Skip to content

Categories:

Fondue d’aubergines sur lit de quinoa à la noix de cajou et son tartare de tomates (cuissons poêle, vapeur et cocotte)

confit-aubergines-quinoa-cajou-cru4

Cette recette a été préparée pour le livret de 8 recettes qui sera intégré aux packs mini-cocottes (en céramique noire de Colombie) vendus en fin d’année par Ethiquable, et elle est la recette du mois du site Cuisinez Equitable dont je suis (à titre exceptionnel car je ne veux pas de cela par ailleurs) partenaire.

Elle est simple, et nous l’avons particulièrement aimée dans sa version tomate non cuite. Mais si on le souhaite, on peut monter les cocottes un peu à l’avance, les conserver au frais, et les réchauffer au four, à 180°C, couvercle fermé, 15-20 minutes. Dans ce cas, n’ajouter le yaourt qu’au moment de servir et non avant cuisson.

confit-aubergines-quinoa-cajou-cru2

Les ingrédients pour 2 cocottes grand format, soit une entrée ou un plat léger pour 4 personnes

Préparation: 35 minutes

Cuisson : 25 min

  • 1 verre de quinoa (que l’on rincera soigneusement avant cuisson)
  • 1 verre d’eau + 1/4 de verre
  • 1 c. à soupe débordante de purée de noix de cajou
  • 1 c. à café d’huile de pépins de raisins ou autre huile neutre.
  • 1 aubergine
  • 1 petit oignon, finement haché
  • 1 gousse d’ail, dégermée et finement hachée
  • 1 tomate
  • 1 c. à café d’huile vierge de noix d’Amazonie
  • sel, poivre du Kerala
  • ciboulette
  • yaourt de brebis

confit-aubergines-quinoa-cajou-cru5

La recette

  1. Dans le 1/4 de verre d’eau, diluer la purée de noix de cajou.
  2. Verser cette purée diluée dans un récipient qui supporte la chaleur, ajouter le reste d’eau (1 verre) puis le quinoa bien rincé. Mélangez et laisser cuire à la vapeur 25 minutes environ, jusqu’à absorption totale du liquide. On obtiendra un quinoa délicieusement moelleux et parfumé.
  3. Pendant que le quinoa cuit, faire chauffer 1 c. à café d’huile de pépins de raisins dans une petite poêle.
  4. Ajouter dans la poêle l’oignon et l’ail.
  5. Quand ces derniers sont fondus, ajouter l’aubergine lavée, (non épluchée) et coupée en petits dés.
  6. Laisser fondre l’aubergine, à couvert, en surveillant très souvent et en ajoutant un peu d’eau au fur et à mesure de la cuisson pour éviter que l’aubergine ne brûle.
  7. Quand l’aubergine est bien fondue, assaisonner au goût de sel et de poivre.
  8. Couper la tomate en petits dés.
  9. Ajouter l’huile de noix d’Amazonie, sel, poivre du kerala et ciboulette. Réserver.
  10. Quand le quinoa et l’aubergine sont cuits, dresser les cocottes : disposer une couche de quinoa, puis une couche d’aubergine puis une couche de tartare de tomates, et enfin une cuillère à soupe de yaourt de brebis.

On pourra servir les cocottes de suite, pour profiter du contraste entre la chaleur ronde et fondante du quinoa et des aubergines et la fraîcheur un peu acidulée de la tomate et du yaourt.
On pourra aussi passer les cocottes au four, température 180°C, pour 15 minutes, surtout si l’on a préparé les cocottes à l’avance et qu’on les a conservées quelques heures au réfrigérateur.

A suivre: les 4 autres recettes, et photos, que j’ai élaborées pour ce livret et qui y figureront.

NB: Ethiquable m’a envoyé gratuitement tous les ingrédients dont j’ai eu besoin, tout en me laissant toute liberté de m’en servir ou pas, et toute liberté d’écriture à leur sujet : soit j’aime et je retiens, soit je n’aime pas et je peux l’écrire ou ne pas mentionner le produit. Je ne suis donc en rien liée à la marque par une quelconque obligation publicitaire, même s’il est exact que j’ai, dans le fond, oeuvré gratuitement pour la confection de ce petit livret d’accompagnement des cocottes donc, indirectement, à la publicité de la marque. Oui, cela m’a pris plusieurs heures de finaliser les 5 recettes et leurs photos, oui ce fut un vrai travail, mais oui aussi Ethiquable propose des produits de vraie qualité, que je n’achèterais pas si on ne me les envoyait pas car ils sont plus chers que mon ordinaire et peu disponibles autrement que par correspondance. Et puis je me suis bien amusée et ma famille s’est régalée!

NB2: il ne faut pas hésiter à cuisiner le quinoa à la vapeur, c’est excellent!

NB3: enfin, pour se simplifier la vie et hors saison des aubergines, on pourra remplacer la fondue d’aubergines fraîche par une fondue d’aubergines à la tomate en conserve de verre, il en existe de très bonnes. On pourra aussi ajouter du fromage de brebis en dés ou râpé et gratiner la petite cocotte.

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Légumes, Sans gluten, Végétarien.


11 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Marion says

    Sympa cette recette, en petites cocottes c’est vraiment adorable! J’aime beaucoup associer le quinoa à quelques légumes chauds.

  2. Philou says

    Recette très sympathique et les cocottes sont adorables
    Mention spéciale pour les photos
    Amitiés

  3. MC says

    Très joli billet!

  4. Marie Pk says

    Je n’ai pas bien compris la cuisson « à la vapeur » du quinoa, on le met au dessus de l’eau, sans toucher l’eau?
    Bonne idée la dilution de la purée de noix de cajou dans l’eau de cuisson! Ca doit bien parfumer en effet.

    • Flo Makanai says

      Non, non, on mélange le verre de quinoa + le verre d’eau + le 1/4 de verre d’eau dans lequel on a dilué la purée de noix de cajou dans un bol en inox qui fait au moins deux fois ce volume, on pose le bol en inox dans un panier du cuit-vapeur (ou au-dessus d’une casserole)(cuit-vapeur ou casserole rempli(e) d’eau pour pouvoir cuire) et on fait cuire.

      • Marie Pk says

        Merci pour cette précision, je vais essayer ainsi.

  5. clotilde says

    Quelle bonne idée, en effet, de cuire le quinoa dans une « eau de cajou » ! Je n’ai pas de purée de cajou ces jours-ci, mais j’essaierai avec de la purée de noisette ou du beurre de cacahuète chunky rapporté des Etats-Unis et que je me mettrais bien en intraveineuse. 🙂

  6. ln says

    joli et appétissant!

    j’adore ces petites cocottes…..

  7. Elodie says

    A quand un livre pour de vrai ? Très jolie ta recette, je ne sais pas où tu puises ton inspiration . Merci en tout cas de la partager avec nous !

  8. ln says

    oui oui à quand un livre?
    c’est une TRÈS BONNE IDÉE !!!

  9. rêves de tables says

    Je découvre votre blog avec délice. Un véritable enchantement pour les papilles et les yeux. Merci pour cette succulente pause culinaire.



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.