Skip to content

Categories:

« Doigts » de gâteau aux olives et aux graines toastées, parfaits pour les apéros d’été

Cet été est peu généreux côté soleil et chaleur, et les occasions de prendre l’apéro, seul ou accompagné, en extérieur sont moins nombreuses qu’elles ne le furent d’autres années (ou, peut-on encore espérer, qu’elles ne le seront au cours des semaines à venir).

Pour les jours où les soirées furent/seront douces et bavardes autour de petites choses à grignoter, je crois que j’ai trouvé ma recette de « doigts » de gâteau qui estompe les fougasses, biscuits secs, ou autres gressins pour tartiner (voire tremper) dans les différents houmous (traditionnel ou au chou-fleur, voire carrément traitre à son nom car aux courgettes et sans pois chiches) ou accompagner une bonne ensoleillade. Avec un joli plateau de crudités, un peu de fleur de sel, une chouette compagnie et du temps, mmmm.

Sans compter que la pâte de base permet, légèrement modifiée en version sucrée, de faire des gâteaux sous plusieurs formes, mais ça, ce sera l’objet d’un autre billet.


Doigts de gâteau aux olives et graines toatsées
Les ingrédients
 

  • 3 c. à soupe de graines (tournesol, sésame, pavot, courge…) mélangées
  • 300 g de farine (sans gluten et mélange maison pour moi)
  • 2 c. à café de poudre à lever (maison et sans gluten pour moi)
  • 2 oeufs bio ou 1 FR (ou l’équivalent en substitut, voir note en bas de page)
  • 100 g de yaourt (végétal si l’on veut)
  • 100 g de crème (végétale si l’on veut)
  • 100 g de lait (végétal si l’on veut)
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 120 g d’olives vertes dénoyautées et hachées
  • 1/2 c. à café de fleur de sel

La recette

  1. Allumer le four à 180°C.
  2. Placer les graines mélangées dans un moule à tarte et placer ce moule dans le four en train de chauffer.
  3. Mélanger la farine et la poudre à lever dans un bol de taille moyenne.
  4. Ajouter tous les autres ingrédients humides (du yaourt aux olives hachées)(on aura pu les mélanger dans un autre récipient au fur et à mesure qu’on les aura pesés).
  5. Bien mélanger, sans hésiter si l’on utilise des farines sans gluten puisqu’elles ne « durcissent » pas (c’est en effet le gluten qui génère de l’élasticité, dont on ne veut généralement pas dans les préparations autres que le pain).
  6. Sortir les graines du four : elles doivent être délicieusement odorantes et toastées.
  7. Les verser dans un mortier, ajouter la fleur de sel et réduire en poudre grossière.
  8. Ajouter à la pâte, mélanger.
  9. Graisser rapidement et légèrement le moule à tarte.
  10. Y verser la pâte.
  11. Enfourner pour 35 minutes environ, ou jusqu’à ce que le gâteau soit bien doré et qu’une pique en bois ou un couteau planté en son centre en ressorte sèche.
  12. Démouler puis laisser refroidir le gâteau 15-20 minutes sur une grille.
  13. Le couper en « doigts », ou bâtonnets (sans accorder d’importance au fait qu’il ait un format de tarte, car si on le coupe en « parts » de tarte, on aura des bouts trop fins qui se casseront) et servir.

Les petits +

  • Cela prend un peu de temps de faire toaster les graines puis de les broyer, et il est possible de sauter cette étape, mais le gâteau final sera très sensiblement moins parfumé et agréable, selon moi.
  • Pour se faciliter la tâche, il est possible de broyer des graines toastées avec du sel en avance. Il suffira de conserver le mélange au frais, dans un pot bien hermétique (sinon, en raison de la forte teneur en lipides des graines, cela risque de rancir, et vite). Dans ce cas, on n’hésitera pas non plus à saupoudrer de cette poudre un peu partout!
  • Si des herbes fraîches sont disponibles, ne pas hésiter à en ajouter à foison dans la pâte, miam!
  • Pour des substituts aux oeufs : il en existe de toutes sortes (voir mon livre ;) ). Pour cette recette, j’ai testé pour vous les graines de lin moulues puis mélangées dans de l’eau tiède, impec, et, pour un résultat plus dense, la compote de pommes (non sucrée).
  • On peut faire sécher les « doigts » de gâteau dans un four à 120°C pendant 20-30 minutes, ou pendant 2-3 heures à 75°C dans un déshydrateur pour avoir des bâtonnets plus secs, qui se conservent mieux et se trempent plus facilement dans les tartinades.
  • Oui il est possible d’avoir un bon résultat avec 300 g de lait au lieu du mix yaourt-lait-crème, mais c’est un peu moins gourmand, un peu plus sec, plus friable si sans gluten, vous l’aurez deviné. Je l’ai fait avec du lait seul (de riz ou d’avoine) et j’ai alors ajouté un peu plus d’huile d’olive (1 à 2 c. à soupe en rab).
Print Friendly

Posted in A grignoter, Sans gluten, Sans lait.

Tagged with , , , , , , , , , .


30 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Rosa says

    Une bien bonne idée! Ces doigts de gâteau doivent être extra.

    Bises,

    Rosa

  2. Philou says

    Très très sympa

  3. Mlle Pigut says

    Yeah, j’adore quand tu prends la peine de faire des version pour tous, avec ou sans gluten, avec ou sans produits animaux, quel boulot, merci et bravo!
    Et j’adore cette recette, j’aime bien avoir des petites choses salées à grignotter de temps en temps, je note!

    • Flo Makanai says

      Merci Mlle Pigut! Ravie qu mon choix de publier désormais des recettes non étiquetées « avec » ou « sans », que chacun peut adapter à sa façon, te convienne.

      • Héloïse says

        Coucou,
        Est-ce que tu pourras refaire ces délicieux petit doigts,s’il te plait ?
        ta fifille! <3

  4. tiuscha says

    Très sympathique. Doigts à manger avec les doigts !

  5. Véro (dietimiam) says

    Oui, je suis entièrement d’accord avec melle Pigut. C’est un vrai plus de voir chez toi les recettes en version sans ou non. Ca explique à ceux qui ne savent cuisiner qu’en suivant à la lettre les recettes que l’on peut substituer, mélanger, arranger cette dite recette. Grand merci :)

    • Flo Makanai says

      Je note, je note, et je vais peu à peu adapter toutes mes recettes de la sorte. Merci pour ce retour Véro :)

  6. luckydoth says

    Ta recette me plait bcp, je V certainement la tester!
    Je te propose une recette de « sans gluten, sans lait, sans oeuf », car je suppose q tu es tjs à la recherche de ce genre de chose : la socca niçoise. Mon chéri sera ravi de te donner sa recette si tu souhaites la partager avec des personnes intolérentes.

    • Flo Makanai says

      Oui je suis toujours à la recherche!
      Il se trouve que je connais bien la recette de la socca, cette grosse « crêpe » de farine de pois chiches, mais que je n’en ai jamais fait encore. Ce n’est pourtant pas faute d’en avoir lu des recettes, ici ou là, généralement bien appétissantes, et j’en ai déjà mangé plusieurs fois, j’aime.
      Je serai ravie de connaître la recette de ton chéri : cela me permettra d’en faire chez moi, enfin, et de partager ensuite.
      Merci et … à bientôt!

  7. Mélodie says

    Encore hier je me suis plongée dans ton livre pour consulter ton tableau sur les substituts d’oeufs ! Il est vraiment très bien fait (tout comme le livre entier). J’avais très envie d’un gateau marbré mais je n’avais plus d’oeufs, avant je me serais résignée mais là j’ai remplacé par de la compote et de l’arrow-root, et je l’ai eu mon gateau marbré !! A coeur gourmand, rien n’est impossible :-)

    • Flo Makanai says

      Je suis ravie de lire ton message, merci tout plein :) ! D’autant que les gâteaux marbrés, c’est bon!!!
      Quelle quantité d’arrow-root as-tu ajouté à ta compote?

      • Mélodie says

        Oui et les gâteaux marbrés me rappellent mon enfance, c’était LE gâteau que ma mère faisait en vacances (mais avec 250g de beurre, 250g de sucre, 5 ou 6 oeufs… arghhhh !)
        Pour l’arrow-root j’ai du mettre quelque chose comme 60g pour 140g de farine de riz, j’ai un peu forcé sur la dose comme j’ai pris une farine sans gluten mais je pense que moins aurait suffit, je teste le prochain coup ! En tout cas le gâteau se tient très bien, on coupe une tranche sans qu’il se défasse et quand on regarde la texture on pourrait vraiment croire qu’il y a de l’oeuf dedans ! Le végétal me bluffe presque tous les jours !!

  8. poucinette says

    très gourmand cela m’intrigue

  9. Christel says

    Bonjour Flo,
    J’aime beaucoup tes « doigts » de gâteaux que je testerais pour un prochain pique-nique. L’idée aussi de faire « sans étiquetage » est vraiment une bonne idée comme cela chacun fera à sa façon. Vraiment super la façon de faire évoluer ton site!

  10. Elodie says

    Je garde ta recette sous le coude pour qd j’aurai 5 minutes, çà me fait grandement envie !!!

  11. ManueB says

    Ce doit être excellent et bien parfumé, miam

    manue

  12. mamapasta says

    compte tenu de la température du soir, tes doigts me donnent envie de les tremper dans une bonne soupe de légumes…et de les faire cuire sur un plat rectangulaire pour faciliter le découpage..

  13. Spécialiste de l'éphémère says

    Présentation hyper sympathique. Et pour le goût, c’est forcément fameux.
    merci!

  14. Le chant des cerises says

    Une bien jolie recette qui me donne envie d’en reprendre un doigt… Et je suis d’accord aussi pour la recette aux versions pour tout le monde, au moins ça laisse piocher et effectivement ça montre à tout le monde qu’on peut décliner autant qu’on veut en végétal ou pas…

  15. andre says

    heu et pour ceux qui ne veulent pas faire leur levure maison,où trouve t on de la « bonne » levure ?.

  16. andre says

    Merci

  17. Megh says

    Sa à l’air super bon! :)
    Et en plus le titre est super sympa, sa me fait rire! :)



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.