Skip to content

Categories:

Brioche au sucre roux et raisins de corinthe (au levain)

 

Pour cette brioche toute facile à réaliser, il vous faudra

  • 300 ml de lait (végétal si l’on veut)
  • 150g de levain liquide (ou 20g de levain déshydraté ou 7g de levure de boulanger déshydratée ou 15g de levure fraîche de boulanger)
  • 2 à 4 c. à soupe d’huile d’olive ou neutre (selon l’envie)
  • 60 à 100 g de sucre brun (selon vos goûts)
  • 10g (2 cc) de sel (gris moulu)
  • 540 g de farine (T80 pour moi)
  • uniquement si vous utilisez du levain liquide : + 1 1/4 càc de levure de boulanger désydratée (si vous ne voulez pas attendre trop longtemps avant de manger votre brioche; si vous n’en ajoutez pas, il faudra laisser la pâte pousser plus longtemps et prévoir 180g de levain liquide au lieu des 150g de la recette)
  • 3 à 4 grosses poignées de raisins secs (raisins de Corinthe + quelques gros raisins blonds pour celle de la photo)
  1. En machine à pain : verser dans la cuve tous les ingrédients (dans l’ordre indiqué dans la liste, sauf indications contraires du fabricant de l’engin utilisé) sauf les raisins. Lancer un programme « pâte seule » (ou interrompre la machine avant cuisson, au bout d’1h25 environ), en ajoutant les raisins au moment où la machine le demande (ou au bout de 20 minutes de pétrissage environ). Une fois le programme « pâte » terminé, laisser la pâte lever encore une heure environ dans la cuve, machine fermée.
  2. A la main : délayer le levain liquide dans le lait puis ajouter tous les autres ingrédients, mélanger bien, pétrir 10 minutes environ pour obtenir une pâte souple et douce et laisser reposer sous un torchon humide pendant 2 heures environ.
  3. Dans tous les cas : une fois la pâte levée une première fois, la façonner* puis la laisser lever une deuxième fois jusqu’à ce qu’elle ait à peu près doublé de volume, soit 1h environ, couverte par un torchon humide.
  4. Faire cuire 35 minutes dans un four préchauffé à 210°C.
  5. Laisser refroidir et déguster.

* : pour le façonnage, plusieurs possibilités sont envisageables, sans oublier d’adapter le temps de cuisson à chacune d’elle : en petites boules (ou buches) individuelles cuites dans des moules à muffins (ou mini cakes) (cuisson 20 minutes environ à 220°C) ; en petites boules collées les unes aux autres pour former une couronne, le tout cuit dans un moule à savarin 35 minutes environ à 210°; dans un grand moule à cake, en un seul morceau ou en 3 boules collées les unes aux autres; en tresse à 3, 4, 5 ou 6 liens etc. Cette pâte est parfaite pour laisser travailler son imagination car elle est souple et « conciliante » (si tant est qu’une pâte à pain puisse l’être mais je ne trouve pas meilleur qualificatif sur le moment!).

 

Print Friendly

Posted in Faire son pain.

Tagged with , , , .


16 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. La Curieuse says

    C’est vraiment délicieux les brioches au levain. J’en fais souvent pour le petit-déjeûner du dimanche.
    Pour répondre à ta question concernant le temps de conservation des biscottes : je pense qu’on peut les conserver au moins 7 jours (comme les biscuits secs) dans une boîte métallique. Mais j’ai 3 gourmands (dont 2 qui sont en pleine croissance)à la maison qui engloutissent tout, donc pour l’instant je n’ai jamais dépassé 2 jours de conservation.
    Bon après-midi!

  2. Chrystel says

    D’abord, merci de ta visite Florence, et ça me permet de découvrir ton blog. je suis allé voir ta recette grâce au lien et elle est franchement très sympa. J’aime beaucoup et l’essayerai rapidement. elle est complète, comme la mienne.
    Ta brioche me séduit également. Je suis très boulange et mes loulous adorent. La MAP a été une vraie révélation chez nous. Je vais suivre ta recette dès que les pains briochés au chocolat que j’ai fait cette A-M auront disparu.
    bises
    Chrys

  3. wattoote says

    un peu surprise …. pas de beurre dans cette brioche ???

  4. azka says

    Bonjour,
    merci pour cette recette!
    Est-ce possible de faire cuire la brioche selon la méthode « cuisson cocotte »?

  5. Sandrine says

    Bonjour,
    Moi j’ai un petit souci : ma brioche (et mon pain d’ailleurs) ne lève pas.
    Or comme je suis au Canada, je n’ai que des cups (et pas ma balance qui devrait bientôt arriver). Je me demande donc si je ne me trompe pas dans les proportions.
    Par ex, pour 150 g de levain (semi-liquide), j’ai utilisé 1cup. Est ce suffisant ?
    Pourrais tu me donner les équivalences stp ?

    Merci

    Sandrine

    • Flo @ Makanaibio says

      Bonjour Sandrine
      1 cup de levain doit même peser plus que 150 g, mais cela va beaucoup dépendre de sa composition.
      Pour référence, 1 cup de farine pèse autour de 140g et 1 cup d’eau 240 à 250 g. Le levain étant composé des deux, j’imagine qu’une cup doit peser un poids entre les deux ? Mais je ne peux pas t’en dire plus, je n’ai pas le projet de faire du pain au levain avant le week-end prochain et ne peux donc aller en peser dans ma cuisine.
      Je ne suis pas sûre que ton problème vienne des proportions, ceci dit. Très peu de levain peut suffire quand celui-ci est bien actif, que la pièce n’est pas trop froide, que le temps de levée est suffisamment long. Beaucoup de levain peut ne rien faire, quand celui-ci est saturé, peu tonique, que les temps de levée ne sont pas bons, etc.
      Comment est ton levain ? Ressemble-t-il à une belle mousse, pleine de bulles, qui craquent quand on y touche à la cuillère ou même toutes seules ? Si ce n’est pas le cas, il est raplapla…

  6. Fanfan says

    Ma brioche a levé… toute la nuit

    • Flo @ Makanaibio says

      Et qu’a-t-elle donné ensuite ? Est-elle bonne ? J’espère !

      • Fanfan says

        Oui, il lui a fallu du temps car il faisait un peu frais et je n’avais mis que160 gr de levain et pas de levure de boulanger. Mais le matin elle était bien levée, j’ai « tressé » 2 pâtons, elle a levé une deuxième fois, elle était superbe. Par contre je l’ai sortie du four au bout d’une demi-heure car elle brunissait déjà et je ne voulais qu’elle se dessèche, c’était un peu trop tôt, il lui manque un peu de cuisson au centre. Ce n’est pas un problème, elle se mange très bien

Continuing the Discussion

  1. Une magnifique brioche aux pépites de chocolat, tout levain, par Manue – VOTRE PAIN linked to this post on 23 mai 2011

    [...] brioche au sucre brun, sur [...]

  2. Gâteau des Rois : brioche torsadée au thé matcha et graines de sésame (levain déshydraté) | Cuisine en Bandoulière linked to this post on 5 janvier 2012

    [...] de B comme Bon, que j’ai adaptée au levain en m’appuyant sur les précieux conseils de Flo Makanai. Mais du coup, j’étais tellement concentrée sur la question de savoir si la brioche allait bien [...]



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.