Skip to content

Categories:

Gâteau aux carottes, noix de coco et raisins de corinthe, glaçage léger à l’orange { recette 100% végétale, sans lait, sans oeufs, et sans gluten + recette avec blé et oeufs }

Gâteau aux carottes et raisins de corinthe, 100% végétal

L’an dernier, j’ai acheté Sans gluten et autres allergènes, de Lola Workam, dans la collection Cuistot des éditions canadiennes Modus Vivendi.

Mon objectif était de potasser les méthodes atypiques proposées dans ce livre pour faire pâtisseries et, surtout, pains sans gluten, par ajout généreux de gélatine, d’agar agar et/ou de psyllium, notamment.

Et puis d’essayer les différents mixes de farines sans gluten de la page 7 : tout usage, à pâtisserie, surfine, sans céréales, sans pomme de terre.

Sans oublier les blocs de sauce, ingénieux, de la page 9, le pudding au citron de la p. 241 et j’en passe.

Bref, j’avais eu très, très envie de l’ouvrage en librairie.

Le temps a passé et je n’ai encore fait qu’une recette du livre… Mais une recette que j’aime +++, alors c’est plutôt encourageant, non ?

Celle du gâteau aux carottes, noix de coco et raisins secs, avec son épais glaçage au citron.

Dernièrement, j’ai totalement « végétalisé » ladite recette et sensiblement diminué la quantité de glaçage qui, de citron, est passé à l’orange (tout simplement parce que j’avais un petit fond de jus d’orange à finir).

Un succès.

Je vous livre la version 100% végétale, sans lait, sans oeufs, et sans gluten, ainsi que la recette avec du blé et des oeufs : bon appétit à tous !

Gâteau aux carottes, noix de coco et raisins de corinthe, glaçage léger à l’orange
 
Temps de preparation

Temps de cuisson

Temps total

 

La recette est une adaptation 100% végétale et bien allégée en sucre du « gâteau aux carottes riche en fibres », p. 170 de « Sans gluten et autres allergènes« , aux éditions Modus Vivendi. Il peut certainement être réalisé avec une farine de blé à pâtisserie et de vrais oeufs de poule !
Auteur:
Type de recette: Gâteau
Type de cuisine: 100% végétale, si l’on veut, et sans gluten (ou avec gluten et oeufs, au choix !)
Pour: 8 à 10 personnes

Ingredients
  • [i]Pour le gâteau[/i]
  • 200 g de mélange de farines sans gluten + 1 c. à soupe d’agar agar + 1 c. à soupe de psyllium [ou 200 g de farine de blé, deT 45 et T80]
  • 2 c. à café de poudre à lever (maison, sans gluten)
  • 2 c. à café de mélange d’épices (mélange compote et crumble de Cook*, pour moi)
  • 60 g de noix de coco séchée et râpée
  • 125 g de petits raisins de Corinthe
  • 120 g de sucre blond de canne
  • 100 g d’huile d’olive, saveur douce
  • 30 g de substitut d’oeuf + 200 ml de lait de riz (ou 3 oeufs)
  • 3-4 petites et jeunes carottes lavées et coupées en petits morceaux (125-150 g une fois préparées)
  • [b]Pour le glaçage[/b] :
  • 60 g de sucre blond de canne
  • 2 c. à soupe de jus d’orange (ou autre agrume)

Instructions
  1. Préchauffer le four à 180° C.
  2. Graisser ou chemiser un moule à manqué de 26 cm de diamètre.
  3. Mélanger les farines sans gluten, l’agar-agar, et le psyllium [ou la farine de blé] avec la levure, les épices, la noix de coco, les raisins secs et le sucre.
  4. Dans un bol à hauts bords [ou un mixer à lame], verser l’huile, le substitut d’oeuf et le lait de riz [ou les 3 oeufs] puis les carottes en petits morceaux. A l’aide d’un mixeur plongeant [ou de la lame du mixer], émulsionner finement tous ces ingrédients, pour obtenir un mélange mousseux.
  5. Intégrer ce mélange humide au mélange sec de farine. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène, sans plus, pour ne pas perdre toutes les petites bulles de l’émulsion.
  6. Verser dans le moule préparé et enfourner pour 25-30 minutes : le gâteau doit être bien doré et ferme en son centre lorsqu’on appuie l’index dessus. [Autre test : une pique insérée en son centre doit ressortir sèche.]
  7. Pendant que le gâteau refroidit, mixer finement le sucre blond (j’utilise pour cela le bol de ma Soyabella) pour obtenir un sucre glace. Mélanger cette poudre avec le jus d’orange. Répartir ce glaçage sur le gâteau.

Notes
Dans la recette initiale, les carottes sont finement râpées. J’ai préféré transposer ici faire une mousse avec le substitut d’oeufs, le lait de riz, les carottes et l’huile pour ajouter en légèreté au gâteau. Ca n’est pas indispensable, toutefois.

Le petit + : un gâteau sympa pour un petit déjeuner gourmand

 

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Desserts traditionnels "autrement", Gâteaux, Légumes sucrés, Penser son alimentation, Perso, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Végétarien.

Tagged with , , , , , , , .


20 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. lustine says

    une petite tuerie!

  2. Rosa says

    Un très beau gâteau que je mangerais bien pour le petit-déjeuner!

    Bises et bonne semaine,

    Rosa

    • Flo Makanai says

      j’ADORE qu’il reste une part de gâteau pour mon petit-déjeuner, et celui-ci, accompagné de tranches de pommes crues, me réjouit à chaque fois.
      Bises pour toi aussi Rosa.

  3. Titi says

    Ahhhhh génial, je sens que cela va me faire un merveilleux gâteau d’anniversaire mercredi (oui, je me fais un gâteau d’anniversaire pour moi même, c’est important de se faire des cadeaux). Depuis que je cuisine sans laits et sans oeufs, les gâteaux contenant de la noix de coco en poudre sont parmi mes préférés (je les trouve plus aériens) et l’idée de faire une mousse avec la carotte est extra aussi (et je me demande si je ne pourrais pas tenter la même chose avec des pommes pour remplacer la compote dans votre gâteau à la compote).
    Sinon, je me reconnais vraiment bien dans cette incapacité à faire plus d’une recette (le plus souvent un gâteau, mais que je refais cent fois) dans des livres où pourtant tout me tente et me fait rêver. Je me demande si finalement en achetant des livres de cuisine, ce n’est pas du rêve, des possibles, que je m’achète.

    • Flo Makanai says

      Excellente idée de se faire à soi-même un gâteau !
      Pourquoi pas essayer avec une mousse de pommes, en effet, ça me tente aussi.
      Bien d’accord sur cette idée de rêves, de possibles, dans les livres… Ceci expliquant que l’on en ait bien trop sous un angle purement pratique ;)

  4. Isabelle D. says

    Je teste ce gâteau dès que j’ai un moment, c’est exactement ce dont j’ai envie ! Il me manque des ingrédients, entre autre le mélange d’épices qui semble super pratique. Thanks & bisous !

    • Flo Makanai says

      le mélange d’épices est pratique, oui, mais pas révolutionnaire non plus. Si tu as des épices en vrac, ce sera encore meilleur ! je te donnerai la liste des épices quand j’aurais une minute chez moi.

      • Flo Makanai says

        Isa, le mélange d’épices comprend cannelle, vanille, cardamome, badiane et écorce d’orange. Pas commun (même si, comme tout mélange tout prêt, il est moins parfumé et réjouissant que si l’on faisait soi-même ce mélange avec des épices/zestes fraîchement moulus/zestés…)

  5. Mlle Pigut says

    Tu veux me faire perdre la tête ?!? Mmmm un gâteau sans gluten aux carottes végétal avec un glaçage à l’orange… olala, la tentation est grande ! Je te fais confiance, si tu l’adores, je dois l’essayer et la photo m’y encourage !

  6. Natalie says

    Vegan… glaçage à l’orange…noix de coco et ta photo qui ne laisse aucun doute…!!!! Je ne peux pas laisser passer une telle gourmandise ! Merci pour ce partage que je partage à mon tour sur FB. BiZ

  7. Végébon says

    Ce gâteau me tente beaucoup, la texture a l’air extra ! Qu’as-tu utilisé comme substitut d’oeuf ? Une poudre toute prête, de la fécule, de la farine de lupin, des graines de lin moulues ?
    Et ce livre semble très bien conçu. c’est malin de préparer un substitut de farine de blé avec des farines sans gluten + des fécules + des gélifiants. Je l’ajoute sur ma wishlist (pour le moment interdiction d’acheter de nouveaux livres ^^).

    • Flo Makanai says

      J’ai utilisé un mélange tout prêt du commerce, composé de fécules.
      Je ne te recommande pas d’acheter ce livre, tu sais. Je te le prêterai si tu veux, ça te suffira : il est ingénieux mais pas tant que ça. Enfin, il est vrai que je n’ai testé qu’une recette…

      • Séverine says

        J’ai trouvé une recette de substitut d’oeuf en fouillant sur le net, avec 1cac de maïzena, 1 cac de fécule de pomme de terre et 1 cac de bicarbonate à mélanger avec 10cL d’eau… ça pourrait faire l’affaire pour remplacer ce substitut d’oeuf ? Les graines de lin moulues ne pourraient pas le remplacer ?
        Je n’ai pas de substitut, et je ne me souviens pas en avoir vu dans le commerce par chez moi…
        mais cette recette me tente beaucoup !!
        et le mélange d’épices, j’en veux bien la composition aussi… ^^ comme je les fais tous moi-même pour pouvoir enlever ce que je ne peux pas manger… merci à toi pour toutes ces recettes ! on sait que ce sera forcément bon si ça vient de toi !!

        • Flo Makanai says

          Je regarde ce soir chez moi la composition du substitut et je te dis, car je ne suis pas sûre qu’il n’y ait pas aussi une gomme dans ce mélange du commerce, qui aurait un impact sur la mousse…
          Pourquoi pas des graines de lin, j’y ai pensé plein de fois à faire mousser le « gel » de lin, sans jamais passer à l’acte… A tester !
          C’est adorable d’avoir confiance en mes goûts! (ça va m’angoisser, maintenant… et si tu n’aimes pas, hein? ! ;) )

          • Flo Makanai says

            Séverine
            le substitut d’oeuf utilisé la dernière fois n’est pas bio, et il contient, outre amidon de maïs et fécule de pommes de terre, des épaississants : hydropropyl méthylcellulose [ouille...] et gomme de guar) + un émulsifiant, le E472e (non autorisé en bio…).
            Oui, de simples graines de lin à la place seraient un atout à de nombreux points de vue…
            Mais j’avais ce pot de substitut en stock, pour faire des expériences…

  8. Titi says

    J’ai donc testé ce gâteau aujourd’hui, avec 3cas de graines de lin en guise de substitut d’oeuf (ainsi qu’un mélange d’épices de noël, et un mélange raisins secs/gingembre confit). C’était excellent, vraiment une recette à garder (et qui remet en cause la grande règle que je croyais avoir apprise : ne jamais substituer plus de 2 oeufs). Et il m’en reste pour demain matin ;-)

    • Séverine says

      Je vais tenter ça alors ! peut-être avec juste 2 cas de graines de lin pour commencer…
      Merci pour les infos !



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.