris un truc pour les cacahuètes, j’étais persuadée que c’était des oléagineux !

    • Florence Arnaud @ Makanaibio says

      Mélodie : l’un n’empêche pas l’autre. Les cacahuètes sont des légumineuses (graines séchées provenant de plantes à gousses, et non à coque) ET, comme elles sont riches en lipides, des oléagineux…
      En fait, les familles des protéagineux, oléagineux et oléo-protéagineux intègrent toutes sortes de légumineuses et fruits…



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.