Skip to content

Categories:

Poulet poché

Ma chère Carole, j’aurais pris un peu de temps, mais voici la recette du poulet poché 😉

Poulet poché white-cooked chicken

Une fois n’est pas coutume, je copie/publie une page d’un magazine pour la partager ici avec vous. Cette page est extraite de « 50 Recipes to Change the Way You Cook », mentionné dans mon précédent billet, numéro spécial de l’été 2018 du magazine Milk Street. Si vous cliquez sur l’image, vous arriverez sur le site du magazine. La recette est accessible à tous gratuitement, dès lors que l’on renseigne son adresse mail. La photo ci-dessus est de Kristin Teig, Stylisme Catrine Kelty.

Poulet poché
 
Temps de preparation
Temps de cuisson
Temps total
 
Ici, l'ingrédient principal étant la volaille, il sera particulièrement important de la choisir de la meilleure qualité possible, comme toujours en cuisine. Chez nous, nous cuisinons 1 poulet par semaine, que nous achetons entier, juste plumé et débarrassé de son gésier, mais non totalement vidé, avec sa tête, toujours à la même commerçante, sur le marché d'Etampes du samedi matin.
Auteur:
Type de cuisine: Saveurs asiatiques
Pour: 8
Ingredients
  • un poulet fermier, de la meilleure qualité possible, de 1.5 à 1.8 kg max
  • 1 bouquet de coriandre fraîche (si j'ai utilisé les feuilles d'un bouquet précédemment et conservé les queues au congélateur, je mets seulement ces queues, mais le résultat est moins délicat)
  • 6 cives ou petits oignons frais, nettoyés et coupés en biais
  • 2 tasses (= 500 ml environ) de xérès sec (nous n'en avons jamais : nous mettons soit un alcool de type pineau, soit du vin de cuisson chinois, parfois du vinaigre de riz, cela dépend des ressources et de ce que nous invite à faire notre nez)
  • un morceau de 10 cm environ de gingembre vert (dont j'enlève un peu la peau avec le dos d'un couteau et que je coupe en lamelles moyennement épaisses)
  • 3 c. à soupe de gros sel gris
  • 8-10 grains de poivre noir
Instructions
  1. Une heure à 1h30 avant la cuisson (soit environ 3h avant de passer à table), placez le poulet (au besoin vidé, tête tranchée, excès de graisse enlevé, mais non rincé) à température ambiante. C'est très important pour que la cuisson soit optimale ensuite.
  2. Environ 1h30 avant de passer à table, verser 4.5 litres d'eau (osmosée chez nous) dans un grand faitout, capable d'accueillir votre poulet entier. Le nôtre fait 23 cm de profondeur et 28 cm de diamètre.
  3. Ajoutez la coriandre, les cives, l'alcool choisi, le gingembre, le sel et le poivre et portez à ébullition.
  4. En vous aidant de pinces, placez le poulet poitrine (blancs) sur le dessus dans le bouillon bouillant. Laissez le liquide entrer dans la cavité du poulet pour que ce dernier soit pleinement immergé. Au besoin, placez un poids pour que le poulet reste bien dans le liquide (je n'ai jamais eu à le faire).
  5. Portez à ébullition puis réduire aussitôt à feu moyen voire moins : le bouillon doit à peine trembler pour que soit préservée la chair du poulet. Cuire 15 minutes ainsi, à frémissement, puis retournez le poulet poitrine vers le bas et cuire encore 10 minutes à frémissement.
  6. Eteindre le feu et laissez le poulet dans le bouillon, sans rien faire, 30 minutes. Je mets alors un couvercle.
  7. Transférez le poulet sur une planche à découper et laissez-le reposer 15 minutes avant de le couper et de le servir avec sa petite sauce délicieuse et des légumes.

P.S : si vous allez sur le site de Milk Street et que vous renseignez votre adresse mail, vous recevrez 12 recettes qui promettent de changer la façon dont vous cuisinez. Franchement, je les trouve super intéressantes. Elles sont gratuites et, si votre anglais n’est pas optimal, vous donneront une belle occasion de travailler ce dernier 😉 (lien non commercial, je tiens à le préciser).

Belle journée !

Print Friendly, PDF & Email

Posted in Choisir ses produits animaux, Instants du quotidien, Poulet, Pour manger fait maison tous les jours, Sans blé, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sans sucre ajouté.

Tagged with .


4 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Sécotine says

    Je fais très souvent le poulet cristal de Sophie Brissaud qui cuit doucement dans son bouillon toute la nuit, je suis curieuse de cette version plus rapide. Merci du partage, j’ai découvert Milk Street par la même occasion !

  2. Carole says

    Avec beaucoup de temps 😉 je te remercie +++ 😘



Some HTML is OK

or, reply to this post via trackback.