Comme vous, certainement, je trouve bien dommage de jeter une partie des légumes ou fruits que j’achète.

J’essaie donc de tout mettre à profit et, par exemple, les fanes de carottes deviennent pesto lorsque je ne les mixe pas dans une pâte à tarte, mon velouté de cresson à la purée d’amandes me permet de ne strictement rien jeter des queues de cresson, faire à manger à nos chiens permet d’employer bon nombre d’épluchures, etc.

Cependant, je n’y arrive pas toujours, loin s’en faut. (Mauvaise) habitude?

Ma recette anti-gaspi de velouté aux queues d’asperges

Cette recette de velouté de queues d’asperges va toutefois ajouter une corde à mon arc de super-ménagère-qui-ne-gaspille-rien (un peu d’auto-satisfaction ne fait jamais de mal, n’est-ce pas 😉 )

J’en remercie Carole : c’est grâce à sa récente recette de flans aux asperges et infusion d’ail, elle-même inspirée de Mamina que j’ai pensé à cuisiner les queues de mes asperges.

Velouté de queues d'asperges vertes à l'estragon
 
Auteur:
Ingredients
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive, ou de beurre (au lait cru si possible)
  • 4-5 échalotes
  • fleur de sel
  • les queues d'une botte d'asperges (vertes)
  • 1 goutte d'huile essentielle d'estragon (+ 1 c. à café d'huile), ou quelques feuilles d'estragon frais
  • poivre noir fraîchement moulu
Instructions
  1. La mise en place
  2. Eplucher les échalotes et les émincer finement.
  3. Nettoyer les queues d'asperge si nécessaire : les rincer, enlever, avec un petit couteau, les parties vraiment très dures ou séchées.
  4. Couper les queues d'asperge en petites rondelles.
  5. Placer une petite casserole sur la plaque de cuisson.
  6. Faire bouillir 50 cl d'eau.
  7. Si l'on utilise de l'huile essentielle d'estragon : dans un tout petit récipient, délayer la goutte d'huile essentielle dans 1 c. à café d'huile.
  8. Sortir le mixeur plongeant ainsi qu'un bol à bords hauts pour y mixer les asperges et les échalotes avant le service.
  9. Dans une petite casserole, sur feu doux, faire chauffer (fondre) la cuillère d'huile d'olive (le beurre).
  10. Y ajouter les échalotes émincées et une grosse pincée de fleur de sel pour accélérer la fonte des échalotes (le sel leur faire perdre de l'eau de végétation) sans qu'elles brûlent.
  11. Quand les échalotes sont fondues (transparentes et complètement souples), ajouter les queues d'asperges en rondelles.
  12. Bien mélanger, ajouter un peu de sel et laisser cuire ainsi, en remuant de temps à autre, sur feu moyen-doux, pendant 5 minutes.
  13. Ajouter l'eau bouillante, mélanger et couvrir.
  14. Laisser cuire à feu doux, à couvert, jusqu'à ce que les queues d'asperges soient bien cuites, c'est-à-dire que l'on puisse les transpercer sans résistance avec un petit couteau pointu.
  15. Verser le tout dans un bol à bords hauts.
  16. Ajouter quelques tours de moulin à poivre, la goutte d'huile essentielle d'estragon diluée dans l'huile ou les quelques feuilles d'estragon frais.
  17. Mouliner finement avec un mixeur plongeant.
  18. Servir aussitôt, en velouté ou en sauce d'accompagnement (se marie très bien avec du riz et le reste des asperges cuites à la vapeur) ou réserver au frais pour servir bien froid avec une belle tranche de pain grillé.

Mes petits +

Cette recette est ma participation (hors concours, puisque je suis membre du jury) au jeu organisé par Marie, “Cuisine Bio et Gourmande”.

Je pense utiliser mes queues de brocolis comme les queues d’asperges, par exemple, faire un pesto de fanes de radis, mais je suis sûre que vous allez avoir plein de gourmandes idées. Je me trompe?

P.S. : l’étape “mise en place” permet de cuisiner tranquillement, paisiblement, et donc mieux. Je vous recommande cette petite vidéo pour vous en convaincre, au besoin : elle est en anglais mais je crois que rien que les images (d’abord une recette sans mise en place ; ensuite la même recette avec mise en place) sont parlantes.

Print Friendly, PDF & Email